L'urgence du problème

Une personne sur cinq sur la Terre a eu des réactions allergiques au moins une fois dans sa vie et chaque huitième à dixième personne dans le monde est allergique.

La prévalence des maladies allergiques et de l'asthme progresse, en dépit du fait que la consommation de médicaments antiallergiques et anti-asthmatiques a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie.

Toutes les personnes souffrant d’allergies ou d’asthme cherchent des moyens de surmonter leur maladie. Vous pouvez vous rendre chez votre médecin local, prendre rendez-vous avec un allergologue ou un pneumologue, demander l'aide d'un médecin homéopathique, trouver un guérisseur traditionnel ou parler à un médium. Ces différentes approches du traitement de l'asthme et des allergies sont parfaitement compréhensibles: les gens souffrent d'asthme et d'allergies depuis des siècles et les médecins luttent contre cette maladie depuis le même temps. Il n'y a toujours aucun moyen de sauver l'humanité de l'asthme et d'autres maladies allergiques sans observer les mesures préventives. Les médecins de diverses spécialités et en particulier les allergologues se tournent de plus en plus vers des mesures préventives dans le traitement des patients. Et ce n’est pas un hasard si, en observant les mesures préventives, vous serez en mesure de réduire la quantité de médicaments, de réduire le risque de développer des allergies chez vos enfants. Nous espérons que nos informations vous permettront de regarder le monde qui nous entoure avec des yeux différents: essayez de respecter les mesures préventives et la maladie ne vous empêchera pas de mener une vie active et bien remplie.

    Ceux qui souffrent d'allergies ont parfaitement raison de poser de nombreuses questions:
  • Qu'est-ce qu'une allergie?
  • Pourquoi suis-je allergique?
  • Ma maladie est-elle transmise à mes enfants?
  • Comment prévenir une réaction allergique?

L'allergie est une sensibilité accrue à diverses substances, qui se manifeste par des réactions inhabituelles au contact de celles-ci. Le système immunitaire semble «dépasser ses pouvoirs» et, après avoir perdu le contrôle, commence à réagir à une substance totalement inoffensive à une substance dangereuse. Une telle perte de contrôle entraîne le déclenchement d'hyper réactions destructives. Ces réactions destructives sont appelées "réactions d'hypersensibilité" ou "allergiques", et les antigènes responsables du développement de réactions allergiques - les allergènes.

Problèmes actuels d'allergologie

Problèmes actuels d'allergologie

Les maladies allergiques constituent un problème réel de soins de santé pratiques et, au cours de la dernière décennie, ont attiré de plus en plus l'attention de médecins de différentes spécialités. Le nombre de patients souffrant d'asthme et de pollinose est en augmentation constante dans le monde. rhinoconjonctivite allergique, urticaire et angiœdème, dermatite atopique, allergies alimentaires et autres maladies allergiques.

Chaque année, de nouvelles préparations sont développées et mises en pratique, leurs formes sont améliorées. L’efficacité, la sécurité et la facilité d’utilisation sont de plus en plus exigeantes. Cependant, malgré toutes les réalisations, il existe toujours des taux élevés de fréquence d'exacerbations d'allergies, de références de patients pour des soins médicaux d'urgence, d'invalidité et de mortalité. L’une des raisons de l’effet insuffisant du traitement est la connaissance fragmentaire des patients sur leur maladie, la prévention des exacerbations, l’adhésion à un régime hypoallergénique et la réduction du contact avec les allergènes en cause. Les patients manquent des compétences de maîtrise de soi et de premiers soins dans le développement de réactions allergiques aiguës ou l'exacerbation de maladies chroniques.

L'association la plus fréquente est l'asthme et la rhinite allergique. Selon de nombreuses études épidémiologiques, environ 75% des patients souffrant d'asthme bronchique sont atteints de rhinite allergique et, chez les patients atteints de rhinite allergique, de 20% à 40% souffrent d'asthme bronchique. La rhinite est souvent précédée par un asthme bronchique et est considérée par de nombreux chercheurs comme un facteur de risque pour le développement de l'asthme. En pédiatrie, les premières manifestations cliniques de l'atopie peuvent être une dermatite atopique, des maladies allergiques du tube digestif et des allergies alimentaires. Avec la croissance de l'enfant s'ajoutent des allergies respiratoires. Avec une telle variété de manifestations cliniques de l’allergie, dispenser des cours en groupes généraux est dans l’intérêt des patients et élargit les possibilités du processus éducatif.

