Méthodes de traitement de la dermatite chez les enfants

La dermatite est une maladie inflammatoire et allergique de la peau. Les parents d'un bébé malade sont souvent très préoccupés par son état, ils se posent de nombreuses questions: pourquoi cette pathologie se développe-t-elle? Est-il dangereux pour la peau d'affecter la santé et la vie et, plus important encore, comment traiter une dermatite chez un enfant? Pour le rendez-vous du traitement, assurez-vous de contacter votre pédiatre ou votre dermatologue. Le spécialiste établira le diagnostic correct, qui déterminera le but d'une méthode de traitement particulière.

Types de dermatite

Les enfants, en particulier ceux de moins d'un an, sont le plus souvent touchés par cette maladie. Tout s'explique par le fait qu'ils ont une peau fine et délicate. Sa condition est fortement dépendante des effets négatifs de l'environnement extérieur. La pathologie est classée en plusieurs types, se différenciant par la cause, les symptômes et le traitement.

Les principaux types de dermatites chez les enfants:

  1. Atopic - est allergique, associé à une prédisposition héréditaire à toute manifestation allergique. Eruption cutanée observée sur le visage (commençant habituellement par les joues), sur le torse, les bras et les jambes.
  2. Couche - associée à des soins inadéquats ou inappropriés pour le bébé. Une éruption cutanée est détectée au début de la maladie dans les zones fermées par une couche.
  3. Contact - se développe quand un enfant est exposé à une variété de facteurs négatifs physiques, chimiques et biologiques. Les zones les plus souvent en contact avec le stimulus sont endommagées.
  4. Séborrhéique - est une teigne qui se développe en raison de la reproduction excessive d'un certain champignon opportuniste avec une diminution de l'immunité. Affecte généralement la peau du cuir chevelu.


Malgré les différences entre le facteur étiologique et le tableau clinique, les symptômes de diverses formes de dermatite sont courants:

  • rougeur;
  • gonflement des zones touchées;
  • démangeaisons, desquamation de la peau;
  • détérioration du bien-être général: sautes d'humeur, perte d'appétit, sommeil.

Recommandations

Le traitement de la dermatite pédiatrique doit être complet. Pour faciliter le bien-être, pour éliminer les symptômes, des médicaments locaux et systémiques, un régime alimentaire spécial et des soins appropriés pour les enfants sont nécessaires.

Routine quotidienne

Au cours des manifestations cliniques prononcées de la maladie de la peau, il est très important d’organiser le schéma posologique correct de la journée:

  1. Le sommeil devrait durer au moins 8 heures la nuit (pour les bébés jusqu'à 12 heures) et 2 à 3 heures le jour.
  2. Chaque jour, vous devez marcher au grand air.
  3. Devraient être exclus les jeux de plein air présentant des symptômes sévères.
  4. Tous les jours, pendant les exacerbations, prenez tous les médicaments et suivez les autres recommandations du médecin.
  5. Tout ce qui pourrait provoquer une réaction allergique doit être retiré de l'appartement. Éliminez le contact avec les animaux domestiques, n'utilisez pas de déodorant, d'assainisseur d'air ou d'autres aérosols avec un enfant, ne fumez pas à l'intérieur.

Hygiène et soins

Conditions obligatoires à observer dans le traitement d'un enfant atteint de dermatite:

  1. Pour les procédures d’hygiène, vous ne devez utiliser que des produits spéciaux pour enfants à composition hypoallergénique et naturelle (gels, mousses, shampooings ainsi que des huiles, des crèmes pour la peau).
  2. Changer la couche est nécessaire toutes les 3-4 heures et après chaque acte de défécation. Un contact prolongé avec une couche sale va aggraver l'état de la peau et peut également entraîner des complications sous la forme d'une infection purulente secondaire.
  3. Il est conseillé de laisser le bébé aussi longtemps que possible sans couche. Les bains d'air aident à soigner rapidement l'inflammation, à sécher les éléments de l'éruption cutanée.
  4. Il est nécessaire de laver l’enfant après chaque selle.
  5. Il faut baigner le bébé tous les jours: il est préférable de prendre une douche. L'eau devrait être chaude. Une utilisation fréquente du savon peut provoquer un dessèchement de la peau et une desquamation accrue, ainsi que des démangeaisons et une dermatite.
  6. Changer de lit et de sous-vêtements est recommandé chaque jour. Les vêtements de l’enfant doivent être faits de matériaux naturels (coton, lin), amples, sans éléments de pression (fermetures à glissière, boutons, boutons).
  7. Coupez les ongles de l'enfant afin d'éviter de vous gratter la peau qui démange et d'introduire une infection secondaire. Il est recommandé aux nourrissons de porter des gants en tissu naturel léger.
  8. La pièce devrait être aérée fréquemment et il devrait y avoir un nettoyage humide quotidien.

Traiteur

Avec l'apparition de symptômes de dermatite chez un bébé nourri au sein, tous les suppléments nouvellement introduits sont supprimés du régime et il ne reste plus que le lait maternel et des aliments déjà connus. Dans ce cas, la mère doit suivre un régime hypoallergénique strict.

Si un enfant mange presque tout, le médecin doit alors examiner attentivement le menu du bébé et veiller à exclure ce qui peut provoquer des allergies pouvant causer la maladie ou aggraver son évolution.

Principes de base de la gestion nutritionnelle d'un enfant atteint de dermatite:

  1. Abandonnez tous les aliments provoquant une réaction allergique: agrumes, fruits rouges, légumes, fruits de mer, poisson, bonbons, miel, noix.
  2. Exclure les aliments frits, gras, fumés, épicés et salés pour normaliser les processus digestifs.
  3. Le menu doit comprendre un repas riche en protéines: viande maigre (veau, bœuf), volaille (poulet, dinde), produits laitiers à faible teneur en matière grasse.
  4. Le régime doit contenir un grand nombre de céréales: bouillie de sarrasin, gruau, millet. Ces plats contiennent de nombreuses vitamines, des oligo-éléments nécessaires à la guérison rapide de la peau.
  5. Il est permis de manger des légumes verts (chou-fleur, brocoli, concombre). Les pommes de terre et les carottes sont utilisées pour préparer des plats qui sont consommés en petites quantités avec la tolérance normale de ces légumes.
  6. De fruits, vous pouvez manger des pommes, des poires. Il est souhaitable qu’ils soient cultivés dans leur jardin pour s’assurer de leur qualité et de l’absence de produits chimiques nocifs pour le corps.
  7. L'enfant doit boire beaucoup de liquides: eau pure non gazeuse, compotes naturelles fraîchement préparées à partir de fruits séchés, baies ne provoquant pas de réactions allergiques. Boire des liquides favorise l'élimination des produits de dégradation, toxines formées à la suite de processus inflammatoires dans les tissus de la peau.

Thérapies Traditionnelles

Le traitement de la dermatite chez l'enfant est prescrit par un spécialiste, en tenant compte de la cause de la maladie et de la gravité des symptômes.

Ils commencent généralement par de simples produits d'extérieur. Ensuite, selon les indications, ajoutez des drogues en comprimés ou par injection. Dans certains cas, nécessite la nomination de méthodes physiothérapeutiques.

Médicaments externes

L'utilisation de remèdes locaux pour le traitement de la dermatite (pommades, gels, crèmes) aide à hydrater la peau, à restaurer la couche protectrice, à éliminer les démangeaisons et les processus inflammatoires. Les principaux groupes de médicaments ayant des effets thérapeutiques locaux:

  • anti-inflammatoire (Tsindol, Ketotifen, Triderm);
  • Le dépanténol;
  • antihistaminiques (fenistil);
  • les médicaments hormonaux (Advantan, Elokom) sont prescrits aux enfants atteints de dermatite uniquement en fonction d'indications strictes concernant l'inefficacité d'autres médicaments et l'évolution grave de la maladie;
  • antibiotiques - prouvés pour combattre l'infection secondaire quand il se joint.

