Que faire si vous êtes allergique aux piqûres d'insectes?

Les insectes qui mordent une personne sécrètent un poison spécial qui provoque souvent des allergies. La lésion est enflée, rouge et piquante. Dans les cas les plus graves, les symptômes du choc anaphylactique se manifestent: œdème laryngé, asphyxie, tachycardie et baisse de la pression artérielle.

Réaction allergique aux moustiques et mouches noires

La plupart des gens ont un petit bouton qui pique sur la peau après une piqûre d’insecte, qui passe progressivement sans laisser de trace. Mais parfois, la culicicose se développe, le plus souvent la pathologie survient chez une personne sujette aux allergies et chez les enfants.

Les principaux symptômes incluent:

  • gonflement, rougeur de la peau;
  • démangeaisons sévères au site de la morsure;
  • l'apparition d'une petite éruption cutanée, vésicules remplies de liquide.

Les symptômes ne peuvent apparaître que sur le site de la lésion ou se répandre dans tout le corps, provoquant une rhinite, un larmoiement, une conjonctivite, des crises d'asthme. Après plusieurs piqûres d'insectes, une personne s'inquiète de sa faiblesse générale, de son malaise, de ses maux de tête, de sa fièvre jusqu'à 39–40 ° C, de ses nausées, de ses vomissements, de sa diarrhée et de sa tachycardie. Dans les cas graves, adhésion secondaire à l'infection et à la suppuration, ulcération des plaies.

Les symptômes chez les enfants se manifestent immédiatement après avoir été piqués par un moustique. Chez les bébés, la réaction est plus prononcée car l’immunité de l’enfant n’est pas complètement formée. Sur le site de la lésion, une grande papule est formée, entourée d'une peau hyperémique et oedémateuse. Le diamètre de la cloque après une piqûre d’insecte peut atteindre 10 cm.Les enfants sont inquiets des démangeaisons importantes qui les empêchent de dormir la nuit. En râpant la plaie, une inflammation secondaire et une suppuration apparaissent. Les moustiques sont porteurs de diverses infections, telles que le paludisme, la tularémie. Par conséquent, en cas de signes de réaction allergique, il est nécessaire de prendre une pilule antihistaminique et de consulter un médecin spécialiste des maladies infectieuses ou un allergologue.

Allergie aux puces

Plus de 2 000 espèces sont connues et presque toutes peuvent mordre les gens en se nourrissant de leur sang. Le plus souvent, ces parasites vivent sur des animaux domestiques, mais tombent parfois sur la peau humaine, en tant qu'hôte intermédiaire. Souvent, il y a des lapins chiens, chats, rats et même des puces. Lors du perçage de la peau par les insectes, les personnes ressentent une sensation douloureuse. Cela se produit parce que les puces n'émettent pas de secret anesthésique spécial avec la salive. Le parasite injecte uniquement des enzymes toxiques qui empêchent la coagulation du sang.

Symptômes et signes d'allergie caractéristiques:

  • rougeur de la peau, formation d'un petit bouton;
  • démangeaisons sévères;
  • température jusqu'à 40 °;
  • essoufflement;
  • la diarrhée;
  • gonflement de la zone touchée après une piqûre de puce;
  • l'apparition d'urticaire dans tout le corps;
  • infection des plaies lors du peignage.

L'œdème peut être à des degrés divers, allant d'un léger gonflement à une augmentation impressionnante du volume corporel. La réaction généralisée est plus fréquente chez les enfants. La piqûre d'une puce qui vit dans le sol est accompagnée par la ponte des larves dans une plaie fraîche. Progressivement, cet endroit s'enflamme et commence à s'infecter, créant un environnement confortable pour le développement des œufs d'insectes. Après avoir examiné le patient, le médecin diagnostique une sarcopsillose. Les ulcères se trouvent le plus souvent sur les jambes.

La maladie dermatologique de la pulicose provoque une piqûre de puce humaine. Les symptômes suivants sont associés à la formation d’ulcères dans la cavité buccale, au larynx, à une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques, à une augmentation de la température corporelle, parfois à des lésions du système nerveux central et à des convulsions. Les puces humaines sont porteuses de maladies dangereuses.

Comment les symptômes allergiques apparaissent-ils lorsque les punaises de lit piquent?

Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, la salive des punaises de lit peut provoquer une forte réaction des insectes. Au cours d'une piqûre d'insecte, des enzymes spéciales et des anesthésiques sont libérés afin d'éviter toute douleur.

Au lieu de la défaite apparaît un gonflement, une rougeur. La peau commence à démanger. Le système immunitaire produit activement de l'histamine pour combattre le poison. Le sang arrive rapidement dans la région, entraînant avec lui des toxines nocives, qui sont excrétées du corps par les bronches et la cavité nasale pendant les éternuements. Mais une réaction allergique excessive peut entraîner un œdème laryngé étendu, des difficultés respiratoires, une chute brutale de la tension artérielle et un choc anaphylactique. Par conséquent, une personne dans cet état nécessite des soins médicaux urgents.

Les signes d'allergies incluent:

  • urticaire, érythème;
  • rhinite, larmoiement, éternuements fréquents;
  • démangeaisons de la peau;
  • essoufflement;
  • gonflement du visage, difficulté à respirer.

Ils peuvent se produire non seulement sur les piqûres de punaises, mais aussi sur leurs déchets - fèces et peaux chitineuses, qui restent sur la litière après une mue d’insecte. Lorsque ces particules sont inhalées, les personnes sensibles développent des symptômes de la réaction à l'histamine.

Les petits enfants sont particulièrement sensibles aux piqûres de punaises, car leur peau est plus fine que celle des adultes. L'enfant est plus difficile à supporter les effets d'une lésion sur le derme, le plus souvent une allergie, une suppuration des plaies et un gonflement du corps. Il est important que le bébé ne peigne pas les zones qui démangent, cela aidera à éliminer le risque d'infection tissulaire. Les blisters doivent être lubrifiés avec une crème spéciale.

Traitement d'allergie

Les premiers secours consistent à traiter le lieu mordu avec du savon et de l’eau, une solution faiblement concentrée de vinaigre ou de peroxyde d’hydrogène. Pour prévenir le développement de l'œdème allergique, appliquez froid. La glace est enveloppée dans un tissu de coton et maintenue sur une peau enflammée pendant 3 à 5 minutes. Il soulagera les symptômes du bicarbonate de soude qui démange avec de l'eau (1 c. À thé par 250 ml). Dans la solution préparée, éponger un morceau de gaze et le mettre à la place des rougeurs. Vous pouvez répéter la procédure plusieurs fois par jour.

Avec le développement d'une réaction forte, l'inflammation, la suppuration après la piqûre de punaises de lit, moustiques, puces, moucherons, une décoction de camomille, de sauge et de menthe poivrée a un bon effet curatif. Les herbes sont prises dans des proportions égales, versé de l'eau bouillante et insister pendant 2 heures. Puis filtrer, faire des compresses sur le site de la blessure. Cette recette convient aux enfants et aux adultes, le médicament ne provoque pas d'effets secondaires et d'irritation, soulage l'enflure, l'inflammation, accélère la guérison des tissus. Il est recommandé de prendre un antihistaminique dès les premiers signes d'allergie. Aide à soulager les symptômes graves des pilules pathologiques - Diazolin, Suprastin. Mais vous ne pouvez pas être traité avec ces médicaments pendant une longue période sans consulter un médecin.

Vous pouvez manipuler des outils de pharmacie spéciaux:

  • Comprimés: Diazolin, Claritin, Suprastin, Tavegil.
  • Pommades, crèmes: Gistan N, Advantan, Fenistil-gel.
  • Aérosol nasal: Aigue-marine, Vibrocil, Allergodil.
  • Collyre Acélastine.
  • Crèmes pour enfants: Bepanten, Panthenol, Drapolen.

Les médicaments doivent être prescrits par un dermatologue, un allergologue ou un spécialiste des maladies infectieuses. Les pilules indépendantes, non contrôlées et l'utilisation de crèmes peuvent entraîner une détérioration de la santé.

Les produits pharmaceutiques soulagent les démangeaisons, les rougeurs, l’inflammation, éliminent la peau sèche, préviennent l’infection de la plaie et accélèrent sa guérison. Les pommades sont hormonales et sans hormones. Le premier type est capable de pénétrer dans les couches profondes du derme et d'être absorbé dans la circulation sanguine, ce qui affecte le système immunitaire. Les médicaments non hormonaux sont utilisés pour les manifestations mineures de l'allergie aux piqûres d'insectes.

