Causes d'irritation causées par les couches, méthodes de traitement et prévention

Chez les nourrissons, la peau est très délicate et sensible. Irritation causée par les couches - un phénomène fréquent, qui dérange les mères et procure un inconfort au bébé. La réaction est aussi appelée dermatite de la couche. Jusqu'à ce que l'enfant apprenne à aller au pot, il a besoin de couches. Découvrez pourquoi il y a irritation, comment y remédier et comment l'éviter à l'avenir.

Les symptômes

Les symptômes de dermatite au niveau des couches se situent directement aux points de contact avec la couche: sur le cul du bébé, sur la face interne des cuisses, dans la région génitale.

Principaux signes d'irritation:

  • Rougeur de la peau.
  • Gonflement, léger gonflement de la peau.
  • Eruption cutanée, ampoules.
  • Peeling
  • L'apparition d'eczéma, d'ulcères, de plaies.

Un enfant souffrant d'une telle réaction devient morose, lent, souvent en pleurs. Si l'enfant a plus de 7 mois, il peut montrer une tache douloureuse, signalant une gêne. Parfois, les enfants ont une légère fièvre.

Note! Si une éruption cutanée, une rougeur apparaît chez un enfant sur d'autres parties du corps, il ne s'agit plus d'une irritation de la couche, mais d'une sorte de maladie ou d'une allergie étendue.

Raisons

Une éruption cutanée, une rougeur de la couche se produit généralement pour une raison banale - une couche ne permet pas à l'air de passer à travers. Le bébé y fait ses affaires, la couche est mouillée, l'humidité reste à l'intérieur et l'effet de serre est créé. Outre le fait que la peau tendre du bébé ne respire pas, elle reste longtemps en contact avec des substances toxiques contenues dans l’urine et les selles.

Le port de la couche doit être alterné avec des bains d’air pour que la peau du bébé puisse respirer.

Le port constant de couches réduit les propriétés protectrices de l'épiderme et finit par provoquer de fortes irritations.

Les causes de la dermatite de la couche peuvent également être:

  • Non-respect des règles d’hygiène (le parent ne change pas assez souvent la couche, ne nettoie pas la peau du bébé lorsqu’il change).
  • Produits de soin mal choisis (crèmes, huiles, poudres).
  • Pas de pause dans le port de couches.
  • Couches de mauvaise qualité.
  • Taille incorrecte (si la couche est trop petite, elle se frotte, frotte la peau).
  • Allergie à l'un des composants de la couche.

Mais il existe d’autres facteurs pouvant déclencher une dermatite dans la région génitale d’un enfant:

  • Infections fongiques. Le plus souvent, les nourrissons affectent le champignon levure Candida (Candida). Au début, il apparaît comme une irritation normale, puis il acquiert un symptôme caractéristique: une plaque blanche et un état de suintement de l'épiderme.
  • Infections bactériennes. Les plus courants sont les staphylocoques et les streptocoques. Caractérisé par l'apparition de rougeurs, de cloques qui éclatent et se transforment en ulcères, d'érosion avec suppuration.

La dermatite infectieuse se distingue de l'irritation par le fait que les symptômes s'aggravent rapidement, que l'état de la peau se détériore de manière notable et que les manifestations peuvent aller au-delà de la zone d'utilisation de la couche.

À chaque changement de couche, il est nécessaire de nettoyer la peau de bébé.

Traitement

Ayant découvert des symptômes désagréables chez sa progéniture, une mère se demande quoi faire? Vous devez d'abord contacter votre pédiatre. Le médecin doit déterminer la cause de la dermatite et choisir le traitement approprié.

Pour un diagnostic précis, un raclage est prélevé sur la zone touchée du corps. En outre, vous pouvez prescrire des analyses de sang, de l'urine et des matières fécales.

Traitement de la dermatite allergique

Si l’irritation provoquée par les couches est causée par les réactions individuelles du corps de l’enfant aux composants, l’allergène est éliminé en premier. Les parents devraient se débarrasser des couches pour lesquelles le bébé est allergique et en prendre d'autres.

En fonction de la gravité de la réaction allergique, le médecin peut vous prescrire des médicaments à usage interne ou uniquement à usage externe.

Les médicaments antihistaminiques pour l'ingestion orale autorisés pour les nourrissons:

Phenystyle

  • Fenistil (gouttes) - peut être administré aux enfants à partir de 1 mois.
  • Zodak (gouttes) - autorisé à partir de 2 mois.
  • Vibrocil - le médicament est montré à partir de 1 mois de la vie.

Pommades, crèmes à usage externe:

Ces médicaments sont autorisés pour les nourrissons. Ils soulagent rapidement les symptômes des allergies cutanées, éliminent la douleur, les démangeaisons et la desquamation.

Note! Très souvent, la peau de bébé devient plus sensible lors de l'introduction d'aliments complémentaires. Un nouvel aliment parfait pénètre dans le corps et il faut du temps pour s'y adapter.

Traitement de la dermatite infectieuse

Lorsque l'éruption cutanée sous la couche a été causée par une infection bactérienne, des pommades contenant des antibiotiques et des solutions antiseptiques pour frotter la peau sont utilisées pour le traitement.

Il n'est nécessaire d'introduire un antibiotique à l'intérieur de l'enfant qu'en dernier recours, lorsque la maladie est accompagnée de fièvre ou progresse trop rapidement.

Au moment du traitement est d'abandonner le port de couches.

Pour traiter l’infection des bébés par des bactéries pathogènes, vous pouvez utiliser les médicaments suivants à usage externe:

  • Onguent à la lincomycine.
  • Levomekol.
  • Pommade à la tétracycline.
  • Pommade à la syntomycine.
  • Bacitracine
  • Miramistin.
  • Pommade à l'érythromycine.
  • Chloramphénicol.

Avant d’appliquer le produit, la peau du bébé est traitée avec une solution antiseptique sans alcool: furaciline, chlorhexidine, diluée dans de l’eau avec du manganèse. Au moment du traitement est d'abandonner le port de couches.

C'est important! En aucun cas, ne prenez pas de médicaments et n'utilisez pas d'antibiotiques sans ordonnance.

Comment traiter la dermatite fongique

L'irritation de l'épiderme causée par les parasites fongiques est facilement traitable au stade initial. Les crèmes antifongiques et les onguents sont utilisés pour supprimer les mycoses.

Les médicaments antimycotiques que les bébés peuvent:

Avant d'appliquer la peau doit être lavé avec du savon et séché.

Lorsque l'infection commence, les médicaments antimycotiques sont prescrits pour l'administration orale.

Traitement de la dermatite de contact

L'irritation régulière des couches provoquée par le contact avec du matériel non respirant et des toxines provenant des matières fécales aidera à guérir les crèmes / pommades destinées à régénérer la peau.

La crème Bepantin est excellente pour tous les types de dermatites.

Les médicaments les plus efficaces:

  • Bepanten (Panthénol, Panthenstine) - guérit rapidement l'épiderme endommagé, élimine les démangeaisons et les rougeurs. Ce sont les meilleures crèmes pour les bébés.
  • L'onguent de zinc est un médicament peu coûteux avec un effet thérapeutique efficace. Soulage les irritations, a un effet antibactérien, réduit la transpiration.
  • Sudokrem - conçu spécifiquement pour les nouveau-nés, empêche l'érythème fessier, la chaleur épineuse et autres signes négatifs sur la peau.
  • Adavant - Ointment traite les contacts et autres types de dermatites, soulage les inflammations, régénère les tissus.
  • La Cree est un bon remède pour les éruptions cutanées et les rougeurs sous les couches.
  • Cannakan - élimine rapidement les symptômes de l'érythème fessier chez le bébé, la dermatite et d'autres irritations.

C'est important! En aucun cas, n'utilisez pas d'antiseptiques contenant de l'alcool pour le traitement, en particulier de l'iode et du vert brillant.

Méthodes folkloriques

La réaction cutanée aux couches peut être guérie à l'aide de recettes traditionnelles. Ces méthodes sont aussi sûres que possible, mais elles ne donnent pas toujours des résultats rapides.

Herbes

  • Les herbes ont des propriétés cicatrisantes, bactéricides et régénérantes: sauge, camomille, calendula.

Le bouillon d'herbes médicinales doit nettoyer le site de l'éruption

Une forte décoction est préparée à partir de ces plantes (prendre 1 c. À thé de chaque herbe et verser 300 ml d’eau bouillante, laisser reposer pendant 3 heures) et frotter la peau du bébé de 4 à 6 fois par jour.

  • La réaction allergique enlève rapidement la succession d'herbe. Deux c. les plantes sèches brassent un verre d'eau bouillante. Après 3 heures d'infusion, filtrer et essuyer pendant la journée. La rougeur passe très vite.
  • L'écorce de chêne est un excellent remède contre l'érythème fessier, la dermatite et les irritations. Il contient une grande quantité de tanins, qui traitent rapidement de tels problèmes.

Un art. cuillère d'écorce verser un verre d'eau bouillante et insister 2 heures. Le liquide est filtré et essuie la zone touchée jusqu'à 7 fois par jour.

Huile médicamentée

L'huile d'olive est prise comme base (300-400 ml). Il est versé dans un récipient, mettez sur un feu lent et ajoutez 1 c. À thé. herbes de succession, millefeuille, sauge, camomille. L'huile devrait bouillir pendant 15 à 20 minutes, puis se défendre pendant une journée. Après le filtre, versé dans une bouteille en verre propre.

L'huile végétale qui en résulte est traitée avec une érythème fessier, une irritation chez un enfant 3-4 fois par jour.

C'est important! Toute herbe risque de devenir un allergène pour la peau délicate et sensible du bébé. En appliquant des mesures populaires, surveillez de près la réaction. Chacune de ces recettes peut guérir et peut faire mal.

Prévention

Tout problème de santé vaut mieux prévenir que guérir. Si vous vous conformez aux mesures préventives, le risque de développer une dermatite grave liée aux couches chez un enfant sera considérablement réduit.

Choisissez uniquement des produits de fabricants éprouvés.

  • Changez les couches à temps, n'attendez pas qu'elles soient remplies à ras bord.
  • À chaque changement de couche, essuyer le cul du bébé avec un chiffon antibactérien et, mieux encore, le laver avec du savon.
  • Des couches pures sont mises sur une peau complètement sèche.
  • Utilisez des crèmes et des poudres spéciales pour les couches.
  • Permettez au bébé de se promener sans couche pendant un moment tous les jours.
  • Baignez votre bébé tous les jours, surtout les jours chauds. Dans le bain, vous pouvez ajouter un peu de permanganate de potassium, des tisanes.
  • Utilisez des pantalons et autres vêtements pour bébé uniquement à partir de tissus naturels.
  • Couches chères - ne signifie pas qu'elles sont bonnes. Essayez différentes marques, la seule façon de trouver ce qui convient à votre enfant.

Plus l'immunité du bébé est forte, moins sa peau est sujette à diverses réactions, irritations. Il est très important de calmer un enfant dès les premiers mois de sa vie. Marcher en plein air par tous les temps, bonne nutrition de la mère qui allaite, procédures d’approvisionnement en eau - tout cela contribue à renforcer les forces de protection. Ne pas oublier la santé du système nerveux du nourrisson, qui affecte également de manière significative le système immunitaire. Plus la situation autour des miettes est calme, plus il est calme et en santé.

