Types de dermatite chez la femme enceinte, traitement, prévention

Le corps d'une femme enceinte devient vulnérable à diverses infections. Souvent, à ce moment-là, exacerbaient les maladies chroniques ou en développaient de nouvelles. Pendant la grossesse, la dermatite survient souvent immédiatement après la conception et accompagne la femme tout au long de la période de portage, et après l'accouchement, elle se passe d'elle-même.

Causes et signes

Pendant la grossesse, le système immunitaire de la femme est reconstruit, les changements affectent l'immunité humorale et cellulaire. L’augmentation de la production de cortisol, d’œstrogènes et de progestérone entraîne une immunosuppression physiologique. En raison de la réduction de la protection antimicrobienne, la flore pathogène conditionnelle présente sur la peau commence à s’activer.

Dermatite atopique

Dans 20% des cas, la maladie se développe chez les femmes enceintes atteintes de tout type d'atopie. Chez 80% des patientes, les premiers signes sont apparus pendant la grossesse, mais ils ont également une prédisposition héréditaire à cette maladie (les proches parents peuvent avoir des antécédents d'asthme, de pollinose).

L'atopie est une réponse inadéquate du système immunitaire aux stimuli externes et internes. Si l’immunité est réduite, même des antigènes faibles peuvent provoquer une forte réaction allergique lors de manifestations cutanées.

L'augmentation de la perméabilité de l'épiderme entraîne la pénétration d'allergènes provoquant un inconfort important.

  • démangeaisons sévères, surtout la nuit;
  • sécheresse et desquamation de la couche supérieure de la peau;
  • hyperémie et gonflement de la peau;
  • la présence de rayures conduit à une infection bactérienne secondaire et à la formation d'ulcères et d'érosion.

Les endroits où les changements cutanés se produisent sont le front, les tempes, le cou, les coudes, les cavités poplitées et les grands plis.

La maladie dans son développement passe par trois étapes:

  1. Dans la première étape, l'état général souffre légèrement. Les démangeaisons sont modérées, éruptions cutanées - simples, sous la forme de taches rouges. Peau sans desquamation, humidité normale. Une femme ne montre pas d’anxiété à propos de symptômes discrets.
  2. Pour la deuxième étape est caractérisée par la propagation des éruptions cutanées sur le ventre, le torse, les membres. La peau est sèche avec des signes de desquamation. Les démangeaisons augmentent et deviennent douloureuses. L’état général s’aggrave: irritabilité, manque de sommeil, excoriation (grattage) apparaît sur la peau. Une hyperpigmentation périorbitale se forme autour des yeux.
  3. La transition vers la troisième étape se produit souvent chez les femmes qui, avant la grossesse, souffraient de dermatite atopique ou de neurodermatite. Les grandes surfaces de la peau sont recouvertes de divers éléments de l'éruption cutanée: papules, bosses, pustules, érosions. Sur fond de démangeaisons intenses, troubles nerveux, insomnie, stress.

Aux deuxième et troisième stades, la femme enceinte est hospitalisée pour un traitement et une surveillance permanente du fœtus.

Dermatite de contact

Un des types de lésions allergiques, lorsque le facteur provoquant du processus inflammatoire sont des substances qui sont en contact direct avec la peau. La différence entre la dermatite de contact et la dermatite allergique réside dans le fait que dans le second cas, l'éruption cutanée se produit sur n'importe quelle partie du corps et, dans le premier, uniquement dans la zone de contact de la peau avec l'allergène. Les éléments en vrac sont polymorphes - des taches rouges aux ampoules. Vous pouvez voir une éruption cutanée sur la photo.

Provoquer une défaite peut:

  • les cosmétiques;
  • tissus synthétiques;
  • détergents et poudres à laver;
  • bijoux en métal et en plastique;
  • peintures, vernis.

Dermatite périorale

La maladie se caractérise par des éruptions cutanées sous la forme de boutons, de cloques, de taches rouges situées autour de la bouche. En cas d'évolution sévère et d'exacerbations, le processus pathologique peut se déplacer près des yeux, du nez et des joues. Les segments de peau affectés sont rugueux au toucher en raison du grand nombre d'éléments enflammés, simples ou soudés dans de grandes zones. Il y a une sensation de brûlure et des démangeaisons. Lorsqu'on gratte et blesse les bulles à la place, une pigmentation persistante se forme.

Facteurs provoquant le développement de la dermatite périorale:

  • dentifrices au fluorure;
  • les cosmétiques;
  • maladies du système digestif;
  • utilisation irrationnelle de pommades hormonales;
  • l'impact négatif de facteurs naturels (vent, gel, chaleur, humidité élevée);
  • dommages à la flore fongique des follicules pileux.

Dermatite séborrhéique

Les symptômes de la séborrhée se manifestent dans les zones d’accumulation de glandes sébacées qui produisent du sébum. Les premiers signes sont l'apparition de taches rouges qui démangent sur la peau du cuir chevelu, du cou et du dos. Sur le visage, les modifications pathologiques sous la forme de foyers d'inflammation recouverts d'écailles sont localisées à la racine des cheveux, derrière les oreilles. Plus tard, la transformation des taches en plaques à bords nets. La surface des éléments en vrac est recouverte d'une couche d'écailles grasses. Dans la zone des plaques séborrhéiques, les cheveux ont un aspect terne, fragile et sujet à la perte.

  • démangeaisons sévères;
  • sensibilité de la peau;
  • sites d'hyperhémie;
  • plaques à écailles grasses, à foyers pelés.

La conclusion sur la nature de la maladie est un médecin après l'examen. Pour confirmer le diagnostic et attribuer le traitement approprié, des études sont menées - grattage ou biopsie de la peau pour détecter la présence de champignons pathogènes.

Thérapie

Le traitement de la dermatite chez les femmes enceintes est une tâche difficile, car l'utilisation de médicaments est sévèrement limitée en raison des effets toxiques possibles sur le fœtus.

Les allergènes ne pénètrent pas à travers la barrière placentaire du fœtus, mais les médicaments prescrits à une femme enceinte peuvent être nocifs.

S'il y a des signes de maladie, le corps devrait être limité aux effets des allergènes. Dans un premier temps, il suffit parfois de suivre un régime hypoallergénique.

En tant que remède externe, les pommades dermatite sont prescrites:

  1. Bepantin est disponible sous forme de pommade et de crème. Ingrédient actif - dexpanthénol, huile d’amande, cire d’abeille. Soulage les irritations et les inflammations de la peau. Peut être utilisé pendant une longue période, il n'y a pas de contre-indications.
  2. La lostérine est un agent non hormonal à base de naphtalane naturel. Il a des effets analgésiques, antiprurigineux et anti-inflammatoires. Utilisé sous forme de pommade, de gel douche et de shampooing.
  3. En cas d'éruption cutanée exsudative (ampoules, ampoules), le médecin vous prescrit des pommades hormonales de courte durée: Latikort, Akriderm, Advantan. Ces médicaments ont des propriétés anti-inflammatoires et antiprurigineuses prononcées. En raison de l'action locale du vasoconstricteur, les processus d'exsudation sont réduits.