Pour prévenir les réactions à l'histamine, il est nécessaire de protéger la peau contre les attaques de parasites. En soirée, les zones ouvertes du derme sont traitées avec des répulsifs spéciaux. Un grand nombre de crèmes capables de faire fuir les insectes qui causent des allergies. Des moustiquaires sont fixées aux fenêtres afin de désinfecter les pièces et sont équipées de fumigateurs avec pilules anti-moustiques et anti-moucherons.

Une mesure de prévention est le nettoyage systématique des chambres, le nettoyage des tapis, des canapés. Traitement insecticide des plinthes, des fissures dans les murs et le sol. Le linge est lavé à 95 ° et repassé au fer chaud. Vous pouvez inviter chez vous un service spécial de désinfection des locaux.

Ce qui est important à savoir sur l'allergie aux piqûres d'insectes

Une forte allergie aux piqûres d’insectes est un problème qui touche beaucoup de gens. C’est beaucoup plus difficile à combattre, car la sensibilité élevée du corps aux morsures dure en général toute une vie, et dans de nombreux cas, les allergies peuvent augmenter d’une morsure à l’autre.

Souvent, une personne a une prédisposition héréditaire aux allergies. La situation environnementale défavorable, l'isolement croissant d'une personne (en particulier d'un enfant) de la nature, ainsi que certaines maladies, renforcent cette sensibilité accrue à diverses substances, augmentant ainsi le risque de réaction allergique prononcée à la morsure de presque n'importe quel insecte.

Les poisons, la salive et d’autres sécrétions d’insectes sont considérés comme des allergènes puissants. Parfois, même des poils chitineux dans l'air, des fragments de tégument externe et des excréments d'insectes peuvent provoquer une réaction allergique dangereuse.

Cependant, la plupart des allergies les plus graves sont observées après les piqûres d'hyménoptères. Dans 7% des cas, ce sont des abeilles, un peu moins souvent - des guêpes, des frelons, des bourdons et des fourmis tropicales. Beaucoup moins fréquemment, le corps réagit fortement aux piqûres de moustiques, moucherons, puces, punaises de lit et autres insectes non piquants.

La photo montre un exemple de réaction allergique grave à une morsure de frelon:

L'effet agressif du venin des insectes hyménoptères est dû aux particularités de ses composants. Par exemple, le venin d'abeille contient les substances suivantes:

  • La mélitine - ce composé détruit activement les globules rouges, provoque une inflammation aiguë, des spasmes musculaires et une altération du métabolisme des tissus, réduit la coagulation du sang.
  • Apamin - Cette protéine présente une similitude significative avec les neurotoxines de venin de serpent et de scorpion et stimule fortement la structure du système nerveux.
  • Hyaluronidase - aide le poison à se répandre dans tout le corps.
  • Phospholipase A - améliore le processus inflammatoire et stimule l'hémolyse des globules rouges.
  • Histamine - dilue les vaisseaux sanguins, provoque une inflammation.

En outre, une protéine spéciale incluse dans le venin d'abeille amène les mastocytes des tissus affectés à libérer leur propre histamine, qui est le principal activateur des processus allergiques.

Le poison de la guêpe est caractérisé par la présence de la substance kinine, qui provoque la dilatation des vaisseaux sanguins, la contraction des muscles lisses et provoque une inflammation aiguë. Et le venin de divers types de frelons contient également de l'acétylcholine, qui ralentit la fréquence cardiaque, abaisse la pression artérielle, réduit les muscles des bronches et augmente la sécrétion des glandes bronchiques.

Dans le monde entier, trois fois plus de personnes meurent d'une réaction allergique à une morsure d'insecte que d'une morsure de serpent, et une personne peut mourir d'une seule morsure.

La réaction aux piqûres d'insectes suceurs de sang - punaises de lit, puces, moustiques, etc. - est provoquée par la présence dans leur salive d'enzymes spéciales provoquant des allergies (par exemple, des substances empêchant la coagulation rapide du sang). En outre, une puce, par exemple, se mord souvent littéralement dans la peau, presque avec la tête, introduisant des substances irritantes supplémentaires dans la plaie.

La photo ci-dessous montre une puce au moment de la morsure:

Dans la salive des adultes, les punaises de lit contiennent un analgésique, de sorte que leurs piqûres sont pratiquement indolores et ne se retrouvent généralement que le matin. De plus, la salive des insectes suceurs de sang contient parfois des agents pathogènes de maladies très dangereuses: paludisme, peste, tularémie, hépatite B, anthrax et autres.

Symptômes et formes d'une réaction allergique aux piqûres d'insectes

La force de la réaction allergique d’un organisme dépend de la quantité et du degré d’agressivité de l’allergène injecté, ainsi que du nombre d’anticorps correspondants qui circulent dans le sang humain. D'une morsure à une morsure d'insectes de la même espèce, le titre en anticorps (c'est-à-dire leur concentration) peut augmenter. En conséquence, la force de réponse de l'organisme augmentera.

Après une piqûre d'insecte, une réaction allergique se produit parfois instantanément, et parfois elle ne se manifeste que pendant quelques dizaines de minutes, parfois - heures. S'il n'y a pas de sensibilisation à l'allergène, la peau rougit, se gonfle et se démange dans la zone des dommages. En règle générale, ces symptômes ne durent pas longtemps et disparaissent sans laisser de trace. Mais en présence de sensibilisation, le corps réagit beaucoup plus fortement et cette réaction ne se limite plus aux manifestations locales.

Photographie d'une réaction allergique à une piqûre d'abeille:

Ainsi, les symptômes d'une allergie aux piqûres d'insectes peuvent varier considérablement en nature et en gravité. Par exemple, les symptômes peuvent être:

  • Douleur locale, sensation de brûlure, enflure de la peau, enflure ou induration, hyperémie, démangeaisons, éruptions cutanées;
  • Généralisé - urticaire, conjonctivite, rhinite, faiblesse, fièvre avec ou sans frissons, vertiges, difficultés respiratoires, baisse de la pression artérielle, pouls rapide de remplissage faible, douleurs cardiaques, évanouissements.

Des maladies potentiellement mortelles telles que l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique peuvent également survenir.

La photo montre un exemple d'angioedema:

Les éruptions cutanées causées par les piqûres d’insectes peuvent également varier considérablement en intensité, en apparence et en localisation. Il peut s'agir de cloques, de nodules, de taches érythémateuses, d'érosion et d'autres variations. Dans les cas graves, une éruption nécrotique bulleuse hémorragique se produit.

Lors du peignage à travers la peau endommagée peut pénétrer l'infection. En même temps, les éléments de la peau se transforment en pustules (pustules) et parfois en ulcères qui ne guérissent pas longtemps.

Les réactions allergiques dues aux piqûres d’insectes peuvent être masquées par d’autres réactions allergiques, les éruptions cutanées pouvant être similaires. Par conséquent, dans chaque cas, vous devez essayer de déterminer exactement la cause de l'éruption cutanée.

Allergie chez un enfant: à quel point est-ce dangereux?

Souvent, les enfants réagissent aux effets de l’allergène plus fortement et plus longtemps que les adultes (bien que dans certains cas, la situation soit inverse). Les taches de piqûres d’insectes peuvent persister plusieurs jours.

Les piqûres d’insectes provoquent souvent de fortes démangeaisons: à cause de la démangeaison constante, l’enfant peigne parfois sa peau jusqu’au sang, ce qui présente un risque d’infection, ce qui peut constituer un risque supplémentaire pour la santé.

«Nous avons eu une très mauvaise situation l'été dernier. Nous sommes allés en Crimée pendant une semaine à Olenevka et Sasha a été mordue par une sorte de guêpe. Il dit grand et mince. Je pensais qu'il faisait l'imbécile, parce qu'en général il était un garçon calme et même s'il était blessé, il ne crierait pas. Immédiatement, il a viré au bleu du cri, on ne pouvait pas le retenir, on avait l’impression qu’il avait des convulsions. Une vue terrible. La main se gonfla aussitôt, et il ne put pas la plier. Une éruption cutanée est apparue et un visage s'est propagé à l'arrière. Et l'enfant agite toujours et crie. Eh bien, la clinique a été ouverte. Nous l'avons pris pendant un moment - vingt minutes s'étaient écoulées, il commençait déjà à s'évanouir, la température avait augmenté. Les médecins ont piqué quelque chose, mis le compte-gouttes, ont dit que l'enfant avait un choc anaphylactique et que si nous étions en retard, nous aurions pu le manquer. J'ai appris plus tard de quel genre de guêpes elles étaient. Ils disent que les noms de route sont appelés marron et large, et que la morsure est la plus douloureuse. En conséquence, nous avons été obligés de rester en Crimée pendant une autre semaine, car ce n'est que cinq jours plus tard que Sasha a été libérée du poste de secours d'urgence. ”

La photo ci-dessous montre un exemple d'irritation grave causée par des piqûres d'insectes chez un enfant:

Avec une forte sensibilisation au poison des hyménoptères, après une morsure, un enfant peut rapidement développer une réaction compliquée sous forme d'œdème de Quincke et de choc anaphylactique. Les parents du bébé doivent toujours garder présent à l’esprit ce qui suit: s’il ya une urticaire ou d’autres manifestations cutanées prononcées après une piqûre d’insecte, ainsi que l’apparition de symptômes allergiques courants, il est nécessaire de consulter un médecin d’urgence. Dans ce cas, il est préférable de ne pas se soigner soi-même, car de nombreux médicaments ont des limites d'utilisation pour les enfants.