Traitement systémique

Un tel effet permet d'obtenir rapidement un effet positif: les manifestations allergiques (œdème, démangeaisons de la peau) passent plus rapidement, le processus inflammatoire est éliminé. Pour le traitement systémique de la dermatite, les groupes pharmacologiques suivants sont utilisés:

  1. Les mêmes médicaments non stéroïdiens, hormonaux et antiallergiques qui ont été prescrits pour une exposition locale, mais sous forme de comprimés ou d'injections (intramusculaires, intraveineuses).
  2. Enterosorbents, toxines liant et excrétant, produits toxiques du métabolisme (Polysorb, Enterosgel, Lactofiltrum).
  3. Médicaments enzymatiques, probiotiques, contribuant à la normalisation des processus de digestion, améliorant l'état de la microflore intestinale. Il renforce l'immunité, mobilise les défenses de l'organisme dans la lutte contre les maladies de la peau.
  4. Une variété de complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits pour un traitement prolongé, avec des diagnostics d'hypo ou de béribéri, des déficits immunitaires d'étiologie différente.

Méthodes physiothérapeutiques

Pour un traitement complexe efficace de la dermatite chez l’enfant, la physiothérapie joue également un rôle important en réduisant la gravité de l’inflammation, en soulageant l’œdème cutané et en accélérant leur régénération et la guérison des micro-cellules. Les principales méthodes utilisées en pratique pédiatrique:

  • thérapie magnétique;
  • thérapie par ultrasons;
  • balnéothérapie;
  • inductothermie;
  • luminothérapie.

Le traitement contre la dermatite est utile dans les conditions de sanatorium-resort sur la côte, car le climat de ces endroits est utile pour les patients souffrant de problèmes dermatologiques.

Remèdes populaires

En plus des méthodes traditionnelles de traitement, les médecins recommandent souvent des méthodes non conventionnelles. Les méthodes traditionnelles impliquent l'utilisation d'une variété d'herbes médicinales avec une absence prouvée de réactions allergiques chez l'enfant:

  1. Jus de chélidoine Pour la préparation d'un médicament, plusieurs tiges d'une plante sont lavées et broyées à l'aide d'un hachoir à viande. Du jus de gruau à base de plantes résultant. Il est dilué avec de l'eau (1: 3) et enduit les zones touchées.
  2. Préparez le bouillon à partir de la chélidoine: versez 2 cuillères à soupe de 0,5 litre d'eau et faites bouillir à feu doux ou dans un bain-marie pendant environ 10 minutes. Le liquide qui en résulte est soigneusement filtré et ajouté à la baignoire avec de l’eau qui baigne l’enfant.
  3. Pour la préparation des plateaux, on utilise également des décoctions ou des infusions d'autres plantes médicinales: camomille, succession, calendula. Le procédé de préparation est similaire à celui décrit ci-dessus.
  4. Savon au goudron. Il a des effets anti-inflammatoires, accélère la régénération de la peau endommagée.
  5. Huile essentielle d'arbre à thé. Cette substance est un antiseptique efficace qui empêche la reproduction de microorganismes pathogènes à la surface de la peau et le développement de processus inflammatoires.

Avant de commencer à traiter n'importe quel moyen, vous devez consulter un pédiatre ou un dermatologue.


Le traitement de la dermatite chez l'enfant nécessite une approche intégrée pour influencer le facteur étiologique, tous les liens de la pathogenèse et des symptômes. En aucun cas, ne peut pas s'auto-traiter. Toute manifestation de maladie de la peau doit obligatoirement consulter un médecin afin d'éviter le développement de complications.

Dermatite chez les enfants: causes, symptômes, traitement

La dermatite chez les enfants est assez fréquente. Un enfant rare et inattendu pour ses parents ne serait pas couvert de taches rouges. Il arrive que cette maladie soit confondue avec d’autres lésions cutanées, telles que la chaleur épineuse. En même temps, une éruption cutanée se forme sur la peau, ce qui provoque une transpiration accrue. Naturellement, le traitement de ces maladies est différent.

Causes de dermatite cutanée chez les enfants

L'immaturité du système digestif joue un rôle important. La microflore utile de l'intestin n'est pas suffisamment peuplée, ce qui rend difficile la digestion et l'absorption des aliments. Dans ce cas, le bébé peut réagir à des produits qui, auparavant, ne provoquaient pas d'inflammation de la peau, lorsqu'ils entraient dans l'intestin en grand volume. Cela est dû au fait que les enzymes n'ont tout simplement pas le temps de décomposer les substances. Les particules de nourriture s'attardent, elles pourrissent et fermentent. Les substances toxiques formées au cours de ce processus sont absorbées dans le sang. Ils provoquent une réaction allergique du corps, qui se manifeste dans l'inflammation de la peau. Les agrumes, le chocolat, les noix, le miel, le poisson et certains produits laitiers sont dangereux en termes d'allergies.

La dermatite chez les enfants jusqu'à l'âge d'un an peut être provoquée par l'introduction inappropriée ou intempestive d'aliments complémentaires, ainsi que par la consommation d'allergènes par la mère. Les bébés nourris au sein mangent souvent trop, ce qui constitue également un facteur de risque.

Outre les aliments, les allergènes peuvent inclure les produits cosmétiques, les métaux, les vêtements synthétiques, les pellicules d'animaux et les médicaments.

Le risque de développer la maladie augmente si la famille a déjà des allergies. En plus de cela, la rhinite allergique, l'asthme et l'eczéma sont pris en compte.

Symptômes de dermatite cutanée chez les enfants, photo

Les principales manifestations sont des éruptions cutanées, des démangeaisons, des taches rouges, une desquamation. Cela peut se faire de différentes manières: certains enfants sont plus souvent formés de bulles, de taches rouges humides. D'autres ont une éruption bosselée, la peau se défait et sèche. Affecte souvent le visage, le cou et les mains. Avec des formes communes affecte la poitrine, l'abdomen, le dos. La peau est très irritante, cela amène les enfants à se gratter.

Dermatite chez les enfants, photo et traitement

Pour lutter efficacement contre la maladie, il est nécessaire d'éliminer les allergènes dans le sang. Pour ce faire, vous devez suivre un régime hypoallergénique. Il est important de ne pas trop nourrir l'enfant, car cela contribue au retard de la nourriture dans les intestins. Vous devez également exclure du sucre alimentaire, car il catalyse les processus de décomposition et de fermentation. Pour les bébés qui suivent un régime artificiel, il existe des mélanges hypoallergéniques d'hydrolysats de protéines et de mélanges d'acides aminés. Les vêtements doivent être exempts de colorants et fabriqués à partir de tissus naturels tels que le lin et le coton. Laver les vêtements des enfants, les couches, les draps et autres objets ont une poudre spéciale. Les allergènes ménagers incluent également la poussière, vous devez donc retirer les peluches de la pépinière. Nettoyage humide régulier et obligatoire. Il est nécessaire de ne pas laver l'enfant plus d'une fois par semaine, tout en utilisant du savon et du shampoing pour enfants. Il est souvent déconseillé de laver le film lipidique protecteur.

Il faut veiller à ce que le bébé ne transpire pas excessivement. Pour ce faire, maintenez la température dans la maison à environ 20 °.

Lorsque vous sortez par temps chaud ou froid, la peau affectée doit être protégée par un vêtement.

Traitement médicamenteux de la dermatite de la peau chez les enfants

Les toxines et les allergènes dans le corps doivent être éliminés. Pour ce faire, il existe des médicaments absorbants, tels que Enterosgel, Smekta, Polysorb, le charbon actif. Ils peuvent être utilisés par les enfants, car ils sont en sécurité.

Lorsque dysbiose pour améliorer les intestins, vous pouvez prendre des médicaments avec des bactéries, telles que Bifikol.

Les symptômes de la maladie sont exacerbés si le bébé est constipé. Pour aider avec cela peut médicaments avec du lactulose, tels que Duphalac.

