Dermite allergique chez le chat - Description de l'espèce

Souvent, les animaux souffrent des mêmes maladies que l'homme. La dermatite allergique chez les chats est difficile de ne pas remarquer un propriétaire attentionné. Commune et inoffensive à première vue, la maladie peut être fatale pour un animal de compagnie. Comment reconnaître la maladie et comment la traiter?

Étymologie de la maladie

La dermatite chez le chat comprend plusieurs variétés. La maladie de la peau se caractérise par l'état nerveux et dépressif de l'animal, des démangeaisons et des éruptions cutanées étendues. Un allergène peut être un irritant externe ou interne. La dermatite est représentée par plusieurs types de réactions allergiques:

À leur tour, ils sont divisés en petits groupes. C'est la dermatite allergique la plus difficile à traiter. Par conséquent, il convient d’examiner plus en détail ses sous-groupes et leurs caractéristiques.

Il est à noter que la dermatite allergique n'est pas une maladie, mais plutôt une réaction. Un chat est né avec une prédisposition aux allergies. Ensuite, tout dépend de l'agressivité de l'allergène.

Dermatite alimentaire

La dermatite alimentaire chez le chat peut se produire le plus souvent. La raison réside dans l'alimentation de mauvaise qualité. Les additifs bon marché et nocifs provoquent des allergies. Un chat peut manger un tel produit pendant une longue période et un jour le corps échouera. Bien sûr, tous les animaux ne réagiront pas au stimulus, mais uniquement ceux qui ont une prédisposition au niveau des gènes.

Les symptômes de la dermatite alimentaire sont similaires. Le propriétaire, qui observe attentivement les animaux, ne peut tout simplement pas les remarquer. Les manifestations les plus courantes de la maladie seront les suivantes:

  • Des démangeaisons;
  • Éruption cutanée dans l'anus, le museau, l'abdomen et les aisselles;
  • Calvitie dans les endroits d'éruption cutanée.

Le chat va devenir nerveux et ne trouvera pas de place pour lui-même. Une sensation constante de démangeaisons ne la laissera pas s'endormir.

Traitement de la maladie

Si vous soupçonnez une dermatite chez le chat, vous devez contacter immédiatement le vétérinaire. Il faut se préparer à un long processus. Il est très difficile de traiter la dermatite alimentaire. Le fait est que ce type d’allergie appartient à l’effet cumulatif. L'allergène est déclenché lorsque sa concentration maximale possible dans le corps est atteinte.

Malheureusement, débarrasser un chat de la dermatite alimentaire est impossible pour toujours. Si la maladie est apparue une fois, il y a toujours un risque de rechute. Utiliser un traitement externe sous forme de pommades antihistaminiques est irrationnel. La première chose à faire est d'ajuster la nutrition du chat et d'essayer de calculer l'allergène qui a conduit à la maladie. Pour ce faire, vous devrez étudier attentivement la composition des aliments qui ont récemment été pris en compte par l'alimentation de l'animal.

Le vétérinaire, après avoir examiné l'animal et confirmé le diagnostic, établira un régime thérapeutique. Il inclura des produits hypoallergéniques qui ne sont pas capables de provoquer une réaction indésirable.

Nous devrons créer un cahier spécial avec les dates et le nom de chaque nouveau composant, qui entrera progressivement dans le régime alimentaire du chat.

Dermatite aux puces

La dermatite allergique aux puces est souvent confondue avec la présence de parasites d'animaux de compagnie. Cependant, une ou plusieurs piqûres suffisent à provoquer une allergie au chat domestique non infectée par les puces. La morsure conduit à gratter la peau. Un animal se déchire littéralement avec du sang. Tout cela parce que la puce transporte l'allergène dans le sang du chat à l'aide de sa salive.

Les symptômes restent inchangés:

  • Des démangeaisons;
  • Sanglant gratter;
  • Humeur agressive ou déprimée (selon la nature du chat).

Traitement de la dermatite aux puces

Traiter la dermatite aux puces avec des agents antiparasitaires. Cela peut être les colliers, gouttes, sprays et shampooings habituels. À la seule différence qu'ils doivent être appliqués beaucoup plus souvent. Parallèlement, pendant le traitement, vous devez utiliser des pommades et des antihistaminiques, qui seront prescrits par un vétérinaire.

Dermatite atopique

La dermatite atopique est une autre variété. Il est confondu avec la nourriture en raison du fait que nos vétérinaires ne font pas assez d'études cliniques et de tests d'allergie. Le diagnostic doit être basé sur des indicateurs externes.

La dermatite atopique est vraiment similaire à la nourriture. Seulement, il s’agit d’une forme chronique de la maladie, qui peut être en état de rémission ou de progrès. Les allergènes peuvent être:

  • Pollen végétal;
  • Poussière ou acariens;
  • Les champignons;
  • Nutriments.

Les symptômes peuvent être aggravés. Sur la peau du chat peuvent apparaître des plaies purulentes, des égratignures, des desquamations. La peau autour des yeux et des oreilles souffre le plus.

Traitement de la dermatite atopique

Il est nécessaire de traiter la dermatite chez le chat en plusieurs étapes. La première étape consiste à identifier avec précision l'allergène et à exclure tout contact de l'animal avec celui-ci. Ensuite, un traitement médicamenteux et le renforcement du système immunitaire suivront à l'aide de substances stimulantes, qui seront prescrites par un vétérinaire. Le corps du chat devra être nettoyé avec des absorbants, ce qui éliminera doucement l'irritant du corps. En outre, l'animal aura besoin de l'attention du propriétaire, car la dermatite est le stress le plus important pour le chat.

Millions de dermatites

Chez l'homme, le milliard de dermatites s'appelle eczéma. Il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais plutôt de plusieurs pathologies. Les symptômes de l'eczéma deviennent une desquamation, des cloques et des nodules sur la peau. Des sites contaminés peuvent se produire.

Pendant un certain temps, la peau peut redevenir normale, mais des rides apparaissent au site d’irritation. La bonne nouvelle pour le propriétaire est que l’eczéma est traitable et peut disparaître complètement avec une approche complexe. Les facteurs suivants peuvent causer un milliard de dermatites:

  • Long peignage un endroit;
  • Utilisation de pommades;
  • Troubles du système nerveux
  • Maladies de l'estomac et des reins.

Traitement de milliards de dermatites

Le traitement doit commencer par l’élimination de la maladie qui a provoqué l’eczéma. Cela nécessitera un examen approfondi. Dans le contexte de la thérapie principale visant la cause de la maladie, le médecin prescrit des sédatifs et des antihistaminiques pour soulager l’état du chat.

Les vétérinaires sont convaincus qu'il est plus facile pour le chien de tolérer tous les types de dermatites. On ne sait pas à quoi cela est lié, mais beaucoup de gens savent à quel point les chats sont beaux. Ce sont des créatures très raffinées et capricieuses. Un traitement efficace des allergies aidera à sauver le chat de la souffrance. Seule une approche globale et les soins du propriétaire peuvent aider à survivre à un animal à fourrure souffrant d'une maladie difficile.

3 types de dermatite chez le chat et traitement à domicile

Dans l'article, je parlerai de la maladie de la dermatite chez le chat. Je vais décrire les variétés possibles et leurs symptômes chez un chat, je vais énumérer les causes du développement de la maladie. Je vais expliquer comment ils diagnostiquent et traitent à la maison et si la maladie est dangereuse pour une personne.

Types de dermatite

La dermatite féline est une maladie de la peau qui est généralement une manifestation symptomatique d'autres maux.

Par manifestation, distinguer les types suivants.

Mouillé ou pleurant

En même temps, les zones cutanées touchées de l'animal deviennent humides, le liquide suinte (ichor ou pus) et les poils tombent.

Dermite humide chez le chat

Purulent

Ce type se caractérise par la formation sur la peau de petites plaies ou de rayures étendues et de rayures, dans lesquelles l'infection pénètre. En conséquence, le pus s'écoule des zones enflammées. En raison du fait que l'inflammation augmente la sensibilité de la peau, les microorganismes pénètrent très rapidement dans le tissu, se multiplient. En conséquence, l'infection se propage comme la foudre sur toute la peau.

Infection secondaire due au développement de bactéries pathogènes sur la peau affectée

Superficielle

La forme la plus douce, dans laquelle la peau devient rouge, peut apparaître sur elle une petite éruption cutanée.

Dermatite superficielle sous la forme d'une éruption cutanée

En raison de leur occurrence, ils sont divisés en deux groupes:

  1. Simple - résulte de l'exposition de la peau au collet, à une herbe grossière et tranchante, à des vêtements moulants, etc. Cette espèce est plus commune chez les animaux chauves, car leur peau n'est pas protégée par des poils épais.
  2. Allergique - Ceci inclut toutes les autres espèces (puces, à tiques, bactériennes, atopiques, miliaires, etc.).