Érythème fessier ou érythème fessier: comment les prévenir et les traiter

Considérez soigneusement le cul propre et intact de toute plaie de votre enfant. Au cours de la prochaine année, sa couleur pourrait ne jamais être aussi uniforme. On n'a qu'à commencer à envelopper l'enfant dans des couches, l'irritation ne tarde pas à attendre. Les couches et la peau ne peuvent tout simplement pas sans frottement. Afin de protéger l'environnement des excréments des enfants, des couches ont été inventées. La peau du bébé se soulève alors qu'elle perd sa liberté de respirer de l'air frais et de profiter du soleil.

D'où vient l'irritation? Prenez d’abord une peau très sensible, ajoutez des produits chimiques dans l’urine et les matières fécales, colmatez cette zone avec un grand «bandage» et frottez le tout. Fait! Donc, vous avez l'irritation de la couche. Conservez ce mélange pendant longtemps, et les bactéries d’un couple porteur de champignons commenceront à se multiplier dans la peau affaiblie et vous aurez encore plus d’irritation, avec érythème fessier et éruption cutanée.

Une humidité excessive sur les peaux sensibles - c'est le principal responsable de l'irritation causée par les couches. L’excès d’humidité prive la peau de la graisse d’huile naturelle. En outre, la peau humide est plus facilement endommagée par le frottement. Une fois que la peau est irritée par une humidité excessive, elle ne peut plus servir de barrière naturelle fiable. Les bactéries et les champignons attaquent la peau affaiblie, entraînant des lésions cutanées plus graves et ne cicatrisant pas. Les jeunes enfants ont beaucoup de gros plis dans la région de l'aine. La friction de ces plis cutanés humides est la raison pour laquelle l'irritation la plus fréquente se produit dans les rainures de l'aine. Dès que la peau s’habitue à l’humidité, les aliments solides introduits dans le régime alimentaire de l’enfant fournissent d’autres irritants chimiques, et l’irritation change - le cul de l’enfant réagit au fait que quelque chose a changé à l’autre bout.

Traitement d'irritation des couches

Ne prenez pas d'irritation trop près de votre coeur. «Mais je le change à chaque fois que je le décris», disent souvent les mères, en se justifiant par le fait que leurs enfants ne sont pas irrités. Même les enfants de parents très attentifs au changement de couche peuvent être irritants. Mais voici des façons de rendre les choses plus faciles.

Changer les couches mouillées ou sales tout de suite. Les bébés recevant du lait maternel ont souvent des selles immédiatement après la tétée, mais ils dorment souvent profondément, ce qui leur permet de changer de couche sans se réveiller, surtout la nuit. Lorsque les selles de votre bébé s’arrêtent pendant la nuit, vous n’avez plus besoin de les emmailloter la nuit. Utilisez donc deux ou trois couches en même temps pour que le bébé reste au sec toute la nuit.

Changer plus souvent. Des études ont montré que les enfants qui changent la couche au moins huit fois par jour provoquent moins souvent une irritation de la couche.

Essayez différents types de couches. Bien que les deux parties aient vaincu l'érythème fessier et les érythèmes fessiers, essayez des couches de tissu et des couches jetables pour déterminer celles qui causent le moins d'irritation.

Rincer les irritants des couches. Si vous lavez les couches vous-même, pour éliminer les restes de savon et les irritants alcalins, versez un demi-verre de vinaigre avant le début du cycle de rinçage. Vous pouvez également demander ce traitement à votre service de couches.

Rincez ou essuyez soigneusement. Balayez le cul du bébé chaque fois que vous changez de couche, surtout si la couche est mouillée ou si vous sentez une odeur d'ammoniac. Expérimentez pour trouver la meilleure option pour le cul de votre enfant. La peau sensible tolère mieux l'eau pure; Parfois, un savon doux est nécessaire. Certaines fesses sensibles se rebellent contre les produits chimiques contenus dans des serviettes jetables pour bébé, en particulier celles contenant de l’alcool; autre cul les prendre sans irritation. Essayez différentes lingettes jusqu'à ce que vous trouviez celles qui fonctionnent bien. La peau des fesses de certains enfants aime être complètement «nue» et respirer. Les autres irritations sont moins importantes si vous couvrez la peau avec une crème protectrice.

Essuyez doucement. Sec

éponger avec une serviette douce ou une couche de coton propre. Ne jamais frotter la peau avec une serviette ou gratter la peau irritée avec un savon alcalin. L'un de nos enfants avait une peau si sensible que même le toucher de la serviette causait des rougeurs. Nous avons utilisé un sèche-cheveux (température minimale, à une distance de 30 cm de la peau) pour sécher son cul.

"Conditionnez le cul du bébé avec de l'air." Laissez la zone couverte par les couches respirer en mettant des couches jetables sans les serrer. Nous connaissons les mères

qui percent les trous dans les couches jetables afin que l’air puisse circuler plus librement. Évitez les couches serrées et les pantalons élastiques hermétiques qui retiennent l'humidité; laissez ce pantalon pour le moment où la couche qui fuit est socialement inacceptable.

Tenez le cul de bébé.

Quand un enfant dort, exposez ses fesses à l’air et parfois pendant une dizaine de minutes aux rayons du soleil à côté d’une fenêtre fermée. Placez le bébé sur une couche de tissu pliée en étalant la toile cirée cirée pour protéger la literie et les couvertures. Par temps chaud et après la période néonatale, laissez le bébé dormir à l'extérieur de la maison afin que ses fesses soient ouvertes à l'air frais.

Éliminer les frictions. Pliez la couche de plastique sur les couches jetables vers l'extérieur de manière à ce que seule la partie la plus douce de la couche touche la peau du bébé. La lunette autour de la taille de l'enfant indique que la friction est la cause de l'irritation. En plus de frotter la couche contre la peau, les plis adipeux se frottent dans la région de l'aine de l'enfant pendant les exercices avec les jambes («bicyclette») ou lorsque le bébé plus âgé apprend à marcher. Appliquez un amoureux, comme la crème "A" D Pommade ou une pommade à l'oxyde de zinc pour réduire les frictions dans les plis inguinaux.

Votre propre recette pour les irritations

Essayez cette "recette" pour traiter l'irritation des couches chez votre enfant:

• Pommade antifongique (Lotri-min).

• Pommade à 1% d'hydrocortisone.

Appliquez-les séparément à des moments différents deux fois par jour. (Les deux produits sont vendus dans la section des médicaments en vente libre.)

Pour la plupart des mégots qui ne sont pas irritants, les crèmes et les onguents ne sont pas nécessaires car ils peuvent priver la peau de la capacité de respirer naturellement. Mais si les fesses de votre bébé sont sujettes aux éruptions cutanées: «Dès que je résiste à l'éruption cutanée, elle réapparaît», les crèmes barrières peuvent constituer un bon outil de prévention. Dès que vous voyez que le cul est rougi et qu'une irritation apparaît dessus, appliquez généreusement une crème barrière contenant de l'oxyde de zinc. L'amidon de maïs, l'un des agents protecteurs les plus anciens, peut être utilisé dans les plis inguinaux pour éliminer les frictions, mais d'après notre expérience, nous pouvons dire que l'amidon de maïs glisse et fait plus mal qu'il ne le fait.

Changements alimentaires

Lorsque les conditions d’un côté changent, attendez les changements de l’autre. Des changements dans le régime alimentaire, notamment le mélange artificiel ou l'introduction d'aliments solides, de dentition ou de médicaments - tout cela entraîne une modification de la composition chimique des matières fécales et de l'urine, provoquant une irritation. (En passant, des études ont montré que les enfants nourris au sein, irritaient moins les couches pour prendre une forme sévère.) Dès que les conditions de «l'extrémité orale» changent, appliquez des crèmes protectrices jusqu'à

comment les irritations vont se produire, surtout si votre enfant y est sujet. Si vous administrez des antibiotiques à votre enfant, prenez une cuillerée à thé ou une capsule d’Acidophilus Lactobacillus ou de Lactobacillus bifidus en poudre (vendues dans la section des aliments réfrigérés des épiceries) afin de réduire les risques de diarrhée causés par les antibiotiques et les irritations des muqueuses. Si l'érythème fessier ou une éruption cutanée ne disparaît pas pendant une longue période, consultez un médecin, car les médicaments peuvent être le seul moyen de les guérir.

Irritation des couches chez un enfant

De nos jours, l'utilisation de couches est un phénomène naturel. C'est pratique, pratique et fait gagner beaucoup de temps à la jeune maman. Il existe plus de marques de couches, et beaucoup d'enfants ont des produits de soin de la peau. Cependant, presque tous les parents étaient confrontés à un problème: une irritation de la peau sous la couche d'un enfant. Dans une telle situation, il convient de faire preuve de patience et d'examiner de près l'état du bébé afin d'en comprendre les causes et de les éliminer.

Types d'irritations sur le prêtre sous la couche

Bien sûr, l'irritation provoquée par les couches n'est pas un diagnostic, mais un phénomène qui a plusieurs raisons. Selon leur cause, ils sont répartis dans les types suivants:

  • Dermatite de la couche;
  • Réaction allergique;
  • Dermatite de contact;
  • Dermatite atopique;
  • Candidose de la couche.

Tous ces problèmes ont leurs signes et leurs causes et leur élimination peut également différer. Cependant, rappelez-vous qu'il est préférable de consulter le médecin et de lui décrire le problème, en le montrant sur la photo ou dans le cul même de l'enfant. Le médecin pourra vous aider, vous dire quoi faire et ne pas faire. Prescrire un traitement qui aidera à éliminer l'irritation ou donner des directives pour des tests supplémentaires.

Dermatite de la couche

Ce type de dermatite se manifeste par une irritation du prêtre de l'enfant par les couches. Une telle inflammation ne se manifeste pas immédiatement dans toute sa splendeur, mais se forme progressivement à partir d'un léger rougissement de la peau jusqu'à une croûte violette.

Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • Contact cutané de l'enfant avec les sécrétions. C'est-à-dire que si vous manipulez mal le cul du bébé pendant le changement de podgoz;
  • Le frottement de la peau tendre contre la couche. Dans le cas où le tissu pour les miettes est trop dur. Cela peut même être avec la couche la meilleure et la plus chère, si la peau est très délicate;
  • La création d’un environnement favorable à la reproduction des bactéries ne se produit à nouveau que lorsque vous traitez mal la peau entre deux couches changeantes;
  • Cuire à la vapeur. Cela conduit à une sensibilité encore plus grande aux bactéries, qui pénètrent dans les zones de peau affaiblies par une légère irritation sous la couche.

