Préparations pour la rhinite allergique: le sens de l'action

Près de la moitié de la population adulte et des enfants souffrent d'allergies saisonnières, domestiques, alimentaires et autres. Les allergies peuvent se manifester de différentes manières: éruptions cutanées, démangeaisons, toux, éternuements, rhinite allergique. Les odeurs prononcées, le pollen des plantes à fleurs et des arbres, la poussière, la moisissure et d'autres irritants peuvent provoquer une réaction allergique sous forme de rhinite.

Et pour leur élimination, des médicaments spéciaux contre la rhinite allergique sont utilisés. La rhinite allergique peut causer beaucoup de désagréments à une personne, surtout dans la communauté.

La congestion nasale constante et écoulement de celui-ci, rougeur sur les ailes, éternuements sans fin donnent beaucoup d'inconvénients. En outre, la rhinite allergique survient le plus souvent en même temps que d'autres manifestations de l'allergie. Par exemple, œdème de Quincke, bronchospasme, asthme bronchique sur fond d'allergie, œdème des voies respiratoires, toux, conjonctivite allergique, etc. Un traitement médical complexe est utilisé pour traiter la rhinite allergique.

Contrairement au rhume dans la rhinite allergique, il ne suffit pas de soulager l’inflammation et de combattre le virus. Une exposition complexe et plus large est nécessaire, en prenant des médicaments ayant un mode d'action différent - pour rétrécir les vaisseaux sanguins, améliorer l'immunité, pour soulager l'inflammation et le gonflement de la muqueuse des voies respiratoires, le blocage des récepteurs, des médicaments antiviraux (barrière), etc.

Il est très important d’isoler d’abord le patient des contacts avec des allergènes provocateurs (agents pathogènes). La deuxième étape est la réduction de ses manifestations, où des pommades antivirales et des sprays nasaux sont utilisés pour améliorer la respiration et réduire le niveau des sécrétions nasales. Les médicaments prescrits contre la rhinite allergique avec un effet antihistaminique pour éliminer les démangeaisons et combattre l'agent d'allergie responsable de la rhinite.

Par type intermittent, les signes de rhinite allergique n'apparaissent pas plus souvent, 3-4 jours par semaine, et l'évolution générale de la maladie ne dépasse pas un mois. Le plus souvent, cette rhinite allergique accompagne les allergies saisonnières. Sur toute plante à fleurs au printemps ou en été. Le second type apparaît plus de 4 jours par semaine et peut durer plus d’un mois. Nous parlons d'allergies tout au long de l'année et de la rhinite allergique chronique qui l'accompagne.

Signes de rhinite allergique:

  • Congestion nasale.
  • Difficulté à respirer.
  • Démangeaisons au nez.
  • Gonflement de la muqueuse nasale.
  • Allocation des sécrétions nasales en grande quantité, les manifestations associées des allergies.
  • Maux de gorge.
  • Éternuement
  • Toux allergique.
  • Des démangeaisons dans les oreilles.
  • Mal de tête

Les médicaments pour la rhinite allergique peuvent être divisés en fonction de la forme de libération:

  • Comprimés dans une coque dure, produit encapsulé, médicaments liquides (solutions pour administration intraveineuse et intramusculaire, gouttes pour administration orale), sirops.
  • Médicaments à usage topique (gouttes, sprays, solutions, pommades pour la cavité nasale).

Médicaments contre la rhinite allergique: vasoconstricteur, anti-inflammatoire et autres

Selon le mécanisme d'action sur le corps, les médicaments pour la rhinite allergique sont différents. Les médicaments à effet vasoconstricteur sont principalement des médicaments hormonaux sous forme de spray ou de gouttes nasales. Les médecins ne recommandent pas l'utilisation de ces fonds plus de 5 jours par semaine, malgré le taux minimum d'hormones dans le médicament. En réduisant les vaisseaux sanguins, ils réduisent l'enflure, facilitant ainsi la respiration.

Mais ces médicaments peuvent souvent créer une dépendance et, si le traitement associé à leur utilisation n’est pas interrompu à temps, la rhinite allergique peut devenir chronique. La forme chronique de la rhinite allergique, à son tour, peut se transformer en types plus graves de maladies respiratoires et cardiaques. Les plus courants sont Naphthyzinum, Tizin et autres. Les corticostéroïdes sont des corticostéroïdes intranasaux (gouttes, sprays) qui soulagent la rhinite allergique et préviennent la récurrence de la maladie.

À l'heure actuelle, reconnu comme l'un des médicaments efficaces pour le traitement de la maladie. Effet positif sur la réduction des symptômes de la rhinite et leur élimination. Nommé en association avec d'autres médicaments, en fonction de la gravité de la maladie. Pour soulager les symptômes de la rhinite allergique, ils utilisent des additifs biologiquement actifs, des médicaments qui augmentent l'immunité, pour augmenter les propriétés protectrices du corps.

Pour que le corps puisse supporter la maladie, des compléments alimentaires doivent être pris en consultation avec le médecin. Fondamentalement, beaucoup d'entre eux contiennent des extraits de plantes, ils doivent donc être pris conformément aux instructions du médecin, après avoir déterminé que le patient n'est pas allergique aux composants.

Sinupret est le plus souvent prescrit pendant 2 semaines. Les médicaments anti-inflammatoires (glucocorticoïdes) contre la rhinite allergique sont le plus souvent utilisés avec un effet anti-inflammatoire (glucocorticoïdes), qui contiennent des hormones. Mais ils sont contenus en quantité minime dans des préparations médicinales liquides et ne pénètrent pratiquement pas dans le plasma. À cet égard, ne causez pas de dommages importants au corps.

Le plus souvent, ce sont des sprays et des gouttes, qui soulagent l'inflammation dans la cavité nasale, facilitant ainsi la respiration. L'un des médicaments célèbres Nasonex. Ils contiennent des hormones, peuvent entraîner une dépendance et une rhinite chronique. Nommé par un médecin et utilisé en consultation avec lui. Pour augmenter l'effet thérapeutique des médicaments utilisés sur une base mixte, où plusieurs substances actives avec un spectre d'exposition différent.

De tels médicaments peuvent minimiser toutes les manifestations de la maladie. Par exemple, Vibrocil, utilisé dans la rhinite allergique, où la composition de la substance antihistaminique dimétinden et phényléphrine a un effet vasoconstricteur. Ces médicaments sont efficaces dans le traitement de la rhinite sur fond d’allergies en raison de leur large spectre d’action. L'effet de tels médicaments se fait sentir plus rapidement: 10 à 15 minutes après l'application, le patient respire plus facilement.

Antihistaminiques pour la rhinite allergique et leur utilisation

Étant similaires aux histamines, lorsqu'elles sont liées, elles interfèrent avec l'activité de ces dernières. En raison de leurs effets sur le corps lors de la rhinite allergique, presque tous les types de symptômes de la maladie, tels que démangeaisons, toux, chatouillement, etc., sont réduits. Disponible sous forme de comprimés, gélules, sirops, gouttes, aérosols, etc.

Il existe actuellement de nombreux antihistaminiques avec peu ou pas d'effet sédatif. Mais beaucoup ont conservé cette propriété et il n'est pas recommandé de les prendre pendant la journée et au volant en raison de la baisse d'activité. Les antihistaminiques pour la rhinite allergique aident à réduire le niveau d'histamine dans le sang.

Les médicaments les plus populaires de ce groupe sont Erius, Suprastin, Allergodil en spray. Médicaments anticholinergiques. Le principal effet de ces médicaments est le blocage des récepteurs. Dans le traitement de la rhinite allergique, les récepteurs sont bloqués dans le tissu musculaire des bronches. Cela vous permet d’éliminer les effets négatifs de l’allergène, auxquels les récepteurs ne sont plus sensibles. En relation avec cela, la respiration est améliorée.