Réduit les démangeaisons, réduit les antihistaminiques inflammatoires (Suprastin, Zyrtec). Ils bloquent le médiateur de l'inflammation, l'histamine, c'est-à-dire agissent sur la cause de la maladie. Un effet secondaire est la somnolence, il est donc recommandé de les utiliser la nuit.

Comment traiter la dermatite de la peau chez un enfant extérieurement?

La peau sèche et squameuse peut être traitée avec les crèmes Panthenol, Bepanten. Faible - pommade de zinc. Des formes locales d'antihistaminiques sont disponibles, telles que Fenistil Gel. Si ces méthodes ne vous aident pas, vous pouvez avoir recours à des onguents glucocorticoïdes. Ces outils sont assez efficaces pour les lésions cutanées, mais ils ont des effets secondaires sous la forme d'un amincissement de la peau, réduisant ainsi l'immunité locale. Par conséquent, ils sont utilisés dans les traitements courts, font des pauses dans le traitement et appliquent une couche mince seulement sur la zone touchée. Les enfants sont autorisés à utiliser Advantan, Afloderm, Kutiveyt.

Les réactions allergiques sont aggravées par un manque de calcium dans le corps. Pour reconstituer les réserves de cet élément, vous pouvez prendre du gluconate de calcium. Les vitamines A, B, C seront également utiles.

Dermatite chez les enfants: symptômes et traitement des maladies de la peau

On appelle dermatite une maladie caractérisée par des rougeurs localisées, des éruptions cutanées et une inflammation de la peau. La maladie se manifeste chez une personne à tout âge. La dermatite chez les enfants est généralement le résultat d'une infection, d'un effet toxique sur la peau ou d'un symptôme indiquant une allergie. Afin de choisir le bon médicament, il est nécessaire d'identifier la cause de la maladie.

Quelle est la dermatite?

C'est une maladie de la peau causée par des agents biologiques, chimiques, physiques ou internes. Chez les enfants, la pathologie se développe principalement dans le contexte d’une tendance héréditaire aux réactions allergiques. L'inflammation cutanée chez les bébés survient souvent au cours des premiers mois de la vie. Quelle est la dermatite chez les enfants après 4 ans, les mères savent beaucoup moins souvent. Les groupes suivants sont à risque:

  • les enfants dont les deux parents sont atteints d'allergie;
  • maladies infectieuses fréquentes de la mère pendant la grossesse;
  • alimentation inadéquate;
  • séjour prolongé dans un environnement très pollué (gaz d'échappement, colorants, fumée).

Classification de la dermatite

Les groupes de maladies de la peau ont une classification complexe. Les types de dermatites et les noms de sous-espèces dépendent des facteurs suivants:

  • réaction de l'organisme à l'action du pathogène: inflammatoire, infectieuse, allergique, fongique;
  • méthode d'application de l'agent pathogène: orthopédique, rétinoïde, de contact, atrophique;
  • nature de la maladie: chronique, aiguë, subaiguë;
  • taille des éruptions cutanées: nodulaire, numérique, miliaire;
  • noms par symptômes primaires: squameux, vésiculaire, bulleux;
  • Principaux symptômes d'une maladie dermatologique: démangeaisons, exsudation, déshydrose.

Allergiques

Ce type de maladie de la peau est chronique. La dermatite allergique infantile est un terme qui désigne tout un groupe de pathologies se développant à la base d'une allergie due à un irritant particulier. Ce n'est pas une maladie de la peau, mais un signe de troubles du système immunitaire. En outre, la dermatite allergique chez les enfants se développe sur le fond de l'insuffisance du foie et du système digestif.

Un bébé, qui vient de naître, est exposé aux attaques de nombreux microbes, auxquels le corps n'apprend à résister que progressivement. Le processus de production d'anticorps ne commence pas immédiatement, de sorte que le système immunitaire ne répond pas correctement aux allergènes, provoquant une inflammation du derme. Pour cette raison, les nourrissons sont plus susceptibles de développer différents types d'allergies.

Dermatite allergique chez les enfants symptômes

L'allergomatite se manifeste différemment dans chaque groupe d'âge. Le groupe le plus important est la période allant de la naissance à 2 ans. Les manifestations cutanées ressemblent à des zones hyperémiques sèches ou humides situées sur les plis des membres et du visage. Souvent, les symptômes se propagent au corps et au cuir chevelu. À quoi ressemble la dermatite allergique chez les enfants plus âgés et les adolescents?

  • éruptions cutanées sur les genoux, les coudes, le décolleté, l'abdomen, le cou, les fesses et même les organes génitaux externes;
  • gonflement, rougeur de l'épiderme avec croûtes et plaques;
  • démangeaisons sévères, grattements;
  • avec infection, pustules, pleurs.

Atopique

La névrodermite (dermatite) est une maladie extrêmement courante en pédiatrie. Toutes les mères ne savent pas que la dermatite atopique est une diathèse ordinaire, plus prononcée. Le terme "atopie" provient du grec "alien", qui est associé à l'ingestion d'un allergène. Sa principale différence par rapport à la maladie allergique est exprimée en termes d’occurrence et de mécanismes d’action. Le traitement de la dermatite atopique chez les enfants est plus difficile car il se caractérise par une prédisposition génétique.

Symptômes de la dermatite atopique

Comme la dermatite atopique, l’atopie se manifeste également de différentes manières, en fonction de l’âge. Le tableau clinique est divers et est déterminé par la gravité et la durée de la maladie. Presque toujours, ce type d'inflammation s'accompagne de démangeaisons, d'une desquamation et d'une éruption cutanées graves sur n'importe quelle partie de la peau. L'enfant sur ce fond devient agressif, excité. À la suite de grattements prolongés, il se produit un épaississement des couches de peau.

Causes de la dermatite atopique chez les enfants

Pour savoir comment traiter la dermatite atopique chez un enfant, vous devez d'abord identifier la cause de son apparition. La maladie se manifeste dans le contexte d’une combinaison de facteurs environnementaux défavorables et de la localisation génétique. La dermatite atopique provoque:

  • les allergies alimentaires;
  • grossesse grave;
  • gastrite;
  • dysbiose intestinale;
  • entérocolite;
  • infestation de vers;
  • allergènes ménagers - pollen, acariens, détergents.

Contact

La maladie se caractérise par des lésions cutanées dans les zones en contact direct avec un irritant. La dermatite de contact chez un enfant peut se développer de manière saisonnière, le plus souvent ses manifestations se produisent en hiver. La maladie se déroule en plusieurs étapes:

  • Au début, seuls un érythème et un œdème sont observés sur la peau du bébé (forme érythrémale).
  • puis on ajoute les ulcères et les plaies (stade vésiculaire douloureux);
  • des croûtes se forment sur le site des ulcères, laissant des cicatrices (stade nécrotique).

Les causes de la réaction inflammatoire de l'épiderme peuvent être des températures basses ou élevées, une exposition au rayonnement ultraviolet et une sensibilité accrue de la peau. La maladie est souvent provoquée par des produits de beauté, des vêtements synthétiques, des couches ou des produits chimiques ménagers. L'apparition de ce type de maladie peut être due à des piqûres d'insectes ou à des plantes à fleurs. Les bijoux en or et autres métaux provoquent parfois une réaction allergique sur le corps d'un enfant.

Infectieux

Cette maladie indique une infection dans le corps. La forme virale des lésions cutanées n'est pas tant une pathologie indépendante, mais un facteur symptomatique d'autres maladies. La dermatite infectieuse chez les enfants peut survenir après la varicelle, la rubéole, la rougeole ou la scarlatine. Parfois, il apparaît après des interventions chirurgicales et après avoir pénétré dans des plaies ouvertes de staphylocoques, de streptocoques ou d'autres microorganismes pyogènes. Les réactions cutanées se produisent en fonction des symptômes de la maladie primaire:

  • pour la rougeole, une éruption papuleuse;
  • avec la scarlatine - taches rouges, se confondant, formant des lésions étendues;
  • dans le cas de la varicelle - rougeur subtile, le temps se transforme en petites bulles au contenu transparent;
  • avec le typhus - des bulles à ouverture automatique, à la place desquelles se forme une croûte.