Il existe également plusieurs solutions au problème:

  • Faites régulièrement des bains d'air bébé. Après chaque changement de couche, il est conseillé de donner à l'enfant de se coucher avec le cul nu. Mais prenez ceci au sérieux - la pièce ne devrait pas être froide et il ne devrait y avoir aucun courant d'air. Ainsi, vous pouvez faire d'une pierre deux coups: aérez la peau et durcissez le bébé. Les bains de ce genre ne devraient pas durer plus de 15 minutes.
  • Nous faisons des bains aux herbes. Baigner un bébé se fait généralement au moment du coucher, car l'eau apaise et favorise un bon sommeil pour l'enfant (peut-être que tous les bébés ne sont pas comme ça, mais dans l'ensemble ils dorment mieux après le bain). Pour les bains d'herbes thérapeutiques, vous devez préparer une décoction de camomille ou une infusion de la série, en les ajoutant à l'eau pendant le bain du bébé.
  • Utilisez du savon bactérien. Un tel savon, sans parfum ni additif, aide à restaurer le fond bactérien de la peau du bébé et n’est pas un allergène superflu. Ainsi, vous pouvez vous débarrasser de l'irritation grave chez un enfant de couches.
  • Utilisez de la crème et de la pommade. Il est intéressant d'utiliser une crème et une pommade éprouvées. Vous pouvez également utiliser de l'huile de bébé, car elle aide à restaurer la peau. Vérifiez la réaction allergique est nécessaire avant l'utilisation principale des fonds sélectionnés. Étendez un peu de crème sur le coude intérieur et attendez. Si, dans les deux heures, aucune réaction négative n’est apparue sur la peau, cela signifie que vous pouvez utiliser ce remède en toute sécurité.

Réaction allergique

Il se trouve qu'une très forte irritation de la couche se produit chez un enfant en raison d'une allergie aux composants individuels de la couche elle-même. Ceux-ci peuvent être des parfums ou des matériaux. Et il peut y avoir une forte irritation sur les composants synthétiques qui composent la sous-unité. L'un des indicateurs de l'allergie est peut-être la cause d'une rougeur chez l'enfant, non seulement à la place de la couche, mais également à d'autres endroits situés à proximité: la face interne des cuisses, le bas de l'abdomen. C'est l'endroit où l'irritation s'est transmise. Pour résoudre ce problème, il est nécessaire de changer la marque de la couche, pour trouver des couches plus naturelles et neutres. Il n'est pas nécessaire de changer des choses plus familières au cours de cette période, de sorte que vous puissiez comprendre exactement si une nouvelle marque convient à votre enfant ou non. Et aussi, avant d’utiliser le nouveau podguz, essayez assez bien avec l’aide de bains d’air pour sécher la peau des miettes.

Dermatite de contact

Ce type de problème peut survenir du fait de l’utilisation de poudres, pommades ou crèmes inappropriées ou de la présence de matériaux synthétiques dans la composition de la couche. Que vaut la peine de faire dans cette situation? Les parents devraient changer la crème et choisir celle qui sauvera l'enfant de l'irritation.

Appliquer la crème est strictement conforme aux instructions et veillez à suivre des règles simples:

  • Appliquez une petite quantité de crème. Vous n'avez pas besoin de dissimuler vos "petits pains sucrés" comme un gâteau, tout ne sera pas absorbé, et il y aura peut-être même une surdose, qui a également un effet néfaste sur l'irritation sous les couches chez un enfant;
  • Après l'application, laissez la crème tremper un peu et séchez la peau. Les bains d'air vous aideront dans ce cas. Après tout, sinon la crème frotte sur le coussinet et n’a aucun effet thérapeutique;
  • Ne pas appliquer la crème sur la peau humide d'un enfant. Sinon, la perméabilité des nutriments et des substances médicinales de la crème sera brisée et l'effet sur l'irritation de la couche ne sera pas;
  • Ne pas appliquer de crème ou de pommade sur la peau du bébé si l’irritation commence à saigner. Dans ce cas, il est important de demander de toute urgence conseil à un dermatologue ou à un pédiatre compétent. Il arrive qu'une très forte irritation chez un enfant sous une couche puisse être rapidement guérie, l'essentiel à temps pour en comprendre la cause!

Candidose de la couche

La candidose est caractérisée par la présence d'une irritation grave (comme sur la photo) et peut survenir pour plusieurs raisons:

  • Les champignons;
  • Dermatite de couche lancée;
  • Perturbation du système digestif.

La candidose de la couche se caractérise par un rougissement de la peau, la présence de démangeaisons et une modification des selles du bébé. Dans ce cas, il vaut la peine de contacter un médecin, il est préférable de ne pas essayer de s'auto-traiter, car il s'agit d'un problème assez grave et que des décisions erronées prématurées en matière de traitement peuvent aggraver la situation.

Dermatite atopique

Cette dermatite peut provoquer une réaction allergique chronique. Tout le traitement commencé va sortir et se manifester sous la forme d'une irritation de la peau sous la couche chez un enfant.

Comprenez que les miettes exactement la dermatite atopique peuvent des facteurs:

  • L'irritation ne dépasse pas une semaine;
  • Changer le soin des cosmétiques pour enfants et des marques de couches n'aide pas.

C'est-à-dire qu'en appliquant les premières étapes, vous ne verrez aucun résultat. Dans ce cas, il convient de consulter un médecin. Un pédiatre élaborera un plan pour traiter les irritations. Est-ce que cela vous indiquera s'il faut appliquer une crème ou une pommade, ou prescrire des médicaments pour les allergies, ou envoyer un examen plus approfondi à un dermatologue.

Que faire pour éviter l'irritation des enfants avec les couches

Plusieurs dispositions permettent d'éviter l'apparition d'irritations causées par les couches. En suivant ces conseils simples, vous éviterez un certain nombre de situations désagréables, telles que des nuits sans sommeil:

  • Choisissez correctement la taille de la couche pour les enfants.
    Pour que le bébé se sente à l'aise dans le podguze, placez un doigt du parent entre son bord et le ventre de celui-ci. Il ne devrait pas y avoir trop ou pas d'espace entre le ventre et la couche. Si, lorsque vous retirez la couche, vous remarquez que le bébé a des traces sur les jambes ou sur le ventre, la taille de la couche doit être davantage choisie. À cet égard, ne pas acheter d'énormes lots de temps podguzov. Particulièrement après la naissance, prenez de petits colis, car de zéro à la deuxième taille, vous déménagerez en un mois seulement!
  • Évitez les matières synthétiques et les parfums. Si des matériaux synthétiques sont présents dans la composition de la couche, il existe un risque de développer des allergies chez l'enfant et la survenue d'irritations causées par les couches. Il en va de même pour les parfums: ils peuvent également provoquer une réaction allergique. C'est mieux si rien de tout cela ne se trouve dans la composition.
  • Changer la couche. Le changement de bébé doit être effectué environ toutes les 2 à 5 heures. Si le bébé pique, vous devez immédiatement changer la couche, c'est-à-dire que le contact de la peau délicate du bébé avec les acides et les bactéries présents dans les excréments et l'urine présents dans les sécrétions contribue à l'apparition d'irritations. Par conséquent, moins ils touchent la peau, moins vous risquez une irritation grave de la peau sous les couches. Un changement de couche correct signifie que vous devez laver le fond de votre bébé à l'eau courante. Vous pouvez utiliser du savon naturel sans parfums ni additifs. Essuyez le bébé et laissez-le rester nu pendant un moment afin que la peau respire. Utilisez une crème sous la couche si nécessaire pour hydrater la peau.
  • Soins de la peau appropriés. Choisissez la bonne crème, pommade ou huile pour enfants avec laquelle vous traitez la peau de l'enfant. Eh bien, si la crème est antiseptique. Dans les compositions de telles crèmes contiennent du zinc et ils contribuent à l'état stable de la peau du bébé. Les crèmes les plus courantes pouvant être utilisées en tant que couche pour un enfant sont: Bapanten, D-panthénol, Mustela. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas appliquer de crème, de pommade ou d'huile sur la peau endommagée d'un enfant qui saigne, c'est-à-dire en cas de très forte irritation.
  • Faire des bains d'air. Cette méthode simple mais très efficace permettra non seulement d'éviter les irritations et les sentiments désagréables, mais contribuera également au durcissement des miettes.
  • Prendre un bain avec des herbes. Les bains avec décoctions d’herbes sont non seulement capables de maintenir la peau du bébé en bonne santé, mais aussi, en général, de le calmer et de promouvoir la santé de celui-ci. Il est très agréable de prendre de tels bains à la fois pour le bébé et pour les mains de la mère, qui peut également craquer à cause du rinçage fréquent à l'eau.

Vidéo utile

Le docteur Evgeny Komarovski expliquera les principales nuances associées à l'irritation et aux rougeurs sous les couches chez les enfants:

Les résultats

Si vous êtes confronté à la question de l'irritation de la peau chez les enfants de couches, soyez attentif à ce problème. Même si vous avez réussi à vous débrouiller seul, par exemple en changeant la marque d'une couche ou d'une crème, vous devez toujours mentionner ce problème lors de la consultation d'un pédiatre. Suivez les règles pour changer la couche, soyez attentif à l'hygiène personnelle du bébé et inspectez-la soigneusement à chaque changement de pansement et de bain.

Photo et vidéo: sources Internet gratuites

Quel est le degré d'irritation des couches et comment y faire face?

Les bébés ont une peau très sensible et délicate. Par conséquent, il apparaît rapidement une irritation des couches. Ce n'est pas dangereux pour la peau, mais l'enfant est inconfortable et douloureux et peut causer des complications. L'irritation est traitée dans quelques jours.

Signes d'irritation

L'irritation survient principalement chez les enfants âgés de 4 à 15 mois. Elle se manifeste par un gonflement de la peau, des rougeurs et des éruptions cutanées, accompagnée de démangeaisons. L'enfant se met à pleurer, capricieux. Surtout au moment où la couche ou le tissu touche les zones enflammées. Le pic d'irritation se produit à l'âge de 10 mois.

L'inflammation se produit principalement dans les zones de contact avec la couche; par conséquent, si l'éruption commençait à se propager dans tout le corps, elle pourrait être un signe de la maladie. Dans ce cas, il est préférable de contacter votre pédiatre.

Causes d'irritation

La sensibilité de la peau est la principale cause d'irritation cutanée liée aux couches. Les pampers empêchent l’air de pénétrer et créent un effet de friction qui se manifeste à chaque mouvement du bébé.

Les causes d'irritation peuvent aussi être:

  • L'eczéma.
  • Dermatite
  • Lésion fongique de la peau. Il se manifeste par des éruptions cutanées d'un rouge vif et une multitude de petits boutons sur les bords de la zone infectée. Les mêmes symptômes apparaissent dans les plis de la peau.
  • Les antibiotiques, s'ils sont administrés à un enfant ou à une mère allaitante, boivent des comprimés.
  • Couches crispées ou non-calibrées. Ils empêchent l'évaporation de l'humidité et la circulation de l'air.
  • L'irritation bactérienne sous les couches se manifeste par une petite acné jaune ou une croûte pâle sur la peau.
  • Une nouvelle nourriture commence à être donnée au bébé à partir de 4 mois. En conséquence, la cohérence et la fréquence des selles chez les enfants changent. Cela provoque une irritation de la peau. Elle peut également être causée par des produits consommés par une femme pendant l'allaitement.
  • Sous la coque de la couche, un effet d'appariement est créé, offrant un environnement favorable à la reproduction des microbes. Le film augmente considérablement la concentration et la température dans les couches. Cet effet améliore les vêtements chauds portés sur le bébé. L'enfant ne doit pas surchauffer, transpirez. Il faut que le bébé reste toujours au sec.
  • Le savon, la lessive en poudre ou d’autres produits ménagers peuvent provoquer des réactions allergiques. Cependant, la peau ne réagit pas négativement à tous les irritants, il vous suffit donc de changer les moyens et d'utiliser ceux qui sont libérés sans additifs chimiques aromatiques. Sinon, les peaux sensibles en contact avec les couches vont réagir avec une rougeur et un gonflement.
  • Les matières fécales et l'urine accumulées dégagent de l'ammoniac et d'autres substances nocives. À la suite d'un contact prolongé avec eux, une irritation apparaît sur la peau.