Les onguents hormonaux à faible teneur en substance active, prescrits pendant la grossesse, n’affectent pas le fœtus et n’augmentent pas le risque de malformations.

Utilisé des médicaments internes:

  1. Si une réaction allergique de la peau est provoquée par des allergènes alimentaires, l’utilisation de sorbants pour lier les toxines de l’intestin est indiquée: Enterosgel, Polysorb, Smekta.
  2. Pour normaliser la biocénose intestinale, un groupe de préparations probiotiques est prescrit: Linex, Bifiform, Laktovit-forte, Acidolac.
  3. Traitez l’émotivité naturelle, un sommeil médiocre aidera les remèdes naturels - extrait de valériane et d’agripaume.
  4. En cas d'allergie grave, les antihistaminiques sont indiqués pour le soulagement des manifestations cutanées: loratadine, diazoline.

Traitement de la dermatite périorale

Au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque les organes du fœtus sont fixés, toute pommade antibiotique est contre-indiquée. Une suspension à base de zinc est utilisée - Zindol, qui a un effet desséchant et anti-inflammatoire.

Au troisième trimestre - Elokom prescrit par un médecin. Le traitement principal commence après la naissance.

Traitement de la séborrhée

Shampooing avec des shampooings antifongiques 3 fois par semaine: Nizoral, Sebasol, Keto Plus. Ils comprennent l'étoconazole, le ciclopirox.

Lorsque contre-indications recommandé shampooing antimycotic avec goudron de bouleau et pommade Sulsen 2%. Pour usage interne, prescrire des vitamines du groupe B.

Un traitement systémique aux glucocorticoïdes ou l'utilisation de pommades à forte teneur en grossesse pendant la grossesse peuvent provoquer une insuffisance placentaire et la naissance d'un petit bébé.

Prévention

La prévention de la dermatite chez les femmes enceintes, en particulier s'il y a des antécédents de telles maladies chez des membres de la famille, devrait commencer dès que possible.

  • Respect d'un régime hypoallergénique: élimination du régime de produits à hautes propriétés allergènes (chocolat, cacao, café, miel, agrumes, poisson, caviar, poisson, crabes, noix, aliments fumés, cornichons, cornichons). Il est nécessaire de limiter la consommation de produits laitiers.
  • Pour exclure le contact avec les animaux domestiques, les plantes.
  • La pièce où vit la femme enceinte devrait être libérée des livres, des tapis, des oreillers en duvet et des couvertures.
  • Ne pas autoriser l'inhalation passive de fumée de tabac par une femme.
  • Pendant la grossesse, il est souhaitable d’abandonner les produits cosmétiques décoratifs.
  • Réduisez au minimum l'utilisation de produits chimiques ménagers agressifs, faites vos devoirs avec des gants.

La dermatite chez les femmes enceintes avec un traitement adéquat, la restriction des contacts avec des allergènes possibles, une nutrition adéquate se déroulent sans complications et ne nuisent pas à l'enfant.

Comment traiter une dermatite pendant la grossesse?

Une des conditions au cours de laquelle une dermatite peut se développer est la grossesse. La dermatite est une maladie inflammatoire de la peau caractérisée par une violation de son intégrité, un changement de couleur et pouvant également être accompagnée de démangeaisons. Pendant la grossesse, le corps de la femme se restructure, ce qui provoque l'apparition de la maladie. La dermatite pendant la grossesse inquiète la femme et nécessite une surveillance constante de la part des médecins. Jusqu'à 50% des femmes enceintes ont différents problèmes de peau.

Dermatite pendant la grossesse - Causes

La grossesse est une condition physiologique qui comporte de nombreux pièges. La dermatite peut se développer à la fois aux derniers stades et aux stades précoces, et accompagner toute la grossesse avant l'accouchement. La principale caractéristique de cette maladie est que, après l'accouchement, la dermatite se transmet d'elle-même. Il convient de noter que les causes de la maladie peuvent être multiples.

Dans le contexte de la grossesse, le corps de la femme subit des modifications hormonales, l'immunité est affaiblie, ce qui déclenche l'apparition d'une dermatite pendant la grossesse. Dans le contexte d'une réponse immunitaire réduite du corps, la flore conditionnellement pathogène est activée, la protection antimicrobienne du corps est réduite. Tous ces facteurs réunis conduisent aux premiers signes de la maladie.

Tout d'abord, le médecin doit soigneusement recueillir les antécédents du patient. Le plus souvent, la maladie survient et s'aggrave chez les femmes présentant une prédisposition héréditaire aux allergies. Pendant la grossesse, les mécanismes de défense s’affaiblissent un peu et, par conséquent, tout irritant raisonnablement puissant peut provoquer une réaction allergique.

Dans certaines situations, une dermatite peut survenir chez une femme enceinte n'ayant pas d'antécédents d'allergies. Cela s'explique par le fait que dans le contexte d'une diminution de la défense immunitaire, même le plus petit allergène peut provoquer une activation du processus, qui est à l'état amorti. En conséquence, une image classique de la dermatite se développe.

Causes supplémentaires de la maladie:

  • maladies chroniques du tube digestif;
  • exposition aux allergènes (domestiques, saisonniers);
  • toxicose de différentes durées de grossesse;
  • stress émotionnel et excitation;
  • utilisation de divers produits cosmétiques;
  • conditions météorologiques (gel, vent, chaleur).

Le traitement de la dermatite pendant la grossesse doit être traité par un dermatologue, en collaboration avec un obstétricien-gynécologue. Cela est dû au fait que la thérapie est choisie avec prudence afin de ne pas nuire au développement du fœtus. Toute dermatite doit être contrôlée par un médecin, car une réaction allergique est à la base de la maladie. Ce processus peut entraîner des symptômes agressifs pouvant nécessiter l'hospitalisation du patient.

Classification des maladies

La dermatite pendant la grossesse peut être de plusieurs types. Allouer:

  1. dermatite atopique ou allergique;
  2. dermatite buccale;
  3. et polymorphe.

Toutes ces conditions auront une éruption cutanée et une sensation de démangeaison.

La dermatite atopique pendant la grossesse est la forme la plus courante de la maladie. En règle générale, il se manifeste chez les femmes qui, avant la grossesse, avaient des problèmes d'allergie. On pense que si la mère pendant la grossesse souffrait de dermatite atopique, l'enfant hériterait d'une prédisposition allergique et pourrait également devenir malade à l'avenir. Dans cette maladie, il y a trois étapes et, en fonction de celles-ci, la thérapie est choisie.