Séborrhéique

Une variété de cette inflammation de la peau affecte le cuir chevelu, les joues, le nez, les sourcils, les oreillettes, la poitrine et le dos. Sous forme bénigne, la dermatite séborrhéique se présente sous forme de petits flocons et pellicules. Une forme grave du processus pathologique ressemble à un foyer d’inflammation se présentant sous la forme de taches rondes ou ovales recouvertes d’une croûte solide. Le danger de la maladie est qu’il est extrêmement difficile de s’en débarrasser, en particulier à un stade ultérieur, lorsque les zones touchées s’infectent et que du pus y apparaît.

L'agent responsable de la séborrhée est le Malassezia furfur, qui pénètre dans la peau et provoque le gneiss (croûtes gris jaunâtre). Les microorganismes sont pathogènes sous condition, ce qui signifie qu'ils y vivront en permanence. Dès que les conditions sont favorables, les champignons sont activés et provoquent des modifications indésirables de la peau. Les facteurs qui déclenchent le mécanisme de reproduction des microbes:

  1. Interne. Ceux-ci incluent des maladies du système nerveux, des situations stressantes, une dépression du système immunitaire.
  2. Externe. Ceux-ci incluent: les effets néfastes d'une mauvaise écologie; laver le corps et les cheveux avec des substances alcalines; sueur abondante, prédisposition héréditaire.

Fongique

La maladie est souvent latente, il est donc difficile à diagnostiquer. La dermatite fongique se manifeste sous forme aiguë et chronique. S'il n'est pas guéri au stade initial, la probabilité d'infection des membres de la famille est élevée. La symptomatologie de la maladie s'apparente à d'autres pathologies cutanées: éruption allergique, accompagnée d'une sensation de brûlure, démangeaisons graves. Un eczéma fongique se produit sur les jambes et les pieds s'il n'est pas traité.

La principale cause des infections fongiques de la peau est l’infection des muqueuses ou des zones exposées du corps par des bactéries pathogènes. Cela se produit souvent lorsque vous entrez en contact avec une personne déjà infectée, mais il peut y avoir d'autres raisons:

  • prendre des médicaments;
  • pathologie des gencives ou des dents;
  • problèmes gastro-intestinaux;
  • caractéristiques génétiques;
  • maladies du système urinaire;
  • immunodéficience.

Oral

Elle se caractérise par des éruptions cutanées à points papuleux dans la cavité sous-mentale et péri-rotique. La dermatite buccale chez un enfant et un adulte présente le même tableau clinique. À l'adolescence, la maladie survient plus souvent en raison de changements dans les niveaux hormonaux et du manque de vitamines dans un corps en croissance rapide. Chez les nourrissons, une pathologie peut survenir en raison du vieillissement de la peau par le froid ou de la dysbiose. La clinique d'éruption est lumineuse, spécifique et présente certaines caractéristiques:

  1. Localisation Une éruption cutanée se produit de manière symétrique autour du menton et de la bouche. Entre la zone d'éruption cutanée, il y a une bande blanche de peau intacte.
  2. La prévalence. L'acné peut aller jusqu'au triangle nasolabial et aux coins des lèvres.
  3. Quantité D'abord, il y a des papules simples. Au fur et à mesure que la pathologie se développe, ils sont regroupés en conglomérats.
  4. Couleur, diamètre Les papules sont localisées sur des points rouges, mais ont une couleur blanche. Diamètre - jusqu'à 3 mm.
  5. Manifestations connexes. Avec un traitement inapproprié peut être pustules, larmes, irritation. Avec un traitement trop intensif, le processus inflammatoire peut être aggravé.

Sec

Ce type de maladie est une conséquence de la faible teneur en lipides dans les cellules de la peau. Une dermatite sèche se développe souvent sur un fond atopique ou séborrhéique, lorsque la couche cornéenne de l'épiderme contient une quantité insuffisante de céramides. Parmi les causes courantes de maladie du médecin sont:

  • gelée ou sécheresse;
  • maladies internes du corps;
  • l'hérédité;
  • facteurs psychosomatiques;
  • irritants ménagers;
  • humidité de l'air insuffisante dans la pièce;
  • traitement médicamenteux à long terme;
  • Mauvais régime maternel pendant l'allaitement.

Traitement de la dermatite chez les enfants

Il est beaucoup plus facile de guérir la dermatite chez un nourrisson que chez les filles et les garçons adolescents. Komarovsky, pédiatre de renom, affirme que dès les premiers signes de maladie, les parents devraient contacter un pédiatre expérimenté pour établir le diagnostic correct. Pour soigner une pathologie, il est nécessaire de suivre strictement toutes les prescriptions du médecin. Avec une attention particulière, il est nécessaire de se rapporter à la nutrition du bébé - regardez la réaction du corps à l'adoption de n'importe quel aliment, en particulier de nouveau.

Le traitement médicamenteux de la dermatite chez les enfants comprend la nomination de comprimés, de crèmes, de pommades et de sirops. Tous les médicaments d'action externe et interne sont divisés en catégories:

  • glucose ostéroïde, qui réduit l'inflammation, réduit les démangeaisons;
  • antihistaminiques, soulage les allergies;
  • antiseptique, aidant à détruire les microbes;
  • immunostimulant qui renforce l'immunité;
  • dexpanthénol utilisé pour traiter la peau à n’importe quel stade.

Prévention de la dermatite

Après le diagnostic d'inflammation cutanée, il est important d'éliminer la cause de la maladie. Par exemple, la dermatite atopique, dont la prévention est dans le régime alimentaire, peut être supprimée si nous excluons l’allergène qui a provoqué la maladie. Si une pathologie est apparue chez un bébé nourri artificiellement, les principales mesures préventives consistent en une amélioration de l'hygiène et en la révision des préparations lactées.

Lorsque la séborrhée est nécessaire pour exclure les produits cosmétiques suspects, il est préférable de les faire soi-même à la maison contre les remèdes populaires. De plus, il est nécessaire de lubrifier régulièrement le cuir chevelu avec la préparation recommandée par le pédiatre. En cas d'aggravation de séborrhée, de polydermite ou d'un autre type d'inflammation cutanée, il est nécessaire de planter l'enfant dans un régime alimentaire spécial excluant l'apiculture, les noix, les condiments, les agrumes, le cacao et certaines baies du menu quotidien de conservation, les viandes fumées.

Les principales causes et signes de dermatite chez l'enfant, qu'il est important de connaître

La peau est le premier obstacle entre le corps et le monde extérieur. Sa fonction la plus importante est la protection. Dans certains cas, l’effet de substances négatives sur la peau provoque des réactions inflammatoires. En raison de la nature de la structure et du grand nombre de facteurs externes et internes qui y agissent, la peau de l'enfant est la plus exposée aux influences négatives. Par conséquent, la dermatite pédiatrique est un diagnostic courant en pédiatrie. Cet article discutera de ses types les plus courants.

Structure de la peau

La peau est composée de 3 couches qui s’emboîtent parfaitement:

  1. L'épiderme est constitué pour l'essentiel de kératinocytes. Il existe également des cellules de Langerhans, des mélanocytes et certains lymphocytes. La fonction principale de l'épiderme - la protection de l'environnement.
  2. Le derme fournit la nutrition à la couche sus-jacente. Contient des cellules responsables de la réponse immunitaire (fibroblastes, cellules endothéliales, mastocytes et nerveuses).
  3. La graisse sous-cutanée assure la thermorégulation et constitue un soutien pour l'épiderme et le derme.