Groupe de risque et causes de dermatite de chat

Les chats sensibles, qui ont souvent une réaction allergique, sont prédisposés aux maladies de la peau.

Voici les principales causes de la maladie:

  1. Les parasites. Les espèces de puces sont les plus courantes. Les parasites cutanés mordent la peau et laissent derrière eux des déchets qui provoquent une réaction allergique se manifestant par une irritation. En outre, la maladie est observée lorsque le chat est atteint d'acariens sous-cutanés (démodécie, notohédrose, etc.).
  2. Bactéries ou champignons. Ce type d'animaux est plus sujet aux plis sur le nez (animaux à visage plat).
  3. Allergie alimentaire. Certains chats ont des éruptions cutanées dues à la réaction du corps aux nouveaux produits.
  4. Produits chimiques. Souvent, la maladie peut survenir après qu'un animal de compagnie entre en contact avec des détergents, des préparations contre les parasites, des shampooings, etc.
  5. Blessures. Une irritation peut se développer sur le fond d'irritation constante de la peau avec un col, des poils rugueux, des vêtements serrés, etc.

Par conséquent, le traitement doit viser à remédier à la cause sous-jacente de la dermatite.

Symptômes et signes d'un chat

Presque toutes les espèces sont accompagnées d'une perte de cheveux sur la zone touchée et de rougeurs de la peau. Il y a souvent des bulles, des plaies ou des fissures. Si l'infection pénètre, des pertes purulentes ou sanglantes se produisent.

L'animal démange violemment, inquiète. La zone touchée peut devenir chaude au toucher.

Diagnostic et traitement à domicile

Au cours du diagnostic, le vétérinaire découvre la cause du développement de la maladie. Pour ce faire, le médecin découvre ce que l'animal mange, qu'il ait été en contact avec des produits chimiques ou avec de nouveaux médicaments antiparasitaires. Il évalue également les symptômes associés et établit un diagnostic à partir de ces données. Si vous soupçonnez une tique, prenez une note.

Si la dermatite a été causée par des parasites, elle est détruite par des médicaments anthelminthiques ou anti-puces. En cas d'allergie, il est nécessaire d'exclure le contact de l'animal avec l'allergène.

Après l’élimination des causes profondes, procédez au traitement symptomatique:

  1. La laine dans les zones touchées est rasée ou coupée.
  2. La peau endommagée est traitée avec un antiseptique, les croûtes sont trempées et enlevées.
  3. Les pommades sont appliquées sur les zones atteintes, y compris un antibiotique (Levomekol, Clindamycine, Tétracycline, etc.).
  4. En cas de blessure grave, des injections de drogues par injection sont incluses.
  5. L'animal reçoit des médicaments qui soulagent les démangeaisons (Tavegil, Suprastin, etc.).

Ces médicaments contribuent à accélérer la guérison, éliminent les démangeaisons, empêchent l’infection de pénétrer dans les plaies.

Soins aux animaux malades

En cas de lésion étendue, le chat reçoit une botte spéciale qui empêchera le médicament de se lécher. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser le collier élisabéthain.

Les maladies dermatologiques du chat sont-elles dangereuses pour l'homme?

Sam dermatite pour les humains n'est pas dangereux.

Cependant, même dans ces cas, le respect des règles sanitaires (manipulation de l'animal avec des gants, lavage des mains après un contact avec un animal domestique) permettra d'éviter toute contamination.

Le degré de dangerosité varie selon que le champignon (ou la bactérie) est commun aux chats et aux humains.

Prévention de la dermatite

La prévention de la dermatite cutanée est la suivante:

  • Traitement régulier des chats contre les parasites externes.
  • Sélection du bon régime ne provoquant pas d'allergie chez l'animal.
  • Éliminer le contact du chat avec des produits chimiques et des détergents.
  • Isoler les animaux sains d'animaux de compagnie souffrant de champignons ou d'autres maladies contagieuses.

Examinez régulièrement votre chat et montrez à votre vétérinaire dès les premiers signes de dermatite.

Sauvez le chat de la dermatite allergique!

Les réactions allergiques sont très courantes chez les chats et leur principale manifestation est des éruptions cutanées, appelées dermatites allergiques. Il est toujours basé sur une démangeaison non extinguible qui cause beaucoup de problèmes à l'animal. De plus, la maladie gâche l'apparition de l'animal, des plaies et des ulcères apparaissent sur sa peau. Pour ces raisons et bien d’autres encore, vous devez immédiatement sauver l’animal et le sauver de la souffrance.

Qu'est-ce que c'est: la dermatite allergique chez le chat?

La maladie est une réaction cutanée (à savoir une inflammation) à tout irritant.

À l'aide!

Les vétérinaires pensent que la maladie ne survient que chez des individus génétiquement prédisposés.

Causes et types

Les causes de la dermatite atopique peuvent être:

  • prédisposition génétique;
  • dégradation de l'environnement;
  • une grande quantité d'additifs alimentaires dans les aliments pour animaux;
  • bronchite et asthme bronchique;
  • maladie du foie;
  • pathologie dans les maladies du système digestif.

Nourriture

La dermatite alimentaire est l’une des réactions allergiques les plus rares. Il se produit comme une réaction incorrecte à la nourriture, le plus souvent aux nouveaux produits dans le régime de l'animal.

Il arrive que l’allergie se manifeste en réponse à des aliments protéiques (œufs, lait, viande). Cela se produit en raison de la grande accumulation de protéines dans le corps.

Bactérienne

Les dermatites infectieuses ou bactériennes sont causées par des microorganismes pathogènes qui pénètrent dans les plaies de la peau d’un animal.

Ça arrive:

  • sec (caractérisé par la présence de croûtes sèches, d'alopécie);
  • pleurant (se distinguant par la libération de pus et d'ichor d'ulcères).

Brocante

Le nom parle de lui-même - les puces sont la cause de la survenue d'une dermatite allergique aux puces. La gale n'est pas causée par les parasites eux-mêmes, mais par leur salive qui tombe sur la peau de l'animal lorsqu'ils sont piqués.

C'est important!

Les puces ne vivent pas sur l'animal, mais se nourrissent uniquement de son sang. Ils peuvent habiter n'importe où dans l'appartement (sol, meubles, etc.).

Un élément important de la lutte contre les puces est la désinfection du logement et l'élimination des parasites. Utilisez un aspirateur et tout produit insecticide pour cela.

Contact

La dermatite allergique de contact a ses propres caractéristiques. Avec cette maladie, les irritations de la peau ne se manifestent qu’à l’endroit où il ya eu contact avec un irritant. C'est lui qui commence le processus inflammatoire.

Irritant peut être différent:

  • pommade et crème;
  • les shampooings;
  • le pollen;
  • produits chimiques ménagers pour la maison.

Œdème de Quincke

C'est important!

L'œdème de Quincke est le type le plus dangereux de dermatite allergique. Se produit en raison d'une accumulation excessive d'allergènes dans le corps de l'animal.

Peut apparaître de:

  • les piqûres d'insectes (comme les abeilles);
  • morsures d'araignées et de serpents.

Au site de la morsure, la peau devient enflammée et enflée. Dans ce cas, une aide urgente d'un vétérinaire est requise!

Diagnostics

Attention!

Les diagnostics doivent obligatoirement être réalisés dans une clinique vétérinaire, car la maladie peut facilement être confondue avec la démodécose, la privation et la maladie d'Aujeszky.

Les vétérinaires vont prendre une peau à gratter et l'examiner au microscope. En outre, un test d'allergie, une trichoscopie et certains tests seront effectués. Ce n’est qu’après toutes les manipulations effectuées que l’on peut affirmer avec certitude que le chat est atteint de dermatite allergique.

Les symptômes

L'animal a noté:

  • vomissements et diarrhée;
  • gale persistante;
  • cheveux clairsemés et tombants;
  • membres enflés;
  • zones locales de la calvitie;
  • rougeur et douleur de la peau affectée;
  • cloques, pustules et papules;
  • larmoiement et rougeur des paupières;
  • tousser et éternuer.

Ci-dessous, vous pouvez voir la photo:

Traitement

C'est important!

Ne donnez pas de médicament à l'animal s'il n'est pas prescrit par un vétérinaire!

Le traitement de la dermatite atopique doit commencer dès la détection des premiers symptômes. Si vous attrapez une maladie, il vous sera difficile de la guérir.

  • Pour le traitement de la dermatite aux puces, le chat doit être traité immédiatement pour les puces (les bons résultats montrent les gouttes Frontline et Advantix).

À l'aide!

Utilisez des médicaments contenant une substance active telle que le "fipronil". Ces médicaments ont les résultats les plus efficaces et surtout les plus rapides.