Quel est le danger des allergies aiguës?

L'urticaire après les piqûres d'insectes n'est pas la manifestation la plus dure de l'allergie. Les symptômes d’intoxication générale, de chute brutale de la pression artérielle, d’asphyxie et d’effondrement sont beaucoup plus dangereux - tous pouvant constituer une menace pour la vie d’une personne.

Les complications les plus dangereuses de l’allergie sont le choc anaphylactique et l’œdème de Quincke.

L'œdème de Quincke ou, autrement, l'urticaire géante, est un œdème étendu de tissus présentant un tissu adipeux sous-cutané bien développé. Cet œdème est provoqué par une libération puissante dans le sang de substances biologiquement actives qui provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins et augmentent leur perméabilité.

Un gonflement important du larynx et de la langue est très dangereux - dans ce cas, le risque d'asphyxie est élevé et une personne peut mourir d'asphyxie. L'œdème cérébral est également à haut risque et peut entraîner l'apparition de symptômes neurologiques: convulsions et paralysie. Lorsque ces réactions graves aux piqûres d'insectes pour le traitement des allergies du patient devraient être hospitalisés d'urgence.

La photo ci-dessous montre un œdème de Quincke:

Le choc anaphylactique, qui se développe parfois aussi après une piqûre d’insecte, est dû à une altération de la circulation sanguine périphérique et centrale sous l’influence de substances biologiquement actives libérées dans le sang en grande quantité (en particulier la sérotonine).

La victime devient agitée. Il a le souffle court, la miction est perturbée, la confusion survient. La peau devient froide, bleuâtre et humide. Des nausées, des vomissements, de la diarrhée peuvent se rejoindre.

En cas de choc anaphylactique développé, on observe généralement une irritation de la peau après une piqûre d’insecte, accompagnée d’une douleur intense et d’un gonflement croissant. Les démangeaisons locales se propagent rapidement sur une grande partie du corps. Souvent, œdème laryngé, broncho-laryngospasme se rejoignent et chute de la pression artérielle. Sans traitement adéquat, une personne peut mourir dans les minutes ou les heures qui suivent l'asphyxie et un collapsus vasculaire adhérent.

Médicaments antiallergiques pour les piqûres d'insectes

Les médicaments antiallergiques utilisés après les piqûres d’insectes peuvent être répartis dans les groupes suivants:

  • Antihistaminiques ou inhibiteurs des récepteurs H1: Ière génération - Dimedrol, Diprazine, Suprastine, Tavegil, Diazoline, IIème génération - Astemizol, Terfénadine, IIIème génération - Loratadine (Claritine), Azélastine.
  • Stabilisateurs mastocytaires: nédocromil, kétotifène, intal.
  • Glucocorticoïdes: Prednisolone, Hydrocortisone, Bétaméthasone.
  • Médicaments symptomatiques: adrénaline, salbutamol, fénotérol.

Parmi les antihistaminiques contre les piqûres d’insectes, on prescrit plus souvent des médicaments de la nouvelle génération (II et III). Ils ne possèdent pas d'effets cardiotoxiques et hépatotoxiques, n'inhibent pas le système nerveux central, leur durée d'action est plus longue.

Largement utilisé pour les allergies, y compris les piqûres d’insectes, a été administré à Claritin. Cependant, il convient de noter que dans certains cas, la prescription est également justifiée par les préparatifs de la génération I, qui n'agissent pas longtemps, mais leur action est plus rapide.

Lors de la prise de médicaments, y compris Diazolin, Suprastin, Dimedrol et d’autres, il faut se rappeler que les substances médicamenteuses elles-mêmes peuvent dans de rares cas causer des réactions allergiques, jusqu’à l’œdème de Quincke.

Dans la médecine traditionnelle, la teinture de calendula, le jus d'oignon, le jus de plantain et le jus de citron, ainsi que la solution de bicarbonate de soude sont utilisés pour soulager l'irritation provoquée par les piqûres d'insectes. Pour les piqûres de moustiques, l'infusion de laconosa, on utilise de l'herbe à poux.

Un insecte effraie les huiles essentielles de girofle, d'anis, d'eucalyptus et de basilic.

L'hydrocortisone et d'autres glucocorticoïdes utilisés localement, par exemple sous forme de pommade, contribueront à soulager l'inflammation locale provoquée par les piqûres d'insectes.

Premiers secours pour le développement de l'allergie aux piqûres d'insectes

Pour les piqûres d'insectes piqueurs (guêpes, frelons, abeilles), vous devez immédiatement donner les premiers soins à une personne sans attendre les signes d'allergie.

Parfois, il semble à la victime que rien de grave ne s'est produit - vous penserez que la guêpe (ou l'abeille) a été mordue. Et le plus souvent, rien de vraiment terrible ne se passe. Cependant, une réaction allergique se développe parfois si rapidement que le score peut durer plusieurs minutes.

Quand une abeille mord, il est nécessaire de retirer le dard avec une pince à épiler le plus rapidement possible, car le sac contenant le poison qui y est associé continue de se contracter et de s’injecter le poison sous la peau. En cas de morsure de guêpes et de frelons, la piqûre ne doit pas être recherchée - ces insectes dans la plaie ne la quittent pas et peuvent piquer à plusieurs reprises.

Pas plus tard qu'une minute après le moment de la morsure, il peut être efficace d'aspirer le poison de la plaie (ceci doit être fait pendant une courte période, pas plus d'une minute, toujours en recrachant).

Ensuite, vous devez ralentir le taux d'absorption du poison dans le sang et contribuer à réduire le gonflement allergique local causé par une morsure d'insecte. Pour ce faire, vous devez attraper un rhume, par exemple un sac de glace.

Si une personne est sujette à de graves allergies aux piqûres d’insectes, elle le sait, mais il se trouve qu’elle n’a pas d’auto-injecteur avec adrénaline (en général, les personnes allergiques l’emportent toujours avec lui), il est alors utile de prendre des mesures supplémentaires. Lorsque vous mordez la jambe ou le bras, un garrot est appliqué sur le membre. Cela vous permettra de gagner du temps et que le poison ne pourra pas se répandre dans le corps avec la circulation sanguine. Appelez d'urgence une ambulance.

Les démangeaisons et les éruptions cutanées après une piqûre d’insecte aident à réduire les médicaments spéciaux: il peut s’agir de sprays et de pommades contenant du panthénol, du gel de Fenistil, des pommades hormonales telles que Advantan et Hydrocortisone, des baumes spéciaux de piqûres d’insectes destinés aux enfants des séries Gardex et Mosquitall.

Lors de la fourniture des premiers secours ne devrait pas:

  • Boire de l'alcool - afin d'éviter l'expansion des vaisseaux sanguins et accélérer l'absorption du poison dans le sang.
  • Pour refroidir la zone touchée par la morsure avec de la terre ou de l'argile crue, vous pouvez ainsi aggraver l'infection, y compris celle du tétanos, qui peut être fatal.
  • Essayer de faire sortir le poison de la plaie - un tel massage ne fera que provoquer une propagation accélérée du poison dans les tissus voisins.
  • Utilisez Diprazin et d'autres inhibiteurs de l'histamine H1 de la première génération dans les réactions allergiques graves. Ils sont inefficaces par rapport à l'histamine, mais ils peuvent réduire considérablement la pression artérielle, ce qui aggravera encore la situation.

Que faire avec des conséquences graves?

Le traitement des réactions allergiques compliquées doit être effectué par un médecin.

Au stade préhospitalier, l'inhalation de glucocorticoïdes au moyen d'un nébuliseur (0,25 mg de budézonide au stade compensé de la sténose, 0,5 mg au stade sous-compensé, 1 mg à la sténose laryngée du troisième degré) est utilisée pour traiter la sténose laryngée aiguë et normaliser la pression artérielle. Le nombre maximum d'inhalations - 3 avec un intervalle de 20 minutes.

Suprastin avec complications après piqûres d’insecte est utilisé avec l’inefficacité d’un traitement par inhalation ou en l’absence de nébuliseur - par voie intramusculaire ou orale (avec sténose compensée). Les glucocorticoïdes systémiques (prednisolone) sont injectés par voie intraveineuse, l'adrénaline par voie sous-cutanée.