La dermatite allergique au cours de la grossesse commence par un léger pelage des articulations du coude et des genoux. Une petite éruption apparaît qui peut se propager au visage.

Les démangeaisons augmentent le soir, sur le site de l'éruption apparaît un léger gonflement des tissus, comme dans le cas d'une réaction allergique classique. Chez certaines femmes, les zones de peau irritée changent de couleur et deviennent plus écarlates. Le plus souvent, les femmes ne font même pas attention à ces signes et ne consultent pas leur médecin. Cela conduit au fait que le traitement commence un peu tard. En général, l'état général de la femme enceinte n'est pas perturbé.

Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, il est nécessaire d’exclure tout contact avec tous les types d’allergènes. En règle générale, le traitement dans la première étape consiste à adhérer à un régime hypoallergénique et à utiliser des onguents et des crèmes apaisantes. Les plaintes ci-dessus sont caractéristiques du premier stade de la maladie.

Au deuxième stade de la maladie, les démangeaisons deviennent presque constantes. L'anxiété et l'irritation s'intensifient, ce qui affecte le fond émotionnel général de la femme enceinte. Sur fond de démangeaisons, l'éruption s'étend au dos, à l'abdomen, aux bras et aux jambes. Il y a un changement de la couleur de la peau autour des yeux, elle devient sombre. La progression de la dermatite atopique au cours de la grossesse nécessite un traitement hospitalier.

Le troisième stade de la maladie est le plus dangereux pour les femmes enceintes. Si vous n'effectuez pas le traitement des deux premières étapes, le processus deviendra plus agressif. Sur fond d’anxiété constante et de démangeaisons insupportables, le sommeil et le comportement de l’homme peuvent être perturbés. À tous les stades de la maladie, la peau sèche peut être la cause de l’ajout d’une infection supplémentaire qui aggravera l’état général de la femme. La dermatite allergique pendant la grossesse est le plus souvent exacerbée au cours des premier et troisième trimestres.

La dermatite périorale ne constitue pas une menace pour la santé de la femme enceinte et de son enfant à naître. La plupart des patients souffrent de malaises esthétiques. La maladie se manifeste sous la forme d'éruptions cutanées qui peuvent apparaître sur les bords des lèvres, sous le nez, sur le menton et se répand périodiquement autour des yeux et des tempes. Les boutons sont de couleur rose pâle ou rouge, de structure aqueuse, petits. Au toucher, la peau devient rugueuse. Avec le temps, des taches pigmentaires peuvent apparaître à l'emplacement de l'éruption cutanée.

Une éruption cutanée peut ressembler à quelques éléments imperceptibles qui, en règle générale, se forment en groupes ou ont un caractère répandu, disposés dans n'importe quel ordre. Étant donné qu’une éruption cutanée se forme sur les zones sensibles de la peau, les démangeaisons et les brûlures sont plus fortes.

Une dermatite polymorphe se développe au troisième trimestre de la grossesse, principalement chez les femmes primipares. On pense que le processus d'activation est associé à une croissance intensive du fœtus, mais cette théorie n'est pas totalement confirmée.

Les femmes enceintes commencent à remarquer l'apparition d'une éruption cutanée ressemblant à de l'urticaire. Le processus commence le plus souvent dans des zones de la peau déjà endommagées (strie). Les éléments sont rouges avec une bordure blanche sur les bords, avec le temps, l'éruption se fusionne et des plaques se forment. L'apparition d'une éruption cutanée plus souvent sur l'abdomen, sur l'intérieur des cuisses, rarement sur la poitrine.

La zone autour du nombril reste inchangée. Les démangeaisons sont permanentes, ce qui entraîne des troubles du sommeil. Il est à noter que l'éruption cutanée apparaît quelques semaines avant l'accouchement, après son passage spontané dans la semaine sans conséquences pour la mère et l'enfant.

Traitement et prévention

Une caractéristique de cette maladie chez les femmes enceintes est qu’après l’accouchement, toutes les plaintes décrites sont résolues indépendamment. Mais la maladie peut s'aggraver aux stades précoces et, par conséquent, un traitement complexe est généralement prescrit pour que le processus ne soit pas négligé.

Tout d’abord, nous devons nous rappeler que les femmes qui souffrent de différents types d’allergies devraient consulter un médecin avant de planifier une grossesse. Cela est nécessaire pour mettre en œuvre des mesures préventives qui contribueront à éviter une exacerbation de la maladie.

Les principales mesures préventives comprennent:

  • passage à un régime hypoallergénique;
  • bon repos
  • Ne pas utiliser de produits cosmétiques agressifs ou des procédures cosmétiques;
  • éliminer le contact avec tous les allergènes (domestiques, saisonniers);
  • subir un examen complet par un médecin pour exclure les maladies chroniques.

Comment traiter une dermatite pendant la grossesse doit être décidé par un médecin. Il ne faut pas oublier que le choix du traitement médicamenteux n’est pas si vaste, car de nombreux médicaments peuvent influer sur le développement du fœtus. Le traitement est complexe et commence immédiatement avec l'apparition des premiers symptômes de la maladie. Si le traitement n'effectue pas rapidement une forme bénigne de la maladie, elle se transformera en une forme compliquée.

Il est nécessaire de suivre un régime, exclure les fruits de mer, les épices et les assaisonnements, les produits fumés, les bonbons et les chocolats, le café, les boissons gazeuses et bien plus encore. Compte tenu de cela, le médecin peint un régime, indiquant quels aliments peuvent être consommés. Le régime alimentaire est strictement respecté, en particulier pendant la période d’exacerbation de la maladie; pendant la rémission, le régime alimentaire peut être augmenté avec l’autorisation du médecin. Boire une quantité suffisante de liquide au moins un litre par jour.

De plus, à la maison, un nettoyage quotidien par voie humide est effectué dans la maison pour éviter tout contact avec des allergènes domestiques. Aérer la pièce. Il est conseillé d'isoler les animaux domestiques et les plantes d'intérieur pendant un moment. Le lit doit être bien traité thermiquement, les vêtements et les draps doivent être lavés avec des poudres hypoallergéniques.

Réduisez l'utilisation de produits cosmétiques qui, dans le contexte d'une réponse immunitaire réduite, peuvent être des allergènes puissants. Dans certains cas, même le remplacement du dentifrice atténuera les symptômes de la maladie.

Les médicaments sont utilisés en association avec des agents externes (crèmes, huiles, bavards, onguents). Comme la dermatite est accompagnée de démangeaisons, des antihistaminiques sont prescrits. En outre, ils réduisent le gonflement.