Caractéristiques d'âge de la structure de la peau

La peau des bébés est tendre. L'épiderme est mince et faiblement lié aux tissus sous-jacents. Le derme est également défectueux. En conséquence, la peau est vulnérable et sujette à l'inflammation. La couche adipeuse sous-cutanée est bien développée, mais les glandes sudoripares sont encore immatures. Le nouveau-né est recouvert de lubrifiant d'origine, il n'a donc pas peur des effets négatifs. Mais avec le temps, il disparaît et, en raison de la forte perméabilité et de la sécheresse de la peau lorsqu’il est exposé à des stimuli, il se produit souvent une dermatite.

Une autre cause de dermatite est le pH plus élevé de la peau du nouveau-né (6,2 à 7,5), qui ne diminue que de 2 à 3 mois de vie (5,0 à 5,5).

À l'âge de 3 ans et jusqu'à la puberté, la peau de l'enfant s'améliore. Mais les différences avec les adultes sont toujours présentes: l'épiderme est plus fin, les kératinocytes sont plus petits, il y a beaucoup de glandes sébacées, la capacité de produire de la mélanine est faible.

Pendant la puberté, les phanères sont finalement formés. Cependant, à cet âge, il y a des aspects négatifs: augmentation de la teneur en graisse et obstruction fréquente des pores par le sébum.

Toutes ces caractéristiques de la structure de la peau contribuent au développement de la dermatite chez les enfants.

Types de dermatite chez les enfants

La dermatite est une maladie inflammatoire aiguë de la peau résultant d'une exposition à un facteur externe ou interne.

Types de dermatite:

Nous analysons chacun d'entre eux plus en détail.

Dermatite pédiatrique chez les enfants

La dermatite de la couche est appelée altération cutanée inflammatoire de l'aine et / ou de la région fessière chez l'enfant. Le terme est à l'origine dans les temps anciens, lorsque la cause de l'inflammation de la peau était l'exposition prolongée à des couches contaminées par de l'urine et des selles. De nos jours, tout le monde utilise des couches, mais quelle que soit leur qualité, leur utilisation prolongée contribue également au développement de la dermatite. Par conséquent, le nom "emmailloter" est resté inchangé.

Ainsi, la cause de la dermatite de la couche est une violation des soins hygiéniques du bébé. À des degrés divers, la plupart des enfants de moins de 1 an sont exposés à cette maladie.

Manifestations de dermatite de la couche

Il y a généralement trois degrés de gravité de la maladie:

  1. Rougeur légère à modérée de la peau, pouvant parfois s'accompagner d'éléments uniques de l'éruption cutanée se présentant sous la forme de taches et de petits nodules, dominant la peau. L'inflammation à ce degré est limitée à la zone des ouvertures naturelles, des fesses et du haut des cuisses. Une maladie bénigne n'affecte généralement pas l'état général du nourrisson. Si le temps ne prend pas les mesures de précaution, la situation se détériorera.
  2. Rougeur moyennement sévère, éruption nodulaire, enflure à certains endroits et parfois ulcération de la peau. À ce stade de la maladie, l’enfant sera irritable et aura des larmoiements, car les manifestations susmentionnées sont source de malaise et de douleur pour le bébé. Si vous continuez à ne pas soigner la peau endommagée, il est possible que l'infection se développe et que la maladie se développe.
  3. Lourde - rouge vif extensif avec érosion et macération au-delà de la zone de contact avec la couche. Lors de l’infection (généralement bactérienne ou fongique), des bulles apparaissent avec un contenu trouble. L'état général de l'enfant souffre énormément.

La plupart des bébés sont atteints de dermatite de la couche sous une forme bénigne. La probabilité de développer une évolution modérée et sévère est plus grande chez les enfants ayant des antécédents de prémorbides défavorables. Ceux-ci incluent: la diarrhée, la prise récente d'antibiotiques, ce qui provoque le développement d'une infection fongique, une carence en vitamines, la prématurité, une dermatite allergique ou séborrhéique concomitante, un déficit immunitaire, etc.

Avec l'acquisition de compétences d'hygiène par l'enfant et l'amélioration des fonctions de protection de la peau, le risque de développer une dermatite de la couche est considérablement réduit.

Comment traiter et prévenir la dermatite chez le pape d'un enfant?

  1. Il est nécessaire d'effectuer de fréquents changements de couches. Changez la couche chez un nouveau-né toutes les 2 heures et pour les enfants de plus d'un mois, toutes les 3 à 4 heures.
  2. Même si l'intervalle de temps spécifié n'est pas encore écoulé et que la couche est déjà très sale, vous devez le changer.
  3. Laver le bébé avec de l'eau tiède ou avec des lingettes humides sans parfum ni alcool.
  4. Après le lavage, maintenez les bains d’air pendant au moins 5 minutes.
  5. L'utilisation de couches de haute qualité et modernes.
  6. Pour réduire l'effet irritant des matières fécales et de l'urine, il convient d'utiliser des agents hydrofuges ou barrières.

Pommades et crèmes pour la dermatite de la couche

Pour la prévention et le traitement de la dermatite de couche dans les degrés modérés et sévères, il est recommandé d’utiliser des agents ayant un léger effet cicatrisant. Ces dernières années, des préparations locales à base de dexpanthénol ont été utilisées avec succès.

Le dexpanthénol est une provitamine de l'acide pantothénique ou, d'une manière différente, de la vitamine B5. On sait que cette vitamine est nécessaire au fonctionnement normal de la peau. Après avoir appliqué des préparations de dexpanthénol sur la peau endommagée, celle-ci est convertie en acide pantothénique, ce qui déclenche des processus de régénération.

Les produits suivants sont sur le marché:

  • Onguent de dexpanthénol;
  • la crème "D-panthénol";
  • onguent "Pantoderm";
  • crème "Panthénol - EVO";
  • la crème "Bepantol Baby";
  • pommade "Bepanten".

Préparations adaptées à un usage quotidien. Appliquez sur la peau sèche des fesses du bébé après chaque changement de couche.

Le plus souvent, les mesures ci-dessus aident à lutter contre l'inflammation de la peau dans la zone de contact avec la couche. Mais si cela ne suffit pas, vous devez recourir à des agents pharmacologiques plus sérieux.

Si vous pensez qu'une infection fongique est utilisée:

  • pommade "nystatine";
  • Pommade au clotrimazole;
  • Pommade au kétoconazole;
  • "Miconazole" crème et solution à usage externe.

Lors de la fixation d'une infection bactérienne, des médicaments antibactériens à large spectre sont utilisés en externe, tels que:

Si la dermatite persiste, une hormonothérapie de courte durée est indiquée. Des préparations faibles de glucocorticostéroïdes sont utilisées, par exemple une pommade à 0,5-1% d'hydrocortisone.

Dermatite atopique

La dermatite atopique est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Les anciens noms sont «eczéma pour enfants», «neurodermatite». C'est l'un des types les plus courants de dermatite - se développe chez 20% des enfants. Dans la moitié des cas, les premiers symptômes apparaissent au cours des six premiers mois de la vie du bébé.

La dermatite atopique survient chez les personnes présentant une prédisposition génétique à celle-ci. Il est prouvé que 81% des enfants sont malades, si leur père et leur mère sont malades, 59% n’ont qu’un parent et que l’autre a une maladie respiratoire allergique et 56% si cette maladie n’est présente que chez l’un des parents. Il y a aussi un mauvais environnement, des infections, une pathologie du système digestif, des soins inappropriés pour les enfants, des erreurs nutritionnelles, etc.

Critères de dermatite atopique

Major:

  1. Prurit
  2. La maladie commence à l'âge de 2 ans.
  3. Peau sèche.
  4. Les proches parents de l'enfant ont des maladies allergiques.
  5. L'emplacement spécifique des lésions sur le corps: le visage et les surfaces extenseurs des membres.