La rhinite allergique (RA) est une maladie qui se développe à la suite de l'exposition d'allergènes à la muqueuse nasale, de la formation d'une inflammation allergique et se manifeste par quatre symptômes principaux: écoulement nasal, difficultés respiratoires nasales, éternuements et démangeaisons au nez. La gravité des principaux symptômes varie. Chez certains patients, la congestion nasale prédomine, chez d’autres les éternuements et les rhinorrhées, ainsi que les principaux symptômes, les patients ont un mal de tête, un sens de l’odorat. A l'examen, la bouche ouverte, les cernes sous les yeux, la macération de la peau sur la lèvre supérieure.

On distingue la rhinite allergique à longueur d’année (CAR) et la rhinite allergique saisonnière (PAC). Les caries sont le plus souvent les allergènes des acariens, des blattes, des moisissures, des oreillers en plumes, des allergènes de l’épiderme. (Les symptômes de la CAR sont présents tout au long de l’année, mais leur gravité varie en fonction de la saison, des conditions météorologiques, en raison de la concentration d’acariens ou de spores dans l’air et du mycélium de moisissures. contact avec le chat et se transmettre d'eux-mêmes après la fin de l'exposition à l'allergène ou à la suite d'un traitement. Les manifestations de la CAR peuvent être dues à des facteurs professionnels.

Le STA est causé par le pollen des plantes. Conformément aux périodes de floraison des plantes, trois vagues de STA sont observées. Au printemps, ce sont des arbres, en été - les herbes des prés et à la fin de l’été et en automne - les mauvaises herbes. Les symptômes de l'ATS peuvent se développer en dehors de la période de floraison des plantes en mangeant des aliments contenant des allergènes à réaction croisée.

On remarque que souvent le RA précède le développement de l'asthme, de la sinusite, de l'otite, des infections des voies respiratoires supérieures, de la pollinose. Par conséquent, le diagnostic opportun de la RA peut conduire à la détection précoce de l'asthme bronchique. En outre, la mise en œuvre de mesures d’élimination et d’une immunothérapie spécifique de la RA est la prévention de l’asthme chez les patients atteints de la RA.

Conjonctivite allergique (AK) - l'inflammation allergique de la conjonctive est caractérisée par une hyperémie et un œdème des paupières, des démangeaisons, un larmoiement, une photophobie.La AK est souvent associée à d'autres maladies allergiques: AR, asthme bronchique et dermatite atonique. Formes AK.

La pollinose est une maladie provoquée par une allergie au pollen, caractérisée par le développement d'une inflammation allergique des muqueuses, principalement du système respiratoire et des yeux. Les symptômes les plus courants du rhume des foins sont la rhinite allergique saisonnière, la conjonctivite allergique saisonnière et l’asthme bronchique. Des symptômes plus rares incluent l'urticaire, l'œdème de Quincke, la dermatite de contact et la vulvite allergique. Les symptômes de la pollinose apparaissent chaque année aux mêmes moments, coïncidant avec la période de floraison des plantes en cause. Par temps sec et venteux, lorsque le taux de pollen dans l'air est à son maximum, les patients se sentent plus mal.

Urticaire et angioedème.

L'urticaire est une maladie caractérisée par l'apparition d'éruptions cutanées et de prurit.

L'œdème de Quincke est caractérisé par un œdème de la peau et des tissus sous-cutanés, ainsi que par des muqueuses de localisation différente. Œdème dense, indolore, localisé dans les endroits où le tissu adipeux sous-cutané est développé. Le plus souvent, il s'agit du visage, des membres, de la langue, du palais mou, du larynx. Urticaire associée à un œdème de Quincke dans environ la moitié des cas. L'œdème de Quincke dans 90% des cas se produit avec l'urticaire.

Selon le mécanisme de développement, la maladie peut être allergique, non allergique, idiopathique. Actuellement, il n’existe pas de classification universellement acceptée. De par leur nature, l’urticaire et l’œdème de Quincke se divisent en deux catégories: aiguë (moins de 6 semaines) et chronique (plus de 6 semaines).

Les causes les plus courantes d'urticaire et d'œdème de Quincke sont:

• poison pour les hyménoptères (abeilles et guêpes);

• allergènes ménagers, épidermiques, de pollen.

Par exemple: l'apparition des symptômes de l'urticaire chez un patient souffrant de CAR, allergique à la poussière domestique après avoir participé au nettoyage de l'appartement; urticaire aiguë chez un enfant allergique à l'épiderme après un contact avec un chat.

La gravité de l'évolution de la maladie peut être différente - des poils simples, qui se transmettent d'eux-mêmes, à des éruptions cutanées abondantes, souvent drainantes, augmentant éventuellement la fièvre, la faiblesse, abaissant la pression artérielle. Avec le développement de l'œdème dans la région du larynx, la trachée, les bronches, un enrouement apparaît, une toux aboyante, l'asphyxie est possible. Avec la défaite du tractus gastro-intestinal des douleurs dans l'abdomen, des nausées. Avec des dommages au système nerveux central - vertiges, maux de tête, nausées, vomissements.