Pour la normalisation de l'état émotionnel d'une femme prescrite des perfusions et des frais de sédatifs, dans les situations où cela ne vous aide pas, choisissez des sédatifs plus puissants. La réception des sorbants aide à réduire le flux d'allergènes dans le tractus gastro-intestinal. En règle générale, enterosgel ou filtré. Les probiotiques, préparations nécessaires au maintien de la flore intestinale normale, sont prescrits après une cure de sorbants.

Dans les situations difficiles, le médecin peut prescrire un traitement antibactérien à sa discrétion. Cela peut être dû à l'ajout d'une infection secondaire sur la peau affectée.

En plus des médicaments qui sont pris par voie orale, des fonds sont nommés pour un usage externe. Il peut également s'agir de crèmes et de pommades qui réduisent les démangeaisons et ont un effet rafraîchissant. Les médicaments curatifs et anti-inflammatoires sont appliqués avec un film mince, ce qui empêche la pénétration d’infections supplémentaires.

Les moyens externes contenant des corticostéroïdes sont utilisés strictement sur ordonnance du médecin. Il ne faut pas oublier qu'avant d'utiliser l'outil, vous devez vérifier sur une petite surface de la peau afin de ne pas provoquer une augmentation de la réaction allergique. En complément, un photo-traitement par ondes ultraviolettes est utilisé.

Les remèdes populaires visent davantage à soulager les principaux symptômes de la maladie. Une décoction d’écorce de chêne, des compresses d’herbe, de la bardane et de l’achillée mellifère aident à hydrater la surface endommagée de la peau. La sève de bouleau diluée, l'extrait d'églantier, le jus de Kalanchoe et le jus de pomme de terre fraîche ont un effet calmant. Vous pouvez attacher la feuille de chou.

La surface affectée de la peau doit être constamment hydratée, cela accélérera le processus de guérison de la zone touchée. Pour hydrater et nourrir la peau, des huiles végétales sont utilisées. Vous pouvez les préparer vous-même ou les acheter à la pharmacie.

La dermatite pendant la grossesse est une condition désagréable qui assombrit les attentes d'un enfant. L’anxiété générale ressentie par une femme peut également toucher d’autres membres de la famille. La tâche principale des parents en cette période difficile est de créer une atmosphère calme dans la maison. Cela aidera à réduire les exacerbations.

Causes de la dermatite chez les femmes enceintes - symptômes et traitement

Pendant le transport de l'enfant dans le corps de la fille, des changements majeurs se produisent. La dermatite pendant la grossesse devient une maladie fréquente de la peau qu'une femme ne doit pas ignorer. Selon les statistiques, environ 65% de toutes les futures mères souffrent de différentes formes de cette pathologie. Il ne s’agit pas de simples vergetures, qui restent souvent, mais de maladies qui créent de graves problèmes.

Quelle est la dermatite?

Ce groupe de pathologies comprend les maladies inflammatoires de la surface de la peau. Il existe plusieurs types de cette maladie et deux formes: chronique ou aiguë. Les femmes enceintes sont plus susceptibles de souffrir de dermatite atopique, allergique ou séborrhéique. Pendant la grossesse, la pathologie devient une réaction aux changements hormonaux dans l'organisme, au contact d'allergènes: poussière, aliments, pollen végétal, produits chimiques ménagers et cosmétiques. Une femme enceinte peut montrer des signes de dermatite à tout moment. La maladie doit être traitée, les symptômes eux-mêmes ne passeront pas.

Les symptômes

La dermatite pendant la grossesse peut être accompagnée de stades de rémission et d’exacerbation. L'état de santé d'une femme enceinte s'aggrave en raison du stress. en contact avec des aliments, des produits chimiques ménagers. La dermatite chez les futures mères se caractérise par les symptômes suivants:

  • exfoliation des ongles, chute des cheveux (parfois);
  • éruption aqueuse hyperémique à la surface de la peau;
  • démangeaisons insupportables, une infection secondaire peut survenir lors du grattage;
  • rhinite, larmoiement accru;
  • la dermatite légère a une expression symptomatique légère.

Le degré moyen de dermatite se manifeste par une éruption cutanée au niveau du dos, de la poitrine, du visage et de l'abdomen, provoquant des démangeaisons. Au dernier stade de la pathologie, tous les symptômes apparaissent très brillamment, de fortes démangeaisons peuvent conduire à une dépression émotionnelle ou nerveuse de la femme. Si l'éruption frappe les genoux, les coudes, l'abdomen, le cou, les mains, cela indique le développement d'une dermatite atopique pendant la grossesse.

Raisons

La dermatite chez la femme enceinte peut se développer à la suite de changements hormonaux dans le corps et augmenter le risque d'affaiblissement de l'immunité. Ces mêmes raisons conduisent à une sensibilité accrue aux facteurs externes, des produits qui n'ont jamais provoqué de réactions allergiques. Chaque forme de dermatose pendant la grossesse survient pour différentes raisons. Les principaux sont les suivants:

  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • allergènes d'étiologie différente;
  • prédisposition génétique;
  • confrontation temporaire des cellules de la mère et du fœtus;
  • Exposition aux UV, au gel, au vent, à la chaleur extrême, à une humidité élevée;
  • utilisation de pommades stéroïdes.

Pendant la grossesse, la dermatite peut se manifester de différentes manières, car ce concept inclut plusieurs variétés de cette pathologie. La nomination du médecin traitant en dépend, vous devez donc consulter un dermatologue pour un schéma thérapeutique individuel.

Dermatite atopique chez la femme enceinte (allergique)

Le type le plus commun qui se produit pendant la grossesse. Il y a développement de la maladie en raison de la localisation héréditaire, transferts de la mère au bébé. Si les symptômes de la dermatite apparaissent pendant la gestation, alors une probabilité très élevée de manifestation de la maladie chez un enfant en bas âge ou à l'âge adulte. Les signes de la dermatite atopique sont représentés par des éruptions cutanées qui démangent, squameuses et ont une teinte rouge.

La maladie peut être légère, modérée ou grave. La pathologie nécessite un traitement. En règle générale, vous devez suivre un régime alimentaire particulier, mais lorsque vous passez à la forme moyenne, des probiotiques (Bifidumbacterin) et des sorbants (Filtrum, Enterosgel) sont nécessaires. Au stade sévère de la dermatite, un traitement hospitalier sera nécessaire, il est nécessaire de prendre des agents anti-allergiques (Claritin, Tavegil, Suprastin).

Dermatose polymorphe des femmes enceintes

Diagnostiqué, en règle générale, au dernier trimestre. La raison en est l'augmentation rapide du poids corporel de l'enfant. Extérieurement, la pathologie se manifeste sous la forme de plaques sur l'abdomen, très irritantes. Cette forme de dermatite n'affecte pas le fœtus et disparaît d'elle-même après l'accouchement. Pour soulager la condition de la femme enceinte, prescrire des antihistaminiques, des médicaments corticostéroïdes (crèmes, pommades).