Une congestion nasale constante peut également entraîner des difficultés respiratoires dans les bronches. Utilisé pour traiter l'asthme avec des manifestations de rhinite allergique. Les médecins incluent les patients souffrant de rhinite allergique à risque pour les personnes chez qui la maladie se transforme en asthme bronchique.

L'atropine, qui a un effet antispasmodique, réduit la sécrétion des glandes bronchiques. Il aide à mieux respirer les rhinites et l'asthme. Les médicaments très populaires qui sont largement utilisés dans le traitement de la rhinite et des maladies respiratoires à l'heure actuelle en raison de leur grande efficacité.

Les remèdes homéopathiques à base d'ingrédients naturels qui n'ont pas d'effet négatif sur le corps. Contrairement aux médicaments du type classique de médicaments, qui peuvent créer une dépendance, les remèdes homéopathiques se distinguent par leur innocuité. Bien soulager les symptômes de la maladie, peut être utilisé pour prévenir la maladie. Très efficace dans la rhinite allergique chronique, car ils peuvent être pris pendant une longue période. Ne provoque pas de réactions allergiques et d'effets secondaires.

Largement utilisé dans le traitement de la rhinite sur le fond des allergies chez les enfants. L’un des plus populaires, Euphorbium compositum, dont l’efficacité, d’après les avis de médecins et de patients, a déjà fait ses preuves. Herbes médicinales (médecine traditionnelle). Si le patient n'est pas allergique à certaines plantes utilisées dans le traitement, il existe des recettes de médecine traditionnelle avec leur utilisation pour le traitement de la rhinite allergique. À la maison, utilisez le jus de la plante Scarlet (fleur d'intérieur), qui est instillé en quelques gouttes dans chaque narine. En raison de son effet antiseptique, le jus de plante réduit l'inflammation, resserre les vaisseaux sanguins et a un effet bactéricide.

Utilisation fréquente possible, ne nuit pas. Le même effet a le jus de feuilles de Kalanchoe (fleur à l'intérieur). Un autre remède à base de plante médicinale est l'huile d'argousier, instillé dans le nez lors d'une rhinite allergique. Il a anti-inflammatoire et vasoconstricteur, effet cicatrisant. Également pour les bains, le lavage à l'aide d'une infusion de camomille, de tussilage, de sauge, si le patient n'est pas allergique. Ces herbes médicinales ont un effet bactéricide, cicatrisant, anti-inflammatoire et cicatrisant.

Appliqué pour le traitement de la rhinite sur le fond des allergies à la momie. Le dissoudre dans l'eau, instillé dans le nez. Il contracte les vaisseaux sanguins et soulage l'inflammation. La deuxième façon est de prendre oralement avec un cours de 15 à 20 jours. De plus, la momie est considérée comme un immunomodulateur de plante. Augmente le tonus et les propriétés protectrices du corps. En l'absence d'allergie, du jus de pissenlit est utilisé. La plante a un effet désinfectant et anti-inflammatoire. Enterré dans le nez. La deuxième application de la décoction des tiges de fleurs pour administration orale.

Certains médicaments pour le traitement de la rhinite allergique sont disponibles sur ordonnance, par exemple certaines hormones et certains médicaments. Tous les médicaments ne sont pas autorisés pendant la gestation et la lactation. Le traitement doit également être effectué en consultation avec votre médecin, car certains médicaments ne sont pas autorisés pendant une longue période. En outre, bon nombre des sprays nasaux contiennent des ingrédients à base de plantes, du camphre ou du menthol, des colorants au sirop pour enfants et des exhausteurs de goût. Avant de prendre les médicaments, il est nécessaire d’exclure la possibilité d’une réaction allergique aux composants.

Sur le marché pharmaceutique russe, une variété de médicaments de différentes formes posologiques et dénominations pour le traitement de la rhinite d'origine nationale et étrangère. De nombreux médicaments étrangers ne contiennent pas d’analogues moins efficaces et de qualité supérieure. Les médicaments pour la rhinite allergique peuvent être classés comme coûteux. Le coût des pulvérisations nasales commence à 50 roubles et atteint 2 000 roubles. Le coût des comprimés, des capsules et des poudres pour la préparation des suspensions est de 150 à 3500 roubles. Le coût des sirops pour les enfants de 100 roubles et plus.

Les médicaments les plus populaires sur le marché pour le traitement de la rhinite allergique sont les suivants:

  • Comprimés: Erius, Zyrtec, Zodak, Allergized, Claritin, Suprastin, Clartodin, Ketotifen, Claritin, etc.
  • Gouttes et sprays: Naphthyzinum, Sanorin, Allergodil, Kromoglin, Kromoheksal, Lekrolin, Nazotek, etc.

Prescrire des médicaments pour la rhinite allergique après le diagnostic de la maladie et en déterminer la gravité. Les allergies saisonnières sont principalement des antihistaminiques et des sprays nasaux. Cependant, en cas de forte allergie et de thérapie inefficace, Kenalog peut être prescrit ou pris sous forme de comprimés de prednisalone.

Aussi, en cas d'asthme bronchique sur le fond de l'allergie chronique, accompagnée de rhinite. Dans le cours chronique de la rhinite allergique, un apport constant d'antihistaminiques et un certain nombre de médicaments pour réduire les symptômes sont prescrits. En plus des médicaments principaux, il en existe d’autres utilisés en thérapie complexe.

Les médicaments qui favorisent l'élimination des toxines, des scories du corps. Ce sont des gels, des granules ou des poudres pour la préparation de suspensions ou l'auto-administration. Ceux-ci incluent Polysorb, Polifan, Enterosgel. Leur utilisation réduit considérablement les manifestations de la rhinite allergique et le niveau d'histamine dans le corps. Un autre outil efficace pour lutter contre la rhinite allergique consiste en des solutions à base d’eau de mer.

Ils sont utilisés pour nettoyer le nasopharynx des sécrétions, soulager l'inflammation et la désinfection, ont un effet bactéricide élevé. Le plus souvent utilisé comme préparation pour l'utilisation d'un spray nasal ou la réalisation de toute procédure médicale. Tels que Dolphin, Equazolin et leurs analogues. Pour nettoyer la cavité nasale avec la rhinite, utilisez une solution saline et du Furacilin dans la solution ou les comprimés finis. Pour la désinfection et l'effet bactéricide avant d'utiliser d'autres médicaments ou de nettoyer la cavité nasale.

Comment traiter la rhinite allergique - symptômes, traitement, gouttes, médicaments

Au cours des dernières décennies, les réactions allergiques dans la population sont très répandues. Selon les statistiques, 8 à 12% des habitants de la planète souffrent de différentes formes d'allergies, qui se développent le plus souvent entre 10 et 20 ans.

La rhinite allergique est l’une des réponses inadéquates de l’organisme à divers stimuli externes: pollen de plantes à fleurs, piqûres d’insectes, moisissures et champignons de levure, tiques dans la bibliothèque, poussières domestiques, divers produits chimiques toxiques ou aromatisés contenus dans les produits chimiques ménagers, articles ménagers et irritants internes. - certains aliments ou drogues.

Que faire si un enfant ou un adulte a une rhinite saisonnière ou toute l'année? Comment traiter la rhinite allergique, quels médicaments, médicaments, gouttes, sprays? Pour tolérer une congestion nasale constante, des éternuements, des chatouillements et des démangeaisons au nez, il est impossible de se déchirer, cela affecte l'humeur, l'état du système nerveux, perturbe le mode de vie habituel et réduit les performances. En outre, la rhinite allergique, dont les symptômes sont prononcés, peut provoquer l'apparition de saignements de nez, de polypes dans le nez, d'otites et de sinusites, de sinusites, d'une altération grave de l'odorat et d'un asthme bronchique.

Signes et symptômes de la rhinite allergique chez les enfants et les adultes

Dans la rhinite allergique, les symptômes commencent à apparaître après le contact avec l’allergène; s’il s’agit de poils d’animaux, puis après avoir été dans une chambre avec des animaux domestiques, lorsqu’on utilise des couvertures en laine, des oreillers en duvet, de longs éternuements peuvent apparaître au moment du contact avec l’allergène ou après ce temps plus souvent le matin.