  • Lorsque la dermatite allergique alimentaire nécessite un régime alimentaire spécial et un aliment hypoallergénique.
  • Avec une pommade bactérienne - anti-mycotique utilisée et d’autres médicaments similaires, ainsi qu’une antibiothérapie.
  • Les anti-inflammatoires sont prescrits pour les réactions allergiques de contact. Une condition préalable au traitement est d'éviter le contact avec des allergènes.
  • L’œdème de Quincke tue chaque année de nombreux chats car il peut provoquer une mort subite. C'est pourquoi il n'y a pas de temps pour la réflexion et la panique! Nous devons agir avec confiance et rapidement. Appelez d'urgence le vétérinaire ou emmenez l'animal à la clinique! La seule chose que vous puissiez faire pour votre animal de compagnie est de l'emmener à l'hôpital le plus tôt possible. Là, il recevra des antihistaminiques. Si le cas est vraiment grave, l'adrénaline sera injectée dans le muscle cardiaque.

Règles générales pour le traitement de tous les types de dermatite atopique.

  • Contrôlez les démangeaisons et évitez les rayures prolongées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des médicaments vétérinaires contenant des glucocorticoïdes, par exemple Dexafort. Il soulage efficacement l'animal des démangeaisons et aide à lutter contre les allergènes.
  • En raison de la gale constante chez les animaux, des blessures et des égratignures apparaissent. Par conséquent, il est important de prévenir l’infection chez eux. Pour ce faire, le vétérinaire doit prescrire l’administration d’antibiotiques et de médicaments antimicrobiens.
  • Les médecins vétérinaires prescrivent des antihistaminiques pour le traitement complexe de la dermatite allergique ("Clemastin", "Dimedrol", "Chlorphéniramine").
  • Dans certains cas spécifiques (négligés), des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des immunosuppresseurs sont prescrits.

À l'aide!

L'huile de poisson est un bon remède sûr qui réduit les démangeaisons et augmente les défenses de l'organisme.

  • Pour que les médicaments locaux (onguents, crèmes, sprays) soient plus efficaces, il est possible de couper la laine située près des plaies, c’est-à-dire qu’une coiffure médicale doit être réalisée.
  • Les plaies chez les chats peuvent être lavées avec une faible décoction d'herbes anti-inflammatoires (chélidoine, camomille et une série).

Prévisions et prévention

Il est possible de guérir la dermatite allergique chez le chat, mais dans tous les cas, il peut y avoir certaines nuances. Certains types d'allergies disparaissent sans laisser de trace, tandis que d'autres deviennent chroniques et parfois exacerbés par un grand nombre de symptômes.

Pour la prévention, vous avez besoin de:

  • procéder à une désinfection fréquente de la pièce dans laquelle vit le chat;
  • éliminer les aliments qui provoquent des allergies;
  • utilisez un enduit sans poussière et sans odeur (arômes);
  • baignez votre animal de compagnie avec un shampooing doux et de haute qualité;
  • utiliser des médicaments qui atténuent les symptômes d'une réaction allergique.

À l'aide!

Afin de ne pas risquer et de ne pas torturer la progéniture avec la progéniture, le chat est stérilisé au mieux.

Vidéo utile

Conclusions

Les mesures thérapeutiques doivent être contrôlées par un vétérinaire. Ne vous soignez pas et ne risquez pas la vie et la santé de votre animal. Aborder le traitement avec l'entière responsabilité et ne pas laisser le développement de la maladie spontanément.

Dermite allergique chez le chat: traitement photo et à domicile

Chez les animaux, il existe trois causes principales de démangeaisons: les allergies alimentaires, la dermatite atopique et la dermatite aux puces. En règle générale, lors du dépistage des démangeaisons, l’approche thérapeutique est choisie de manière à exclure ou à lisser les trois facteurs, puisqu’une méthode de diagnostic ne donne pas un diagnostic à 100%.

La dermatite allergique aux puces est un problème très courant et, avant de changer la nourriture ou de blâmer la réparation dans l'appartement, c'est l'option avec une invasion de puce qui est vérifiée.

Comment comprendre qu'un chat a des puces

Chaton chevauche une puce

L'option la plus simple est lorsqu'une puce qui a traversé est notée à la maison ou à la clinique. Mais tout ne peut pas toujours être aussi simple. Pourquoi - un peu plus loin.

Le moyen le plus probable de confirmer ou d'infirmer la présence d'une puce chez un animal est de vérifier si la laine contient des selles de puce. En tout cas, s'il y a des puces - l'animal aura leurs excréments.

En outre, sur les animaux à poils clairs (ou au moins avec la présence de zones claires), ils peuvent toujours être détectés à l'œil nu - il s'agit de points noirs situés plus près des racines du poil. On les trouve généralement sur l'estomac et le croup, mais en cas d'invasion intense, la découverte peut se trouver dans n'importe quelle partie du corps.

Mais sur les chats avec de la laine sombre, il est peu probable qu'ils soient vus. Dans ce cas, la feuille blanche propre habituelle aidera. Vous devez le mouiller, lui mettre un chat et le gratter soigneusement. Ensuite, nous regardons le résultat - s’il ya des excréments de puces sur l’animal, ils seront visibles sur la feuille sous la forme de petits points légèrement flous avec une teinte rougeâtre.

Une telle couleur spécifique permettra de les distinguer des ordures ordinaires. Elle est liée au fait que le produit alimentaire des puces est le sang. Cette méthode d'identification des puces est conçue pour ceux qui n'ont pas vu de puces sur le chat, "marchant à pied".

Symptômes de la dermatite atopique

Un cas courant de dermatite atopique chez un chat

Sur les symptômes de la dermatite allergique aux puces ne dit pas beaucoup - si le chat est constamment démangeaisons, il est temps d'aller chez le médecin.

De plus, il peut y avoir une diminution de l'épaisseur de la couche. En effet, en cas de démangeaisons, léchez les endroits qui démangent beaucoup.

Pour déterminer si l’alopécie locale est la cause des démangeaisons, le médecin peut examiner au microscope - les poils endommagés par le léchage ont un aspect caractéristique. Il peut y avoir des griffes, des rougeurs et d’autres signes de problèmes de peau.

Toute la vérité sur les puces

Voyez combien de puces. Ils constituent une menace non seulement pour le chat, mais aussi pour les humains.

Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de puces sur le chat, mais qu’elles le piquent - c’est une question tout à fait logique qui peut dérouter le propriétaire. Le fait est que les puces ne vivent pas sur l'animal. Ils ne font que manger et y laissent des "traces" de leur séjour, mais ils vivent n'importe où - dans les fentes du sol, sous le canapé, etc. etc. Plus d'informations sur les maladies dangereuses des chats doivent être discutées séparément.

En outre, il existe également différents stades de développement des puces - de l'œuf à l'adulte. Donc, attraper une puce sur un animal, si ce n’est pas le cas d’une invasion très intense, ce ne sera pas si facile.

Pourquoi le chat pique-t-il souvent et les puces ne sont-elles pas visibles?

Le chat démange longtemps

Pourquoi l’animal est-il si irritant, si les puces sont rares et qu’elles ne le mordent que de temps en temps, c’est une autre question des propriétaires, ce qui est tout à fait approprié dans cette situation. Le problème des puces chez les animaux est connu de tous et a toujours été connu, mais tous les propriétaires ne peuvent pas connaître les détails.

Le fait est que la dermatite allergique aux puces n’est pas un problème de morsure ni de quantité. C'est le problème de la salive aux puces, qui provoque des réactions allergiques et, par conséquent, le peignage.

Pour la survenue d'allergies, une seule morsure suffit (bien sûr, c'est exagéré, car lorsqu'une puce est une puce, il y en a deux et trois).

Dermatite de chat: types, symptômes et traitement

La dermatite est une réaction cutanée qui, dans la plupart des cas, est un symptôme et non la maladie elle-même. En cas de dermatite suspecte chez le chat, les propriétaires responsables doivent immédiatement contacter la clinique, car il est peu probable que cet animal l'aide seul. Qu'est-ce qu'une dermatite et pourquoi un animal de compagnie en souffre-t-il si souvent?

Informations générales

Le terme "dermatite" cache de nombreuses maladies d'étiologies différentes. Mais ces maladies ont quelque chose en commun: des manifestations cutanées. Par la nature des symptômes de la dermatite est:

  • superficielle. Légère démangeaison, légère rougeur ou éruption cutanée;
  • purulent. Ulcères, griffures sévères, inflammation clairement marquée (infection secondaire due au développement de bactéries pathogènes sur la peau affectée);
  • humide. Avec une dermatite humide, la peau semble avoir été arrachée, suintante avec une pépite ou du pus, et les cheveux autour de la plaie tombent.

Sur la photo ci-dessous - zones de pleurage typiques:

Les vétérinaires réfutent le mythe selon lequel la dermatite chez le chat est transmise à l'homme. Les manifestations externes de la dermatite ont parfois l’air très effrayantes, en particulier lorsque le corps de l’animal est couvert de nombreuses ampoules, ulcères ou eczémas. Mais la dermatite est plutôt un symptôme, et vous ne pouvez être infecté que par la maladie elle-même et non par sa manifestation.