Supplémentaire:

  • intensification du motif de la peau sur les paumes;
  • mamelons d'eczéma;
  • conjonctivite fréquente;
  • dermatite sur la peau des mains et des pieds;
  • microfissures de la région de l'oreille;
  • cornée en forme de cône;
  • infections cutanées fréquentes;
  • lors de tests de la peau avec l'utilisation d'allergènes, il y a des échantillons positifs;
  • crépitement des lèvres;
  • rougeur et desquamation de la peau.

On peut suspecter une dermatite atopique si l'enfant a 3 critères de base ou plus, ainsi que les mêmes critères supplémentaires.

Quels sont les tests pour suspecter la nature allergique de la dermatite?

Si des changements se produisent sur la peau du bébé, les parents s’adressent à un pédiatre ou à un dermatologue. Pour commencer, le médecin clarifie lui-même certains points:

  • après quoi une éruption cutanée est apparue: aliments, poudre, produits cosmétiques, médicaments, en particulier antibiotiques, vêtements et autres;
  • allergies aux parents de l'enfant ou à des parents proches;
  • pendant la grossesse;
  • caractéristiques du premier mois de la vie du bébé, le type d'alimentation;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • conditions de vie de l'enfant.

Ensuite, le médecin examine et, s’il trouve des signes de dermatite allergique chez l’enfant, il l’envoie à un allergologue.

Évaluation du statut allergologique

1. Méthodes de laboratoire - principalement effectuées dans la phase aiguë de la maladie:

  • examen de la formule sanguine complète avec la définition des éosinophiles;
  • détermination de l'immunoglobuline E totale dans le sérum;
  • détermination des immunoglobulines E spécifiques dans le sérum (représentées par des panels d'allergènes pour aliments, par inhalation).

2. Des tests cutanés sont effectués lors de la rémission de la maladie.

3. Tests de provocation - généralement avec des allergènes alimentaires.

Traitement non médicamenteux

Régime hypoallergénique - une des méthodes fondamentales de traitement. Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments qui contribuent le plus souvent au développement de réactions allergiques: œufs, lait de vache, noix, chocolat, poisson, agrumes, fraises. Le régime alimentaire est choisi pour chaque enfant individuellement, en fonction de la nourriture, qui était la réaction du corps.

Selon la gravité de la maladie, la durée du régime alimentaire peut aller de 6 mois à 2 ans.

La vie hypoallergénique comprend des mesures visant à éliminer la poussière et les allergènes dans l'air de l'appartement où vit l'enfant.

  • nettoyage humide régulier sans utilisation de produits de nettoyage;
  • élimination des collecteurs de poussière potentiels: tapis, moquettes, plantes d'intérieur, peluches, livres, etc.
  • utilisation de litière à partir de charges synthétiques;
  • laver le linge avec des poudres hypoallergéniques sans odeurs nettes;
  • Un point important est que si vous êtes allergique, vous devez refuser de garder les animaux domestiques.

Thérapie externe

Le traitement principal de la dermatite atopique consiste à prendre des corticostéroïdes locaux.

En exacerbant la maladie, le médecin peut vous prescrire des médicaments très actifs:

En réduisant la sévérité de l'inflammation en utilisant des produits avec une activité hormonale moindre:

Le choix du type d'agent externe dépendra du stade d'activité du processus, de l'emplacement de la lésion. La lotion est préférable lorsque la peau devient humide en phase aiguë sur le visage, le cou et le cuir chevelu. Il vaut mieux appliquer la crème sur le visage, le torse et les membres. La pommade est appliquée sur les zones de peau excessivement sèche et rugueuse présentant des fissures.

Les médicaments hormonaux sont très efficaces, mais ils ne conviennent que pour soulager l'inflammation aiguë. De plus, en raison du risque d'effets secondaires, leur utilisation prolongée est impossible. Pour le traitement des formes subaiguës de la maladie, il existe des anti-inflammatoires non hormonaux:

Le principal problème de la peau atopique est la sécheresse. Par conséquent, les émollients, des agents externes ayant des effets hydratants et adoucissants, jouent un rôle important. Ils maintiennent l'équilibre hydrique nécessaire de la peau, réduisant ainsi les démangeaisons.

Règles pour le soin des peaux atopiques:

  • natation quotidienne;
  • l'eau pour les procédures est souhaitable de défendre;
  • nager dans un bain pas trop chaud;
  • utilisez des détergents doux (savon liquide, gels de bain) à pH neutre. Le savon solide a une réaction alcaline. Son utilisation dans la dermatite atopique n’est pas souhaitable, car elle entraîne une grave sécheresse cutanée;
  • n'utilisez pas de gants de toilette rugueux;
  • Il est préférable de nettoyer le corps avec une serviette et de ne pas l'essuyer.

Emoltati peut être acheté à la pharmacie. Actuellement, il existe de nombreuses gammes de produits cosmétiques médicaux.

  • "Emolium",
  • "Mustela Stelatopiya",
  • "Atoderm" ("Bioderma"),
  • "Lipikar" ("La Roche-Posay"),
  • "Topikrem",
  • Lokobase,
  • "Vichy",
  • "Dardia" et d'autres.

En règle générale, les émollients ne contiennent pas de parfums, de conservateurs, de parabens et autres pouvant irriter la peau. La cosmétique médicale propose une large gamme de formes de démoulage: crème, gel, huile de bain, mousse, baume, lait, émulsion. Un dermatologue vous aidera à choisir le remède qui convient à la peau sèche du bébé, en fonction de l'âge, de la forme clinique et morphologique de la maladie. Emolentam doit être utilisé même au stade de la récupération clinique.

En cas de dermatite atopique en cas de lésions cutanées pathologiques, l'utilisation de médicaments à base de dexpanthénol n'est pas non plus exclue.

Traitement systémique

1. Antihistaminiques - utilisés pour éliminer le prurit et l’inflammation dans la phase aiguë de la maladie.

Préparations de la première génération:

Ces fonds provoquent de la somnolence. Leur utilisation est possible à partir d'un mois de vie. Utilisé pour les démangeaisons cutanées sévères accompagnées de troubles du sommeil.

Drogues de deuxième génération:

2. Enterosorbents - sont également utilisés dans la période aiguë pour éliminer les allergènes du corps. À cette fin, nommé:

3. L'immunothérapie systémique à la cyclosporine A est utilisée en cas de dermatite atopique extrêmement grave, lorsque les méthodes ci-dessus ne permettent pas de résoudre le problème. L'immunothérapie spécifique aux allergènes est utilisée pour les allergies alimentaires avérées. Ces méthodes ne sont prescrites que par un allergologue-immunologiste dans les conditions d'hospitalisation d'un service spécialisé.

4. Un effet positif sur l'administration de vitamines, d'acide pantothénique et de pyridoxine et sur l'évolution de la dermatite atopique a été noté.

Dermatite séborrhéique

La dermatite séborrhéique est assez fréquente chez les bébés. Le plus souvent, il affecte le cuir chevelu, est moins fréquent sur les sourcils, les paupières, la nuque, les oreilles, les plis inguinaux et la région axillaire.

La cause de cette dermatite est Malassezia furfur. Ils appartiennent à des microorganismes opportunistes. Cela signifie que chez les personnes normales, ils surviennent chez des personnes en bonne santé, mais dans certaines conditions, ils se multiplient vigoureusement, ce qui entraîne une augmentation de leur nombre et le développement d'un état pathologique appelé dermatite séborrhéique.

Les principaux signes d’une forme bénigne de la maladie sont des croûtes blanches et jaunâtres denses sur le cuir chevelu du bébé. L'état général de l'enfant ne souffre pas. Ils sont détectés à l'âge de 2 ou 3 semaines. Ils s'appellent différemment les croûtes de lait ou le gneiss. Cette maladie n'est pas contagieuse et ne constitue pas un indicateur de soins inadéquats pour le bébé.

En cas d'activité accrue des glandes sébacées et de mauvaise hygiène de l'enfant (bain rare, recherche d'un bébé dans une pièce boueuse, enveloppement excessif), des formes graves de séborrhée peuvent se développer. Ensuite, les croûtes apparaissent à l'extérieur du cuir chevelu et s'étendent jusqu'aux plis de la peau, aux membres et au torse.