Pour supprimer l'attaque d'étouffement, vous pouvez utiliser Berodual, Salbutamol - par le biais d'un inhalateur ou d'un nébuliseur.

Il faut se rappeler que lorsque les premiers signes d’une forme grave d’allergie après une piqûre d’insecte apparaissent, la victime doit être emmenée à l’hôpital le plus tôt possible (vous devez également consulter par téléphone les moyens de l’aider). S'il n'y a aucune expérience en matière de premiers secours à d'autres personnes, la victime doit être placée sur le dos, un coussin de vêtement sous la tête, prendre un verre et ne pas administrer de médicaments qui ne lui donnent pas entièrement confiance. Dans de nombreux cas d’allergie aiguë, ce sont les actions peu professionnelles de volontaires qui contribuent à aggraver la situation. La meilleure chose à faire est donc d’amener une personne chez un médecin le plus rapidement possible.

Allergie

Connexion

Une personne rencontre des insectes qui piquent à plusieurs reprises dans sa vie. Pour certains, il s'agit d'un phénomène courant qui ne cause pas beaucoup d'inconfort, pour d'autres, il s'agit d'un problème grave qui nécessite une intervention médicale. Certains cas de morsures sont même entachés de mort. Par conséquent, il est nécessaire de connaître les conséquences possibles du contact avec les insectes, les méthodes de premiers secours en cas de morsure et les principes de traitement.

Les effets des piqûres d'insectes

La piqûre d'un insecte provoque une certaine réaction du corps humain. Le degré de sa manifestation dépend de deux facteurs: le type d'insecte et l'état de santé de l'insecte mordu. La piqûre d'une espèce toxique a de graves conséquences sur la santé et nécessite une intervention médicale urgente. Les insectes non toxiques ne présentent souvent pas de danger pour la vie, mais ils provoquent parfois une grave réaction allergique. Cela est dû aux particularités du système immunitaire de la personne mordue et à sa tendance aux allergies. Si la victime est allergique, même une morsure de moucheron ou de moustique peut lui causer un œdème important, une éruption cutanée et une augmentation de la température corporelle.

Réaction allergique locale

Lorsqu'une personne a développé une immunité et que l'insecte qui l'a mordu n'était pas toxique, il existe une allergie locale de gravité variable. Il peut se manifester par un gonflement, une rougeur, un gonflement et des démangeaisons au site de la morsure. Ces symptômes provoquent des morsures d'araignées, de punaises de lit, de moucherons, d'abeilles, de guêpes, de bourdons, de frelons et de tiques. L'allergie se développe en réaction de l'organisme à des agents étrangers qui, avec la salive d'insecte, pénètrent dans les tissus humains. Des démangeaisons peuvent également survenir lors de la cicatrisation d'une plaie formée par une piqûre d'insecte.

Parfois, une bosse se forme sur la peau au site de la morsure. Cela se produit pour plusieurs raisons:

  • l'immunité ne fait pas face à la neutralisation des substances toxiques de la salive d'insecte et l'infiltration se produit;
  • une infection a pénétré dans la plaie formée après la morsure;
  • sous la peau, se développent des larves d'insectes qui piquent une personne (caractéristique des mouches à ventre).

Après une piqûre d'insecte, les ganglions lymphatiques peuvent devenir enflammés et grossir. Il s’agit d’une réaction du système lymphatique qui empêche la propagation de l’infection dans tout le corps.

Réaction allergique systémique

Une réaction allergique plus grave, provoquée par les morsures de frelons, guêpes, abeilles, bourdons et autres insectes piqueurs, est une réaction systémique du corps. Ses conséquences sont:

  • éruption rouge sous la forme de taches ou de papules, peut s'étendre aux zones de la peau qui sont loin d'être mordues;
  • Œdème - affecte non seulement les endroits affectés par les morsures, mais également d'autres parties du corps. Le plus grand danger est le gonflement des voies respiratoires, car il y a un risque de suffocation;
  • Le choc anaphylactique est une réaction allergique se développant rapidement, caractérisée par une forte diminution de la pression artérielle, une perte de conscience et un arrêt cardiaque. Peut se produire avec plusieurs piqûres d'insectes piqueurs, le plus souvent des frelons.

Premiers secours pour les piqûres d'insectes

Peu importe la gravité de l'état d'une personne après une piqûre d'insecte, un certain nombre de précautions doivent être prises pour que son bien-être ne se détériore pas. Tout d'abord, en ce jour devrait arrêter de fumer, l'alcool et les mouvements actifs. Tout cela provoque l'expansion des vaisseaux sanguins et, par conséquent, augmentera la vitesse de distribution des substances toxiques dans le corps. Pour la même raison, vous ne pouvez pas chauffer la morsure. Les autres actions se limitent à limiter la zone d'inflammation. Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Refroidissez la morsure et pressez-la avec un bandage.
  2. Si un grand nombre de morsures sont concentrées sur le bras ou la jambe, le membre est alors soulevé pour soulager les poches.
  3. Désinfectez les piqûres avec de l'iode, de l'alcool ou un autre antiseptique.
  4. Utilisez n'importe quelle solution qui soulage les démangeaisons et l'enflure (savon, soude, sel, etc.).
  5. Prenez le médicament contre les allergies - diazoline, loratadine, suprastine, etc.

Une heure après le premier secours fourni à la victime, il est nécessaire d’évaluer son état et d’élaborer un plan d’action. Dans les cas où il existe une forte réaction allergique avec une détérioration significative de la condition humaine, il est possible qu’elle ait été piquée par une espèce d’insecte toxique. Ensuite, le patient devrait être hospitalisé d'urgence.

Traitement allergique

Si vous êtes allergique aux piqûres d’insectes, le traitement peut être effectué à l’aide de remèdes populaires et de médicaments, en fonction de la gravité des symptômes. Après les premiers soins, des médicaments sont disponibles.

Recettes de médecine traditionnelle

Parfois, une réaction allergique se développe très rapidement et il est urgent d'éliminer les symptômes. Ensuite, pour le traitement des moyens les mieux adaptés pouvant être préparés à partir d’ingrédients naturels ou de ce qui se trouve dans chaque foyer. Les recettes suivantes sont efficaces:

  1. De l'eau Même un simple lavage des piqûres à l'eau froide aide à éliminer les démangeaisons et l'enflure.
  2. Solution de savon. Préparez un mélange concentré d’eau et de savon noir. Les pansements imbibés de cette solution soulagent les démangeaisons, les rougeurs et les bosses sur le site de la morsure.
  3. Gadgets et thé de rubdown. Vous pouvez utiliser comme thé noir ordinaire et les frais de médicaments.
  4. Fixez une feuille de pissenlit fraîche sur la plaie et fixez-la pendant 3 heures. Après avoir remplacé la feuille par une nouvelle.
  5. Dans un verre d'eau fraîche est ajouté à 1 cuillère à café de sel et / ou de soda. Cette solution peut effacer les endroits mordus ou faire des lotions avec elle. Le gruau de poudre de soude est également utilisé. Cela aide de se gratter et de gonfler.
  6. Dentifrice ou pommade au menthol. L'effet rafraîchissant du menthol soulage les brûlures et les démangeaisons. Mais cette pommade ne peut pas être appliquée aux plaies ouvertes.
  7. Une solution de vinaigre et d'eau dans une combinaison de 1: 1. Utilisé pour frotter les morsures ou les lotions. La compresse peut être laissée pendant 30 à 40 minutes. Après cela, vous devez faire une pause de quelques heures. Avant la procédure suivante, la peau est frottée avec de l'alcool. La solution acétique aide à éliminer l’œdème au site des piqûres.
  8. Décoction concentrée de feuilles et tiges sèches de Veronica officinalis. Vous pouvez utiliser pour essuyer la peau affectée ou faire des compresses pendant 2 heures. Placez recouvert d'une compresse doit être enveloppé avec un bandage ou en polyéthylène. Veronica officinalis a une action antiallergique et est capable de soulager l'inflammation après les morsures d'araignées et de presque tous les insectes.
  9. Jus d'oignon La moitié de l'oignon est appliquée sur la piqûre ou une compresse est faite d'oignon finement haché.
  10. Les feuilles de persil sont broyées jusqu'à ce que le jus soit extrait et appliqué sur la peau affectée.
  11. Pour réduire l'inflammation, le gonflement et l'œdème, la région de la morsure est essuyée avec une solution d'ammoniaque, d'alcool borique ou d'éthyle dilué avec de l'eau dans des proportions égales. L'acide borique peut être utilisé pour fabriquer des lotions qui changent en séchant. Réduire les bosses aide à essuyer les piqûres avec de l'iode.
  12. La bouillie de feuilles de plantain est disposée sur la morsure et fixée avec un bandage.
  13. Dans deux verres d'eau bouillante, ajoutez 1 cuillère à soupe de millepertuis sec, d'écorce de menthe et de chêne. Le mélange est bouilli à feu doux pendant environ 15 minutes et filtré. La décoction à froid sert à faire des lotions.
  14. Le gruau d'une feuille de chou est appliqué sur les sites de morsure.
  15. Faire un mélange d'huiles: 1 cuillère à soupe de légume, 5 gouttes de citron et 5 gouttes de menthe. Saturer la gaze avec le mélange d'huile et appliquer à la morsure. Couvrir le pansement avec du polyéthylène et fixer avec un pansement.