S'il s'agit d'une pollinose, elle peut survenir à tout moment lorsque les arbres ou les mauvaises herbes fleurissent - du printemps à l'automne. De plus, un signe caractéristique de rhinite allergique chez les enfants et les adultes est le pli transversal transversal du nez qui en résulte, qui résulte de grattements fréquents du nez accompagnés de démangeaisons incessantes.

Une personne atteinte de rhinite allergique perannuelle peut avoir le nez bouché en permanence et il suffit de respirer par la bouche. Cela conduit à des processus congestifs chroniques, à une perte de goût et d'odeur, compliqués par l'ajout d'une infection secondaire avec un gonflement important de la membrane muqueuse et un blocage des sinus paranasaux.

Les rhinites allergiques sont souvent accompagnées de larmoiements, de gêne oculaire, de démangeaisons, de rougeurs de la conjonctive oculaire - une conjonctivite allergique, un gonflement du visage et une toux allergique pouvant également provoquer l'apparition d'asthme.

Lorsqu'elle est examinée par un oto-rhino-laryngologiste, la membrane muqueuse de la cavité nasale est lâche et pâle, l'écoulement nasal est le plus souvent de nature aqueuse. Dans le pharynx, en général, il n’ya pas de changements significatifs, mais parfois, le développement d’une pharyngite chronique ou d’une amygdalite est également possible. Avec la rhinite saisonnière, il n'y a généralement pas de complications sérieuses.

Les personnes souffrant de rhinite allergique sont très sensibles aux odeurs de produits chimiques, à la parfumerie, aux cosmétiques, à la fumée de tabac, aux produits chimiques ménagers, aux lessives, aux nouveaux meubles, aux odeurs caustiques des tapis neufs et aux autres produits industriels évaporant des substances nocives (voir effets des produits chimiques ménagers sur la santé).

Pourquoi diverses réactions allergiques se produisent-elles si souvent dans la population ces derniers temps? Les raisons de ce phénomène ne sont pas encore claires, il n’ya que des hypothèses théoriques. Les principales sont l'utilisation d'eau chlorée, une écologie défavorable, une augmentation du bruit de fond radioactif, des substances chimiques nocives dans les produits, des antibiotiques dans la viande, des pesticides et des nitrates dans les légumes et les fruits, l'utilisation d'une masse de médicaments - tout cela prépare le corps à une réaction allergique à des stimuli apparemment inoffensifs.

Le mécanisme de survenue d'une réaction allergique est bien étudié et connu:

  • En cas de taux élevé d'immunoglobuline E - réaction de type retardée
  • Lors du premier contact avec l'allergène, les mastocytes sont préparés et, après contact répété, ils détruisent avec la libération d'histamine et de médiateurs similaires, ils augmentent la perméabilité des parois cellulaires au plasma - d'où démangeaisons, gonflement et écoulement nasal fluide.
  • Chez les enfants, même lors du premier contact avec l'allergène, en raison de la nature du système du complément, qui est hérité des parents et qui détruit immédiatement les mastocytes.

Options pour l'évolution de la rhinite allergique

  • Intermittent: manifestations de la maladie moins de 4 jours par semaine ou moins de 4 semaines
  • Persistant: plus souvent 4 jours et plus de 4 semaines.

La gravité de la pathologie est déterminée par le nombre et la gravité de ses manifestations.

  • Avec une rhinite légère, le sommeil n’est pas perturbé, l’activité quotidienne normale est préservée et les symptômes sont légers.
  • Une rhinite modérée ou grave perturbe le sommeil et l'activité physique pendant la journée, rendant difficile le travail et l'apprentissage.

Exemple de diagnostic: Rhinite allergique persistante, modérée, période d'exacerbation. Sensibilisation au pollen d'ambroisie.

Traitement non médicamenteux de la rhinite allergique

Que faire en cas d'allergie, comment traiter la rhinite allergique chez les enfants et les adultes?

La nutrition peut exacerber les réactions allergiques.

Selon le moment de l'année, les allergies au pollen se produisent, il est possible de déterminer la floraison des herbes ou des arbres qui provoquent une irritation de la membrane muqueuse. Cela devrait être connu afin d’exclure du régime alimentaire quotidien les aliments qui provoquent une allergie croisée. À certaines périodes de l'année, par exemple au printemps, lorsque le bouleau, le peuplier, les fleurs de noisetier, etc., ne fleurissent pas, par exemple, vous ne pouvez pas manger de poires, pommes, pommes de terre, miel, persil, etc., d'ambrosia, de cygnes, puis de La ration doit exclure le miel, la mayonnaise, le chou, les pastèques, etc. (tableau avec une liste des produits qui provoquent une allergie croisée).

Créer de l'air intérieur confortable

L’état du système respiratoire et l’état général du corps du sujet allergique dépendent en grande partie du type d’air présent dans la pièce où il se trouve la plupart du temps: par exemple, l’abondance de tapis, de divers «dépoussiéreurs», de bibliothèques ouvertes, de jouets, papier peint poreux, rideaux épais - crée des conditions supplémentaires pour l’accumulation de poussière, d’allergènes, de bactéries et de substances toxiques. Il est conseillé d'effectuer un nettoyage quotidien pendant la période de floraison des plantes, d'utiliser des humidificateurs et des purificateurs d'air avec des filtres anti-allergènes pour créer un air confortable.

Si vous êtes allergique aux poils d'animaux, vous devrez vous séparer de ceux-ci. Ne résolvez pas ce problème et l’acquisition de chats sphincters. Compenser l’absence de couverture allergénique en laine avec une puissante salive allergénique. L'aquarium n'est pas sûr non plus - après tout, les poissons doivent généralement être séchés avec du plancton, qui peut être un allergène puissant.

Restriction de contact

Bien entendu, il est plus facile de traiter les manifestations de l’allergie lorsque la cause, la source de l’allergie est connue. Pour le déterminer, vous devez passer un test cutané chez un allergologue ou faire un don de sang pour différents allergènes. Connaissant l'ennemi en personne, vous pouvez essayer de limiter le contact avec lui. Si c'est de la nourriture, ne les mangez pas. Si le pollen provoque une allergie aux plantes, le moyen idéal est d'aller à la mer pendant la période de floraison des plantes et plantes allergisantes.

Échange de plasma

Selon le témoignage du médecin, il est possible de procéder à un nettoyage mécanique du sang des complexes immuns, des allergènes, des toxines. Cette méthode a quelques contre-indications et a malheureusement un effet à court terme, mais elle est très efficace dans les cas graves de réactions allergiques.

Médicaments pour le traitement de la rhinite allergique

Malheureusement, tous les médicaments pour la rhinite allergique ne sont utilisés que pour soulager les symptômes: ils réduisent le froid, réduisent l'enflure, la congestion nasale, les larmoiements et les démangeaisons. Jusqu'à présent, la médecine ne savait pas comment se débarrasser définitivement des allergies, car les causes profondes et les mécanismes de déclenchement d'une telle réponse inadéquate du système immunitaire du corps ne sont pas connus.

Par conséquent, tous les médicaments, sprays, gouttes de rhinite allergique sont utilisés comme agents symptomatiques, atténuant les manifestations des allergies, mais ne pouvant pas modifier la réponse du corps à un allergène. Qu'est-ce que l'industrie pharmaceutique peut offrir aujourd'hui pour le traitement de la rhinite allergique?