Traitement

Vous pouvez vous débarrasser de la dermatite séborrhéique sous une forme légère en suivant les procédures d'hygiène habituelles à la maison. Pendant le bain, faire mousser la tête avec du shampoing pour bébé et masser pour ramollir les croûtes. Ensuite, vous pouvez les peigner avec une brosse douce.

Si cela ne vous aide pas, vous pouvez utiliser des shampooings médicamenteux ayant des effets antifongiques. Pour leur utilisation, vous devriez consulter un pédiatre ou un dermatologue.

Prévention

Le développement de la séborrhée contribuant à un excès de sébum, des mesures préventives seront prises pour le minimiser.

  • bains d'hygiène réguliers;
  • porter l'enfant en fonction de la température ambiante, ne pas laisser surchauffer;
  • aérez souvent la pièce où se trouve le bébé;
  • maintenir des niveaux d'humidité optimaux;
  • Il est également nécessaire de suivre un régime hypoallergénique.

Dermatite de contact

Une dermatite de contact simple se développe en raison de l'effet de tout irritant sur la peau. L'intensité de la manifestation dépendra du moment et de la zone d'impact, de la force du facteur irritant.

Les facteurs suivants peuvent entraîner une dermatite de contact sur la peau:

  • lavage, cosmétique, médicaments;
  • les liquides biologiques (salive, selles, urine), de sorte que la dermatite atopique et la couche-culotte appartiennent également au contact;
  • vêtements, chaussures, jouets en matières synthétiques de qualité médiocre;
  • températures inconfortables de l'air et de l'eau (eau bouillante, flammes, vapeur, engelures);
  • plantes (euphorbe, airelle rouge, ambrosia, arnica, primevère, renoncule);
  • insectes (chenilles).

Clinique

L'inflammation de la peau se produit immédiatement après le contact de l'enfant avec un irritant.

On distingue trois étapes de la dermatite de contact:

  1. Le premier est caractérisé par une rougeur et un gonflement.
  2. La seconde - sur le fond des rougeurs apparaissent des bulles au contenu aqueux transparent. Lorsqu'elles sont ouvertes, des érosions se forment.
  3. Au troisième stade, une nécrose cutanée se produit, des ulcères hémorragiques se forment. Le processus de guérison prend beaucoup de temps et les cicatrices restent à la fin.

En outre, l'enfant s'inquiète de la douleur, des démangeaisons et des brûlures. La dermatite de contact est généralement aiguë. Mais si le facteur causal affecte la peau de manière constante, périodique ou en l'absence de traitement approprié, une forme chronique de la maladie se développe.

Le danger réside dans le risque de rejoindre l'infection. Ensuite, l'apparition de complications telles que pyoderma, phlegmon, abcès.

Traitement de la dermatite de contact

  • Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les facteurs irritants, ainsi que de respecter l'hygiène de la peau dans les zones enflammées;
  • onguents et crèmes régénérants: Dexpanthenol, Sudocrem, Desitin;
  • pour réduire les démangeaisons et le gonflement des antihistaminiques à l'intérieur: "Fenistil", "Loratadin";
  • dans les cas graves, le médecin peut prescrire des pommades hormonales et, en cas d'infection, des antimicrobiens.

Prévention

  • hygiène personnelle;
  • emporter tous les produits chimiques (détergents, médicaments, cosmétiques et autres) dans un endroit inaccessible à l'enfant;
  • acheter des jouets dans des matériaux sûrs de haute qualité;
  • réduire l'utilisation de produits chimiques ménagers à la maison;
  • utiliser des vêtements et des chaussures en matériaux naturels;
  • Faites attention aux petits enfants, prévenez les brûlures et les engelures, faites basculer de l'eau bouillante.

Conclusions

La dermatite peut dépasser l'enfant à tout âge. Il est nécessaire de mettre en œuvre les mesures préventives les plus simples et d'éviter la maladie. Si la maladie est toujours atteinte, alors, dès les premiers signes d'inflammation de la peau, ne prenez pas l'automédication nécessaire. Il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste. Un traitement bien choisi et la mise en œuvre des recommandations du médecin aideront à récupérer plus rapidement.

Dermatite chez les enfants

La dermatite chez l'enfant - en dermatologie pédiatrique et en pédiatrie est diagnostiquée chez un patient sur deux souffrant de maladies de la peau. Cette maladie est inflammatoire et de nature allergique, on la trouve également chez les garçons et les filles. Les raisons de la formation d'une telle pathologie différeront quelque peu en fonction de la variante de son évolution. Souvent, les soins inappropriés apportés au bébé, l’influence de bactéries pathogènes et l’effet sur la peau de températures excessivement élevées ou très basses jouent un rôle prédisposant.

Les manifestations cliniques principales de tous les types de dermatites sont les éruptions cutanées, mais leurs caractéristiques dépendent du déroulement du processus pathologique. On note également la présence d'un prurit grave et d'une rougeur de la peau.

Un large éventail de mesures de diagnostic vise à différencier différents types de malaises. En outre, un examen physique très important prend une place très importante.

Le traitement de la dermatite chez l'enfant implique l'utilisation de méthodes conservatrices, à savoir l'utilisation de médicaments locaux et le traitement de la peau avec diverses solutions thérapeutiques.

Étiologie

Des facteurs biologiques, physiques ou chimiques, ainsi que leur combinaison, peuvent influer sur la formation de la maladie. Dans la très grande majorité des cas, la manifestation survient au cours de la première année de vie - les enfants d'âge préscolaire et d'âge scolaire sont très rarement sujets à ce trouble.

La dermatite atopique chez les enfants est l’un des types les plus courants de la maladie, qui se développe à l’arrière-plan:

  • prédisposition génétique;
  • asthme bronchique;
  • allergies aux aliments, à la laine, à la poussière ou au pollen;
  • alimentation artificielle;
  • usage incontrôlé de drogues;
  • divers maux viraux infectieux;
  • maladies du système digestif - ceci inclut la dysbiose intestinale, la gastroduodénite et l'ascaridiase;
  • tout état d'immunodéficience;
  • porter de la laine et synthétique;
  • des conditions environnementales ou climatériques défavorables;
  • tabagisme passif;
  • stress psycho-émotionnel.

Les causes de la dermatite de la couche sont présentées par:

  • pas assez fréquente baigner bébé;
  • rare changement de vêtements ou de couches;
  • contact prolongé de l'enfant avec les tissus synthétiques;
  • séjour prolongé dans une pièce très humide;
  • contact direct avec des produits chimiques tels que l'ammoniac, les acides biliaires ou les enzymes digestives;
  • l'influence de bactéries pathogènes ou de levures de la famille Candida.

Le groupe à risque principal comprend les bébés nés prématurément, ainsi que les enfants souffrant de malnutrition, de rachitisme, de dysbiose intestinale et de diarrhées fréquentes et abondantes.

La dermatite séborrhéique chez les enfants se développe en raison de l'influence d'un agent pathogène tel que Malassezia furfur. Une telle bactérie vit sur la peau d’une personne en bonne santé, mais avec une diminution de la résistance du système immunitaire, elle entraîne l’apparition de ce type de maladie.

La formation de dermatite de contact est causée par:

  • influence prolongée sur la peau de l'enfant à partir de températures excessivement basses ou élevées;
  • contact prolongé avec la lumière directe du soleil;
  • rayons ultraviolets ou rayons X fréquents;
  • traitement cutané constant avec des désinfectants - alcool, éther et iode doit être inclus ici;
  • allergique aux produits de soins personnels, aux détergents à lessive, aux crèmes et poudres pour bébés;
  • contact avec des insectes et certaines variétés de plantes, en particulier primevère, renoncule, arnica et

Pour toute dermatite, le problème peut être exacerbé:

  • la présence d'un excès de poids corporel;
  • conditions climatiques et géographiques;
  • facteurs météorologiques;
  • l'anémie;
  • la vaccination;
  • situations stressantes;
  • ARVI;
  • conditions de vie.