Dermatite périorale

Cette forme se manifeste par une éruption aqueuse de couleur rouge et rose sur le visage, accompagnée de démangeaisons. La dermatite périorale ne constitue pas une menace pour la santé du fœtus ou de la mère. Pour le traitement de cette pathologie, n'utilisez pas de schéma thérapeutique à part entière pendant la grossesse, car des antibiotiques sont nécessaires. Ces médicaments sont extrêmement nocifs pour la santé du bébé. Le traitement ne commence donc qu’au deuxième trimestre. Un dermatologue peut prescrire Elok, Metragil (médicaments antibactériens) au patient pour soulager son état.

Traitement

La dermatite pendant la grossesse est traitée en fonction des manifestations sur la pathologie corporelle, du degré de lésions cutanées. Pour éviter les complications, le développement de la maladie n’est possible que lorsqu’il s’agit de consulter un médecin et de lui prescrire un traitement. Le médecin tiendra compte de la forme de la pathologie, du type et déterminera l’antihistaminique approprié, les sédatifs. Un spécialiste vous prescrira certainement des onguents antiallergiques, des locuteurs à usage externe pour réduire le degré de manifestation de symptômes désagréables.

Pommade de dermatite pendant la grossesse

Si la pathologie n'apporte pas d'inconfort à la femme, n'a que des manifestations externes, il n'est pas nécessaire de la traiter. Les médecins rassurent souvent la femme enceinte sur le fait qu’après l’accouchement, tout disparaît de lui-même, c’est pourquoi personne ne se soigne lui-même contre la dermatite. Ces cas sont rares, la maladie est souvent accompagnée d'une grave irritation de la peau et de démangeaisons. Il est nécessaire de mener une thérapie qualifiée qui soulage l'état pendant la grossesse. L'automédication est contre-indiquée car des médicaments inconscients peuvent nuire au fœtus.

En règle générale, pour le traitement de la dermatite, utilisez des sédatifs, des antihistaminiques. Pour une utilisation en extérieur peuvent être affectés:

  • pommade à la corticothérapie;
  • locuteurs antiprurigineux;
  • crème à la calamine;
  • onguent d'eucalyptus et d'argousier;
  • lorsque les papillomes apparaissent, il est nécessaire de les enlever chirurgicalement après l'accouchement;
  • avec le développement de l'herpès, il est nécessaire d'utiliser le boromentol, acyclovir;
  • soulager les démangeaisons causées par le psoriasis peut orienter la photothérapie.

Losterin pendant la grossesse

Ce médicament appartient à la dernière génération de médicaments qui aident à éliminer les irritations cutanées de nature différente. L'outil présente une composition équilibrée, un degré d'efficacité élevé et une méthode d'application simple. Le soulagement survient peu de temps après l’utilisation, ce qui a rendu ce médicament populaire. L'outil appartient au groupe des pommades non hormonales, est utilisé efficacement pendant la grossesse pour le traitement du lichen, de l'eczéma, du psoriasis.

L'absence d'hormones dans la composition élimine les dommages liés à l'utilisation pendant la grossesse, c'est le principal avantage de l'outil. Aucun effet négatif de la Losterin dans le traitement de la dermatite sur la mère ou l'enfant n'a été observé, l'effet d'accoutumance n'a pas été observé, les zones de peau saine ne sont pas endommagées si la crème est injectée. La forme de libération - crème à usage externe, les composants suivants font partie:

  • glycéryle;
  • naphtalane dérésiné;
  • l'urée;
  • le propylène glycol;
  • l'alcool stéarylique;
  • huile d'amande;
  • Extrait de Sophora.

Remèdes populaires

Toutes les méthodes décrites ci-dessous ne sont pas efficaces lorsqu'elles sont utilisées seules, elles ne peuvent être recommandées que dans le cadre d'une thérapie complexe. Lorsqu’une dermatite est diagnostiquée pendant la grossesse, l’allaitement doit choisir un outil sûr. Les remèdes populaires sont des médicaments doux, vous pouvez utiliser:

  • lotion imbibée d'extrait de Kalanchoe;
  • des compresses imbibées d'une décoction d'huile de rose musquée, d'écorce de chêne;
  • le jus de pomme de terre fraîchement pressé est appliqué sous la forme de compresses;
  • appliquer la sève de bouleau sur la zone touchée;
  • feuille de chou pour un pansement pendant plusieurs jours à une zone inquiétante de la peau;
  • 1 cuillère à soupe de décoction d'ortie et de sureau dans un rapport de 1: 1.

Prévention

Pendant la grossesse, une femme doit faire très attention à sa santé et à son bébé. La tâche principale de la femme est d’éviter les situations stressantes, de bien manger et de suivre les règles suivantes:

  1. Il est recommandé de consulter un médecin avant la grossesse. Cela aidera à identifier les éventuelles contre-indications.
  2. Pendant la grossesse, il est nécessaire d’être très attentif à l’établissement du menu, car une dermatite ou une neurodermatite survient très souvent sur la base d’un régime inadéquat. Il faut exclure les fruits de mer, le chocolat, le café, les fruits et les légumes de couleur rouge, les boissons gazeuses. Pendant la grossesse, il est préférable que les filles créent un menu avec un nutritionniste pour éviter les dermatites.
  3. Vous devez utiliser plus d'eau, mais vous devez tenir compte du fait qu'en raison de l'excès de liquide, un gonflement se produit parfois.
  4. Faites plus souvent le nettoyage humide dans la pièce: pendant la grossesse, l’air pur, l’absence de poussière et d’allergènes contribueront à éviter les dermatites. En raison de changements dans le corps, même dans la nourriture, les choses, les fleurs qui n’ont jamais pleuré pour une dermatose peuvent le provoquer.
  5. Pour la période de grossesse, il est recommandé d'utiliser des produits cosmétiques, ménagers hypoallergéniques.

Traitement de la dermatite pendant la grossesse

Les éruptions cutanées inquiètent jusqu'à 65% des femmes enceintes. Ne pas ignorer la dermatose, pour ne pas nuire au fœtus.

La dermatite est-elle dangereuse pendant la grossesse, quels sont les symptômes de l'exacerbation?

Causes causant des dermatoses pendant la grossesse

Il n'y a pas une seule raison pour laquelle des problèmes dermatologiques apparaissent. Tant que la grossesse dure, le corps de la femme est reconstruit, il devient plus vulnérable.

Les changements hormonaux au cours de la grossesse jouent un rôle dans le développement de la dermatite. Même si les antécédents n'étaient pas des allergies et des maladies de la peau, le problème se pose souvent.

Dermatite chez une femme enceinte

L'augmentation du poids corporel, le volume de liquide amniotique, le poids du bébé amènent à accélérer les processus métaboliques du corps féminin. C'est un état normal, au cours duquel les goûts changent, il y a une immodération dans la nourriture et des désirs extravagants.