Médicaments contre la rhinite allergique - antihistaminiques

Avec une maladie bénigne, il suffit de prendre des antihistaminiques. Ces dernières années, la production de médicaments des 2ème et 3ème générations, tels que Tsetrin, Zirtek, Zodak, Erius, a permis de réduire l'effet sédatif puissant de ce groupe de médicaments. Ils ne présentent donc pas d'effets secondaires tels que ceux de la 1ère génération - rétention urinaire, arythmie, vision floue. Ces pilules contre l'allergie n'ont pratiquement pas d'effet hypnotique, ont un effet prolongé et soulagent efficacement les symptômes de la rhinite allergique dans les 20 minutes qui suivent l'ingestion. Souffrant de rhinite allergique montre une administration orale de Tsetrin ou de Loratadine et 1 tableau. par jour Cetrin, Parlazin, Zodak peuvent être pris par les enfants à partir de 2 ans au sirop. Le plus puissant antihistaminique à ce jour est Erius, l'ingrédient actif Desloratadine, qui est contre-indiqué pendant la grossesse et que le sirop peut être pris chez les enfants de plus d'un an.

Médicaments hormonaux - sprays, gouttes de rhinite allergique

Les glucocorticoïdes intranasaux, tels que Flikosanze, Budésonide, sont prescrits par un médecin uniquement en cas d'allergie sévère, lorsque le traitement aux antihistaminiques n'a pas d'effet.

L'utilisation de divers sprays internes hormonaux, tels que Aldecine, Nasobek, Fliksonaze, Nasonex, Benorin, Béconaze, Nazarel, ne doit être prescrite que par un médecin. Ces médicaments ne doivent pas être utilisés par les enfants, ni par les personnes âgées. Les médicaments hormonaux locaux n'ont presque pas d'effet systémique, mais avec une utilisation à long terme, le surdosage peut lentement détruire les processus métaboliques et immunitaires dans le corps, aider à réduire le fonctionnement des glandes surrénales, le développement du diabète, etc. Si le patient reçoit un glucocorticoïde interne, il doit être annulé progressivement a cessé brusquement l’utilisation d’hormones, car il se produit un sevrage.

Médicaments - Antagonistes de Leukotriene

En cas de rhinite allergique modérément grave ou grave, le traitement peut être complété par des préparations antagonistes des leucotriènes, telles que Singular, Accol.

Gouttes vasoconstricteurs pour la rhinite allergique

L'abus de ces agents est inacceptable en cas de rhinite allergique. Ils peuvent être utilisés pour réduire le gonflement du nasopharynx, réduire le mucus, mais pas plus de 5 jours, ou seulement dans de rares cas. Naphthyzinum, Galazolin, Tizin, Nazol, Vibrocil sont des gouttes de rhinite allergique. Ils n’ont pas d’effet thérapeutique, ils facilitent seulement la respiration.

Nazaval et Prévalin

Nazaval - poudre de cellulose et d’ail microdispersée, est un nouvel outil qui empêche la pénétration d’aéroallergènes dans le corps par la cavité nasale. La poudre de cellulose microdispersée du pulvérisateur est pulvérisée sur la membrane muqueuse des voies nasales, formant un puissant film semblable à un gel avec du mucus. Cela constitue une barrière naturelle à la pénétration des polluants et des allergènes dans le corps. Moyens est autorisé à utiliser pour les femmes enceintes, les enfants depuis la naissance. Méthode d'application - 3-4 p / jour pour 1 injection dans chaque passage nasal. Un autre nouveau médicament, Prevalin - composé d’un mélange d’émulsifiants et d’huiles, crée une barrière contre les allergènes, qui doit être utilisé le plus tôt possible, avant l’apparition de la rhinite allergique.

Désensibilisation à certains allergènes

Le traitement par hyposensibilisation est largement utilisé dans les cas où l’allergène exact qui provoque la rhinite allergique chez un patient est connu. Si les antihistaminiques ne sont pas suffisamment efficaces ou contre-indiqués, le patient reçoit des doses d'extrait d'allergène sous la peau, en les augmentant progressivement, ce traitement peut durer jusqu'à 5 ans, avec administration hebdomadaire d'allergènes. Cependant, cette méthode de traitement est contre-indiquée pour les personnes souffrant d'asthme ou de maladies cardiovasculaires.

Sprays pour la rhinite allergique - stabilisants de la membrane des mastocytes

Les médicaments antiallergiques, les sprays contre la rhinite allergique comprennent des médicaments tels que Kromoheksal, Kromoglin, Kromosol. Ils préviennent la survenue de réactions allergiques de type immédiat, ils sont utilisés pour les manifestations bénignes de l’allergie.

Autres sprays

Il est très efficace dans le traitement de la rhinite allergique en spray nasal Allergodil - un inhibiteur des récepteurs de l'histamine H1, l'ingrédient actif Azelastine. Cependant, son utilisation pendant la grossesse et les enfants de moins de 6 ans n’est pas recommandée.

Enterosorbants

En outre, en cas de rhinite allergique, le traitement avec enterosorbents a un effet positif - Polifan, Polysorb, Enterosgel, Filtrum STI (instructions) sont des moyens qui aident à éliminer les toxines, les toxines et les allergènes du corps, qui peuvent être utilisés dans le traitement complexe des manifestations allergiques. Il convient de rappeler que leur utilisation ne doit pas dépasser 2 semaines et que la réception doit être effectuée séparément des autres médicaments et vitamines, leur action et leur digestibilité étant réduites.

Schémas thérapeutiques contre la rhinite allergique

  • Avec une variante légère de la rhinite, il suffit d’arrêter l’action de l’allergène, de donner au patient des antihistaminiques par voie orale (comprimés, sirop, gouttes) et un vasoconstricteur nasal pendant cinq jours.
  • La rhinite intermittente de gravité modérée nécessitera un traitement plus prolongé (jusqu’à un mois) et l’ajout de glucocorticoïdes dans les gouttes nasales. La même tactique est suivie dans le traitement de la rhinite persistante (permanente).
  • Si, après un mois de traitement, la rémission n’est pas atteinte, réexaminez le diagnostic (excluez la pathologie ORL, par exemple, la sinusite), augmentez l’utilisation de glucocorticoïdes.

Traitement populaire de la rhinite allergique

Malheureusement, les remèdes populaires ne peuvent pas guérir les réactions allergiques du corps, car la plupart des recettes améliorant la santé de la grand-mère consistent en des remèdes à base de plantes, des teintures et des décoctions. Si un enfant ou un adulte, par exemple, a la pollinose, comment traiter la rhinite allergique avec des remèdes populaires pour lesquels il est allergique? Non Vous ne pouvez qu'aggraver la situation et ajouter des allergènes au corps.

Liste des pilules pour la rhinite allergique

La rhinite allergique est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale qui survient à la suite d'une exposition à divers stimuli allergiques et, dans ce cas, à des allergènes.

En termes simples, la rhinite allergique est un nez qui coule causé par une réaction allergique. Sous l'influence des allergènes dans la muqueuse nasale commence l'inflammation, ce qui conduit à la maladie. Les statistiques montrent que la rhinite, ainsi que la toux allergique, est l’une des plaintes les plus fréquentes chez les patients qui contactent des allergologues.

Cette maladie survient le plus souvent chez les enfants d’âge préscolaire, lorsque l’enfant commence à rencontrer des substances pouvant causer des allergies. Cependant, les cas de rhinite allergique chez l'adulte ne sont pas rares - les symptômes et le traitement de ce que nous allons examiner dans cet article.