Les signes courants de dermatite, quelles que soient les causes de la maladie, sont typiques et facilement reconnaissables:

  • éruption cutanée, gratter;
  • rougeur, inflammation;
  • poches, ampoules, ampoules, ulcères;
  • peau extrêmement sèche, des écailles, des fissures. Ou vice versa, les zones sans poils humides;
  • la peau est chaude au toucher, l'animal ressent toujours des démangeaisons et des brûlures.

La dermatite dans un cas particulier dépend des réactions individuelles du chat. Deux animaux de compagnie avec le même diagnostic peuvent se sentir différemment: un chat ne gratte que légèrement, le second devient chauve et déchire la peau dans le sang. De par la nature de l'évolution de la maladie, cette affection est aiguë, subaiguë et chronique. Si l'animal n'est pas traité correctement, une dermatite aiguë peut se répandre dans la forme chronique - les symptômes disparaîtront temporairement ou deviendront moins perceptibles, mais apparaîtront dans toute leur beauté pendant la période de récidive. Il est plus difficile de faire face à une dermatite chronique paresseuse. Par conséquent, même une dermatite à peine visible chez le chat à l'oreille est une raison pour montrer l'animal au vétérinaire.

Types et causes de dermatite

Toutes les espèces peuvent être divisées en deux groupes. Le premier groupe est la dermatite simple. Il s’agit de la réaction de la peau au contact avec quelque chose d’ennuyeux (herbe coupée, drap grossier, couverture, collier de frottement, etc.). Chez les représentants de la plupart des races, la peau délicate d'un chat est protégée par une laine épaisse. Une simple dermatite est donc assez rare. Le deuxième groupe est la dermatite allergique, qui repose sur la réaction de l’immunité à une substance confondue avec un «ennemi». Les allergies peuvent se transformer en de nouveaux aliments, en passant par des produits cosmétiques pour hôtesse, des bactéries non dangereuses, des colorants, etc. Malheureusement, on diagnostique plus souvent chez les chats une dermatite auto-immune, dans laquelle des réactions cutanées se produisent en raison d'une activité excessive de leur propre immunité.

Les principales causes de dermatite chez les animaux de compagnie sont les suivantes: Les informations sont données pour examen. S'il vous plaît, n'essayez pas de traiter la maladie sans l'aide d'un vétérinaire.

Puces et autres parasites

Les tiques, les poux et les puces constituent un ensemble d'allergènes possibles. Les pattes des parasites sont pleines de bactéries pouvant causer des réactions cutanées. Les insectes floconnent constamment les écailles, ils muent, sécrètent la salive quand ils mordent, tachent la peau avec des excréments, pondent des œufs - tout cela est une flore étrangère et des protéines étrangères, auxquelles l’immunité sensible répond par de violents signes d’irritation, allant de l’éruption à l’œdème, en passant par les ulcères.

Dermatite typique des puces - démangeaisons obsessionnelles sévères à la base de la queue et / ou derrière les oreilles (où les puces piquent plus souvent), peau rouge irritée, petites éruptions cutanées abondantes dans les zones à gratter ou sur le corps. Les manifestations s'intensifient pendant la saison chaude, mais des rechutes sont possibles et en hiver (puces d'accès et de sous-sol).

Croûtes, érosion en pleurs - violente réaction vive à la salive des puces

Pour les dermatites à tiques, les réactions dépendent du type de parasite. Si le chat est sensible à la salive des tiques ixodiques, le lieu d'introduction se gonfle fortement après la morsure, s'enflamme et provoque des démangeaisons. Une éruption cutanée apparaît autour de la morsure, le manteau tombe. L'allergie aux acariens sous-cutanés couvre tout le corps - une éruption cutanée abondante, de sévères éraflures, un type de réaction miliaire est possible - de multiples bosses nodulaires ou des plaies localisées, enflammées ou non (souvent peignées, ressemblent à des grains de mil). Otodektoz peut également provoquer une dermatite - éruptions cutanées, ulcères à la surface interne de l'auricule (où les acariens de l'oreille qui causent l'otodécose vivent et se nourrissent).

Les parasites internes sont eux-mêmes un corps étranger dans le corps du chat. Ils peuvent donc provoquer des allergies au stade initial de l'infection et au cours d'une invasion à long terme (en fonction du degré de sensibilité de l'animal). Les vers endommagent les membranes muqueuses des organes internes, émettent des poisons, meurent et se décomposent en libérant des substances toxiques.

Dans ces cas, un traitement efficace n'est possible qu'avec la délivrance absolue du chat des parasites. Une seule morsure peut provoquer une réaction violente; il est donc important de vous rappeler les mesures de prévention: traitez régulièrement votre animal de compagnie avec un remède complexe contre les parasites externes et administrez une pilule contre le ver trois fois par an.

Champignons, bactéries

Tout champignon ou bactérie, quelle que soit sa pathogénicité, peut provoquer une dermatite due à une hypersensibilité. Les symptômes sont individuels, allant d’une lésion cutanée générale à de petites zones rougies et irritantes. Les dermatites bactériennes et fongiques se présentent souvent sous une forme latente ou chronique, avec des symptômes flous et obscurs et des rechutes «sans cause».

On diagnostique souvent chez le chat une dermatite malasseuse provoquée par un champignon opportuniste lié à la levure. Ce type de champignon ne provoque normalement pas de maladie et vit sur la peau des animaux sans leur causer de dommages. La sensibilité de la peau augmente, si le champignon commence à se multiplier activement, en ressentant les conditions appropriées - humidité et chaleur. Le champignon malassezia "adore" la peau pliée. Cette dermatite se manifeste donc chez les chats au nez (Persans, amoureux extrêmes aux visages plats), au menton, dans les régions inguinales et interdigitales, aux aisselles et sous la queue. Les symptômes sont typiques - rougeur, éruption cutanée, griffures.

Seul un vétérinaire peut décider comment traiter l'infection. Il est important de contrôler rapidement la maladie, sinon la thérapie locale n'aura aucun effet (les pommades aideront à éliminer les démangeaisons et à guérir les égratignures, mais elles apparaîtront encore et encore). Les antibiotiques sont prescrits pour tuer les bactéries et des médicaments antifongiques spéciaux sont utilisés pour traiter les infections fongiques. Les immunostimulants aident le corps du chat à supprimer une augmentation du nombre de champignons ou de bactéries.

De nombreux propriétaires pensent que cette dermatite chez le chat est contagieuse pour l'homme, car sa peau est également sensible aux infections bactériennes et fongiques. Mais tous les types de champignons / bactéries qui infectent les chats ne sont pas dangereux pour l'homme. Par conséquent, le degré de dangerosité dépend du fait que le champignon (ou la bactérie) est commun aux chats et aux humains (il est impossible de le savoir à la maison, il est nécessaire de passer des tests). Dans l'affirmative, il est nécessaire de respecter scrupuleusement les normes d'hygiène et de protéger le chat des contacts avec de jeunes enfants et des personnes à faible immunité.

Nous vous rappelons que la dermatite est une manifestation de la maladie. Par conséquent, même lorsqu'un chat est infecté par une infection bactérienne ou fongique, les symptômes d'une maladie chez une personne peuvent être très différents.

Allergènes dans les aliments

Les allergies peuvent provoquer n'importe quel produit, nouveau ou familier chez le chat (la réaction dite cumulative), naturel ou faisant partie de l'aliment fini. La dermatite alimentaire se manifeste par des éruptions cutanées, des démangeaisons d'intensité variable, un œdème. La réaction peut survenir immédiatement après l'ingestion de l'allergène dans le tractus gastro-intestinal ou être retardée de plusieurs heures, moins souvent - de jours. La photo est un cas grave de dermatite alimentaire négligée:

Avec un parcours latent chronique, la peau est constamment sèche et squameuse, les cheveux sont cassants et ternes, pas de démangeaisons. Bien que cela soit possible et de type humide - zones de peau humide, très inflammée et rougie, sur la surface desquelles la pépite agit constamment.

L'allergie est très insidieuse! La maladie progresse: il s'agit aujourd'hui d'un simple «grattage» après un poulet pour le déjeuner et, demain, d'une crise d'asphyxie due à un œdème laryngé. Si vous soupçonnez une allergie, consultez un médecin immédiatement.

Pour guérir la dermatite atopique causée par une réaction à un allergène dans les aliments est presque impossible. Toutefois, le chat peut mener une vie heureuse et bien remplie si vous identifiez un allergène et que vous en empêchez l’entrée dans le corps. Pour ce faire, vous devez passer des tests sanguins (il est préférable de procéder immédiatement à une analyse approfondie pour 24 positions) et choisir avec votre vétérinaire un régime. Les symptômes de la dermatite atopique suppriment les antihistaminiques, les hormones, les sédatifs, les anti-inflammatoires, etc. - un schéma complexe individuel.