Les médicaments

Parmi les médicaments utilisés pour éliminer les effets d’une piqûre d’insecte, l’avantage est celui des pommades et des gels. Mais dans les cas graves, il est nécessaire de prendre des pilules ou des injections de médicaments pour soulager la douleur et l’inflammation. Le traitement des allergies aux piqûres d'insectes peut inclure les groupes de remèdes suivants:

  1. Antihistaminiques - réduire l'enflure et les démangeaisons. Par exemple, gel de fenistil, benadril, tavegil, loratadine. Pour les grosses bosses au site de la morsure, ils sont prescrits en association avec des antibiotiques tels que l'azithromycine, la ciprofloxacine, l'amoxiclav.
  2. Glucocorticoïdes - réduisent l'enflure et l'inflammation. Par exemple, la pommade à la flucine, au sinaflan, à la prednisolone et à l'hydrocortisone.
  3. Un complexe d'antibiotiques et de glucocorticoïdes - prescrit pour l'oedème, les bosses, les infections au site de la morsure, un processus inflammatoire important. Par exemple, cremgen, thymistine, hyoxysone, triderm.
  4. Les pommades antibiotiques - réduisent l'inflammation et les infections, sont prescrites pour guérir sur le site de la morsure. Par exemple, oflokain, lévomékol, lévosine, sintomycine.
  5. Corticostéroïdes - ont un effet anesthésique et réduisent l'enflure. Par exemple, la prednisone.
  6. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - éliminent la douleur, la fièvre, l’inflammation. Par exemple, l'acétaminophène, l'aspirine, l'ibuprofène.
  7. Antiseptiques - soulagent les démangeaisons et la douleur. Par exemple, menovazine.

Parfois, le médecin prescrit une compresse à partir de plusieurs groupes de médicaments. Par exemple, soulage bien le gonflement et le gonflement au site de la compresse mordante à base de Dimexidum. Pour ce faire, il est dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 4 et ajouter un antibiotique, une pommade d'hydrocortisone et de l'héparine. La compresse du mélange est appliquée sur les zones touchées pendant 2 heures.

En cas de réaction allergique systématique avec difficulté à respirer, utilisez les moyens suivants:

  • injection d'épinéphrine;
  • des glucocorticoïdes et des préparations diurétiques pour soulager l'œdème, par exemple l'hydrocortisone, le furosémide;
  • des antihistaminiques;
  • les corticostéroïdes;
  • goutte à goutte d'oxygène;
  • trachéotomie ou intubation trachéale.

Lorsqu'un choc anaphylactique se produit, la victime est hospitalisée et des mesures sont prises pour rétablir l'activité cardiaque et la respiration:

  • massage cardiaque, ventilation artificielle des poumons;
  • administrer de l'adrénaline ou de l'épinéphrine;
  • utilisation de glucocorticoïdes, d'antihistaminiques, de corticostéroïdes, de bronchodilatateurs;
  • perfusion intraveineuse de solutions colloïdales et salines pour normaliser la pression.

Thérapie longue

Lorsqu'une personne est au courant de la présence d'une allergie aux piqûres de certains insectes, elle doit se protéger le plus possible. Pour ce faire, vous pouvez effectuer les opérations suivantes:

  1. Utilisez des répulsifs, par exemple off, autan, glous. Il est nécessaire d'éviter les lieux d'accumulation d'insectes, de porter des vêtements qui couvrent le corps le plus possible, de ne pas utiliser des produits cosmétiques ou des parfums excessivement parfumés.
  2. Emportez une trousse de premiers soins contenant des produits de premiers soins pour les allergies.
  3. Apprenez à faire des injections vous-même.
  4. Achetez des identifiants médicaux - un bracelet ou un pendentif. Ils contiendront des informations sur les caractéristiques des allergies et aideront les médecins à fournir les premiers secours.

Ces techniques sont particulièrement importantes à observer chez les enfants. Si l'enfant est petit, il est nécessaire que, dans son environnement, il existe des personnes connaissant la présence d'allergies et capables de fournir les premiers soins.

Si une personne a observé à plusieurs reprises une allergie systémique, ou une réaction locale étendue, qui s'aggrave à chaque nouveau cas, il est utile qu'elle subisse un traitement d'immunothérapie. Cela peut empêcher le développement d'allergies aiguës lors de la prochaine piqûre d'insecte.

Réaction allergique à un moucheron

Un insecte aussi petit, comme un moucheron, est également dangereux, en particulier pour les personnes allergiques. Il existe près de 2000 espèces différentes de simulies. Leur salive est à des degrés divers toxique pour les tissus humains. Très souvent, la victime ne remarque même pas immédiatement qu’elle a été mordue. Cela est dû au fait que, d’une part, l’insecte est très petit et, d’autre part, lorsqu’on mord la morsure, l’anesthésique est injecté dans le corps. Mais développez rapidement un œdème et de fortes démangeaisons.

Les moucherons peuvent attaquer les humains très rapidement. Le plus grand danger est leur attaque massive. Mais même des piqûres uniques de certaines espèces ont parfois des conséquences graves, car les moucherons souffrent de peste, de tularémie, de myxomatose et d'hémosporidose. Par conséquent, les répulsifs doivent être utilisés, surtout si vous devez marcher par une journée chaude près des plans d’eau ou des hautes herbes. Par temps frais et en soirée, la probabilité d'être mordu par un moucheron est considérablement plus faible.

La réaction aux piqûres de moucherons peut se manifester par une allergie locale et, moins fréquemment, par une allergie systémique. Les morsures douloureuses causent des symptômes plus graves. Les changements locaux se manifestent comme suit:

  • rougeur de la peau dans les endroits de concentration de morsure;
  • plaies simples sur le site de la morsure, entourées d'un halo rougi;
  • gonflement des parties mordues du corps;
  • éruption cutanée variée et érythème aigu;
  • brûlure, démangeaisons sévères et douleur de la peau mordue;
  • gale noire dans les endroits peignés morsures.

La mesure dans laquelle la réaction allergique à la morsure du moucheron sera exprimée dépend de plusieurs facteurs: le nombre de morsures, la variété de toxines dans la salive des insectes, l’âge et l’état de la santé humaine. Un grand nombre de morsures ou d'infection dans les plaies entraîne une grave intoxication du corps. Dans ce cas, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • augmentation de la température corporelle de 37 à 39 ° C;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • la tachycardie;
  • abaisser la pression artérielle;
  • choc anaphylactique.

Pour le traitement des allergies causées par la morsure d'un moucheron, les mêmes remèdes sont utilisés que pour attaquer d'autres insectes. Le traitement vise avant tout à soulager les démangeaisons et à prévenir ainsi les éraflures, les plaies et les infections du corps. Pour ce lieu, les piqûres sont traitées avec des pommades et des solutions antiprurigineuses, refroidies, imbibées et constamment désinfectées. S'il n'est pas possible d'éviter la pénétration de l'infection dans le corps, des antibiotiques sont prescrits, des lotions avec des antiseptiques, il est parfois nécessaire de recourir à la chirurgie. Au stade de la récupération, continuez à désinfecter la peau et utilisez des gels et des onguents cicatrisants.

Les piqûres d'insectes peuvent avoir des conséquences très désagréables. Par conséquent, avant de partir, il est préférable de vous protéger le plus possible. S'il n'est pas possible d'éviter la morsure et qu'une réaction allergique se soit produite, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une décision indépendante sur l'utilisation de médicaments anti-allergiques ne peut qu'aggraver l'état de santé.

Réaction allergique aux piqûres d'insectes: symptômes et traitement

Abeilles et guêpes, frelons et insectes dangereux, sautant d'animaux domestiques et sauvages, les puces sont des insectes dont les piqûres peuvent causer beaucoup de problèmes. Irritation et démangeaisons, rougeur et gonflement - toutes les manifestations de l'allergie, qui apparaissent en raison des caractéristiques individuelles de chaque corps humain.