Classification

En fonction du facteur étiologique, la maladie est divisée en:

  • dermatite infectieuse chez les enfants;
  • contact;
  • viral;
  • ensoleillé
  • bactérien;
  • allergique;
  • des médicaments;
  • dermatite familiale.

En tant que forme distincte, il convient d’identifier la dermatite atypique chez l’enfant, qui appartient à la catégorie des affections multifocales. Son trait distinctif est que le tableau clinique est représenté par l'apparition de bulles assez grandes remplies de liquide.

Dans la catégorie d'âge dans laquelle sont apparues les premières manifestations cliniques de la maladie, il se produit:

  • nourrisson - formé chez les bébés de 2 mois à 2 ans;
  • enfants - développe de 2 à 13 ans;
  • Adulte - est tel, si elle survient à partir de 13 ans. Cette variété est considérée comme la plus rare.

En fonction de la prévalence du processus pathologique, la dermatite chez un enfant peut être:

  • limitée - alors que le centre de l'éruption est dans une certaine zone;
  • commun - caractérisé par la défaite de plusieurs zones du corps, par exemple la tête et les membres inférieurs;
  • diffuse - dans de telles situations, la propagation des lésions se produit sur la majeure partie de la peau.

La classification de la maladie en fonction de la gravité:

  • degré doux;
  • degré modéré;
  • degré lourd.

De plus, la maladie peut être aiguë et chronique.

Symptomatologie

La particularité de cette pathologie réside dans le fait qu'elle présente une grande variété de symptômes, directement dictés par un type de progression de la maladie.

Les principaux signes cliniques de dermatite allergique ou atopique chez l’enfant:

  • hyperémie transitoire ou persistante;
  • peau sèche et squameuse;
  • dommages symétriques à la peau du visage, des extrémités supérieures et inférieures, ainsi que des surfaces fléchisseurs;
  • prurit de gravité variable;
  • le pliage des paumes et des pieds;
  • épaississement de la peau sur les coudes, les avant-bras et les épaules;
  • la formation de plaies apparaissant à la suite d'une éruption cutanée irritante;
  • augmentation de la pigmentation de l'âge;
  • urticaire de type éruption cutanée;
  • le kératocône;
  • la conjonctivite;
  • gonflement de la peau dans les lieux de défaite.

La dermatite séborrhéique est caractéristique:

  • apparition au cours des trois premiers mois de la vie du nourrisson et cessation complète au bout de trois ans;
  • l'apparition dans le cuir chevelu de la tête d'écailles grisâtres pouvant se fondre l'une dans l'autre et former une croûte continue;
  • la propagation des éruptions sur le front et les sourcils, la région derrière les oreilles et dans les plis naturels du corps ou des membres;
  • légère sévérité des démangeaisons;
  • pas d'exsudat excrétée.

Les symptômes de la dermatite de la couche sont présentés par:

  • lésions cutanées au niveau des fesses et du périnée, à la surface interne des cuisses, ainsi qu'au bas du dos et à l'abdomen;
  • hyperémie aggravée;
  • macération et salissures;
  • la formation de papules et de pustules;
  • l'apparition d'érosion due à l'ouverture des bulles;
  • anxiété accrue du bébé;
  • prurit grave;
  • douleur et malaise au contact des zones malades.

L'occurrence de dermatite de contact est particulière:

  • gonflement et hyperémie de la peau dans la zone de contact avec un irritant;
  • démangeaisons et brûlures graves;
  • syndrome de douleur prononcé;
  • cloques dont l’ouverture provoque l’apparition de vastes sites érosifs pleureurs.

Il est à noter que l'exacerbation la plus fréquente des symptômes survient pendant la saison chaude et que seule la dermatite atopique se caractérise par une expression intense des symptômes en hiver.

Diagnostics

L'apparition d'éruptions cutanées de toute nature sur la peau d'un enfant est une raison pour les parents de faire appel à une aide qualifiée. Pour poser un diagnostic adéquat, établir les types de dermatites et faire un traitement efficace peut:

  • dermatologue pour enfants;
  • pédiatre;
  • maladie infectieuse pédiatrique;
  • allergologue-immunologiste.

La première étape du diagnostic implique le travail du clinicien avec le patient et implique:

  • étudier les antécédents médicaux et l'histoire de la vie d'un petit patient - cela est nécessaire pour établir la cause de la maladie;
  • un examen physique approfondi visant principalement à évaluer l'état de la peau et à déterminer la nature de l'éruption cutanée;
  • une étude détaillée du patient ou de ses parents - pour déterminer la gravité des signes cliniques et dresser un tableau symptomatique complet.

La dermatite sur le visage d'un enfant ou toute autre localisation nécessite les tests de laboratoire suivants:

  • test sanguin clinique général;
  • biochimie du sang;
  • tests sérologiques;
  • inoculation bactérienne de frottis de fluide sécrété par les vésicules et les papules;
  • examen microscopique du grattage de la peau affectée;
  • coprogramme;
  • analyse des selles pour dysbactériose et œufs d'helminthes.

Le diagnostic instrumental est limité à:

  • Échographie du péritoine;
  • biopsie de la peau.

Dans le processus de diagnostic de la dermatite virale et allergique doit être différenciée de:

Traitement

Quels que soient la cause et le type de pathologie, la tactique de traitement de la dermatite sera toujours conservatrice.

Les mesures thérapeutiques reposent sur l'utilisation de substances médicinales locales - les pommades et les crèmes pour la dermatite, qui ont un effet antihistaminique, anti-inflammatoire et cicatrisant, devraient être inclus ici. Les plus efficaces seront les outils contenant des hormones et des glucocorticoïdes.

Le traitement combiné contre la dermatite devrait également inclure:

  • médicaments par voie orale, nommément AINS, médicaments à base d 'enzymes, entérosorbants et antihistaminiques, ainsi que complexes de vitamines et immunomodulateurs;
  • procédures physiothérapeutiques - cela comprend la réflexothérapie, l'oxygénation hyperbare, la thérapie par induction, la magnétothérapie, la luminothérapie et la photothérapie;
  • un régime que les mères allaitantes devraient suivre. Le rejet des aliments gras et épicés, des agrumes et des viandes fumées, des fruits de mer et des conserves, des fraises et des framboises, des œufs et du caviar, des produits laitiers et du café, ainsi que des fruits et boissons exotiques est nécessaire;
  • l'utilisation de la médecine traditionnelle, mais seulement après l'approbation du médecin traitant.

Prévention et pronostic

Pour réduire le risque de développer une telle maladie, les parents d’enfants en bas âge doivent:

  • prendre soin de la peau de bébé;
  • prendre des mesures d'hygiène régulières;
  • hydrater en temps opportun la peau;
  • fournir une nutrition adéquate et complète;
  • empêcher la surchauffe ou le refroidissement excessif du corps;
  • éviter le contact avec l'allergène;
  • détection précoce et traitement complet des pathologies virales et infectieuses;
  • acheter des vêtements à partir de tissus naturels;
  • utilisez des couches qui correspondent à la catégorie d'âge de l'enfant;
  • montrez régulièrement votre bébé au pédiatre.

La dermatite chez les enfants a souvent un pronostic favorable - cela n’est possible qu’avec la condition de rechercher rapidement une aide qualifiée. Toutefois, si vous ignorez les symptômes ou en cas de non-respect des recommandations du médecin traitant, le risque de complications est élevé. Les conséquences principales incluent l’apparition d’un processus infectieux secondaire, fongique ou viral. Dans de tels cas, l'élimination de la maladie sera beaucoup plus difficile et sa transition vers la forme chronique et l'apparition de traces sur les zones cutanées touchées après le rétablissement ne sont pas exclues.