Avec l'apparition de l'irritation primaire, il augmente progressivement, car la peau est bloquée pour l'accès à l'air frais. L'inflammation est aggravée par l'accumulation d'urine et de selles contenant des toxines et d'autres substances excrétées par l'organisme.

Traitement d'irritation

Il y a plusieurs façons de guérir l'irritation de la couche. Cependant, une légère rougeur et un gonflement ne l'exigent pas. Il suffit de les traiter avec de la poudre pour bébé et de laisser la peau respirer le plus possible. Les couches doivent être changées plus souvent. Lorsque l'irritation ne disparaît pas et augmente, des zones enflammées apparaissent - les médicaments et les moyens prescrits par le pédiatre sont utilisés.

Médicaments en vente libre

Les médicaments en vente libre sont des crèmes et des onguents spéciaux pour enfants utilisés dès les premiers signes d'irritation. Le plus efficace - avec de l'oxyde de zinc. Les préparations contiennent également de la labiline, obtenue à partir de la caséine laitière. Il réduit le processus inflammatoire, désinfecte l'érythème fessier et favorise la croissance des cellules cutanées.

Si de la poudre est utilisée, elle est strictement conforme au schéma recommandé par le pédiatre. Sinon, un terrain favorable à la prolifération des bactéries pourrait se former. La poudre est appliquée uniquement à la place des plis, appliquée aux irritations suintantes.

Médicaments sur ordonnance

Les médicaments sur ordonnance comprennent les médicaments antifongiques ou ceux contenant de l'hydrocortisone. Ces fonds pour l'auto-traitement ne peuvent pas être utilisés, ils sont libérés par le pédiatre. Le spécialiste fait également des recommandations d'utilisation.

Quoi ne pas faire quand irrité

Si l'enfant est irrité, il ne devrait pas être laissé dans une couche mouillée et sale. Vous devez le changer immédiatement. Les nourrissons défèquent immédiatement après l’alimentation, de sorte que vous ne pouvez pas porter une couche immédiatement. Améliorez-le après un moment.

Vous ne pouvez pas porter par-dessus la couche de pantalon ou de collants élastiques qui retiennent l'humidité. Ils ne peuvent être utilisés que pour visiter des lieux publics (centres de santé, parcs, etc.). En cas d'irritation, ne prenez pas de médicament (en particulier d'antibiotiques) sans consulter un pédiatre.

Mesures préventives

L'irritation de la peau dans les couches est le plus souvent causée par une humidité excessive. Son excès empêche la formation d'un lubrifiant à base de graisse naturelle. En outre, la peau humide est frottée beaucoup plus rapidement. Les nouveau-nés ont beaucoup de gros plis dans l'aine. Ces endroits devraient être plus souvent essuyés avec un chiffon sec ou traités avec de la poudre.

Il existe des crèmes protectrices spéciales pour bébés qui lubrifient les peaux sensibles. Il est souvent nécessaire de laisser l’enfant sans couche pour assurer la circulation de l’oxygène dans le corps. Vous devez changer les couches immédiatement, sans attendre qu'elles soient complètement remplies.

Après avoir retiré la couche, la peau est lavée à l'eau tiède et épongée avec une serviette ou une serviette en coton doux. Pendant un certain temps, le bébé devrait s'allonger avec un butin nu. Une nouvelle couche est portée uniquement sur la peau sèche. Si, malgré les mesures préventives énumérées ci-dessus, il y a irritation, vous devez changer les couches.

Choisissez une marque et un fabricant différents, excluez les saveurs imprégnées, essayez une taille différente. Pour nettoyer la peau, vous devez utiliser des serviettes hygiéniques spéciales spécialement conçues pour les nouveau-nés. Selon le même principe, les détergents et les détergents à lessive sont sélectionnés.

Tous les produits aromatisés et contenant de l'alcool sont exclus. Si des couches réutilisables en tissu sont utilisées pour l'enfant, elles ne doivent pas être enveloppées dans du polyéthylène. Toutes les crèmes et onguents sont sélectionnés uniquement dans la série pour enfants. Ils ont des effets anti-inflammatoires et préviennent les irritations.

Vous devez changer les couches même la nuit. Les bébés dorment généralement très bien et cette procédure ne les dérangera pas. Dès que le tabouret de nuit s'arrête, il suffit de le changer 3 fois par jour. Si les couches sont réutilisables et lavables, il est nécessaire de bien rincer le contenu pendant la procédure.

Les couches jetables doivent être portées de manière à rester libres. Pour une circulation d'air plus libre, les couches peuvent être percées à plusieurs endroits. Les bébés doivent être périodiquement mis à nu le cul nu sous les rayons du soleil. La fenêtre devrait être fermée. Par temps chaud, il est bon de laisser votre enfant dormir à l'air frais, nu, recouvert d'un drap.

Même les parents très attentifs ne seront pas en mesure de protéger complètement l'enfant des éruptions cutanées et des irritations dues à la couche, si des couches sont utilisées. Mais vous pouvez prévenir ou réduire la fréquence des conséquences négatives. Si l'irritation échoue, il faut montrer le bébé au pédiatre. L'automédication ne peut que nuire au bébé.

Irritation de la peau d'un enfant après le traitement des couches

Chez les nourrissons, la peau est très délicate et sensible. Irritation causée par les couches - un phénomène fréquent, qui dérange les mères et procure un inconfort au bébé. La réaction est aussi appelée dermatite de la couche. Jusqu'à ce que l'enfant apprenne à aller au pot, il a besoin de couches. Découvrez pourquoi il y a irritation, comment y remédier et comment l'éviter à l'avenir.

Les symptômes

Si le bébé devient lent et agité et que des rougeurs et des éruptions cutanées apparaissent dans la région pelvienne, il est possible qu'il soit allergique aux couches.

Les symptômes de dermatite au niveau des couches se situent directement aux points de contact avec la couche: sur le cul du bébé, sur la face interne des cuisses, dans la région génitale.

Principaux signes d'irritation:

  • Rougeur de la peau.
  • Gonflement, léger gonflement de la peau.
  • Eruption cutanée, ampoules.
  • Peeling
  • L'apparition d'eczéma, d'ulcères, de plaies.

Un enfant souffrant d'une telle réaction devient morose, lent, souvent en pleurs. Si l'enfant a plus de 7 mois, il peut montrer une tache douloureuse, signalant une gêne. Parfois, les enfants ont une légère fièvre.

Note! Si une éruption cutanée, une rougeur apparaît chez un enfant sur d'autres parties du corps, il ne s'agit plus d'une irritation de la couche, mais d'une sorte de maladie ou d'une allergie étendue.

Raisons

Une éruption cutanée, une rougeur de la couche se produit généralement pour une raison banale - une couche ne permet pas à l'air de passer à travers. Le bébé y fait ses affaires, la couche est mouillée, l'humidité reste à l'intérieur et l'effet de serre est créé. Outre le fait que la peau tendre du bébé ne respire pas, elle reste longtemps en contact avec des substances toxiques contenues dans l’urine et les selles.

Le port de la couche doit être alterné avec des bains d’air pour que la peau du bébé puisse respirer.

Le port constant de couches réduit les propriétés protectrices de l'épiderme et finit par provoquer de fortes irritations.

Les causes de la dermatite de la couche peuvent également être:

  • Non-respect des règles d’hygiène (le parent ne change pas assez souvent la couche, ne nettoie pas la peau du bébé lorsqu’il change).
  • Produits de soin mal choisis (crèmes, huiles, poudres).
  • Pas de pause dans le port de couches.
  • Couches de mauvaise qualité.
  • Taille incorrecte (si la couche est trop petite, elle se frotte, frotte la peau).
  • Allergie à l'un des composants de la couche.

Mais il existe d’autres facteurs pouvant déclencher une dermatite dans la région génitale d’un enfant:

  • Infections fongiques. Le plus souvent, les nourrissons affectent le champignon levure Candida (Candida). Au début, il apparaît comme une irritation normale, puis il acquiert un symptôme caractéristique: une plaque blanche et un état de suintement de l'épiderme.
  • Infections bactériennes. Les plus courants sont les staphylocoques et les streptocoques. Caractérisé par l'apparition de rougeurs, de cloques qui éclatent et se transforment en ulcères, d'érosion avec suppuration.

La dermatite infectieuse se distingue de l'irritation par le fait que les symptômes s'aggravent rapidement, que l'état de la peau se détériore de manière notable et que les manifestations peuvent aller au-delà de la zone d'utilisation de la couche.

À chaque changement de couche, il est nécessaire de nettoyer la peau de bébé.

Traitement

Ayant découvert des symptômes désagréables chez sa progéniture, une mère se demande quoi faire? Vous devez d'abord contacter votre pédiatre. Le médecin doit déterminer la cause de la dermatite et choisir le traitement approprié.

Pour un diagnostic précis, un raclage est prélevé sur la zone touchée du corps. En outre, vous pouvez prescrire des analyses de sang, de l'urine et des matières fécales.

Traitement de la dermatite allergique

Si l’irritation provoquée par les couches est causée par les réactions individuelles du corps de l’enfant aux composants, l’allergène est éliminé en premier. Les parents devraient se débarrasser des couches pour lesquelles le bébé est allergique et en prendre d'autres.

En fonction de la gravité de la réaction allergique, le médecin peut vous prescrire des médicaments à usage interne ou uniquement à usage externe.

Les médicaments antihistaminiques pour l'ingestion orale autorisés pour les nourrissons:

  • Fenistil (gouttes) - peut être administré aux enfants à partir de 1 mois.
  • Zodak (gouttes) - autorisé à partir de 2 mois.
  • Vibrocil - le médicament est montré à partir de 1 mois de la vie.

Pommades, crèmes à usage externe:

Ces médicaments sont autorisés pour les nourrissons. Ils soulagent rapidement les symptômes des allergies cutanées, éliminent la douleur, les démangeaisons et la desquamation.

Note! Très souvent, la peau de bébé devient plus sensible lors de l'introduction d'aliments complémentaires. Un nouvel aliment parfait pénètre dans le corps et il faut du temps pour s'y adapter.

Traitement de la dermatite infectieuse

Lorsque l'éruption cutanée sous la couche a été causée par une infection bactérienne, des pommades contenant des antibiotiques et des solutions antiseptiques pour frotter la peau sont utilisées pour le traitement.

Il n'est nécessaire d'introduire un antibiotique à l'intérieur de l'enfant qu'en dernier recours, lorsque la maladie est accompagnée de fièvre ou progresse trop rapidement.

Au moment du traitement est d'abandonner le port de couches.