Pourquoi les allergies aux piqûres d'insectes?

Les manifestations allergiques qui provoquent des piqûres d'insectes apparaissent le plus souvent sous l'action du poison, qui fait partie de la salive des insectes.

En plus de provoquer une réaction, des raisons telles que:

  • Hérédité (si un membre de la famille souffre de réactions allergiques, cela peut être transmis);
  • Sensibilité accrue. Cela peut être dû à certaines maladies, la malnutrition (quand trop de colorants, les arômes s'accumulent dans le corps), la pollution de l'air;
  • L'effet négatif d'une enzyme particulière sécrétée par les insectes.

En outre, certains insectes, par exemple les puces - ne font que mordre le tissu avec la tête, introduisant ainsi dans la plaie un nombre encore plus important de composés irritants.

Manifestations d'allergies aux piqûres d'insectes

L'intensité et la durée d'une réaction allergique chez un patient sont directement déterminées par le degré d'agressivité de l'allergène et le niveau d'anticorps du corps vis-à-vis de ces composés.

Symptômes d'allergies légères

Les allergies bénignes peuvent se manifester avec les symptômes suivants:

  • La douleur à la place de la morsure directe - elle peut être d’intensité variable et pire au toucher;
  • Une rougeur et un léger gonflement se développent au site de la morsure et, au toucher, la peau au site de la morsure sera chaude;
  • Il y a des démangeaisons et de petites éruptions cutanées autour du lieu de l'œdème - tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Symptômes d'allergies aiguës

Une forme aiguë d'allergie se manifestera avec les symptômes suivants:

  • Tout d'abord, des problèmes respiratoires se manifestent: il est difficile pour le patient de respirer, de respirer profondément et d'expirer. La respiration sera lourde, la dyspnée.
  • Il se manifeste partout dans l'urticaire corporel ou directement sur le site de la morsure.
  • Le visage et les lèvres, la région du larynx et du cou, ainsi que le site de la morsure lui-même et autour de celui-ci gonflent.
  • L’anxiété non motivée et les crises d’angoisse augmentent - c’est un effet négatif du poison sur le travail du système nerveux central et une intoxication générale du corps.
  • Un afflux de sang sur le visage et l'apparition de transpiration sur le front et les tempes.
  • Trouble perturbé et accéléré ou indiscriminé - effet négatif sur le fonctionnement du système cardiovasculaire.

L'angioedème et le choc anaphylactique peuvent avoir des conséquences plus graves. Ils menacent clairement la vie du patient en l'absence d'une assistance opportune.

L'allergie est un grave problème de la société moderne. Plus de 93% des personnes au moins une fois dans leur vie l'ont rencontré: toux, démangeaisons, larmoiement et autres. Le plus tôt vous commencez le traitement, mieux ce sera. L'outil soulage non seulement les symptômes des réactions allergiques, mais élimine également la cause.

En règle générale, le problème disparaît 15 minutes après l'utilisation des gouttes. C’est un complexe végétal naturel, créé à partir d’herbes naturelles. Je peux conseiller le médicament à mes patients en toute confiance!

Premiers secours pour les piqûres d'insectes

Lorsque les premiers signes d’une allergie à une morsure d’insecte apparaissent, en particulier si ces derniers sont localisés au niveau des lèvres, du cou et de la tête, il est important de prendre les mesures de premiers secours et d’attendre que l’ambulance soit présente.

Lorsqu’un insecte pique, la séquence des actions jusqu’à l’arrivée des médecins est la suivante:

  • Si la piqûre reste dans la plaie après la morsure, il est important de l’enlever soigneusement en la retirant avec précaution. Il est important de ne pas endommager le sac de poison situé à son extrémité lors de telles manipulations.
  • Au lieu de la morsure - appliquez de la glace ou une compresse imbibée d’eau froide;
  • Faites glisser les membres avec une cravate ou une ceinture au-dessus de la morsure de 10 à 12 cm au-dessus de la morsure, si la morsure est dans les membres supérieurs ou inférieurs en l'absence de froid;
  • Le patient doit être étendu sur une surface plane, horizontale et dure, avec la tête et les épaules relevée. Ceci assurera une respiration normale et empêchera les attaques d'étouffement;
  • En cas de gonflement du visage et du cou, de problèmes d'élocution, il est interdit de donner de l'eau ou des comprimés au patient. Ces symptômes parlent d'un gonflement du larynx muqueux et de l'œsophage, et la prise d'un comprimé ou d'eau peut provoquer une asphyxie;
  • Il est important d’ouvrir les fenêtres et d’assurer un flux d’air adéquat;
  • Si la trousse de secours contient un antihistaminique au format d'injection, entrez-le.

Allergie aux piqûres de moustiques

Les insectes suceurs de sang sont omniprésents presque partout sur la planète et les gens sont exposés aux morsures dans la forêt, près des rivières et des lacs, dans la rue et chez eux.

La plupart des gens ont un petit bouton qui pique sur la peau après une piqûre d’insecte, qui passe progressivement sans laisser de trace. Mais parfois, une culicicose se développe - une réaction allergique à une piqûre de moustique.

La principale raison du développement d'allergies aux piqûres de moustiques est un coagulant empoisonné contenu dans la salive d'un animal. Ce poison est introduit par une piqûre afin d'éviter une coagulation sanguine rapide, nécessaire au moustique pour obtenir le volume de liquide biologique dont il a besoin.

Le poison contient des structures protéiques spéciales auxquelles l'organisme humain réagit avec le développement d'une allergie.

Les allergiques aux piqûres de moustiques se manifestent comme suit:

  • Gonflement jusqu'à 10 cm de diamètre;
  • Il y a des papules remplies de liquide clair;
  • Il y a une forte démangeaison et une sensation de brûlure;
  • Une rougeur de la peau apparaît au niveau du site de la morsure et autour de celui-ci.
  • La température corporelle augmente au site de la morsure;
  • S'il y a beaucoup de piqûres ou d'intolérance prononcée, la température corporelle globale peut augmenter.

Lors d’une réaction allergique grave, ces symptômes apparaissent:

  • L'œdème;
  • Des crises d'asthme bronchique;
  • Essoufflement;
  • Palpitations cardiaques;
  • Suffocation;
  • Baisse de la pression artérielle;
  • Des nausées;
  • Transpiration excessive;
  • L'insomnie;
  • Des vertiges;
  • Évanouissement;
  • Œdème de Quincke;
  • Choc anaphylactique.

Chez les enfants, la réaction est plus prononcée car l’immunité de l’enfant n’est pas complètement formée:

  • Une grande papule est formée au site de la blessure, entourée d'une peau hyperémique et oedémateuse;
  • Le diamètre de la cloque après une piqûre d’insecte peut atteindre 10 cm;
  • Perturbé par de fortes démangeaisons, qui ne dorment pas la nuit;
  • En râpant la plaie, une inflammation secondaire et une suppuration apparaissent.

Allergie piqûre d'abeille

Les piqûres d'abeilles conduisent à de graves allergies. Une piqûre d'abeille, pénétrant dans la peau, libère des substances toxiques qui sont transportées dans le corps avec du sang.

Le venin d'abeille contient de tels composants biologiques:

  • Enzymes (protéines) qui endommagent les tissus. Il s'agit de la hyaluronidase (dont la fonction est la propagation du poison par le système lymphatique), de la phosphalipase A (augmente l'inflammation), de la mésophospholipase et de l'alpha-glucosidase;
  • Les peptides ont un effet toxique sur le corps de la victime. Ceux-ci incluent la mélittine (détruit les globules rouges), l’apamine (irrite les cellules nerveuses, provoquant leur excitation), la tertiapine (affecte l’appareil neuromusculaire), le cardiopep, etc.
  • Acides aminés comme l'histamine, la dopamine, la noradrénaline - bien que ces composants soient présents en quantités microscopiques et que la plupart d'entre eux ne soient pas des allergènes, la protéine libère de l'histamine à partir de cellules, tandis que l'action de substances toxiques entraîne un gonflement, des rougeurs et des démangeaisons autour de la piqûre;
  • sucres, lipides, ferromones.

En ce qui concerne les manifestations d'allergie après une morsure - leurs symptômes sont faciles à reconnaître, ils nécessitent parfois des soins médicaux d'urgence.

Ces symptômes sont:

  • Gonflement au site de la morsure et rougeur de la peau;
  • Attaques de douleur intense, surtout au contact;
  • Sensation de brûlure et de démangeaisons à la morsure.
  • Augmenter sans raison apparente sur le site de la température de la morsure;
  • Nausées et vomissements
  • Eruption cutanée sous forme d'urticaire - petites lésions acnéiques remplies de liquide.