Substances irritantes

Si la peau entre en contact avec un irritant, une dermatite de contact est possible si l'organisme de l'animal est susceptible à un irritant. Diverses substances agissent comme allergènes - shampooings, produits anti-puces, produits chimiques ménagers et colorants (meubles rembourrés, tapis neufs, colliers), colle, etc. Ce type de dermatite se caractérise par le fait que l'inflammation n'apparaît généralement qu'au site de contact de la peau avec l'allergène. Par exemple, la dermatite chez les chats sur leurs pattes après avoir marché sur un nouveau tapis ou sol, sur laquelle restent des particules de détergent. L'inflammation peut être superficielle - éruption cutanée discrète et légère démangeaison, éruption vésiculeuse profonde, dermatite ulcéreuse avec ajout d'une infection secondaire, formation de pseudo-eczéma (zone sans poils et suintante).

L'efficacité du traitement dépend de la facilité avec laquelle il est possible d'éviter le contact répété de l'animal avec la substance allergène. Les manifestations cutanées éliminent les pommades antihistaminiques et anti-inflammatoires.

La dermatite de contact est simple, c’est-à-dire non associé aux allergies. Presque toutes les substances peuvent également être irritantes - cosmétiques, charges, produits chimiques ménagers, laine de verre, alcalis et acides, selles propres (chez le chat à poil long, si vous ne payez pas un toilettage approprié). La dermatite buccale est possible chez les chats qui aiment mâcher les plantes - certaines fleurs d'intérieur sont toxiques, le jus des autres est inoffensif, mais caustique et irritant pour les muqueuses délicates. Il est plus facile de soigner une dermatite simple: arrêtez le contact avec un irritant, traitez la peau avec une composition anti-inflammatoire (pommade, solution).

En cas de dermatite de contact du chat, les manifestations faciales sont fréquentes (c'est-à-dire au niveau du museau). En outre, l'inflammation peut capturer la cavité buccale - lèvres, langue, ciel, gencives. Cela se produit si le chat léchait après qu'un irritant se soit enduit sur le pelage (le plus souvent - détergent à lessive, shampooing renversé sur le sol, pommade pour soigner les blessures, etc.).

Blessures et microtraumatismes

Si le chat a la peau sensible, une dermatite traumatique peut provoquer la moindre atteinte à l’intégrité de la peau: frotter le collier, couper les pattes du chat avec de l’herbe tondue, frotter les coussinets de pattes contre le gros poil du tapis, gratter les coutures rugueuses de la peau, etc. Symptômes typiques - inflammation, rougeur, éruption cutanée. Les ulcères et les ampoules apparaissent rarement, seulement dans les cas les plus graves et avec une exposition prolongée de la peau à un facteur mécanique. La zone touchée est limitée au site de la blessure.

La peau sensible réagit avec l'inflammation et aux blessures plus graves - choc électrique, suture chirurgicale (toute pression, friction). Si la blessure est légère, l'animal peut être aidé à la maison - traitement anti-inflammatoire de la zone touchée, arrêt de l'irritation mécanique de la peau.

Séborrhée

En soi, cette maladie cause rarement l'inquiétude des propriétaires - vous vous en doutez, les pellicules pleuvent! Mais les pellicules indiquent que les glandes sébacées sont altérées. Les écailles sèches et les masses humides irritent la peau et créent des conditions propices au développement de la flore pathogène. Si la peau de l'animal est sensible ou si celui-ci a subi un stress important (maladie, choc nerveux), la séborrhée banale se transforme en dermatite séborrhéique - démangeaisons chroniques, rougeur de la peau dans tout le corps (notamment dans les zones de courbures anatomiques, dans les replis), une odeur lourde et désagréable apparaît, la laine s'assombrit glaçons ou devient fragile, terne et sec. Sans traitement, complète ou partielle (derrière les oreilles, sur la croupe, près de la queue, sur les cuisses), la calvitie est possible.

Pour vous débarrasser de la dermatite séborrhéique, vous devez restaurer les glandes sébacées. Des shampooings spéciaux et des solutions aideront (uniquement après avoir consulté un médecin, car un shampooing mal choisi aggravera la situation). L'introduction de la vitamine A et des acides gras (oméga 3 et oméga 6) dans l'alimentation aide.

Autres facteurs provoquant une dermatite:

  • réaction aux drogues sous n'importe quelle forme;
  • maladies des organes et des systèmes internes (reins, foie, tractus gastro-intestinal, diabète, etc.);
  • troubles hormonaux;
  • stress chronique;
  • soins inadéquats, mauvaises conditions, hygiène.

Il y a beaucoup de raisons! Et dans chaque cas, seul le vétérinaire doit décider comment traiter les conséquences et la maladie sous-jacente. Rappelez-vous que le traitement local n'aura pas d'effet durable. Les premiers soins consistent uniquement à arrêter les effets sur le corps de la substance-stimulus, s'ils sont connus. Vous pouvez donner à votre animal une démangeaison Stop, limer soigneusement les griffes et mettre une couverture légère et douce pour que l’infection ne pénètre pas dans les plaies. Mais vous ne devriez pas frotter les plaies avant une visite chez le vétérinaire - cela compliquera le diagnostic.

Le traitement de la dermatite est toujours complexe: éliminer les symptômes (soulager les démangeaisons et l'enflure), vaincre ou prévenir les infections secondaires (antibiotiques localement ou sous forme de comprimés) et prendre en charge la maladie sous-jacente. Veuillez contacter le vétérinaire à temps: la dermatite avancée est difficile à traiter, elle devient souvent et rapidement chronique et mine l'immunité de l'animal, le rendant vulnérable à divers types d'infections.

Dermite allergique chez le chat

Comme tous les mammifères, ces animaux sont sensibles aux allergies.

Et quand votre animal de compagnie commence à se déchirer avec ses pattes dans le sang en raison de fortes démangeaisons, nerveuses, alors, très probablement, la raison réside précisément dans la dermatite allergique. Parfois, une maladie peut être mortelle si elle se développe après une piqûre d'abeille. Alors, renseignez-vous sur ses variétés, ses causes, sa thérapie.

En bref sur la maladie

C'est une inflammation de la peau qui se produit dans le contexte d'une réaction allergique généralisée du corps. Les vétérinaires pensent que cette pathologie est génétiquement déterminée et n’apparaît que chez les chats qui ont une prédisposition héréditaire.

Les premiers symptômes de pathologie apparaissent à l’âge de 9 mois à 2 ans. Les experts constatent une augmentation du nombre d'animaux souffrant d'allergies. Et la raison en est la détérioration de la situation écologique, l’augmentation du nombre d’additifs alimentaires dans les aliments pour animaux. Cela se manifeste par une sensibilisation. La dermatite allergique chez le chat est associée à un asthme bronchique ou une bronchite.

A propos des types de maladie

Donc, il existe plusieurs types de pathologie:

  1. Dermatite "aux puces". Sa cause est la salive de puces dans la peau du chat. Une bouchée suffit pour que l'allergie se manifeste en une semaine.
  2. Le contact diffère en ce que seule la partie de la peau en contact avec l'irritant est affectée. Le plus souvent, il s'agit d'une pommade, d'un shampoing, de produits chimiques ménagers «humains». Ils déclenchent des processus inflammatoires.
  3. La nourriture est une réaction du corps à la nourriture, plus souvent aux protéines (œufs, produits laitiers, viande). Elle est provoquée par de nouveaux produits dans l’alimentation et peut également résulter de l’accumulation de protéines dans le corps. Cela se produit si un chat mange trop de protéines de la même espèce, par exemple, en mangeant une viande ou un caillé. Le diagnostic de "dermatite alimentaire" est posé après exclusion des précédents. En pratique, il est moins courant que d’autres.

Les experts soulignent que la dermatite allergique peut être une pathologie secondaire des maladies du système digestif, l'insuffisance rénale.

Diagnostic et traitement de la pathologie

Les symptômes de la maladie peuvent ressembler à la maladie, à la maladie d'Aujeszky, à la démodécie. Par conséquent, il faut des raclures de la peau, des tests, des tests d'allergie, qui peuvent ne pas être réalisés dans toutes les cliniques vétérinaires.

Comment traitent-ils habituellement la dermatite atopique chez le chat? Les démangeaisons étant l’un des principaux signes de cette pathologie, il est important de prévenir le développement d’une infection secondaire. Cela est dû au grattage et vygryzaniya animaux malades en laine. On lui prescrit des antibiotiques et des médicaments antimicrobiens. Dans le traitement de la maladie, le soulagement des manifestations externes d’une réaction allergique est une tâche importante. Ils sont dus à la libération d'histamine dans le sang. À cette fin, les vétérinaires prescrivent des antihistaminiques aux chats, et la clémastine, la chlorphéniramine et le dimédrol sont les meilleurs d'entre eux.