Comprimés de tsetrine

Les comprimés blancs ronds de Tsetrin dans une pellicule appartiennent aux médicaments antiallergiques, agissent en tant que bloqueurs des récepteurs de l'histamine H1. Substance active et active. lisez la suite

Erius comprimés

L'antihistaminique Erius (desloratadine) est l'un des moyens les plus populaires de traiter les allergies. Il conserve un haut degré de sécurité et se caractérise également par une absence presque complète. lisez la suite

Comprimés Zyrtec

Les comprimés de Zyrtec appartiennent au groupe pharmacologique des antihistaminiques. Ils sont utilisés en thérapie pathogénique (traitement dirigé contre le mécanisme. En savoir plus

Comprimés de Tavegil

Les comprimés de Tavegil appartiennent au groupe des médicaments antiallergiques dérivés des antagonistes des récepteurs de l'histamine H1. Ils sont prescrits aux patients pour le soulagement des attaques allergiques d'origines diverses et diverses. lisez la suite

Comprimés de diazoline

Les comprimés de Diazolin appartiennent au groupe des antihistaminiques. Sous l'influence de cet agent, les phénomènes désagréables sous forme de démangeaisons, éruptions cutanées, urticaire, rougeurs et disparaissent rapidement disparaissent du patient. lisez la suite

Comprimés de cétirizine

Les comprimés de Diazolin appartiennent au groupe des antihistaminiques. Sous l'influence de cet agent, les phénomènes désagréables sous forme de démangeaisons, éruptions cutanées, urticaire, rougeurs et disparaissent rapidement disparaissent du patient. lisez la suite

Comprimés de loratadine

Les comprimés de Diazolin appartiennent au groupe des antihistaminiques. Sous l'influence de cet agent, les phénomènes désagréables sous forme de démangeaisons, éruptions cutanées, urticaire, rougeurs et disparaissent rapidement disparaissent du patient. lisez la suite

Causes de la rhinite allergique

Les causes courantes menant à l'apparition de cette pathologie incluent:

  • facteur héréditaire;
  • augmentation de la perméabilité de la muqueuse nasale;
  • abus d'antibiotiques;
  • hypotension artérielle;
  • fréquente orz;
  • contact prolongé avec des allergènes.

Si nous considérons deux options (rhinite saisonnière et annuelle), nous pouvons alors distinguer les caractéristiques propres à chacune d’elles.

Symptômes de la rhinite allergique

Tout d’abord, en ce qui concerne les symptômes de la rhinite allergique, nous devons répertorier les signes qui ne peuvent pas rester sans surveillance et consulter un médecin:

  • démangeaisons fréquentes du nez;
  • éternuements, souvent paroxystiques;
  • congestion nasale, nez qui coule, pire la nuit;
  • les écoulements aqueux du nez, en cas d'infection attachée, peuvent revêtir un caractère mucopurulent;
  • gonflement du nasopharynx, perte de l'odorat;
  • toux paroxystique et maux de gorge;
  • rougeur et suppuration des yeux, parfois des cercles ou des gonflements apparaissent sous les yeux.

Prendre des antihistaminiques soulage généralement l'état du patient.

Ces symptômes de rhinite allergique ne sont pas uniques à cette maladie. Toutes les rhinites ont des symptômes similaires, chacun nécessitant un traitement spécifique, il est donc conseillé de poser un diagnostic précis par un allergologue.

Diagnostic de la rhinite allergique

Dans le processus de diagnostic de la rhinite allergique saisonnière, une prise en charge détaillée des antécédents revêt une grande importance. Il existe une manifestation périodique des symptômes de la maladie, associée dans le temps à la période de floraison de certains arbres et herbes.

Dans le diagnostic de la rhinite allergique tout au long de l’année, les données anamnestiques ont moins de valeur. Un contact fréquent avec l'allergène entraîne le fait que les symptômes de la rhinite allergique sont constamment exprimés. Par conséquent, il est généralement impossible d'établir exactement quel allergène a provoqué la maladie. Parfois, une réaction allergique à certains stimuli se manifeste par un certain nombre de différences dans le tableau clinique de la maladie, ce qui vous permet de déterminer au préalable la nature de l’allergène.

Les patients suspectés de rhinite allergique doivent être examinés par un oto-rhino-laryngologiste et consulter un allergologue, ainsi que par rhinoscopie. Le test le plus simple pour déterminer avec précision la cause de l'allergie est un test d'allergie cutanée. L'étude est basée sur la liaison de l'irritant avec les mastocytes. Il existe deux types de tests cutanés - la scarification et le point. Il faut garder à l'esprit que, dans certains cas, un test de peau peut donner lieu à un résultat faussement positif.

En cas de test cutané négatif et de signes de sensibilisation du corps aux données allergènes de l'allergène, un test intracutané est parfois effectué. La fiabilité du résultat du test intracutané est plus faible en raison d'une éventuelle irritation non spécifique concomitante au site d'injection.

La nature allergique de la rhinite est confirmée par la détection du nombre d'éosinophiles dans le test sanguin et le frottis nasal. Une augmentation du nombre de neutrophiles dans le sang et des pertes par la cavité nasale indique une infection secondaire. Il est possible de réaliser un dosage d'immunosorbant avec un marqueur enzymatique pour déterminer le niveau d'anticorps produits contre certains allergènes.

Traitement de la rhinite allergique

Le traitement de la rhinite allergique ne peut commencer qu'après la détermination finale de son caractère allergique et la confirmation de la nature de la maladie. Comme la plupart des autres maladies allergiques, le traitement de la rhinite allergique consiste à réduire l'inflammation allergique des muqueuses et à effectuer un traitement à base d'allergène (immunothérapie).

Traitement populaire de la rhinite allergique

La rhinite allergique est l’une des rares maladies pour lesquelles la médecine traditionnelle n’est pas en mesure d’aider. À ce jour, aucune méthode de travail n'a été développée qui pourrait être recommandée pour les patients atteints de rhinite allergique. Par conséquent, le traitement de la rhinite allergique à l'aide de méthodes de médecine traditionnelle peut entraîner l'addition d'une infection secondaire, l'exacerbation de la maladie et le retard dans la prescription d'un traitement médical adéquat.

La seule chose que l'on puisse recommander aux patients atteints de rhinite consiste à se rincer le nez deux fois par jour avec une solution saline (1,5 cuillère à soupe de sel pour 200 ml d'eau). Cependant, même cette méthode doit nécessairement être associée au médicament, car si elle est utilisée seule, elle ne donnera aucun résultat visible.

Prévention de la rhinite allergique

Les mesures de prévention de la rhinite allergique comprennent:

  • L'exception, si possible, contact avec des allergènes.
  • Respect d'un régime hypoallergénique.
  • Changement d'activité professionnelle et transition vers un travail sans allergènes professionnels dans l'environnement.
  • Prendre des médicaments selon les indications.
  • Alimentation naturelle du nourrisson jusqu'à l'âge de 6 mois. Introduction d’aliments complémentaires seulement de 5 à 6 mois.
  • Suivi de l'état de l'environnement. Par temps sec et chaud, toutes les manifestations d'allergies augmentent. L'herbe, les arbres et les fleurs répandent intensément le pollen le matin.
  • Utilisation préventive d'antihistaminiques et d'aérosols «barrière» jusqu'au contact possible avec l'allergène.
  • Prévention des infections respiratoires, traitement des dermatoses de toute nature.
  • L'utilisation de purificateurs d'air, le fonctionnement correct des climatiseurs, réduisant la concentration de poussières et de champignons.
  • Nettoyage humide fréquent.

Il convient de noter qu’au milieu de l’été, il est déconseillé de se reposer dans des zones de forêts et de montagnes où la floraison des plantes est très longue. Il est nécessaire d’exclure la tonte de la pelouse et celle de l’herbe. Avant de voyager, il convient d'analyser le calendrier des plantes à fleurs dans le domaine des voyages.

Médicaments, comprimés et autres moyens d'une nouvelle génération de rhinite allergique

Les formes allergiques de la rhinite persistent jusqu'à ce que le contact avec l'allergène se produise. Le rétablissement nécessite une intervention médicale et il est important que le remède contre la rhinite allergique soit efficace. En plus des sprays et des gouttes nasales, des comprimés sont utilisés.

Comment déterminer que la nature allergique du nez qui coule

Allergie - l'une des maladies les plus courantes de l'homme moderne. Une réaction inadéquate du corps se produit sur de nombreuses substances: pollen, squames animales, oreillers en duvet. Lors du contact avec l'allergène, la personne commence à éternuer de manière incontrôlable, ses yeux à l'eau et son nez lui démangent.

La rhinite à longueur d’année ne permet pas aux allergies de bien respirer. Cela viole le sens du goût, de l'odorat. Une complication de cette maladie est la congestion nasale due à un gonflement important de la membrane muqueuse.