En ce qui concerne les réactions allergiques dans lesquelles vous devriez immédiatement consulter un médecin - les médecins émettent les symptômes suivants:

  • L'apparition de respiration sifflante et de douleur dans le sternum - affecte l'effet négatif de l'œdème sur le travail du système respiratoire;
  • Le patient a une interruption respiratoire, une difficulté à avaler et des problèmes d'élocution;
  • Attaques de vertiges et d'essoufflement - affecte le travail du système nerveux central.

Histoires de nos lecteurs!
"J'ai une allergie saisonnière annuelle. Je vis dans une maison privée, je bricole dans le jardin, bien que je souffre d'une réaction allergique au pollen de nombreuses plantes. En résumé, je passe mes journées d'été avec un écoulement nasal constant, une toux, des démangeaisons et un gonflement.

A commencé à prendre ces gouttes sur les conseils d'un ami. Les symptômes se sont lentement atténués, j'ai commencé à me sentir plus facile, la rhinite allergique et le nez qui coule ont cessé de gêner. Un bon médicament pour les allergies et les maladies et carences connexes, je le recommande! "

Allergie aux piqûres de puces

Le processus pathologique dans ce cas peut apparaître périodiquement et se montrer:

  • L'apparition de rougeurs au site de la morsure, ainsi qu'une légère compaction, qui peut être facilement ressentie à la palpation;
  • Démangeaisons et sensation de brûlure au site de la morsure immédiate, bien qu'une lésion plus importante de la peau ne soit pas exclue;
  • Dans de rares cas, une suppuration du site de la morsure est possible et, en cas de grattement intense, une infection de la plaie.
  • Rarement, l'élévation de la température locale sur le site de la morsure peut aussi se manifester.
  • Les ganglions lymphatiques peuvent augmenter de taille.

Selon les médecins, les piqûres de puces peuvent entraîner des problèmes respiratoires, des crises de migraine, un dysfonctionnement gastro-intestinal et des chutes de pression.

Dans ce cas, il est utile d'amener immédiatement le patient dans un établissement médical, car en l'absence d'assistance médicale opportune, un choc anaphylactique peut survenir.

Allergie aux punaises de lit

Comme pour tout type d'allergie, les effets négatifs peuvent se manifester sous forme de manifestations locales et de réactions allergiques générales. En particulier, les piqûres de punaises de lit sont multiples.

Les allergies les plus courantes sont les symptômes suivants:

  • Gonflement et gonflement au site d'une morsure immédiate;
  • Les attaques de la démangeaison grave, rougeur de la peau dans et autour de la morsure;
  • L'apparition d'un "chemin" spécifique des morsures, une augmentation de la température corporelle dans les lieux de localisation des morsures.

Les symptômes courants d'une allergie provoquée par une piqûre de punaise de lit sont appelés par les médecins:

  • Apparition de vésicules rouges et démangeaisons et de rhumes accompagnés de larmes abondantes;
  • Les attaques de bronchospasme et d'asphyxie, gonflement du visage et du larynx - affecte l'impact négatif sur le travail du système respiratoire;
  • L'apparition d'un choc anaphylactique - peau claire et sueur collante, baisse de la pression artérielle et évanouissements.

Fatigué de la dermatite?

Peeling de la peau, éruption cutanée, démangeaisons, ulcères et vésicules, les fissures sont tous des symptômes désagréables de la dermatite.

Sans traitement, la maladie progresse, la zone cutanée touchée par les éruptions cutanées augmente.

Nos lecteurs recommandent d’utiliser le nouveau remède - la cire crème HEALTH avec venin d’abeille.

Il a les propriétés suivantes:

  • Élimine les démangeaisons après la première utilisation.
  • Restaure, adoucit et hydrate la peau.
  • Élimine les éruptions cutanées et la desquamation après 3-5 jours
  • Après 19-21 jours, élimine complètement les plaques et leurs traces
  • Empêche l'apparition de nouvelles plaques et une augmentation de leur superficie

Allergie aux piqûres d'insectes chez les enfants

Chaque enfant réagit presque également à chaque piqûre d'insecte, le corps est intoxiqué et se manifeste par des éruptions cutanées allergiques et l'apparition d'un bronchospasme, d'une rougeur de la peau, d'une muqueuse oculaire et d'un choc anaphylactique.

En raison d'une dose même insignifiante de toxines et de poisons injectés par un insecte mordu, il peut provoquer une issue fatale aux conséquences négatives, accompagné de vomissements et de crampes, de diarrhée. En même temps, chez un adulte, cela ne provoque que des maux de tête.

Les piqûres d'abeilles sont les plus dangereuses pour un petit patient - les manifestations d'une réaction allergique peuvent être une évolution bénigne, une faiblesse générale et une rougeur du derme à l'endroit même de la morsure, de la fièvre et des frissons, ainsi que des manifestations plus graves modérément sévères.

Complications possibles après une piqûre d'insecte

En ce qui concerne d'éventuelles complications après la piqûre d'un insecte, les médecins identifient les principales et négatives conséquences suivantes:

  • S'il y a une infection dans la plaie, il peut y avoir une suppuration et un processus inflammatoire interne, provoquant une nécrose des tissus et la nécessité de retirer chirurgicalement les tissus affectés;
  • Si des effets allergiques atypiques apparaissent - convulsions et vomissements, nausées et essoufflement, les médecins ne peuvent pas diagnostiquer rapidement et prendre les mesures appropriées. En conséquence - un résultat négatif;
  • Si l'insecte est entré dans l'oreille ou le larynx, sur la membrane muqueuse de l'œil, une forte rougeur et une irritation, un gonflement et une suppuration se manifestent. Bien qu'il ne soit pas rare qu'un insecte ponde des larves dans le corps humain - dans ce cas, des suppurations sous-cutanées se développent, une infection du corps par envahissement pathogène;
  • Après avoir été piqué par certains insectes, tels que les mouches Tse Tse ou les moustiques, l’infection par un certain nombre de maladies exotiques est possible, ce qui peut être difficile à reconnaître et à traiter;
  • La défaillance des organes respiratoires l’affecte également: l’asthme bronchique et sa forme allergique se développent.

Diagnostics

Avec le développement de l'intoxication allergique après avoir été mordu par des insectes - les médecins s'adressent à un certain nombre de mesures de diagnostic:

  • Recueillir les antécédents et le mode de vie du patient - le médecin découvre où se trouve la personne le plus souvent, quels symptômes indiquent une morsure, effectue un examen physique du site de la morsure et lorsque des corps étrangers y sont détectés, la piqûre l'enlève;
  • Une numération sanguine complète est donnée - elle aide à déterminer le niveau d'éosinophiles, les cellules qui participent le plus activement au développement du processus allergique;
  • Mesure de l’ECG et de la pression, analyse biochimique de la composition du sang - les résultats montrent le niveau des organes et systèmes internes;
  • Une étude spécifique - détermination du taux d'immunoglobuline E. Dans ce cas, le sérum est examiné - les résultats aideront à déterminer quel insecte a mordu et a provoqué une réaction allergique.
  • Échantillons de l'étude du derme - cette analyse est réalisée en période de rémission et aide à déterminer l'étendue des lésions cutanées.

Traitement d'allergie aux piqûres d'insectes

La méthode de traitement dépend de l’insecte, du type d’insert et de la force de la manifestation d’une réaction allergique - au cours du traitement, les médecins utilisent à la fois des pilules et des injections.

Les injections

Dans les allergies sévères, il est important de prendre les mesures suivantes:

  • Introduisez par voie intramusculaire l’ampoule de tout antihistaminique, par exemple:
    • Suprastin - aide à soulager l'œdème de Quincke et s'applique aux réactions allergiques dues aux piqûres d'insectes, à la conjonctivite et aux allergies alimentaires. Le coût de la drogue - 136-156 roubles;
    • Diphenhydramine - renforce l'effet des histamines et aide à soulager l'enflure, à détendre les muscles, à gonfler et à provoquer des démangeaisons au cours de l'allergie. Le coût de la drogue - 25-33 roubles;
    • Tavegil - médicament antiallergique utilisé lors d’un choc anaphylactique et comme prévention d’une réaction allergique causée par une morsure d’insecte. Le coût de la drogue varie entre 162 et 254 roubles;
  • Les corticostéroïdes sont administrés à égalité avec eux - ils aident à éliminer rapidement le gonflement pathologique, empêchant ainsi la survenue de crises d'asthme.
    Le plus couramment prescrit:

    • Dexaméthasone - soulage le gonflement pathologique et l'inflammation, agit comme une composition antiallergique, fournissant un effet anti-exsudatif. Coût de 124 à 198 roubles;
    • Hydrocortisone - le médicament a un effet anti-inflammatoire et a un effet anti-allergique prononcé, agit comme un médicament immunosuppresseur. Le coût de la drogue dans le format d'injection pour l'injection est de 220-223 roubles.