Pour traiter l’infection des bébés par des bactéries pathogènes, vous pouvez utiliser les médicaments suivants à usage externe:

  • Onguent à la lincomycine.
  • Levomekol.
  • Pommade à la tétracycline.
  • Pommade à la syntomycine.
  • Bacitracine
  • Miramistin.
  • Pommade à l'érythromycine.
  • Chloramphénicol.

Avant d’appliquer le produit, la peau du bébé est traitée avec une solution antiseptique sans alcool: furaciline, chlorhexidine, diluée dans de l’eau avec du manganèse. Au moment du traitement est d'abandonner le port de couches.

C'est important! En aucun cas, ne prenez pas de médicaments et n'utilisez pas d'antibiotiques sans ordonnance.

Comment traiter la dermatite fongique

L'irritation de l'épiderme causée par les parasites fongiques est facilement traitable au stade initial. Les crèmes antifongiques et les onguents sont utilisés pour supprimer les mycoses.

Les médicaments antimycotiques que les bébés peuvent:

Avant d'appliquer la peau doit être lavé avec du savon et séché.

Lorsque l'infection commence, les médicaments antimycotiques sont prescrits pour l'administration orale.

Traitement de la dermatite de contact

L'irritation régulière des couches provoquée par le contact avec du matériel non respirant et des toxines provenant des matières fécales aidera à guérir les crèmes / pommades destinées à régénérer la peau.

La crème Bepantin est excellente pour tous les types de dermatites.

Les médicaments les plus efficaces:

  • Bepanten (Panthénol, Panthenstine) - guérit rapidement l'épiderme endommagé, élimine les démangeaisons et les rougeurs. Ce sont les meilleures crèmes pour les bébés.
  • L'onguent de zinc est un médicament peu coûteux avec un effet thérapeutique efficace. Soulage les irritations, a un effet antibactérien, réduit la transpiration.
  • Sudokrem - conçu spécifiquement pour les nouveau-nés, empêche l'érythème fessier, la chaleur épineuse et autres signes négatifs sur la peau.
  • Adavant - Ointment traite les contacts et autres types de dermatites, soulage les inflammations, régénère les tissus.
  • La Cree est un bon remède pour les éruptions cutanées et les rougeurs sous les couches.
  • Cannakan - élimine rapidement les symptômes de l'érythème fessier chez le bébé, la dermatite et d'autres irritations.

C'est important! En aucun cas, n'utilisez pas d'antiseptiques contenant de l'alcool pour le traitement, en particulier de l'iode et du vert brillant.

Méthodes folkloriques

La réaction cutanée aux couches peut être guérie à l'aide de recettes traditionnelles. Ces méthodes sont aussi sûres que possible, mais elles ne donnent pas toujours des résultats rapides.

Herbes

  • Les herbes ont des propriétés cicatrisantes, bactéricides et régénérantes: sauge, camomille, calendula.

Le bouillon d'herbes médicinales doit nettoyer le site de l'éruption

Une forte décoction est préparée à partir de ces plantes (prendre 1 c. À thé de chaque herbe et verser 300 ml d’eau bouillante, laisser reposer pendant 3 heures) et frotter la peau du bébé de 4 à 6 fois par jour.

  • La réaction allergique enlève rapidement la succession d'herbe. Deux c. les plantes sèches brassent un verre d'eau bouillante. Après 3 heures d'infusion, filtrer et essuyer pendant la journée. La rougeur passe très vite.
  • L'écorce de chêne est un excellent remède contre l'érythème fessier, la dermatite et les irritations. Il contient une grande quantité de tanins, qui traitent rapidement de tels problèmes.

Un art. cuillère d'écorce verser un verre d'eau bouillante et insister 2 heures. Le liquide est filtré et essuie la zone touchée jusqu'à 7 fois par jour.

Huile médicamentée

L'huile d'olive est prise comme base (300-400 ml). Il est versé dans un récipient, mettez sur un feu lent et ajoutez 1 c. À thé. herbes de succession, millefeuille, sauge, camomille. L'huile devrait bouillir pendant 15 à 20 minutes, puis se défendre pendant une journée. Après le filtre, versé dans une bouteille en verre propre.

L'huile végétale qui en résulte est traitée avec une érythème fessier, une irritation chez un enfant 3-4 fois par jour.

C'est important! Toute herbe risque de devenir un allergène pour la peau délicate et sensible du bébé. En appliquant des mesures populaires, surveillez de près la réaction. Chacune de ces recettes peut guérir et peut faire mal.

Prévention

Tout problème de santé vaut mieux prévenir que guérir. Si vous vous conformez aux mesures préventives, le risque de développer une dermatite grave liée aux couches chez un enfant sera considérablement réduit.

Choisissez uniquement des produits de fabricants éprouvés.

  • Changez les couches à temps, n'attendez pas qu'elles soient remplies à ras bord.
  • À chaque changement de couche, essuyer le cul du bébé avec un chiffon antibactérien et, mieux encore, le laver avec du savon.
  • Des couches pures sont mises sur une peau complètement sèche.
  • Utilisez des crèmes et des poudres spéciales pour les couches.
  • Permettez au bébé de se promener sans couche pendant un moment tous les jours.
  • Baignez votre bébé tous les jours, surtout les jours chauds. Dans le bain, vous pouvez ajouter un peu de permanganate de potassium, des tisanes.
  • Utilisez des pantalons et autres vêtements pour bébé uniquement à partir de tissus naturels.
  • Couches chères - ne signifie pas qu'elles sont bonnes. Essayez différentes marques, la seule façon de trouver ce qui convient à votre enfant.

Plus l'immunité du bébé est forte, moins sa peau est sujette à diverses réactions, irritations. Il est très important de calmer un enfant dès les premiers mois de sa vie. Marcher en plein air par tous les temps, bonne nutrition de la mère qui allaite, procédures d’approvisionnement en eau - tout cela contribue à renforcer les forces de protection. Ne pas oublier la santé du système nerveux du nourrisson, qui affecte également de manière significative le système immunitaire. Plus la situation autour des miettes est calme, plus il est calme et en santé.

Les allergies aux couches à notre époque ne sont pas rares. En règle générale, il est observé chez les bébés jusqu'à un an et apporte beaucoup d'inquiétude aux jeunes parents. Tout commence par une légère rougeur sur la peau au cours de leur longue utilisation. Après avoir changé la couche, la réaction disparaît généralement, mais parfois, l'irritation se manifeste fortement et les préparations spéciales ne la gèrent pas. Il est important que maman sache quelle aide est appropriée et comment prévenir la propagation de la réaction cutanée.

Parfois, le problème disparaît après avoir changé la couche.

Symptômes: diagnostic différentiel

Les allergies Diapergy existent, mais elles doivent être différenciées de la dermatite de la couche. Cette dernière découle d'une mauvaise hygiène du bébé, d'un long séjour dans des vêtements mouillés. Dans ce cas, la peau devient rouge, l'érythème fessier et de petits boutons apparaissent. Dans le traitement de la dermatite de la couche, l’air de la peau du bébé doit être respiré, une solution de train ou de camomille doit être ajoutée à l’eau de baignade et une pommade au panthénol doit être choisie.

Diathèse exsudative - une autre maladie dont les symptômes s'apparent à une allergie aux couches. Elle se caractérise par une lésion particulière des muqueuses et de la peau, des réactions pseudo-allergiques, une tendance à un long processus inflammatoire.

Lorsque la diathèse du premier mois de vie du bébé peut présenter une érythème fessier sec dans les plis, des écailles séborrhéiques sur le cuir chevelu (gneiss), la sécheresse et la pâleur de la peau.

Les experts distinguent les allergies aux couches des autres réactions cutanées en fonction des caractéristiques suivantes:

  • La dermatite de la couche est diagnostiquée en cas de changement intempestif de la couche. L'apparence de pustules et de points suintants en est caractéristique. La peau mouillée de l'enfant indique une faible circulation d'air et des couches de mauvaise qualité.
  • Les manifestations exsudatives ne dépendent pas de soins de qualité. Les écailles séborrhéiques, les rougeurs aux joues, les démangeaisons, les démangeaisons et l'érythème fessier permanent sont une raison de demander l'aide d'un médecin.
  • Irritations cutanées dues aux allergies alimentaires et de contact. Reconnaître la maladie permettra le rejet temporaire de nouveaux plats dans le régime alimentaire du bébé et l'utilisation prudente de crèmes, de pommades et de poudres.

Une dermatite apparaît lorsque le bébé reste trop longtemps dans la même couche. À quoi ressemble une allergie aux couches?

Si vous êtes allergique aux couches, les photos montrent une image légèrement différente:

  • la peau de bébé est propre sur tout le corps, à l'exception de la zone où la couche est portée (fesses, entrejambe, aine);
  • des démangeaisons incessantes qui dérangent la miette - il est vilain et pleure, en particulier lorsqu'il touche les zones à problèmes et les frottements sur la couche;
  • l'apparition d'ulcères et de plaies;
  • peeling de la peau;
  • augmentation de la température.

Caractéristiques "allergie aux couches"

Si des rougeurs et des éruptions cutanées sont observées sur tout le corps, accompagnées d'anxiété et de fièvre, il est important de consulter immédiatement un médecin et de comprendre la cause de la maladie. En cas d'allergie à la couche, les rougeurs ne sont localisées que dans la zone qui était en contact avec elle. Elle se manifeste même avec une peau bien soignée, pour laquelle la dermatite de la couche n'est pas typique. Signes caractéristiques - une forte rougeur des canaux génitaux et anaux.

De graves rougeurs dans la région génitale peuvent parler d'allergies.

Une réaction négative aux couches est caractéristique des bébés des deux sexes, mais l'érythème fessier se développe plus souvent chez les garçons. Pampers appuie sur le scrotum, créant ainsi des conditions supplémentaires pour la réaction cutanée. Chez les filles, l'irritation de la peau causée par les couches crée des conditions favorables au développement d'infections.

Causes de l'allergie aux couches

Allergies aux couches - la réaction de la peau délicate et hypersensible du bébé. Cela se produit lors de l'utilisation de produits de faible qualité ou non sélectionnés en fonction de la taille des produits. Si la couche frotte, une rougeur se produit aux points de contact avec la peau et une dermatite allergique se produit. Les couches éprouvées peuvent également causer des rougeurs, ce qui indique des produits contrefaits.

Choisissez une option appropriée pour le bébé réussit rarement sans essais et erreurs. Dans le même temps, l'utilisation à long terme de produits de la même marque ne garantit pas que tout ira bien. Les fabricants changent parfois la composition des produits, ajoutent des émollients pouvant provoquer des réactions cutanées. Quand les parents ne vont pas abandonner les couches, vous devez savoir comment aider votre bébé en cas d’allergie.

Comment traiter les manifestations allergiques chez un nourrisson?

Des démangeaisons et un gonflement persistants en cas d'allergie aux couches gênent les bébés. La peau sous la couche est rouge, enflammée et peut boursoufler. L'aide urgente que les parents peuvent fournir est la suivante:

Si vous soupçonnez des allergies, vous devez d’abord retirer la couche et permettre à la peau d’avoir accès à l’air.

  • laver la zone touchée avec de l'eau tiède;
  • jeter les couches jusqu'à ce que les rougeurs disparaissent;
  • faites des bains d'air plusieurs fois par jour (laissez les zones touchées sans vêtements pendant le sommeil et couvrez le bébé d'une couche);
  • utiliser lors du bain décoctions d'herbes médicinales (calendula, camomille, succession);
  • Ne portez pas de couches allergiques.