Le résultat est souvent une condition anormale: éruptions cutanées, œdème, allergies.

Les habitudes de vie avant la grossesse, les aliments préférés et les objets de la vie quotidienne deviennent soudainement les causes de la dermatite:

  • Crèmes, lotions, rouges à lèvres et autres moyens cosmétiques;
  • Maladies gastro-intestinales et problèmes des voies urinaires;
  • Nourriture (se chevaucher sur les légumes, les fruits et les noix est dangereux);
  • Changements dans l'état hormonal;
  • Problèmes allergiques avant la grossesse;
  • Disposition héréditaire;
  • Toxicose des femmes enceintes à la suite de l'apparition d'une nouvelle condition;
  • Préparations médicinales contenant des stéroïdes ou d'autres substances d'origine animale;
  • Conditions météorologiques (forte humidité, exposition au soleil, gel sévère ou vent);
  • État émotionnel, sentiments et stress;
  • Maladies infectieuses, température, traitement antibiotique.

Les femmes qui ont eu des problèmes de genèse allergique avant la conception doivent planifier leur grossesse à l’avance. Discutez avec le médecin des manifestations possibles, des effets sur le futur fœtus et suivez un traitement prophylactique.

Types de dermatite chez la femme enceinte: symptômes et traitement

Dermatite atopique ou allergique

Il survient plus fréquemment que d'autres manifestations cutanées pendant la grossesse, surtout si la femme était malade avant la conception. Cette pathologie est souvent héréditaire.

La névrodermite allergique se déroule en trois étapes et nécessite l'intervention de médecins.

Symptômes typiques:

  • La forme initiale facile. Une éruption cutanée apparaît dans la région du coude ou dans la région poplitée. Le soir, on constate des démangeaisons et un gonflement des zones à problèmes.
  • Deuxième étape Une sensation de démangeaison devient intrusive, s'intensifie et ne recule pas. Prend de nouvelles zones du corps, se propageant au dos, aux membres, à la tête et au visage. La peau autour des yeux devient plus sombre.
  • La troisième étape difficile. Les signes atopiques de cette étape se produisent rarement, mais sont des manifestations et des conséquences dangereuses. Les allergies graves commencent si la fille n'élimine pas les effets des deux premières conditions. La démangeaison devient insupportable, le sommeil perturbé, l'état psychologique, la peur apparaît. La survenue d'un angioedème est dangereuse.

Comment traiter

Le traitement de la dermatite atopique pendant la grossesse n’est confié qu’à un médecin. En soupesant mutuellement des faits objectifs, on prescrit à un gynécologue, à un dermatologue et à un allergologue une thérapie douce.

Une aide professionnelle est nécessaire même si une femme a déjà souffert de cette maladie et sait elle-même comment être traitée. Des moyens qui suppriment les symptômes de l'allergie, la névrodermite, sont dangereux pour le fœtus, leur utilisation est indésirable. Le traitement est choisi pour protéger le futur bébé.

Dans le premier stade de la maladie se passer de médicaments. Ajustez la nutrition en évitant les produits qui causent l'atopie. Les allergènes sont le miel, les raisins, le chocolat et le cacao, le lait, le caviar. Cela comprend également les fruits et légumes aux couleurs vives, les viandes fumées et les cornichons.

Une femme enceinte est indésirable de prendre des complexes multivitaminiques, des suppléments. Si nécessaire, prescrire des préparations de base: fer, vitamine E, gluconate de calcium.

Les médicaments qui sont autorisés enceintes, un peu.

Sur la base des risques possibles d'exposition au fœtus, l'âge gestationnel et le stade de la maladie, sont nommés pour soulager les démangeaisons et l'hyperémie

  • Teinture apaisante de valériane ou d’agripaume;
  • Les antihistaminiques en traitement de courte durée prescrits par le médecin (suprastine, tavegil, claritine);
  • Enterosorbents pour l'absorption des toxines et des allergènes (filtrum, enterosgel, polysorb, polyphepan);
  • Les préparations pour le traitement externe (pommades, pâtes, crèmes, locuteurs) donneront une action antiprurigineuse et anti-oedémateuse locale. Losterine (pommade non hormonale), zinc, pommade et bavards de goudron, pâte de naphtalane, crème de bepantin, elidel. Les crèmes et les onguents hormonaux sont extrêmement indésirables, mais dans les cas graves, l'hydrocortisone et l'advantan sont prescrits.

Une femme enceinte devrait prendre soin de sa peau, suivre son régime, éviter tout contact avec de l’eau trop chlorée. Les bains d’air sont présentés, sans exposition excessive au soleil.

Dermite allergique chez la femme enceinte

La dermatite allergique pendant la grossesse se produit assez souvent. Cela est dû au fait que, lors de la conception de tous les organes et systèmes d’une femme, ils commencent à travailler différemment, avec une double charge.

À cet égard, il y a une diminution de l'immunité et des perturbations hormonales, ce qui provoque diverses pathologies, y compris la dermatite.

Formes et types

La dermatite cutanée peut se manifester à des degrés divers:

Passer sous deux formes:

  1. Aiguë - avec des symptômes prononcés;
  2. Chronique - peut être sans symptômes, mais nécessite un traitement prolongé.

La dermatite allergique chez la femme enceinte nécessite une attention et une approche particulières. Après tout, l’état de santé de la mère se transmet directement au développement du fœtus. Par conséquent, un traitement urgent est nécessaire même avec les premiers signes:

  • Petites taches sur n'importe quelle partie du corps;
  • Un peu de démangeaison.

Toute femme enceinte doit être enregistrée et, dès l'apparition des premiers signes de la maladie, elle doit en informer le médecin traitant.

Si les symptômes sont ignorés, la dermatite se développe et commence déjà à perturber considérablement une femme:

  • démangeaisons sévères,
  • pelage
  • taches roses ou rouges sur la peau,
  • des bulles à croûte mince,
  • les poches;
  • faiblesse et fatigue
  • inflammation des ganglions lymphatiques.

Tous ces symptômes de dermatite atopique sont causés par une réaction négative de l'organisme à l'environnement extérieur ou à l'alimentation.

Les symptômes peuvent apparaître immédiatement après la consommation de produits allergènes, le contact avec des animaux, des produits chimiques, etc., ou plusieurs jours plus tard, en fonction de la physiologie et du type de maladie classé:

  • Dermatite atypique;
  • Le contact;
  • Toxique;
  • Périorale;
  • Striae.

Chacune des espèces nécessite un diagnostic approfondi et un traitement individuel complet.