Les symptômes associés à la rhinite allergique s'atténuent, puis s'amplifient. Ceux-ci incluent:

  • démangeaisons et rougeurs des yeux;
  • gonflement des tissus du visage;
  • développement de toux avec essoufflement;
  • l'apparition de douleurs et de maux de gorge;
  • maux de tête;
  • changer le timbre de la voix.

Lors de l'examen d'un patient avec le nez qui coule, la friabilité et la pâleur de la cavité nasale sont détectées.

L'évolution de la maladie s'aggrave généralement pendant la période de floraison. La première vague passe au printemps, quand un nez qui coule provoque le pollen des arbres. La prochaine épidémie de la maladie se produit au milieu de l'été, lorsque les céréales fleurissent, et à la fin de la saison, le pollen de mauvaises herbes provoque une réaction allergique. Les médiateurs inflammatoires sont activés dans les cellules de la membrane nasale, provoquant des symptômes de rhinite allergique. Détermination du type d'allergènes impliqués dans le laboratoire, effectuer des tests cutanés, des tests sanguins pour la détection des anticorps.

Il est important de séparer la rhinite allergique de la rhinite infectieuse afin de trouver des médicaments efficaces pour le traitement.

Comprimés pour la rhinite allergique

Le traitement de l'allergie à la rhinite allergique comprend les antihistaminiques, ainsi que les glucocorticoïdes. Nécessairement pour le traitement, utiliser des moyens visant à rétrécir les vaisseaux dans la cavité nasale.

Lequel des antihistaminiques utilisés pour la rhinite

Les antihistaminiques sont largement utilisés car l'histamine joue un rôle majeur dans le tableau clinique de l'allergie. Le rôle de l'histamine dans la stimulation des récepteurs H1, dans l'apparition de tous les symptômes de la maladie.

Les médicaments pour la rhinite allergique sont apparus il y a longtemps, au milieu du XXe siècle. On les appelle les antagonistes H-1 classiques de la première génération. Caractéristique des médicaments est:

  • impact court, pas plus de six heures;
  • addiction rapide à eux;
  • interdiction de réception le matin;
  • effets secondaires sous forme de maux de tête, manque de coordination.

La faible sélectivité de l'action des comprimés de rhinite allergique de la première génération entraîne une aggravation de l'écoulement des expectorations, une augmentation de la viscosité du mucus. Pour leur réception, il existe de nombreuses contre-indications.

La nouvelle génération de médicaments appartient au groupe des agonistes hautement sélectifs du récepteur H-1 inverse. La liste comprend des médicaments tels que:

Les médicaments de la dernière génération ont un haut niveau de sécurité, de durée d’action et d’accoutumance.

Il est notamment possible de distinguer les comprimés de la rhinite allergique Cetirizine et Cetrin. L'avantage de leur utilisation est de telles propriétés:

  1. Le médicament est bien toléré par les patients, sans provoquer d’effet sédatif.
  2. Il est utilisé par les personnes allergiques, dont l'activité nécessite une concentration d'attention accrue.
  3. Les composants du médicament ne conduisent pas à une altération des propriétés rhéologiques du mucus, il est donc utilisé dans le traitement de la rhinosinusite aiguë, une toux productive.
  4. La sélectivité de l'action de la pilule aide les patients souffrant d'asthme bronchique, de glaucome, d'adénome de la prostate à se remettre d'un rhume.
  5. L'absence d'effets secondaires vous permet de prendre le médicament avec des corticostéroïdes et des antibiotiques.

Les antihistaminiques sont parmi les médicaments les plus efficaces et les plus sûrs pour les allergies.

Gouttes de rhinite allergique en combinaison avec des pilules

Les glucocorticoïdes intranasaux, qui guérissent la rhinite allergique par instillation dans le nez, sont utilisés en association avec des comprimés. En dépit de la lenteur de l'action, les gouttes et les pulvérisations donnent après quelques jours ou quelques semaines un résultat positif en éliminant la morve. Pour obtenir l'effet maximal, utilisez des médicaments pendant quatre à six mois.

L'utilisation de moyens modernes pour l'instillation dans le nez ne conduit pas à une atrophie de la membrane muqueuse de l'organe. Une utilisation régulière de corticostéroïdes topiques contribue à réduire la congestion nasale, à réduire les symptômes d'écoulement nasal, d'éternuements et de démangeaisons. Les remèdes hormonaux les plus efficaces contre la rhinite allergique sont les suivants:

  • à base de fluticasone Fliksonaze ​​et Nazarel;
  • pour les enfants et les femmes enceintes Fluticasone;
  • avec le mométasone Nasonex;
  • sur la base de la béclométhasone Alcédine, Rinoclenil;
  • composé avec flunisolidom Sintaris.

Avant d'utiliser des gouttes et des vaporisateurs hormonaux, vous devriez consulter votre médecin, lisez les instructions. Un grand nombre de médicaments sont appropriés pour éliminer les symptômes de la rhinite allergique uniquement chez les adultes. En cas d'urgence, la prednisolone et ses dérivés sont prescrits, mais les glucocorticoïdes ne peuvent être pris en auto-traitement, car ils entraînent des anomalies du foie, des reins et de l'estomac.

Dans la forme bénigne et modérée de la maladie, les antihistaminiques à action locale sont dépourvus d'effets secondaires. Choisissez parmi les médicaments pour la rhinite allergique Azelastine, Levocabastin, Dimetinden, Phenylephrine. Moyens produits sous forme de solutions pour instillation dans le nez et les yeux. Le soulagement de leur utilisation intervient dix à quinze minutes après la procédure. Utilisez nasale signifie deux à quatre fois par jour selon les instructions.

Dans de rares cas, prescrit pour la rhinite allergique, les médicaments vasoconstricteurs. Ils conviennent pour soulager le gonflement de la membrane muqueuse, réduire la quantité d'écoulement par les narines et faciliter la respiration. Mais pour les enterrer dans le nez ne devrait pas être plus de cinq jours. La liste des remèdes nasaux pour la rhinite allergique inclut Naphthyzinum, Galazolin, Vibrocil.

Afin de prévenir la pénétration d'allergènes à travers la cavité nasale dans le corps humain, vaporisez l'épithélium de la muqueuse nasavale, qui appartient aux poudres microdispersives. Il contient de la pulpe mélangée à de l'ail. Une fois que les particules du médicament ont touché la muqueuse, un puissant film semblable à un gel se forme. Cela crée une barrière à la pénétration des allergènes. Le médicament est adapté pour les femmes pendant la grossesse et l'allaitement et les nouveau-nés.

Appliquez un antiallergique de trois à quatre fois par jour, en injectant chaque narine en une dose. Prevalin, qui contient des émulsifiants et des huiles de sésame et de menthe, a un effet similaire. Ils transforment le gel en un liquide et, lorsqu'il entre en contact avec le début de la réaction allergique, une transformation inverse se produit.

Utilisez les fonds de la rhinite allergique dès l'apparition des premiers signes de rhinite ou de rhume des foins.

Des fonds supplémentaires de la rhinite allergique

Le cromoglycate joue le rôle de barrière qui retarde la libération d'histamine dans le sang. Les médicaments aident à ne pas déclencher une réaction allergique lorsque l’irritant frappe la muqueuse nasale. Le résultat du traitement est visible lorsqu’il est effectué dès les premiers symptômes de nez qui coule.

Remède contre la rhinite allergique, les meilleurs médicaments et médicaments

La rhinite allergique est la forme la plus courante de rhinite. On le trouve également chez les adultes et les enfants. Une caractéristique importante est la similitude des manifestations cliniques avec les maladies virales respiratoires, ce qui détermine le traitement incorrect de cette maladie. Le traitement sera principalement basé sur l'identification et l'élimination de l'allergène.