Lorsque vous soignez une peau enflammée, vous ne pouvez pas utiliser d'iode, de permanganate de potassium, de drogues contenant de l'alcool. Il est conseillé de choisir avec l'aide d'un médecin une crème ou une pommade pour accélérer la régénération des phanères. Bien aider "Desitin", "Bepanten", "Drapolene" et d'autres médicaments. L'utilisation interne de médicaments et d'herbes est impossible sans coordination avec le médecin.

La médecine traditionnelle aide également à traiter les rougeurs et à éliminer les symptômes désagréables. L'un des moyens les plus fiables - la décoction pour frotter. Pour le préparer, versez 1 c. feuilles d'ortie avec un verre d'eau bouillante et laisser pendant 30 minutes. Le bouillon essuie la peau enflammée. Il est important de noter que le bébé peut être allergique à un certain type d'herbe, les rougeurs augmentent dans ce cas. Dans cette situation, l'utilisation de la perfusion refuse.

La décoction d'ortie peut aider à éliminer les réactions allergiques

Les allergologues recommandent d'utiliser des antihistaminiques et des antihistaminiques approuvés pour les enfants dans le traitement de la peau irritée. Parmi eux - "Advantan", "Fenistil-gel", "Drapolene", "Gistan", "La Cree", "Skin-cap" et d'autres. Cependant, il est important de noter que certains médicaments contiennent des hormones (par exemple, Advantan). Ils éliminent bien l'irritation et les démangeaisons, mais il est conseillé d'utiliser des produits uniquement dans des cas extrêmes, car cela affectera à l'avenir la santé de l'enfant.

En général, il faut 2 à 5 jours pour réduire l’intensité des symptômes et éliminer complètement les manifestations allergiques. Pour la prévention des rougeurs, vous devez utiliser des crèmes sous les couches des sociétés Weleda, Sanosan, "Notre mère", "Sun", "Desitin".

Lorsque les rougeurs et les démangeaisons persistent longtemps ou augmentent, vous ne pouvez pas vous passer des antihistaminiques. Les nouveau-nés et les enfants jusqu’à un an, les médecins prescrivent généralement des médicaments à action prolongée:

  • Gouttes "Fenistil". Peut être utilisé pour les bébés âgés de plus d'un mois. Aide à guérir les démangeaisons cutanées dues à l'eczéma, à la dermatose prurigineuse, à la varicelle, aux allergies alimentaires.
  • Gouttes "Zyrtec". Attribuer des enfants de plus de 6 mois. Affronte la dermatite atopique, les démangeaisons et les éruptions cutanées.

Les gouttes de Zyrtec aident vraiment à améliorer l’état du bébé et à soulager les symptômes d’allergie.

  • Comprimés "Suprastin." Montré à partir de 1 mois avec urticaire, dermatite et conjonctivite allergiques, pollinose et autres réactions négatives.
  • Sirop "Erius". Agit rapidement et efficacement avec les manifestations cutanées. Pendant une demi-heure, soulage les démangeaisons, l'enflure et améliore l'état de santé de l'enfant. Nommé qu'après 1 an.

De quelles couches les mères se plaignent-elles plus souvent?

Les mères attentives ont dressé une liste des couches les plus fréquemment observées chez les bébés. Il contient des produits d’inquiétude influente, ce qui suggère que même un produit de haute qualité ne garantit pas l’absence d’allergies. La réaction la plus souvent négative est provoquée par les produits suivants:

  • Huggies ("Haggis"). Le fabricant positionne ce produit comme hypoallergénique (sans parfums, colorants, imprégnations de crèmes et de lotions). Cependant, la peau des enfants peut être sensible au matériau unique des couches, ce qui entraîne une réaction négative.
  • Merries Les critiques de ces couches japonaises sont controversées. Certaines mères ne sont en aucun cas prêtes à les changer, d’autres font attention à la mauvaise absorption de la couche interne. Pour cette raison, le dos du bébé pendant son sommeil reste souvent humide (la couche avant est encore sèche). Cette propriété, à l'instar de l'extrait d'hamamélis, qui est imprégné de la couche interne des couches, peut provoquer un rougissement de la peau et des ampoules.
  • Dormez et jouez chez Pampers. La couche antiseptique à l'extrait de camomille est une cause fréquente d'allergie chez l'enfant aux produits de cette gamme. Beaucoup de mères remarquent l'odeur chimique qui se produit lors du remplissage progressif des couches. Cela suggère que le produit contient des composants chimiques. Le fabricant n'indique pas d'allergènes potentiels dans la composition des couches, mais la peau sensible du bébé ne peut être dupe.

La couche interne des couches de Pampers est imprégnée, ce qui provoque souvent des allergies.

  • Premium Care de Pampers. Dit comme des couches de qualité supérieure. Doux et tendres, ils contiennent de l'extrait d'aloès, qui est allergique aux nouveau-nés. Les bébés plus âgés sont moins susceptibles d'avoir des allergies et l'aloès aide à prendre soin de la peau.
  • Bébé actif par Pampers. La couche absorbante de produits contient des extraits de camomille et d'aloès, ainsi que des parfums à odeur persistante. Ce sont des causes fréquentes de réaction négative.

Vous pouvez éviter les allergies aux couches et l’anxiété associée. Pour ce faire, suivez les recommandations des experts:

  • Lors du choix des couches, vous devez vous concentrer sur les besoins du nourrisson. Chaque bébé est individuel - connaissant les particularités de son état de santé, il est plus facile pour la mère de prendre une décision concernant son achat. Dans ce cas, les conseils des mamans familières ne font que nuire, car ce qui est bon pour certains enfants peut être inacceptable pour d’autres.
  • Lorsque vous changez de couche, ne laissez pas la peau de bébé entrer en contact avec le velcro. Cela peut entraîner des rougeurs.
  • Il n'y a aucune raison de changer la marque de couches. S'ils conviennent à la qualité et ne provoquent pas de réactions négatives, il est préférable de les utiliser autant que nécessaire. Lorsque vous devez trouver un remplaçant, vous devez tester de nouvelles marques. Premièrement, cela vaut la peine d’acheter quelques couches pour l’échantillon et, s’ils conviennent, d’acheter un grand paquet.

Il n’est pas nécessaire d’acheter tous les types de couches à un enfant - il est préférable de choisir progressivement la meilleure option.

  • Aux premiers symptômes de l’allergie aux couches, il convient d’ajouter des crèmes protectrices. Ils contiennent de l'oxyde de zinc, qui sèche rapidement et supprime l'inflammation au stade du développement.
  • Changer les couches non pas en fonction de l'horloge, mais comme le remplissage. Cela évitera un contact prolongé de la peau avec l'urine et les matières fécales. Plusieurs fois par jour pour organiser des bains d’air pour permettre à la peau de respirer.
  • Si vous êtes allergique à un enfant avec des couches de toutes les marques, essayez des couches en tissu ou en gaze. Pour prévenir la dermatite de la couche, les deux premiers mois devront être repassés des deux côtés. Lorsque la mie devient plus forte (dans 4-6 mois), vous pouvez essayer de passer aux couches.

Avec la prévention des allergies aux couches, le soutien immunitaire revêt une grande importance. Un régime alimentaire équilibré et l'introduction en temps utile d'aliments complémentaires aideront votre bébé à obtenir les vitamines et les oligo-éléments nécessaires. Les bains à air et les promenades sont tout aussi importants. Ils permettront de développer et de renforcer activement la santé du bébé.

La dermatite de la couche, comme son nom l'indique, est diagnostiquée chez les bébés qui ne savent toujours pas ce qu'est un pot et une toilette. Le risque de contracter la maladie est particulièrement élevé chez les filles et les garçons à peau sensible.

Cette maladie survient chez les adultes qui ont longtemps quitté l'état de "couche", mais pour diverses raisons, ils sont obligés d'utiliser des couches.

Selon les statistiques médicales, près de 60% des nourrissons sur un degré ou un autre souffrent de cette maladie de la peau.

Cependant, l'argument «Rien de terrible, tout le monde le sait» ne fonctionne pas: si une mère regarde une photo sur Internet, à quoi ressemble un petit âne enflammé sur lequel il ne reste plus aucun «lieu de vie», elle fera de son mieux pour empêcher que cela ne se produise. bébé

Les symptômes

Dermatite de la couche (les experts l'appellent aussi "érythème des fesses") selon la classification des maladies, la CIM-10 porte le code L22. Les symptômes de la maladie sont compréhensibles même pour un non spécialiste:

  • inflammation des fesses et des organes génitaux;
  • rougeur et desquamation;
  • dans les cas difficiles - zones humides, plaies, boutons;
  • douleur au toucher;
  • brûlure, démangeaisons;
  • anxiété générale - larmes, humeurs.

Un point important: la peau est enflammée dans les endroits où elle entre en contact avec des couches et des couches.

Si des signes similaires se manifestent ailleurs (par exemple sur les joues, derrière les oreilles), il est probable qu'il ne s'agit pas d'une dermatite de la couche, mais d'une autre maladie. Donc, vous devez demander l'aide d'un médecin.

Nous ne pouvons pas nous passer d’assistance médicale, même si les parents ne sont pas en mesure de régler le problème par eux-mêmes: la dermatite des couches peut devenir chronique ou donner lieu à une autre maladie de la peau plus grave.

Pour les bébés nourris au sein, la peau proche de l'anus nécessite un contrôle particulier, car les selles de ces bébés se distinguent par une réaction alcaline plus forte et les sécrétions irritent dangereusement la peau sensible du nourrisson.

Vidéo avec des conseils pour les parents de l'Union des pédiatres de Russie:

Les causes

Les enfants atteints de cette maladie sont des proies faciles: leur peau est très sensible, leur immunité n’est pas assez forte, les fonctions de thermorégulation sont encore imparfaites.

En outre, de nombreux bébés sont allergiques ou prédisposés, ce qui rend la peau plus vulnérable.

Les causes immédiates de la dermatite de la couche sont les suivantes:

  • «Effet de serre» - température et humidité élevées sous la couche;
  • manque d'air pour la peau sous les couches et les couches;
  • en les frottant, ainsi que des vêtements sur le corps (surtout si les parents font une erreur avec la taille de la couche ou s’ils ne la portent pas correctement);
  • la présence dans l'urine et les matières fécales de divers composants irritants (par exemple, l'ammoniac, les sels);
  • sélectionné sans succès crème, poudre, provoquant une inflammation de la peau du bébé;
  • infection par des microorganismes pathogènes, des champignons.

Selon les experts, l'hygiène - le plus important dans les soins du bébé.

La maladie ne tarde pas à attendre si les parents gardent le bébé dans des couches mouillées pendant une longue période, changent rarement de couche, ne lavent pas la peine de laver leurs vêtements, mais simplement les sèchent, organisent irrégulièrement les procédures d’eau pour l’enfant.

Photo de la maladie

Les étapes

Chez le nouveau-né, la dermatite peut traverser trois stades de développement.

Le premier (considéré comme le plus facile) est un léger rougissement des couches, capturant des zones cutanées limitées.