Il convient de noter que, contrairement aux chiens sur lesquels les antihistaminiques agissent beaucoup plus mal et agissent dans 30% des cas, dans le traitement du chat, leur efficacité peut atteindre 80%. Regarder un effet positif de ces médicaments peut être dans une semaine. Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits aux animaux malades et, lorsque leur état est alarmant, des immunosuppresseurs sont prescrits. Ils suppriment "l'activité autonome" des défenses de l'organisme. La cyclosporine a fait ses preuves dans le traitement de la dermatite atopique.

Bon effet sur l'état du rendez-vous animal de compagnie ou d'huile de poisson d'animal de compagnie. Cette substance est riche en acides gras essentiels pour soulager les démangeaisons douloureuses de la peau. Le traitement consiste à maintenir le chat dans un régime alimentaire individuel. Si nécessaire, le chat est transféré dans un aliment hypoallergénique spécial.

Dermite allergique chez le chat

La dermatite est une réaction particulière de la peau à la présence de substances irritantes, qui se traduit par une éruption cutanée et un rougissement de la peau. Considérons une forme d'allergie.

Les raisons de l'apparition de cette maladie sont différentes.

Les experts vétérinaires ne sont pas arrivés à l'opinion sans équivoque, qui est la cause fondamentale.

La dermatite peut se manifester par une réaction à un irritant général ou local.

CONTENU:

  • CAUSES ET SYMPTÔMES DE LA DERMATITE CHEZ LES CHATS
  • FLEA
  • Atopique
  • MILITAIRE
  • TRAITEMENT À DOMICILE
  • MÉDICAMENTS EFFICACES ET PRÉPARATIONS

Vraisemblablement, les chats sont atteints de dermatite pour les raisons suivantes:

  1. Maladies parasitaires, infestations par les puces et les vers. Vlaoyeda et les tiques peuvent également être un signe indirect de la survenue de maladies de la peau.
  2. Les bactéries et les champignons qui tombent dans les microfissures de la peau.
  3. Les allergies alimentaires résultant d'une alimentation inadéquate.
  4. Allergie atopique à la poussière, au pollen, aux produits synthétiques, aux produits chimiques, aux shampooings, aux colliers, aux remplisseurs de barquettes, aux colorants, etc.
  5. Microtraumatismes subtils sur la peau, érosion du tissu sous-cutané.
  6. Séborrhée (présence de pellicules).
  7. Réaction allergique spécifique aux médicaments et aux médicaments.
  8. Maladies des organes internes ou troubles de leur travail.
  9. Faible métabolisme, faible immunité.
  10. Troubles hormonaux, y compris le diabète.
  11. Conditions stressantes.
  12. Mauvais soin de l'animal, négligence des règles d'entretien et d'hygiène.

Secondaire cette maladie peut se développer dans le contexte de maladies infectieuses ou virales.

Il existe de nombreux types de cette maladie (bactérienne, fongique, séborrhéique, hormonale, purulente, etc.), mais il est impossible de les distinguer à la maison.

Seul un vétérinaire dans une clinique peut différencier une dermatite et ne prescrire un traitement qu'après avoir pris toutes les mesures de diagnostic nécessaires.

Les signes courants de dermatite sont les suivants:

  1. Démangeaisons sévères.
  2. Alopécie (alopécie focale ou diffuse, perte du cuir chevelu).
  3. La présence d'ulcères, boutons, ulcères, bout sur la peau.
  4. Belle éruption cutanée.
  5. Épanchements purulents à partir de "bulles" ouvertes sur la peau.
  6. Écoulement blanc écailleux sur la laine, semblable aux pellicules.
  7. Sécheresse accrue de la peau. La température locale dans les zones touchées est souvent augmentée de 1 à 1,5 degrés.

Aux puces

Considérons un type commun de cette maladie. Environ 70% des cas de traitement dans une clinique vétérinaire souffrant de dermatite sont causés par une infestation aiguë de puces.

Les puces piquent l'animal, s'injectent de la salive toxique, déféquent et se multiplient dans le pelage de l'animal, provoquant une irritation de la peau, se traduisant par une inflammation et une dermatite.

Un signe lumineux est une forte démangeaison et la présence de peignes dans la zone de la queue, derrière les oreilles, sur l'abdomen et dans l'aine.

Avec la dermatite causée par les tiques ixodiques, les zones affectées de la peau gonflent et rougissent et des plaques chauves apparaissent.

Une telle dermatite se propage rapidement à tout le corps. Cette forme de la maladie est souvent observée après un traitement par otodécose (acarien de l'oreille).

Atopique

La forme atopique de cette maladie inclut toutes les manifestations de l'allergie atopique. Les éruptions cutanées, qui sont une conséquence du contact de l'animal avec la substance irritante de l'environnement, sont souvent superficielles et moins graves.

Il y a une légère démangeaison, des tâches cutanées légèrement rouges, parfois des petites plaies peu fréquentes. La forme de la maladie dépend en grande partie de la substance qui a provoqué la réaction allergique.

La dermatite atopique provoque souvent: plantes d'intérieur toxiques, poussière, pollen, produits chimiques, charges pour plateaux.

Eczéma miliaire ou félin, gale féline

Les zones touchées sont petites mais nombreuses, leur forme ressemble à celle des graines de mil. Le symptôme principal est l'apparition de nodules denses ou de cônes sur la peau affectée, ce qui provoque une incroyable force de démangeaison chez un animal infecté.

En peignant de tels nodules, l'animal lui-même cause des blessures graves. Dans 40% des cas, la forme miliaire de cette maladie accompagne des maladies infectieuses et fongiques, telles que l'herpès.

Traitement à domicile

Les vétérinaires déconseillent fortement d'utiliser des remèdes populaires pour le traitement de la dermatite chez leurs animaux de compagnie!

Leur efficacité n'est pas prouvée et le mécanisme d'action nuit souvent à la santé de nos petits frères.

Cela est dû au fait que leur corps est plus sensible que le nôtre et qu'en raison de ses caractéristiques physiques, morphologiques et individuelles, il n'est pas en mesure d'absorber des substances que le corps humain peut absorber.

Drogues efficaces et drogues

Traitement médicamenteux de la dermatite prescrite par un vétérinaire, en fonction du type de maladie diagnostiquée dans chaque cas.

Le mécanisme général de l'action du médicament est la suivante:

  1. Élimination des démangeaisons et du gonflement (médicaments antihistaminiques).
  2. Destruction ou prévention de l'infection par l'introduction d'antibiotiques dans le schéma thérapeutique.

Le traitement de la maladie dépend de ses formes et de ses caractéristiques.

Tout d'abord, ils se débarrassent des causes de la maladie: ils éliminent les puces, les tiques, les mâchoires, changent de régime, passent à des aliments hypoallergéniques, remplacent la charge dans le bac.

Les antihistaminiques et les pommades qui lubrifient la peau affectée se montrent bien.

Ils sont souvent de nature hormonale, mais ne vous inquiétez pas. De tels médicaments font un excellent travail avec leurs tâches directes, c’est-à-dire soulager les démangeaisons, le gonflement, les rougeurs, accélérer les processus de régénération de la peau et favoriser la guérison des microfissures.

Souviens toi! Les injections d'antihistaminiques peuvent soulager les symptômes et soulager temporairement l'état de l'animal, mais elles n'ont pas d'effet thérapeutique.

Le traitement de la dermatite et des allergies, ainsi que d’autres maladies animales, ne doit être prescrit que par le vétérinaire traitant ou un employé de la clinique spécialisée. L'automédication peut sérieusement endommager la peau du chat et même causer des brûlures.

La dermatite chez le chat n'agit pas comme une maladie indépendante, mais se réfère aux symptômes d'autres maladies. Selon la maladie primaire ou le processus pathologique à l'origine de la dermatite, le tableau clinique et les méthodes de traitement peuvent être différents.

La dermatite ne s'applique pas à des processus pathologiques spécifiques chez les chats, ceux-ci peuvent être malades et les êtres humains. Selon la Classification internationale des maladies (CIM), le code de dermatite L20-30 et l'emphysème sont considérés comme des termes synonymes et, selon la CIM 10, appartiennent à la classe des maladies de la peau.

Caractéristique

La dermatite de chat se développe sur le fond de diverses maladies, dont la similitude générale est la manifestation de symptômes cutanés. Selon l'intensité du processus pathologique sur la peau, il en existe trois types:

  1. Superficielle. Elle se caractérise par des manifestations faibles, notamment le développement de rougeurs, d’éruptions cutanées et de légères démangeaisons. En règle générale, ce degré de dermatite féline reste inaperçu en raison des poils épais.
  2. Purulent. Associée à la stratification de la flore bactérienne, qui est normalement située sur la peau, sans provoquer de changements pathologiques. En même temps, un centre d'inflammation se fait clairement sentir, une ulcération apparaît sur la peau, les démangeaisons sont beaucoup plus fortes et il y a une forte rougeur.
  3. Humide Dans ce cas, la zone affectée de la peau est toujours humide, la photo montre que la peau est dépouillée. L'humidité est maintenue par le flux constant d'exsudats séreux et purulents, ce qui crée des conditions confortables pour le développement de micro-organismes.