Symptômes de la rhinite allergique

Les plaintes sont spécifiques. Par conséquent, lorsque vous les identifiez à la place de votre enfant ou de celui de votre enfant, vous devez contacter immédiatement un spécialiste ORL:

  1. Éternuements répétés (au moins 10 fois de suite) principalement le matin ou en contact avec un allergène.
  2. Permanent, nez qui pique, démangeaisons, à l'arrière du ciel.
  3. La membrane muqueuse des voies nasales se gonfle, entraînant une congestion. Un homme est obligé de respirer par la bouche. La voix devient en même temps nasale.
  4. Les capillaires deviennent fragiles, conduisant à des saignements de nez fréquents.
  5. En cas de détérioration, le passage à un stade sévère, l’odorat est perdu, la perception du goût est perturbée.
  6. En raison de la présence d'une connexion entre la cavité nasale et l'oreille moyenne, l'œdème peut se propager, ce qui se manifeste par une altération de l'audition, des vertiges.
  7. Des écoulements limpides et limpides s'accumulent dans la cavité nasale.
  8. Les yeux sont blessés, brûlants, démangeaisons, larmoiements.
  9. Il y a souvent une photophobie (sensibilité accrue à la lumière) associée à une rougeur de la paupière inférieure.
  10. L'échec respiratoire augmente en position horizontale. Par conséquent, une personne ne dort pas bien la nuit. Le manque de sommeil conduit à une détérioration du fond psycho-émotionnel, il devient irritable, nerveux, agressif.
  11. Des cernes apparaissent sous les yeux à la suite d’une mauvaise nuit de sommeil.

Il est possible de distinguer ORZ ou ARVI (en quoi ORZ diffère-t-il de ARVI?) Par la température corporelle. Dans la rhinite allergique, il dépasse rarement 38 degrés.

Formes de la maladie

En fonction de la fréquence des symptômes, la rhinite est:

  1. Saisonnier La forme la plus commune de cette maladie. Il s'écoule vivement et violemment sous la forme d'une réaction au contact direct avec un allergène, qui peut être le pollen de certaines plantes, des fleurs. L'aggravation prévaut au printemps et en été.
  2. Toute l'année. Espèce rare, caractérisée par des manifestations cliniques modérément prononcées mais constantes tout au long de l'année. Le traitement est plus complexe et prolongé. Dans certains cas, elle est réalisée dans une unité nosologique distincte, en tant que maladie indépendante.

Une autre option de classification est basée sur la gravité du processus:

  1. Formulaire facile. Aucune déficience physique apparente n'est notée. Le sommeil n’est pas perturbé, les performances restent au bon niveau. Une personne se sent subjectivement en bonne santé, un nez qui coule régulièrement ne l'empêche pas de travailler et de maintenir un style de vie actif. L'absence de traitement spécifique contribue au passage de la maladie au stade chronique.
  2. Forme modérée. La qualité de vie est réduite en raison de l’aggravation du sommeil, de l’inconfort constant et des maux de tête sourds qui peuvent se rejoindre. Le traitement est nécessaire, sinon le risque de complications graves augmente considérablement.
  3. Forme lourde. Tableau clinique complet avec symptômes sévères limitant l’activité humaine. Le sommeil est brisé, la performance à un niveau extrêmement bas.

Afin de tracer un traitement pour un médecin, en plus de déterminer la forme de la maladie, des données de diagnostic en laboratoire sont nécessaires.

Diagnostics

En premier lieu dans le diagnostic, il existe une collection complète et détaillée de données anamnestiques indiquant la fréquence des plaintes, la fréquence des exacerbations. Sur la base des données obtenues, une hypothèse est faite concernant l'allergène principal.

En présence d'une rhinite allergique à longueur d'année, la détermination d'un facteur prédisposant devient problématique en raison de la présence d'un contact constant.

Dans la liste des consultations et manipulations obligatoires pour le diagnostic final figurent:

  1. Consultation d'un oto-rhino-laryngologiste, un allergologue.
  2. Réaliser des tests d'allergie cutanée.
  3. Rhinoscopie, frottis nasal.
  4. Test sanguin général.

Le test d'allergie cutanée est le moyen le plus simple et le plus rapide de rechercher la cause. Le mécanisme permettant d'obtenir des résultats repose sur le processus de liaison du stimulus aux éléments de protection immunitaire (mastocytes). Il existe deux manières de mener cette étude: la scarification et la ponction. Dans la période d'exacerbation des manifestations cliniques, la probabilité d'un résultat faussement positif pour l'ensemble de la liste des allergènes n'est pas exclue. Effectuez d'abord un test de grattage. S'il y a des signes de contact avec l'allergène et que l'échantillon donne un résultat négatif, effectuez une injection sous-cutanée.

Le critère de laboratoire est l’augmentation du nombre d’éosinophiles dans le test sanguin. Dans le même temps, une augmentation du nombre de neutrophiles signale l’ajout d’une infection secondaire. Pour déterminer le titre des anticorps aux allergènes présumés, effectuez une analyse immunologique.

C'est important! Le point important de la recherche de diagnostic est le diagnostic différentiel, car différents groupes de maladies nécessitent différentes tactiques de traitement. Par exemple, il convient de distinguer la rhinite allergique à longueur d'année de la rhinite vasomotrice, qui se produira lors d'une interaction avec des allergènes non spécifiques.

Gouttes et sprays antihistaminiques contre la rhinite

Dans le contexte des allergies, le corps produit une substance spéciale - l'histamine. En conséquence, des éternuements apparaissent de la cavité nasale, un gonflement de la membrane muqueuse se produit. Les antihistaminiques ont pour tâche de supprimer la production accrue de cette substance. Ils sont produits sous différentes formes: pilules, gouttes, sprays. L'avantage des gouttes et des pulvérisations - la réalisation rapide du résultat souhaité. Cependant, seuls un allergologue et un oto-rhino-laryngologiste peuvent choisir une option adaptée à chaque cas, capable de stopper la manifestation d'une allergie sans nuire à la santé.

C'est important! Lors du choix entre les gouttes et les pulvérisations, il est nécessaire de s’appuyer sur l’âge du patient. Les gouttes antihistaminiques sont le plus souvent prescrites aux enfants de moins de 2 ans, car le spray peut provoquer une inflammation de l'oreille moyenne (otite).

Pour les adultes, l’option de pulvérisation préférée en raison de la possibilité d’irrigation volumétrique de la cavité nasale. Ils ont également un distributeur qui empêche l'utilisation excessive.

La pharmacie a beaucoup d'options pour les sprays antihistaminiques. Les plus courants et les plus populaires sont les types suivants:

  1. Allergodil Attribuer comme traitement à court et à long terme de la rhinite vasomotrice et allergique. Autorisé à utiliser pour les enfants de 6 ans. L'annotation notait que l'admission est possible dans un délai de 6 mois. La durée du traitement est déterminée par le médecin traitant.
  2. Lévocabastine. Un bon antihistaminique à action rapide sous forme de spray. L'effet (suppression de l'œdème, rétablissement de la respiration nasale) se produit 5 minutes après l'irrigation.
  3. Cromohexal. Médicament sans ordonnance ayant un effet anti-allergique. Avantage - après avoir obtenu un effet thérapeutique, utilisez uniquement en contact direct avec l'allergène.
  4. Fenistil. Médicament pour la rhinite allergique, appartenant au groupe des antihistaminiques, médicaments antiallergiques. Après application, la sédation facile est possible (augmentation de la somnolence). Un des rares remèdes autorisés pour les femmes enceintes, à partir du deuxième trimestre (sous la surveillance d'un médecin), et pour les nourrissons à partir de 1 mois.
  5. Zyrtec Réduit la gravité de la composante allergique, l'intensité des sécrétions nasales. Interdit pendant la grossesse, l'allaitement et les enfants de moins de 6 ans.

C'est important! En raison d'un large éventail de contre-indications et de restrictions, un médecin ORL ou un allergologue devrait prescrire un traitement. Le patient doit suivre scrupuleusement les recommandations et les dosages pour éviter les effets secondaires.