La deuxième étape est caractérisée par le frottement, l'érythème fessier sur le prêtre et à l'aine, dans les cas difficiles - infection par des agents pathogènes.

La troisième étape est la période de récupération. S'il était possible d'éviter les complications et les infections et si le traitement avait été choisi correctement, l'enfant récupère rapidement et l'érythème fessier est guéri après trois jours.

Les principaux symptômes et le traitement de toksidermii décrits dans cet article. En savoir plus!

Une liste d'émollients pour la dermatite atopique chez les enfants peut être trouvée dans ce matériau.

La nutrition pour la dermatite séborrhéique sur la tête (menu de régime) est examinée ici:

Il existe plusieurs types de dermatite de la couche, qui nécessitent chacun une approche thérapeutique spécifique.

Bactérienne

La forme bactérienne de la maladie est classée comme complication chez un enfant souffrant de dermatite de la couche.

Dans ce cas, le corps du bébé est attaqué par diverses infections bactériennes, les symptômes de ces maladies sont détectés par le médecin et choisit le traitement le plus efficace.

Candida

L'inflammation est concentrée dans l'aine et dans la région de la fourche. La couleur des surfaces affectées est rouge vif.

Ce type de dermatite est en train de pleurer, bien qu'il existe des zones squameuses sèches et enflammées.

Si vous ne commencez pas à traiter la maladie à temps, ses agents pathogènes peuvent pénétrer dans le corps, ce qui complique la condition de la petite personne.

La dermatite à Candida nécessite un traitement spécifique et les médecins lui prescrivent du kétoconazole, du miconazole et d’autres substances.

Il est impossible de sélectionner des fonds sans la participation du pédiatre car ils risquent de ne pas être suffisamment efficaces. Mais même dans ce cas, un traitement rapide ne peut être attendu, cela peut durer un mois.

Fongique

Lorsque, après 3-4 jours, le traitement de la dermatite de la couche reste inefficace, l'inflammation ne disparaît pas, il est probable que le bébé présente une dermatite fongique de la couche.

Si un tel diagnostic est posé, le médecin prescrit des médicaments antimycotiques (antifongiques) au petit patient. Clotrimazole, pommade à la nystatine peut être recommandé.

Avertissant de se soigner, les médecins rappellent que les antibiotiques n’ont aucun effet sur les champignons de la levure.

Si, dans le cas d'une dermatite fongique liée aux couches, compte sur ce type de médicament, la maladie commence à progresser, l'inflammation augmente, des plaies et des bulles apparaissent.

Intertrigo

Ce type de dermatite résulte du frottement de la peau contre la peau. Des abrasions légères apparaissent et s'enflamment lorsqu'elles entrent en contact avec l'urine.

Ce type de maladie se distingue des autres par la couleur jaune caractéristique qui recouvre les zones enflammées de la peau.

Impétigo

Avec ce type de dermatite de couche, considérée comme un staphylocoque, la peau des cuisses, des fesses et du bas-ventre s'enflamme.

La maladie se développe dans deux scénarios: avec la présence de bulles (forme bulleuse) et sans elles, mais avec des cicatrices et des croûtes jaunâtres.

Diagnostic de la maladie

Pour poser un diagnostic, un médecin ne peut qu'inspecter visuellement le patient et interroger sa mère. Que faire en cas de suspicion d'infection secondaire? Effectuer un examen de laboratoire plus en profondeur.

Habituellement, le pédiatre envoie une inoculation bactériologique du matériel à examiner (il est prélevé dans les zones enflammées de la peau), recommande des tests sanguins et fécaux (pour la dysbactériose).

Les données obtenues permettent d'établir l'agent responsable de la maladie et de sélectionner le meilleur moyen de la combattre.

Nous vous proposons de vous familiariser avec l'opinion du Dr Komarovsky sur le traitement de la dermatite de la couche:

Traitement de la dermatite de la couche chez les enfants

Premièrement, quelques recommandations générales:

  • si la dermatite pleure, le séchage des pommades ou de la poudre aidera;
  • si des plaies et des crevasses se sont formées sur le site de la rougeur, une pommade est nécessaire pour accélérer la régénération de la peau;
  • pour le traitement de la surface enflammée ne peut pas être utilisé simultanément et de la poudre, et de la crème;
  • contre la dermatite de la couche ne peut pas utiliser la pommade hormonale (par exemple, ils comprennent un outil aussi efficace que Advantan);
  • Les bains d'air réguliers (recommandés par le pédiatre bien connu Komarovsky) d'une durée de 10 à 15 minutes sont d'une grande aide.

Aider les médicaments

Il est impossible de guérir rapidement la dermatite de la couche sans utiliser de médicaments - pommades, lotions, crèmes.

Avant de les utiliser, ils effectuent un petit travail préparatoire: ils essuient les zones enflammées avec un tampon imbibé de décoction de camomille à la médecine, une ficelle, une autre plante à usage médical, puis un bain d'air est organisé pour le bébé.

Le médecin recommande l'utilisation de pommade et de crème, et son conseil doit être suivi, car la différence dans les effets des médicaments sur le corps peut affecter le résultat du traitement - le médecin prend en compte toutes ces nuances.

Voici ce qui est couramment utilisé pour traiter la dermatite de la couche:

  • Desitin - apaise les peaux enflammées;
  • Sudokrem - prévient l'apparition d'érythèmes fessiers et les traite;
  • Bepanten - guérit la peau endommagée et restaure ses fonctions naturelles;
  • La baneocine (sous forme de poudre) - efficace en tant que poudre pour bébé, guérit bien les surfaces suintantes de la peau;
  • Clotrimazole - utilisé comme agent thérapeutique et prophylactique afin d’éviter les rechutes;
  • Pommade au zinc - traite efficacement la peau, mais nécessite un traitement antiseptique préalable (Fucorcine, par exemple);
  • Sinoflan pommade - a un effet anti-allergique, soulage les démangeaisons;
  • Chlorhexidine - un antiseptique puissant à effet prolongé;
  • Candide (sous forme de lotion) - utilisé contre le champignon;
  • D-Panthénol - agent anti-inflammatoire;
  • Bleu de méthylène (en solution alcoolique) - désinfecte bien la peau, il est recommandé aux enfants de plus d’un an.

Médecine traditionnelle

De nombreux parents préfèrent utiliser des remèdes traditionnels à la maison au lieu de salir le cul du bébé avec des onguents et des crèmes.

Il est souhaitable de les combiner avec des médicaments, après avoir reçu l'approbation préalable du médecin et en s'assurant que le bébé ne présente aucune allergie à l'un des composants naturels.

Voici les options de traitement possibles:

  • Infusion d’avoine dans les bains - quelques cuillerées à soupe par tasse d’eau bouillante (peut être utilisé tous les jours en nageant);
  • céleri et onguent de pomme de terre - les composants sont pris crus, à parts égales, broyés dans un mélangeur (appliquer sur les zones enflammées pendant 15 minutes, puis les peler avec un tampon humide);
  • infusion d'écorce de chêne - cuite à feu doux (essuyez la peau préalablement traitée avec de l'eau savonneuse).

Comment traiter l'irritation de la peau causée par les couches chez l'adulte

L'irritation de la peau n'est pas rare chez les patients alités. Ils y font face tous les deux par des méthodes folkloriques, en utilisant des décoctions d’herbes médicinales et des médicaments.

Lorsque la dermatite de la couche utilise une pommade à la lanoline, oxyde de zinc. La pommade Levomekol, par exemple, est efficace contre les plaies de pression, la chaleur épineuse, l'érythème fessier.

Si vous avez besoin de vous débarrasser des infections fongiques, vous pouvez utiliser Miconazole, Batrafen. Baneotsin est efficace dans la lutte contre la flore pathogène.

Les bains d'air sont utiles: il faut retirer une couche du patient, des sous-vêtements sous lesquels il y a des inflammations de la peau et permettre à la personne de s'allonger pendant un certain temps sans elle.

Et, bien sûr, des soins et une hygiène réguliers du patient sont importants.

Les causes, les symptômes et le traitement des remèdes populaires contre la dermatite atopique chez les enfants sont présentés dans notre publication.

La composition de la crème avec l'acide hyaluronique Skin-Active, les critiques sur l'application, ainsi que des analogues se retrouvent dans le matériel suivant.

Prévention de la dermatite de la couche

Les mesures préventives commencent littéralement avec l'achat de couches. Il est très important de choisir son format. Pour cela, vous devez connaître le poids du patient. Dans ce cas uniquement, la pharmacie vous proposera exactement le produit dont vous avez besoin. Si la couche est trop petite, elle va certainement frotter la peau.

Faites attention à la qualité de ce produit: il est souhaitable que les couches comportent une couche absorbante, qui non seulement absorbe rapidement le liquide, mais le transforme également en gel.

Parmi d'autres mesures préventives:

  • prendre soin de la peau propre et sèche;
  • changement fréquent de couches (ne les portez que sur une peau sèche);
  • traitement de la peau après la défécation avec des lotions spéciales, des huiles et des crèmes;
  • l'utilisation de lin à partir de fibres naturelles et non synthétiques;
  • lavage avec des poudres hypoallergéniques de haute qualité;
  • bains d'air réguliers.

Si de telles mesures préventives semblent inutiles, rappelez-vous le conseil que les médecins ne se lassent pas de répéter: il vaut mieux consacrer du temps et de l'énergie à la prévention que de combattre (difficile, pas toujours avec succès) directement avec la maladie.

Les avis

Rita G.: «La peau de ma fille a rougi dans le creux de l’aine - ils ont péché pour des allergies, des aliments pour bébés, puis des couches (s’ils ont acheté et qu’ils y sont allergiques). En général, pendant longtemps, ils ne pouvaient pas comprendre ce que c'était. Et le jeune médecin a tout expérimenté - un remède, un autre... Une fois qu'ils ont pris rendez-vous avec un autre pédiatre, elle leur a recommandé Baneotsin. Finalement, ils ont soupiré de soulagement: ça a aidé.

Nadezhda S.: «Ma mère m'a conseillé de traiter ma dermatite de couche-culotte avec ma fille, en traitant les rougeurs avec de la peinture verte. Je lui ai dit: pas une drogue moderne, maintenant ils ont mis au point beaucoup plus efficaces. Je suis allé sur Internet, sur le forum où nous avons discuté de ces problèmes, et je me suis assuré que j'ai raison: la peinture verte guérit les lésions de la peau plus lentement, et en plus, elle tue toutes les substances protectrices naturelles dessus ».

Irina I: «Mon fils a eu une dermatite de la couche et un ami m'a recommandé des remèdes traditionnels. J'étais ravi, après tout, pas de chimie. Il s'est avéré que l'écorce de chêne, avec laquelle j'ai commencé à préparer les bains, était allergique au bébé. Je conseille à tout le monde de faire preuve de prudence avec les remèdes populaires - ne l'utilisez pas sans vérifier et sans consulter un pédiatre!

Contenu de l'article

  • Symptômes d'irritation sous la couche
  • Causes d'irritation après les couches
  • Comment traiter l'irritation des couches
  • Comment traiter l'irritation des couches pour les allergies
  • Comment traiter une dermatite infectieuse
  • Comment traiter l'irritation de la couche fongique
  • Traiter l'irritation normale de la couche
  • Comment éviter l'irritation causée par les couches
  • Comment choisir une crème pour l'irritation des couches

La peau des bébés est très délicate, raison pour laquelle il existe souvent une irritation des couches, ou une dermatite de la couche. Ce problème gêne l'enfant et gêne ses parents.