Les symptômes

La dermatite de toute étiologie chez les animaux et les enfants présente les mêmes caractéristiques communes:

  • Eruption cutanée, démangeaisons et égratignures dans leur région.
  • Rougeur sévère des zones cutanées limitées due à l'inflammation.
  • Gonflement de la zone cutanée touchée, développement de vésicules et d'ulcères. Peut-être la manifestation de l'un des symptômes ou tout à la fois.
  • Changement d'état de la peau. Il présente deux signes opposés: une peau très sèche et sèche avec des zones de desquamation ou très humides. Dans les deux cas, une alopécie se forme sur la peau.
  • Augmentation de la température locale dans les zones touchées de la peau.

Comme un enfant, le chat ressent un inconfort constant sur la peau affectée par une dermatite. Le degré de manifestation du symptôme de la même maladie dépend des caractéristiques individuelles de l'animal, de sa sensibilité et de sa résistance.

Classification

En soi, la dermatite peut se développer en réaction au contact direct avec une substance irritante, qui peut être un objet ou une chose en contact direct avec la peau. Une telle manifestation ne se produit pas chez les races de chat recouvertes de laine. Le groupe principal de pathologies cutanées est la dermatite allergique chez le chat, qui apparaît comme une réponse immunitaire violente à tout agent extérieur. Chez le chat, la dermatite peut être auto-immune, en particulier chez les animaux de généalogie en situation de stress.

Selon la nature des allergies, la dermatite est divisée en groupes suivants:

  • Dermatite atopique chez le chat.
  • Dermatite miliaire chez le chat.
  • Dermite aux puces chez le chat.
  • À tiques.
  • Fongique.
  • Bactérienne
  • Nourriture
  • Traumatique.
  • Séborrhéique

Atopique

Il se produit en réaction à des allergènes exogènes ou endogènes dont la sensibilité est établie génétiquement chez un animal. Le développement de la dermatite atopique chez le chat n'est pratiquement pas enregistré.

Miliaire

La dermatite miliaire chez le chat survient en réponse à une invasion parasitaire. Dans ce cas, l’agent en cause est le plus souvent des acariens sous-cutanés de diverses espèces. Ils font des mouvements à l'intérieur de la peau, ce qui provoque une irritation grave. En conséquence, non seulement des démangeaisons et des rougeurs apparaissent sur la peau, mais aussi des nodules, des ulcères et des croûtes. Distribué dans le museau et les oreilles.

Aux puces

La dermatite aux puces chez le chat se développe en réaction aux piqûres d'insectes suceurs de sang, notamment les puces.

Les endroits de piqûres de parasites démangent fortement, le chat commence à peigner ses endroits inquiétants, ce qui provoque une stratification sur l'inflammation de la microflore secondaire. En conséquence, le processus est composé. Avec un grand nombre de parasites sur la peau, le processus acquiert une nature généralisée, des zones plus profondes de la peau peuvent être endommagées. Traiter une telle dermatite avec le traitement de la laine des parasites.

Tick

Il se développe sur le site d'injection d'acariens ixodiques et sous-cutanés dans la peau. La démangeaison croissante provoque des dommages graves à la peau chez l'animal, ce qui est dangereux du fait du développement du processus, non seulement au niveau de la peau, mais également en se propageant dans les tissus sous-cutanés. Sans se débarrasser de la thérapie parasitaire, cela ne produira aucun effet.

Fongique

Des champignons de différentes natures agissent comme irritants, dont certains sont normalement présents en permanence sur la peau du chat. Une des manifestations les plus brillantes de la dermatite fongique est l’inflammation de la peau chez la teigne, ce qui en fait l’un des symptômes de la maladie.

Nourriture

Dans ce cas, l'animal est sensible à certains composants de l'aliment qui provoquent des manifestations cutanées d'allergies. Le traitement doit commencer par la détection du composant auquel l'animal est sensible et l'exclure du régime. Souvent, une réaction similaire est observée en réponse à un changement brusque de nourriture. Avec l'introduction progressive d'un nouveau régime, l'animal ne se sent pas sensible à ce régime.

Traumatique

Il se développe à la suite de microfissures et d'éraflures de la peau. Les chats en lactation souffrent souvent de dermatite qui se développe dans la région du mamelon et qui irrite les chatons lorsqu'ils sucent du lait.

Séborrhéique

Il se produit sur le fond d'une violation de l'activité des glandes sébacées et se transforme en dermatite séborrhéique en l'absence de traitement en temps opportun. Commence sous forme de pellicules, au stade final, il y a perte de poils, démangeaisons et odeur désagréable du chat.

Traitement

Les signes de dermatite indiquent des pathologies graves qui peuvent s'aggraver avec le temps. Le traitement de la dermatite chez le chat évitera les manifestations dangereuses d'allergies telles que l'enflure et l'étouffement.

  • Éliminer la cause de la maladie. Le médicament est prescrit par un vétérinaire, en fonction de la nature de la pathologie et de son intensité.
  • Préparations pour le soulagement local de l'inflammation et améliorer l'état de la peau.
  • Antibiotiques. Extérieurement pour empêcher l'introduction d'une seconde microflore dans le processus, ou systématiquement avec de graves complications purulentes.
  • Exceptions à la possibilité de blessure et de grattage de la peau. Pour ce faire, des bandages ou des colliers de protection sont mis sur le cou.
  • Le régime excluant les produits allergènes.

Dermatite (Dermatite) - inflammation des couches superficielles et profondes de la peau.

Chez le chat, la dermatite est très rarement une maladie indépendante. Le plus souvent, les vétérinaires doivent faire face au fait que la dermatite est le symptôme d’une autre maladie du chat.

Selon les symptômes de la dermatite, il est habituel de distinguer:

  • Dermatite superficielle accompagnée d'une légère démangeaison, d'une légère rougeur ou éruption cutanée, d'une égratignure. La peau peut être recouverte d'ampoules et d'ulcères.
  • Dermatite purulente accompagnée de plaies, de griffures graves, d'inflammation de la peau.
  • Dermite humide, dans laquelle la peau a l'air d'avoir été pelée, du pus ou du suzeus suinte, les cheveux autour d'une telle plaie tombent. En raison des démangeaisons et des brûlures constantes, le chat devient extrêmement agité, déchirant la peau affectée en sang.

En outre, une dermatite, en fonction des causes d'irritation de la peau, est:

Infectieux (purulent). Il survient chez le chat à la suite de lésions de l'intégrité de la peau et de l'ingestion de bactéries ou de champignons (microsporia, trichophytose, teigne chez le chat, dermatophytose). L'inflammation se développe assez rapidement et peut occuper de grandes surfaces de peau. La dermatite est le plus souvent accompagnée de pustules ou de plaies suintantes (streptococcose du chien et du chat).

Parasite - causé chez un chat par une piqûre de puce (puce chez un chat). Au cours d'une morsure, une infection secondaire est possible. En outre, une piqûre de puce provoque de fortes démangeaisons chez le chat, qui commence à peigner activement l'endroit mordu. En plus des puces, les parasites sous-cutanés peuvent également être des stimuli externes (démodécose chez le chat, otodectose chez le chat, notohédrose). La présence de vers intestinaux (vers chez le chat) peut entraîner une dermatite parasitaire chez le chat. La dermatite parasitaire est le plus souvent localisée derrière les oreilles et dans la région de la queue. Parfois, une dermatite peut piéger de grandes zones de la peau, des croûtes et une érosion en sueur apparaissent.

Allergique - des allergènes alimentaires et divers irritants allergiques externes conduisent à son développement.

La dermatite atopique (alimentaire) chez le chat peut survenir à partir de n'importe quel produit (allergie alimentaire chez les animaux). L'allergène dans le corps de l'animal s'accumule progressivement et provoque une réaction inflammatoire chez le chat, qui s'accompagne de tuméfaction, d'éruptions cutanées et de rougissement de la peau affectée. Chez certains chats, l'apparition de l'alopécie peut parfois être accompagnée d'une perte de cheveux. Le chat peut développer une toux, des éternuements, un larmoiement. Des chats malades individuels peuvent développer un œdème de Quincke, ce qui peut provoquer leur décès.

La dermatite de contact survient chez un chat à la suite d'une exposition à des produits chimiques et à des irritants. Ces substances comprennent les nettoyants pour animaux, les aérosols, les pommades pour le traitement parasite et les produits chimiques ménagers. La localisation de la dermatite dépend du site d'exposition de la substance et s'accompagne d'une éruption cutanée, de croûtes et d'ulcères du chat. Avec une exposition profonde, un chat développe des cloques et érode des zones de larmoiement avec une goutte de six. En cas de dermatite de contact, les vétérinaires notent souvent la défaite des coussinets - Pododermatite.