Atopique

Ce type d'allergie est souvent héréditaire et se transmet de génération en génération. L’exacerbation de la dermatite atopique chez les femmes enceintes, auparavant atteintes d’atopie, se produit même à cause de l’utilisation de produits cosmétiques ou de tissus synthétiques. Ensuite, la maladie est exacerbée et se manifeste par des symptômes vifs. La maladie se développe en trois étapes:

  • Facile ou 1 étape;
  • 2e - modéré;
  • 3ème - lourd, nécessitant une hospitalisation.

Le risque d'apparition de la maladie peut être au premier ou au dernier trimestre, en fonction de la physiologie de la femme, de sa prédisposition génétique et de sa condition physique générale.

Érythème toxique

Les accumulations de toxines, les perturbations métaboliques dans un contexte de faible immunité provoquent souvent un érythème toxique, un type de dermatite allergique qui se manifeste le plus souvent au cours des derniers mois de la grossesse.

La principale caractéristique est une éruption cutanée massive sur l'abdomen. L'éruption ressemble à une plaque et provoque des démangeaisons, provoquant une irritation constante chez une femme.

Bien que cette maladie de peau n'ait pas d'effet direct sur le fœtus, les démangeaisons, la fatigue et un état de stress affectent directement la formation du système nerveux du futur bébé.

Type périoral

Si l'éruption devient liquide, si elle est rouge et située autour de la bouche, vous pouvez parler de dermatite périorale, qui ne représente pas non plus une menace pour la santé du fœtus. Il se manifeste au début et le traitement tardif comporte un certain nombre de points négatifs:

  • Irritation constante de la femme;
  • Douleur et démangeaisons constantes;
  • Au fil du temps, les lésions se développent et se déplacent vers toute la partie antérieure;
  • Si la maladie n'est pas traitée à temps, des taches pigmentées peuvent se former sur le site des zones touchées, même après le traitement.

Dans la dermatite atopique chez la femme enceinte, l’efficacité du traitement dépend de l’accès rapide à un médecin.

Striae

Il s'agit d'éruptions cutanées situées du côté opposé à la tension de la peau de l'abdomen lors du développement du fœtus. La pathologie est associée à un étirement de la peau, une atrophie des tissus, une atrophodermie sous la forme de taches oblongues de différentes couleurs - du blanc au violet foncé.

Les rayures fines et ondulées sur le corps ne doivent pas non plus être négligées, ce sont des signes de dermatite.

Traitement de la dermatite pendant la grossesse

Avant le traitement, le médecin examine soigneusement la femme, prend une raclure de la peau, effectue des tests de laboratoire pour détecter les allergènes et les immunoglobulines, des examens cliniques ainsi que des analyses de sang et d'urine sont également possibles. L’objectif du médecin est de sélectionner le meilleur schéma thérapeutique, le plus indolore pour la femme et le fœtus. Un traitement individuel peut comprendre les méthodes suivantes:

  1. Des médicaments;
  2. Thérapie externe - onguents, gels, sprays et crèmes;
  3. Hormonal - dans des cas extrêmement difficiles;
  4. Sans drogue - produits naturels, tels que "Nanovit", diététique, méthodes traditionnelles;
  5. Physiothérapie

Si le traitement peut se passer de médicaments hormonaux et d'antibiotiques, le médecin le fera pour éviter les effets négatifs de médicaments puissants sur le corps de la femme enceinte et du fœtus.

Médicamenteux

Le traitement sera strictement individuel. Mais généralement dans la première étape peut être utilisé:

  1. Sédatifs - Valériane, Novo Passit.
  2. Diurétique - f urosémide, Veroshpiron, spironolactone.
  3. Antihistaminiques - Telfast, Zyrtec, Erius, Suprastin.

Pour une utilisation locale à tout stade de la grossesse peut être appliqué une pommade anti-inflammatoire:

  • Advantan;
  • Gel de fenistil;
  • Balsam (liniment) Vishnevsky;
  • Elidel;
  • Akriderm;
  • Protopic - pommade non toxique avec une concentration de 0,03% et 0,1%;
  • Tsindol - causeur, composé d'oxyde de zinc.

Les sorbants sont prescrits pour les types toxiques de la maladie afin d'éliminer les substances nocives du corps, le plus souvent, ils sont prescrits:

  • Enterosgel,
  • Charbon actif.

Une série de probiotiques (Linex, Bifiform) peut neutraliser l’effet des médicaments, en particulier des antibiotiques.

S'il existe la moindre menace pour la femme et le bébé à naître, le patient est envoyé à l'hôpital - principalement aux stades 2 et 3 de la maladie.

Au cours du premier trimestre de la grossesse, l'utilisation d'antibiotiques et d'autres médicaments efficaces est contre-indiquée. À partir du deuxième trimestre, ils sont prescrits dosés. À un stade sévère de la maladie, il est possible de prescrire des pommades à la corticothérapie - le plus rapidement possible - jusqu'à 4 jours.

Les médecins attachent une importance particulière au contenu du traitement des femmes enceintes, car elles ont déjà deux vies - la mère et l’enfant à naître. Par conséquent, tout type de thérapie doit être abordé avec soin, en tenant compte des caractéristiques physiologiques et génétiques de la femme.

Méthodes folkloriques

Après l'apparition d'une dermatite et de prescriptions médicales de base, le médecin peut également recommander des méthodes de médecine traditionnelle sous forme d'utilisation externe et interne.

Extérieurement: compresses, bains, lotions, masques avec solutions, teintures, décoctions. En interne: décoctions, thés, infusions - pour augmenter l'immunité globale de l'action anti-inflammatoire.

Les moyens les plus efficaces d’utilisation externe sont:

  • Bouillons sur l'écorce de chêne;
  • Huile de rose musquée;
  • Extrait de Kalanchoe;
  • Sève de bouleau;
  • Jus de pomme de terre fraîchement pressé;
  • Extérieur - teinture de pivoine et de racine de valériane;
  • Compresse avec une solution de thé de saule, camomille, calendula;
  • Lotions d'infusion dans la série.

Lors du lavage, il est recommandé d'utiliser du savon au goudron.

Le résultat

Le traitement de la dermatite périorale, ainsi que de tous les autres types de dermatite atopique, doit commencer à temps - avec l’apparition des plus petits points de la peau.

Le médecin sera en mesure de déterminer l’allergène principal et de l’exclure du régime alimentaire ou des conditions de vie. Au stade initial, la maladie est traitée rapidement à l'aide de moyens externes: pommades, crèmes et compresses.

Si la cause de la dermatite est la présence d'une maladie d'un organe interne, la maladie commence à être traitée à partir de la cause sous-jacente. Une éruption cutanée deviendra alors une maladie comorbide, qui sera également contrôlée par un spécialiste.

Les femmes enceintes devraient adopter une approche responsable en ce qui concerne leur bien-être et leur état de santé. Après tout, la santé du futur bébé en dépendra.