En cas de choc anaphylactique est injecté au patient:

  • Épinéphrine - Il est prescrit pour les réactions allergiques de type immédiat et les crises d'essoufflement. La posologie est calculée individuellement de 0,1 à 0,3 ml, son coût moyen est de 88 à 94 roubles.

Pommades, crèmes et gels

Pour éliminer les lésions allergiques de la peau, les médecins prescrivent des médicaments sous forme de pommade et de gel, de crème - leur composition peut être à la fois hormonale et non hormonale.

Les médicaments non hormonaux, souvent prescrits par un médecin pour éliminer une réaction allergique cutanée, comprennent:

  • Fenistil gel - il est prescrit pour éliminer les démangeaisons de la peau d'origine diverse, démangeaisons et urticaire, pour refroidir le derme et soulager les poches sur le site des piqûres d'insectes. Son coût varie entre 362 et 403 roubles;
  • Crème Gistan - prescrite pour la dermatite atopique et l'eczéma, avec des démangeaisons cutanées et des rougeurs après une piqûre d'insecte, pour prévenir les complications infectieuses. Le coût de la drogue varie entre 195 et 203 roubles;
  • Elidel crème - prescrite pour le traitement de la dermatite allergique atypique, en complément du traitement de la peau sur le site d'une piqûre d'insecte. Le coût est élevé - 989 - 996 roubles;
  • Desitin est une préparation pour enfants qui permet d'éliminer l'irritation et les rougeurs au site de la morsure, rafraîchit la peau, forme une protection efficace contre l'infection et réduit l'inflammation. Le coût varie de 275 à 284 roubles.

Les composés suivants peuvent être référés au groupe des pommades hormonales:

  • Sinaflan - soulage les démangeaisons et les rougeurs, l'enflure au site des piqûres d'insectes, la lutte contre la neurodermatite et le psoriasis, est indiqué pour les pathologies dermatologiques inflammatoires et allergiques. Son coût varie de 84 à 92 roubles.
  • L'hydrocortisone est un médicament fourni sur le marché pharmaceutique sous forme de pommade d'injection pour injection. Il est indiqué pour les maladies allergiques de l'œil et les processus inflammatoires, les brûlures, chimiques et thermiques. Le coût varie de 44 roubles par pommade et de 154 roubles par solution injectable.
  • La prednisolone est un médicament fourni sous forme de comprimés et de pommades, prescrit au cours d'un traitement complexe pour les maladies allergiques et inflammatoires. Aide parfaitement à arrêter la douleur et soulage le gonflement, les rougeurs, restaure le derme. Le coût du médicament est de 36 roubles pour un tube de pommade et de 108 roubles pour un paquet de comprimés.

Ces médicaments agissent rapidement, ont un effet thérapeutique prononcé et sont marqués par une vaste liste d'effets secondaires et de contre-indications au rendez-vous. Par exemple, les médicaments hormonaux sont autorisés à utiliser les enfants à partir de trois mois.

Médicaments oraux

Les formulations orales sont prescrites sous forme de comprimés et de gouttes. L'essentiel est de coordonner le choix avec votre médecin, après avoir lu les instructions d'admission.

Le plus souvent, les médecins prescrivent:

  • Zodak est un antihistaminique sous forme de pilule, un agent antiallergique efficace. Il est prescrit pour les dermatoses allergiques provoquant des démangeaisons et l'œdème de Quincke, les rhinites et conjonctivites allergiques et l'urticaire. Il a un effet antiallergique prononcé et antiprurigineux, empêche le développement de réactions allergiques. Le coût de l'emballage des comprimés - 138-143 roubles, gouttes - le coût commence à partir de 205 roubles;
  • Tsetrin - un médicament sous forme de comprimés, soulage l'inflammation et l'enflure allergique, les démangeaisons et les brûlures, l'œdème de Quincke. Le coût de l'emballage des comprimés - à partir de 299 roubles;
  • Zyrtec - un médicament sous forme de comprimés, dont le coût commence à 440 roubles, permet de faire face parfaitement aux réactions allergiques sous forme de rougeurs et de démangeaisons, de brûlures et d’enflures, empêchant ainsi l’apparition de poches gonflées pathologiques;
  • Fenistil - le coût du médicament commence à partir de 470 roubles, il a une action antiprurigineuse et antiallergique prononcée, réduit parfois les démangeaisons et les brûlures, les rougeurs.

D'autres médicaments peuvent également être prescrits, mais ils doivent être coordonnés avec le médecin traitant, en tenant compte de l'état général du patient et des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Préparations antibiotiques

Glucocorticoïdes en association avec des antibiotiques - cette association aide à réduire les poches et à arrêter le processus inflammatoire en cas de piqûre.

Le plus souvent, les médecins prescrivent les formulations suivantes:

  • Hyoxysone - le coût du médicament varie entre 74-82 roubles, et est prescrit pour les réactions inflammatoires, fournissant des effets antiallergiques et antiprurigineux prononcés;
  • Triderm est un médicament coûteux, son coût varie entre 774 et 783 roubles, mais il est très efficace pour un usage externe. Il a un effet anti-inflammatoire et antiprurigineux prononcé, un effet antibactérien et vasoconstricteur, agit comme un puissant composé anti-allergique;
  • Kremgen - un médicament utilisé en dermatologie dans le traitement des manifestations allergiques, de la dermatose et de l’eczéma, des piqûres d’insectes et d’autres maladies dermatologiques. Le coût du médicament - tube de 30 mg d'une valeur de 1200 roubles.

Ils prescrivent également un traitement antimicrobien, en particulier si le site de la morsure est infecté - il s’agit le plus souvent de pommades topiques produites sur une base soluble dans l’eau.

Ceux-ci incluent:

  • Le Levomekol est un médicament associé ayant un effet antimicrobien et cicatrisant prononcé. Il est prescrit pour les plaies purulentes et les furoncles. Le coût de la drogue varie de 24 à 33 roubles;
  • Sintomitsin - le médicament est prescrit pour les maladies infectieuses et inflammatoires du derme, pour soulager le processus inflammatoire et pour supprimer la croissance et le développement de la microflore pathogène, afin d’accélérer la guérison. Le coût de la drogue varie de 78 à 89 roubles;
  • La lévosine est un composé combiné ayant une action anti-inflammatoire et antimicrobienne prononcée, un analgésique et la cicatrisation des plaies. Le coût du tuba 40 gr. drogue varie dans la gamme de 87 à 99 roubles.

Traitement des allergies aux piqûres d'insectes par des méthodes traditionnelles

La médecine traditionnelle dispose également de nombreux outils et recettes pour lutter contre les réactions allergiques aux piqûres d’insectes:

  • Dans un verre d'eau, ils se dissolvent dans une cuillère à thé de sel et de soda. Ils imprègnent un morceau de gaze et forment des compresses jusqu'au site de la morsure. Pour éliminer l'œdème et les éraflures, utilisez une suspension de soude;
  • Une feuille de plantain fraîche est un excellent outil si rien d’autre n’est disponible. Il suffit de le coller dans les mains jusqu'à ce que le jus soit suffisant et de traiter l'endroit de la morsure;
  • Traitement du site de la morsure avec un dentifrice, qui comprend du menthol - rafraîchit la peau et soulage les brûlures et les démangeaisons. L'essentiel est de ne pas l'appliquer sur des plaies ouvertes et persistantes;
  • Une solution de table à 9% de vinaigre et d'eau dans des proportions égales. En solution, faites tremper la gaze dans une compresse pendant une demi-heure.

Prévention de l'occurrence

La prévention est une tâche à la fois difficile et simple.

Comprend les points et prescriptions suivants:

  • Lorsque vous faites du trekking à la campagne ou en ville, emportez toujours avec vous les médicaments prescrits pour les allergies et utilisez-les si nécessaire. La même règle s'applique à la trousse de secours, dans laquelle il doit toujours y avoir un groupe de médicaments approprié;
  • Lorsque vous vous aventurez dans la nature, utilisez un insectifuge insectifuge tout en portant des vêtements couvrant le corps;
  • Vous ne devriez pas visiter les zones où il y a beaucoup d'insectes et choisir des vêtements sombres et foncés;
  • Vous ne devez pas utiliser de parfums aux notes sucrées et fruitées, à la traînée florale;
  • Ne tuez pas l'insecte sur votre corps - il est préférable de le secouer ou de le brosser.

Conclusion

Il est important de se rappeler qu'une allergie aux piqûres d'insectes est un phénomène plutôt dangereux et que, en l'absence d'aide rapide, elle peut être fatale. À tous autres égards, les prévisions des médecins sont favorables.