Comprimés et sirops antihistaminiques contre la rhinite

Les sociétés de pharmacologie améliorent constamment les antihistaminiques en éliminant les effets secondaires indésirables des versions précédentes. Les comprimés de la génération de rhinite allergique 1 se distinguent par un effet sédatif prononcé, ce qui limite la réception aux personnes dont le travail est associé à une concentration accrue de l’attention. Dans les préparatifs de la 2ème et 3ème génération, ces fonctionnalités sont nivelées. Les comprimés pour la rhinite allergique sont prescrits aux patients du groupe d’âge le plus âgé, aux enfants - principalement sous forme de sirop:

  1. Suprastin. Médicament classique prouvé de génération 1, en arrêtant les manifestations d'une réaction allergique. Disponible sous forme de pilule. Si nécessaire, obtenez un effet rapide sur les solutions injectées. Admis pour les enfants de plus d'un mois.
  2. Tavegil. Outre le Suprastin, il s’agit d’un médicament de la première génération, mais avec un effet secondaire sédatif moins prononcé. Les enfants de plus de 6 ans sont prescrits sous forme de comprimés. Pour les enfants de plus d'un an, il existe une forme de libération sous forme de sirop et de solution injectable.
  3. Loratadine. Traite les médicaments de la deuxième génération avec la liste minimale d'effets secondaires. L'effet maximum se produit 8 heures après l'administration et persiste pendant un jour. Le calcul de la posologie est basé sur l'âge, le poids. Présenté sous forme de comprimés et de sirop pour les enfants de plus de 2 ans.
  4. Cetirizine. Un médicament commun de la nouvelle génération doté d’une longue durée d’efficacité (24 heures après une dose unique). Aucun effet d'accoutumance indésirable. La posologie est déterminée par l'âge. Les formes de libération prennent en compte différents groupes d’âge: comprimés pour les enfants de plus de 6 ans, gouttes - de 6 mois à 6 ans; sirop - à partir de 2 ans.
  5. Telfast Un antihistaminique de la troisième génération, autorisé à recevoir seulement après 12 ans.

Si des signes de maladie apparaissent, demandez l'aide d'un spécialiste. L'auto-prescription s'aggrave dangereusement.

Médicaments vasoconstricteurs pour la rhinite allergique

Les représentants de ce groupe sont l’oxymétazoline, la xylométazoline, la nafazoline et la phényléphrine. Le mécanisme d'action réside dans leur nom. Il n'y a pas d'effet direct sur l'histamine, l'inflammation n'est pas réduite, l'allergène n'est pas neutralisé. Leur tâche est de rétablir rapidement la respiration nasale.

Pour les acheter dans les pharmacies, vous n'avez pas besoin d'une ordonnance, ce qui conduit à un usage personnel non contrôlé, systématique et incorrect.

Leur dépendance se forme très rapidement, de sorte que la durée maximale d'utilisation ne doit pas dépasser 3 jours. Leur utilisation peut déclencher le développement d'un rhume médical. Ils se caractérisent également par un "syndrome de sevrage" prononcé, qui se manifeste par un fort gonflement de la muqueuse en cas de refus des gouttes vasoconstricteurs. Le plus souvent, cela est observé chez les enfants. Pour éviter un tel effet indésirable, vous devez respecter scrupuleusement le dosage prescrit.

Pour les jeunes enfants, une version combinée a été développée - Vibrocil, qui a un effet vasoconstricteur modéré d’une part, et réduit les composants inflammatoire et allergique de l’autre.

Chélateurs contre la rhinite allergique

Un contact prolongé avec l'allergène entraîne la formation de complexes immuns circulants. Plus leur concentration est élevée, plus les manifestations cliniques sont prononcées.

Les entérosorbants ont pour tâche d'éliminer le plus possible les complexes immuns pathologiques de l'organisme. Par le mécanisme d'action, ils neutralisent sans distinction tous les composés toxiques.

C'est important! Commencez à prendre enterosorbent de préférence dès les premiers symptômes. Il est recommandé de compléter le traitement avec des vitamines, des additifs qui empêchent le développement de la dysbiose. Il est très important de suivre les recommandations prescrites dans les instructions du médicament.

Aujourd'hui, les types les plus populaires d'absorbants sont: Enterosgel, Smekta, Multisorb.

Les hormones

Le traitement des maladies graves ou modérées comprend des agents hormonaux - les glucocorticoïdes. L'efficacité est déterminée par l'effet anti-inflammatoire et anti-allergique. Les médicaments de la dernière génération, tout en respectant la posologie, sont sans danger pour les adultes et les enfants de plus de 2 ans. Si vous négligez les règles de calcul de la dose, vous pouvez créer une dépendance, des saignements de nez, des lésions du cartilage du septum nasal.

L'efficacité est prouvée dans les conditions de l'expérience de la réalisation du test de provocation. Après un traitement par corticostéroïdes, la sensibilité aux substances de type allergique diminue considérablement.

Préparations pour la rhinite allergique du groupe GCS (glucocorticoïdes) - Nasonex, Tsiklesonid, Fluticasone, Mometasone.

Thérapie spécifique

Il appartient à la catégorie des méthodes radicales. Le traitement spécifique aux allergènes est effectué à l'hôpital par des allergologues expérimentés. La base du traitement est l'injection forcée d'un allergène avec une augmentation progressive de la dose. Cette exposition entraîne la tolérance du corps aux allergènes.

Dans la plupart des cas, l’initiation précoce des procédures peut entraîner une stabilité maximale et stable, critère indispensable à une guérison complète.

Cromoglycates

Les préparations de ce groupe pharmacologique sont utilisées pour traiter une rhinite allergique légère.

Leur caractéristique est l’effet cumulatif (cumulatif). Par conséquent, ne vous attendez pas à une action rapide. La durée du traitement est d'environ 2 mois et plus (une utilisation toute l'année est possible). Ce fait explique leur objectif premier, d'un point de vue préventif.

Autres traitements

L'approche médicamenteuse classique affecte davantage les conséquences du contact du corps et de l'allergène externe. Une mesure préventive efficace.

Élimination des allergènes

Le meilleur remède contre la rhinite allergique est l'élimination complète de la composante allergique de l'environnement. Mais il n’ya pas toujours de possibilité objective de remplir cette condition.

Par conséquent, les médicaments qui remplissent une fonction de barrière, c'est-à-dire qui minimisent le contact d'une personne avec des aéroallergènes, deviennent de plus en plus populaires. Ils sont importants dans les cas d'intolérance individuelle aux médicaments du groupe de base, grossesse et allaitement, effort physique actif.

L'un de ces médicaments est le nazaval, qui forme une couche ferme dans la cavité nasale. Coffre-fort pour tous les groupes d'âge, autorisé pendant la grossesse, car il n'est pas absorbé dans le sang. Il n'y a pas de conflit avec d'autres groupes pharmacologiques.

Lavage de nez

Pour obtenir l'effet thérapeutique maximal des sprays intranasaux, il est recommandé de procéder à un assainissement préalable de la cavité nasale avec une solution saline ou de l'eau de mer. Ils réduisent l'inflammation, améliorent la respiration nasale, éliminent les allergènes inhalés et produisent le mucus.

La membrane muqueuse de la cavité nasale s'hydrate, ce qui est particulièrement important après l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs.

Il n'y a pas de limite d'âge, c'est permis dès le plus jeune âge.

Maison propre

Un organisme dans lequel les immunocomplexes circulent constamment devient sensible à tous les allergènes qui l'entourent.

Le pollen fin dispersé dans l'air très facilement avec le vent pénètre dans l'appartement. Pour réduire la gravité des symptômes de la maladie, il est nécessaire de procéder à un nettoyage régulier à l'eau de la pièce par voie humide.

Si possible, vous pouvez mettre des purificateurs d'air avec l'effet d'ionisation.

Le traitement de la rhinite allergique doit être complexe - inclure des médicaments de base et des mesures préventives. Le plus important est de ne pas essayer de résoudre ce problème vous-même, il est préférable de faire appel à des spécialistes.