Santé de la mère et de l'enfant: traitement de la dermatite de contact pendant la grossesse

Une femme enceinte dans la meilleure période de sa vie, tout en portant un enfant, devient la cible de nombreuses maladies. La dermatite de contact est particulièrement fréquente chez cette catégorie de personnes. Selon les statistiques, 65% des femmes enceintes ont des problèmes de peau.

Nature de la maladie

La dermatite de contact procure beaucoup d'inconvénients à une femme enceinte. En plus de l'inconfort physiologique, il provoque des émotions négatives. La condition nécessite un traitement sûr.

Toute future mère doit se rappeler que son état de santé affecte directement la santé du fœtus. Armée d'une connaissance particulière des maux les plus courants, une femme sera mieux protégée contre eux.

Dans le corps d'une femme en période de gestation, de nombreux nouveaux processus physiologiques ont lieu. La sensibilité de la peau en raison de cela a considérablement augmenté, des éruptions cutanées peuvent apparaître.

Sous l'influence négative d'un allergène, une intolérance à celui-ci apparaît, une sensibilité individuelle se développe. Les fonctions de protection du corps sont affaiblies, les changements hormonaux atteignent un maximum de points. En outre, le facteur héréditaire peut affecter.

Le risque de dermatite de contact chez les femmes pendant la grossesse augmente considérablement. Les tissus synthétiques des vêtements et du linge de lit, divers types de bijoux, le latex, les cosmétiques décoratifs et cosmétiques, les pommades et autres médicaments topiques, ainsi que les produits chimiques ménagers, les peintures et les vernis peuvent affecter la peau.

C'est important! La maladie peut survenir au début de la grossesse et ne pas se transmettre avant la naissance. Après la naissance du bébé, il disparaît de lui-même. Les symptômes de la maladie sont localisés sur le site du contact cutané avec l'allergène, car ce type de dermatite est appelé contact.

Signes de

Détecter immédiatement la dermatite de contact ne réussira pas. Une réaction allergique ne peut survenir que plusieurs jours après le contact. Il sera donc plus difficile pour les spécialistes de poser le diagnostic.

Peu à peu, la peau au site de contact avec l’allergène rougit et gonfle. Une femme ressent des démangeaisons, peut peigner les endroits touchés. En conséquence, des bulles de différentes formes et tailles apparaissent sur la peau. Au fil du temps, ils éclatent, à la place d’eux une croûte sèche.

Les petites éruptions cutanées peuvent être localisées sur le visage, l'abdomen, les membres ou s'étendre sur presque tout le corps. Le soir, les démangeaisons augmentent, des pelures sous les genoux et les coudes peuvent apparaître. En cas d'éruption cutanée, un gonflement des tissus peut survenir.

Si vous ne commencez pas le traitement au stade initial, vous risquez alors d'avoir du bleu autour des yeux et d'empirer le sommeil en raison de fortes démangeaisons. Aux premier et troisième trimestres, la dermatite allergique est la plus aiguë.

C'est important! Si une femme se peigne la peau, elle peut infecter les plaies et entraîner une complication de la maladie. Il faut ensuite passer une antibiothérapie pour faire face à la maladie.

Le diagnostic

Seul un médecin peut déterminer les causes de la dermatite allergique de contact. Ce sera presque impossible de le faire vous-même. Le spécialiste identifiera l'allergène afin d'élaborer des recommandations appropriées pour que la femme enceinte l'élimine et de prescrire un traitement en fonction du semestre et de la gravité de la maladie.

Si le patient découvre les premiers signes de la maladie, un type spécifique de dermatite ne pourra pas le déterminer. Le médecin examinera la peau affectée sur le corps, enregistrera l'historique de la maladie sur la base des informations reçues du patient et effectuera également des tests cutanés. Au moyen de tests, le spécialiste déterminera quelle substance est devenue la cause de la réaction agressive de l'organisme.

Le test d'allergie consiste en ce que le médecin applique des solutions d'allergènes différents sur la peau du patient et observe le lieu de la réaction. Parfois, vous devez passer des tests.

Traitement

En particulier, il faut:

  • abandonner l'utilisation de produits cosmétiques décoratifs;
  • enlevez les vêtements synthétiques de votre garde-robe;
  • changer le linge de lit dans la maison pour le coton ou d'autres matériaux hypoallergéniques naturels;
  • pendant les 9 prochains mois, il est conseillé d'oublier les shampooings, gels et masques de qualité médiocre - il est préférable d'acheter des produits conçus spécifiquement pour les femmes enceintes ou les enfants;
  • Il est recommandé de laver les vêtements avec des poudres hypoallergéniques ou des gels besfosfatnymi pour le lavage.

Le médecin élaborera un plan de traitement personnalisé comprenant des anti-inflammatoires et des antihistaminiques sans danger pour le fœtus. Tout traitement doit avoir lieu sous la surveillance d'un médecin.

Vous devrez supprimer les plats épicés, frits, gras, le café fort et les aliments en conserve du menu.

En outre, il est souhaitable de minimiser les aliments pouvant causer des allergies alimentaires - légumes rouges, baies et fruits, lait de vache entier, poisson et fruits de mer, fèves de cacao, etc. Les courgettes, les brocolis, les bananes et les pommes vertes sont beaucoup plus utiles et ne présentent aucun danger potentiel.

Les éléments suivants sont considérés comme des antiseptiques et des antifongiques sans danger en dermatologie:

  • Acide azélaïque;
  • La nystatine;
  • Cyclopirox;
  • La terbinafine;
  • La mupirocine;
  • Métronidazole;
  • L'érythromycine;
  • La clindamycine;
  • La perméthrine.

Remèdes populaires

En médecine traditionnelle également, il existe des outils efficaces contre la dermatite de contact. Les compresses et les lotions contenant de l'extrait d'églantier, de la décoction d'écorce de chêne, du jus de Kalanchoe, de la sève de bouleau diluée et du jus de pomme de terre sont sans danger pour le fruit.

Excellente aide pour mettre les feuilles de chou fraîches. La surface affectée peut être humidifiée avec de l'argousier ou de l'huile d'olive. Cet outil va accélérer la guérison de la peau.

Certains médecins ajoutent un traitement médical au bain et au lavage au savon à base de goudron, en mettant du gruau à partir de pommes de terre crues râpées. La thérapie combinée aide à guérir rapidement la dermatite.

Conclusions

Quoi qu'il en soit, le diagnostic de dermatite avec des allergies est impossible sans intervention médicale. Après avoir constaté les premiers signes de la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible.

Une femme enceinte doit régulièrement nettoyer la maison, porter des vêtements secs et propres en tissu non artificiel, boire des vitamines et suivre les recommandations des médecins.

Seul à faire face à la maladie dans la période de gestation est très difficile. Surtout lorsque les démangeaisons les plus courantes peuvent se transformer en une inflammation sévère et nuire à la santé de la mère et du bébé.