Traumatique - apparaît chez les chats après s'être grattés, coupés dans l'herbe, par frottement avec un collier et par d'autres objets pouvant causer une violation de l'intégrité de la peau. Sur le site de la blessure, le chat apparaît une éruption cutanée rougeâtre et irritée.

La dermatite thermique survient chez un chat à la suite d'une exposition cutanée d'objets chauds, de liquides et de rayons du soleil (en particulier sur les zones exposées de la peau, nues ou recouvertes de laine). La dermatite thermique chez le chat peut également survenir lorsqu’elle est exposée à de basses températures (gelures).

Dermatite médicale - est une réaction allergique aux médicaments utilisés par le chat. Apparaît des poches, des éruptions cutanées et des rougeurs de la peau entraînent parfois la perte de cheveux.

Maladies du système hormonal (diabète chez les animaux).

Signes courants de dermatite chez le chat.

Malgré la présence d'un grand nombre de dermatites chez le chat, tous présentent des signes cliniques communs:

  • Démangeaisons sévères - le chat devient agité, grattant constamment la peau affectée.
  • La présence de rayures et d'abrasions sur la peau.
  • La présence d'une éruption cutanée, allant des taches fines à l'apparition de cloques, d'érosions et d'ulcères.
  • Rougeur de la peau affectée, chaude au toucher (la température locale augmente de 1 ° C) et œdémateuse.
  • L'apparition de fissures et de flocons sur la peau affectée.
  • Douleur - le chat ne touche pas la zone enflammée de la peau.
  • Alopécie - le chat a une alopécie focale ou diffuse, une perte de poil se produit
  • Écoulement blanc écailleux sur la laine, ressemblant à des pellicules.

Le diagnostic de dermatite chez un chat par un spécialiste des cliniques vétérinaires est établi sur la base des signes cliniques de la maladie. Dans la clinique vétérinaire, menez des recherches supplémentaires pour déterminer la cause de la dermatite résultante (sang, urine, matières fécales, microscopie de la zone cutanée touchée).

Traitement. Le traitement médical nécessaire pour votre chat ne peut être prescrit que par un vétérinaire de la clinique, en fonction de la cause de la dermatite chez le chat. Tout d’abord, il est nécessaire de se débarrasser de la cause qui a conduit à la dermatite - traiter les puces, les tiques, les fouet, les soigner des vers, entrer les aliments hypoallergéniques dans l’alimentation, changer le produit de remplissage dans le plateau.

Pour tous les types de dermatites, les substances médicamenteuses qui soulagent les démangeaisons sont prescrites à un animal malade. Ce groupe de médicaments comprend des médicaments tels que:

  • Onguents anti-histaminiques qui contiennent généralement de l'hydrocortisone, en particulier lors du traitement de la dermatite allergique, ainsi que des comprimés - suprastine, tavegil, diphenhydramine, diazoline.
  • Médicaments complexes à action anti-inflammatoire, antibactérienne et antiprurigineuse - pommade stop pour démangeaisons (suspension) chez le chat.
  • Pommade à base d'aluminium - Alusprey - qui accélère la guérison et a un effet anti-inflammatoire et antiseptique.

En cas de lésions cutanées traumatiques, les coupures et les abrasions existantes doivent être traitées avec des solutions alcooliques de colorants à base d'aniline, de teinture d'iode ou de pommade Vishnevsky.

En cas de dermatite atopique, en plus des médicaments antihistaminiques, dans les cas graves, on utilise des agents hormonaux - prednisone ou dexaméthasone.

De plus, dans le traitement de la dermatite, un animal malade est prescrit pour traiter la surface affectée avec des médicaments antibactériens (onguent de Yam, onguent de Pihtoin, loratadine, fexadine, phényléthyle, etc.).

Avec la superposition d'infection secondaire, les antibiotiques sont utilisés sous forme de comprimés ou d'injections.

Prévention de la dermatite. Après chaque promenade avec un chat, il est nécessaire d'examiner sa peau pour détecter les blessures et les abrasions. Lorsqu'ils sont détectés, traiter avec une solution alcoolique d'iode, de colorants à l'aniline, de chlorhexidine et de méramistine. Il est nécessaire de surveiller attentivement l'alimentation de votre animal, il est nécessaire de passer progressivement à un autre type d'aliment. Il est souhaitable d'acheter des aliments auprès de fabricants fiables. Traitez régulièrement les chats contre les vers et les ectoparasites. Cachez les articles ménagers dans un endroit sûr du chat. Afin de prévenir les dermatites infectieuses, il est nécessaire de procéder à la vaccination appropriée avec le vaccin antifongique - Microderm, Vacderm F, Polivak.

Texte de l'article et photo 1-10 du livre DERMATOLOGIE DU PETIT ANIMAL A COLOR ATLAS ET GUID THERAPEUTIQUEE KEITH A. HNILICA 2011

Traduction de l'anglais: Vet Vasiliev

Manifestations cliniques

La dermatite atopique du chat est une réaction d'hypersensibilité de type 1 aux antigènes de l'environnement (allergènes) avec une prédisposition génétique ou héréditaire supposée. La dermatite atopique chez le chat se produit rarement, moins fréquemment que

dermatite allergique aux puces

Les chats ne présentent pas les manifestations cliniques caractéristiques de la dermatite atopique. Le symptôme principal est la démangeaison (mastication, grattage, toilettage excessif), qui peut être saisonnière ou non saisonnière, en fonction des allergènes à l'origine de la maladie. Les démangeaisons peuvent être localisées dans la tête, le cou et les oreilles, ou observées dans d'autres zones, telles que le bas de l'abdomen, les cuisses caudales, les jambes antérieures ou les parties latérales de la poitrine. L’automutilation conduit généralement à une alopécie, qui peut être symétrique bilatérale. Les cheveux restants sont cassés et difficiles à épiler.

La peau présentant une alopécie peut sembler normale ou peut présenter une excoriation secondaire. Dermatite miliaire, cérumineuse

granulome eosinophilique complexe.

Dans un processus chronique, secondaire peut se développer.

ou adénopathie périphérique. La dermatite atopique chez les chats peut être associée à la présence de bronchite chronique ou d'asthme chez certains chats.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic

1. Exclure les autres diagnostics différentiels, notamment la dermatite allergique aux puces, la dermatophytose, les tiques et les allergies alimentaires.

2. Tests allergiques (intradermiques, sérologiques): les tests allergiques peuvent être très variables, en fonction de la méthode utilisée. Il y a des réactions positives à l'herbe, aux arbres, aux moisissures, aux insectes, au tabac, à l'épiderme, aux plumes ou aux allergènes environnementaux à l'intérieur du logement. Les fausses réactions négatives sont courantes. De fausses réactions positives peuvent survenir. L'administration systémique de fluorescéine peut améliorer la précision diagnostique des tests intradermiques chez le chat.

3 Dermato-histopathologie: inflammation périvasculaire ou diffuse variable faible à grave, avec lymphocytes, hyperplasie des mastocytes et éosinophiles. Une hyperplasie épidermique, une spongiose, une érosion, des ulcères et des croûtes de cellules sériques peuvent être présents.

Traitement et pronostic

1 Prévention de l'infection: toute pyodermite ou otite secondaire doit être traitée avec les médicaments appropriés pendant 2-4 semaines.

2 Thérapie symptomatique (contrôle des démangeaisons): les antihistaminiques, les acides gras insaturés et les glucocorticoïdes peuvent contrôler les démangeaisons.

Un programme complet de contrôle des puces devrait être prescrit pour prévenir les piqûres de puces qui augmentent les démangeaisons.

b L'administration systémique d'antihistaminiques peut réduire la gravité des symptômes cliniques chez 40 à 70% des chats atteints de dermatite atopique. L'effet bénéfique doit être observé dans les 1-2 semaines suivant le début du traitement (Tableau 1).

c Un support oral contenant des acides gras essentiels peut aider à contrôler les démangeaisons chez 20 à 50% des chats. L'effet bénéfique doit être observé 8 à 12 semaines après le début du traitement. Un effet synergique peut se produire lorsque des acides gras essentiels sont prescrits en association avec d'autres traitements.

d Les glucocorticoïdes systémiques contrôlent les démangeaisons mais entraînent presque toujours des effets secondaires allant de légers à graves. Les schémas thérapeutiques efficaces comprennent:

  • Prednisolone à raison de 2 mg / kg par voie orale toutes les 24 heures jusqu'à disparition des démangeaisons et de la peau (environ 2 à 8 semaines), puis à raison de 2 mg / kg par voie orale toutes les 48 heures pendant 2 à 4 semaines, avec une réduction progressive de la dose au minimum possible une fois tous les deux jours si un traitement d'entretien prolongé est nécessaire.
  • Dexamethasone 2 mg par voie orale 1 fois en 1-3 jours pour réduire les démangeaisons, puis réduire au minimum la fréquence d'utilisation.

Tableau 1 Traitement antihistaminique contre la dermatite atopique chez le chat