Dans la plupart des cas, vous pouvez vous débarrasser des rougeurs et des éruptions cutanées à l'aide de procédures hygiéniques et de crèmes spéciales, mais ces mesures n'aboutissent parfois pas. Par conséquent, il est d'abord important de connaître la cause du problème. Dans cet article, nous allons décrire comment éviter l'irritation provoquée par les couches, pour quelles raisons et quelles méthodes de traitement existent.

Symptômes d'irritation sous la couche

Une érythème fessier caractéristique apparaît aux endroits où la peau est en contact avec les couches. Le plus souvent, ce sont les fesses, la région génitale et la face interne des cuisses. On dirait que l'irritation des couches est visible sur la photo.

Les principaux symptômes d'irritation chez le prêtre de la couche sont les suivants:

  • peau rougie;
  • dans les lieux d'érythème fessier a commencé à peler;
  • dans la zone de rougeur, léger gonflement, gonflement;
  • de petites cloques et une éruption cutanée sont apparues sur la peau rougie;
  • si elle n'est pas traitée, la peau peut se couvrir de plaies et de plaies et l'infection peut se joindre.

Avec de tels problèmes de peau, les bébés deviennent souvent pleurnichards, de mauvaise humeur et paresseux. Dans certains cas, la température peut même augmenter.

Veuillez noter que si l'irritation s'est propagée en dehors de la zone en contact avec des couches, il ne s'agit pas d'une dermatite de la couche, mais d'une allergie grave ou d'une autre maladie. Dans tous les cas, contactez un pédiatre dès que possible.

Causes d'irritation après les couches

Le plus souvent, l'irritation est causée par le fait que la couche n'est pas suffisamment respirante. Quand il est mouillé, l'humidité se transforme en gel et crée l'effet d'une serre. Dans une telle situation, non seulement la peau du bébé ne respire pas, mais elle entre également en contact avec les éléments toxiques contenus dans les selles et l’urine. De plus, si l'enfant est constamment dans la couche, les propriétés protectrices de sa peau sont affaiblies, ce qui entraîne de fréquentes irritations.

Les principales causes d'irritation des couches:

  • problèmes d'hygiène (changement rare des couches, nettoyage de la peau lors du changement de couche);
  • mauvaise sélection de produits cosmétiques;
  • l'enfant est constamment en couches;
  • couches de mauvaise qualité;
  • on utilise des couches de taille inappropriée (une petite couche frotte et serre la peau);
  • réaction allergique à des substances entrant dans la composition de la couche.

Cependant, il existe d'autres facteurs plus graves qui provoquent des allergies sur la peau. Les parents devraient savoir à ce sujet:

  • Champignon Les nourrissons souffrent souvent du champignon de levure de l'espèce Candida. Au début, une telle infection ressemble à une simple irritation, mais avec le développement de la maladie, la peau se recouvre de fleurs blanches, de démangeaisons et de blessures;
  • Les bactéries. Les staphylocoques et les streptocoques sont également à l’origine de problèmes cutanés, qui se manifestent par des rougeurs, des vésicules, des ulcérations et des érosions avec du pus;
  • Dermatite infectieuse. Ces infections se caractérisent par le fait que les symptômes se développent très rapidement et se propagent souvent au-delà du port des couches.

Comment traiter l'irritation des couches

Pour savoir comment traiter l'irritation sous une couche, vous devez montrer le bébé au pédiatre. Il déterminera la cause du problème et vous dira comment choisir le bon traitement. Si le médecin soupçonne la nature infectieuse de la maladie, il prélève une éraflure sur la lésion pour clarifier le diagnostic.

Si l'irritation est causée par le port prolongé d'une couche, l'hygiène doit être prise plus au sérieux. Si la peau est mûre et surchauffée, retirez la couche du bébé, rincez-la avec de l'eau, lavez-la avec un agent spécial et laissez le bébé pendant un moment sans couche afin que la peau respire. Plus le bain d'air est long, mieux c'est. Si la pièce est froide, laissez la peau respirer pendant au moins quelques minutes. Après la procédure, appliquez une crème sur la peau par irritation sous la couche.

Si votre bébé a la peau sèche, utilisez de la crème ou du beurre pour bébé. Il est recommandé de sécher la peau suintante avec une crème en poudre ou au zinc dans la composition. Pour les enfants qui ont souvent la peau, il est préférable d’utiliser des crèmes contenant des vitamines du groupe B5. De tels remèdes atténuent l'inflammation et restaurent la peau plus rapidement.

Comment traiter l'irritation des couches pour les allergies

Si la cause des éruptions cutanées et des rougeurs était allergique aux couches, vous devez immédiatement cesser de les utiliser et passer à une autre marque. En ramassant des couches qui ne provoquent pas d'allergies chez le bébé, il est préférable de ne pas expérimenter avec les fabricants et rester sur cette marque. Il n'est pas nécessaire de choisir les couches les plus chères: l'essentiel est qu'elles absorbent l'humidité de haute qualité et conviennent à l'enfant.

En cas d'allergie grave, l'enfant recevra des antihistaminiques internes ou externes autorisés pour les nourrissons. Ils vont accélérer le retrait des symptômes, réduire rapidement la douleur, les rougeurs et les démangeaisons.

Comment traiter une dermatite infectieuse

Si la cause de l'éruption est devenue une infection bactérienne, des pommades antibiotiques sont utilisées dans le traitement de l'irritation provoquée par les couches. Il est recommandé d'essuyer la peau avec des solutions antiseptiques. Les antibiotiques internes ne sont prescrits que dans les cas les plus graves, lorsque l'enfant a de la fièvre ou une éruption cutanée se propage très rapidement. En règle générale, pendant le traitement, les couches ne doivent pas être utilisées du tout.

N'oubliez pas qu'en cas d'infections bactériennes, il est impossible de choisir soi-même des médicaments contenant des antibiotiques. C'est dangereux pour la santé de l'enfant. Seul le médecin traitant doit choisir et prescrire des médicaments et déterminer la durée du traitement.

Comment traiter l'irritation de la couche fongique

Les irritations causées par le champignon sont faciles à traiter au premier stade et sont difficiles à traiter sous une forme négligée. Les pommades et les crèmes antifongiques aident à se débarrasser du champignon, qui est appliqué sur la peau préalablement lavée et séchée. En cas de transmission d’infections à l’enfant, vous pouvez également prendre des médicaments internes qui ont de nombreux effets secondaires. Vous ne devez pas traiter le champignon vous-même: consultez votre pédiatre qui sélectionnera les médicaments les plus sûrs possible pour l’enfant.

Traiter l'irritation normale de la couche

La dermatite de la couche, causée par le contact constant de la peau avec des toxines et un matériau étanche à l'air, est traitée avec des onguents et des crèmes spéciaux pour restaurer l'épiderme. Ce sont des crèmes contenant du panthénol, des vitamines, des huiles et d’autres composants qui sont utiles et sans danger pour la peau et éliminent les démangeaisons et les rougeurs.

En outre, les médecins recommandent de changer les couches aussi souvent que possible pour éviter un contact prolongé de la peau avec de l'ammoniac et de l'acide urique. De plus, il est nécessaire d'organiser des bains d'air pour l'enfant plusieurs fois par jour. Quand la maison est chaude, le bébé devrait être plus souvent sans vêtements. Au cours de ces procédures, le lit peut être recouvert d'une couche absorbante et recouvert d'un tissu de coton.

Les parents demandent souvent aux pédiatres, à partir de quelles couches il n’ya aucune irritation. Il est impossible de répondre à cette question sans équivoque, car les enfants peuvent réagir différemment aux composants utilisés dans les couches. Les allergies peuvent être à l’origine de tous les composants: le plus souvent, ce sont les couches à parfum ou à la camomille.

Si la peau de l'enfant est sujette aux irritations, vous devez acheter des couches de haute qualité avec une bonne couche absorbante. Cependant, une marque de couche en particulier peut ne pas convenir à un enfant. Ensuite, essayez différentes options et trouvez la meilleure.

Comment éviter l'irritation causée par les couches

On sait qu'il est plus facile de prévenir les problèmes de santé que de les soigner. Par conséquent, veillez à suivre les mesures préventives pour réduire le risque d'irritation chez le bébé.

Comme nous l’avons dit, les procédures hygiéniques régulières, le changement fréquent de couches, de bains d’air chaud et de crèmes spéciales aident à prévenir l’érythème fessier et les éruptions cutanées. N'attendez jamais le moment où la couche devient pleine et lourde.

Lorsque vous vous baignez le soir dans le bain, vous pouvez ajouter une décoction de train et de camomille. Quand il fait chaud, faites particulièrement attention à la baignade. Il est préférable que le bébé prenne un bain tous les jours.

Il est préférable d’utiliser un outil neutre spécialement conçu pour les bébés. En changeant la couche, lavez la peau de votre bébé avec des agents antibactériens à chaque fois. S'il n'y a aucune possibilité de laver le bébé, essuyez la peau avec des lingettes spéciales. Les nouveaux pampers portent uniquement sur la peau sèche, avec une crème, une poudre ou une pommade protectrice pour enfants, contre les irritations causées par les couches.

En ce qui concerne les vêtements, privilégiez les matières naturelles. Ne pas utiliser d'objets synthétiques.

Suivez le régime, la nutrition et l'immunité du bébé. Plus son système immunitaire est fort, moins il y aura de problèmes de peau. Tempérez l’enfant dès les premières semaines de vie, plongez-le dans de l’eau fraîche, passez le plus de temps possible à l’air frais. Si vous ne pouvez pas marcher plusieurs fois par jour, placez le lit sur le balcon.

Tout dépend de l'état du système nerveux du bébé. Les enfants dont les familles vivent dans un environnement calme et accueillant sont moins susceptibles de tomber malades et de se développer plus rapidement. Essayez donc de ne pas être nerveux et de ne pas jurer contre l'enfant.

Comment choisir une crème pour l'irritation des couches

En vente, de nombreuses crèmes et poudres différentes pour les enfants. Les pédiatres recommandent de privilégier ces fonds, qui incluent des principes actifs naturels.

L'un de ces produits est une crème sous la couche de La Cree. C'est un remède efficace et sûr qui prévient la formation d'érythème fessier et prend soin de la peau en douceur. La crème forme un film protecteur sur la peau, combat les rougeurs et les irritations.

Les crèmes La Cree sont spécialement conçues pour les enfants dès le premier jour de leur vie. Ils se distinguent par une composition non hormonale sûre à base d'ingrédients naturels.

La crème sous la couche contient des ingrédients anti-inflammatoires, de l'oxyde de zinc et de l'huile de jojoba, qui stimulent la régénération du panthénol, adoucissent le beurre de karité, la cire d'abeille nourrissante et l'extrait de réglisse respectueux de la peau. Cet outil peut être utilisé pour les enfants avec tout type de peau.

Pour les dermatites dues aux couches, appliquez la crème sur une peau sèche chaque fois que vous changez de couche.