Pour les patients souffrant de maladies allergiques, il est important de savoir que l'urticaire et l'œdème de Quincke peuvent précéder le développement du choc anaphylactique (par exemple, piquer une abeille).

Dermatite atonique (DA). La MA est une maladie chronique à la base d'une inflammation allergique de la peau, caractérisée cliniquement par un polymorphisme des manifestations cutanées (érythème, œdème, exsudation, lichénification, éruption papuleuse), de fortes démangeaisons cutanées. BP procède avec une certaine dynamique d'âge du tableau clinique. Les premières manifestations de la pression artérielle surviennent généralement pendant la petite enfance et sont souvent associées à l'introduction d'aliments complémentaires. Les manifestations cutanées eczémateuses avec une localisation prédominante sur le visage prédominent. Avec l'âge, les manifestations exsudatives diminuent, les éruptions lichénoïdes et pririgineuses prédominent.

La pression artérielle est la manifestation clinique la plus courante des allergies alimentaires. Il est important que les parents d’enfants malades sachent que la TA précède souvent l’apparition des symptômes de l’asthme bronchique et d’autres maladies allergiques. Le traitement de la pression artérielle et la prévention d'autres maladies allergiques doivent être débutés le plus tôt possible.

L'enseignant sur des exemples cliniques spécifiques démontre un rôle significatif dans le développement d'exacerbations de la pression artérielle non seulement des allergies alimentaires, mais également des maladies associées du tractus gastro-intestinal, des facteurs psycho-affectifs.

Allergie au latex (LA). La question de la répartition de l'allergie au latex est considérée non seulement parmi les travailleurs médicaux utilisant des gants en latex, mais aussi dans la vie quotidienne (jouets en latex, préservatifs, tissus, seringues, cathéters, etc.).

L'allergie aux produits métalliques est plus fréquente lors de l'utilisation de bijoux, de produits en nickel ou de prothèses.

Allergie alimentaire (AP). PA est particulièrement important dans l'enfance. Outre les facteurs génétiques de la dysbiose intestinale, l'insuffisance de la fonction de barrière des muqueuses du tractus gastro-intestinal, ainsi que l'alimentation artificielle, affecte la formation d'AP chez l'enfant. Développe le plus souvent des allergies au lait de vache, aux œufs de poule. poisson, boeuf, poulet.

Les manifestations cliniques de l'AP sont variées et dépendent de l'âge du patient. Chez les enfants de la première année de vie - il s’agit de la dermatite atopique, moins souvent de manifestations gastro-intestinales (douleurs abdominales, diarrhée, vomissements). Chez les enfants plus âgés et les adultes, l'AP se manifeste le plus souvent par une récurrence de l'urticaire et de l'œdème de Quincke, un syndrome d'allergie orale et des lésions du tube digestif.

Chez les patients présentant un degré élevé de sensibilisation, des réactions systémiques peuvent se développer.

Allergie aux médicaments (LA). Les manifestations cliniques de l'AL se distinguent par un polymorphisme.

Le plus souvent - il s'agit de manifestations cutanées (urticaire, angioedème, dermatite allergique de contact, moins souvent - érythème fixe, etc.). Beaucoup moins de lésions allergiques possibles des organes internes.

L'une des manifestations les plus graves de l'AL est le choc anaphylactique.

L'enseignant doit souligner que les réactions aux médicaments, les manifestations cliniques et la gravité sont difficiles à prédire. Un patient peut avoir différentes manifestations cliniques de l'AL.

Séparément, la clinique comprend les réactions toxiques allergiques.

Allergie aux insectes L'allergie aux piqûres d'hyménoptères est la plus grande signification clinique. Les réactions allergiques aux piqûres d'abeilles, de guêpes et d'autres hyménoptères se développent rapidement - en quelques minutes. Les symptômes suivants sont caractéristiques: prurit généralisé, éruptions urticariennes, agitation générale, gonflement du visage, de la langue, du larynx, spasme des muscles lisses des bronches. La manifestation la plus grave est le choc anaphylactique.

À chaque nouvelle morsure, la gravité d’une réaction allergique augmente en général. Les manifestations d'allergies peuvent menacer la vie du patient. En outre, il convient de noter que la réaction se développe le plus souvent dans le pays, il est donc primordial que le patient connaisse les mesures prises pour prévenir les piqûres et pour s’auto-aider en cas de morsure d’insecte.

Le risque de décès dû à des réactions systémiques augmente avec l'âge. Chez les personnes âgées, une ambulance ou des proches peuvent suspecter à tort un infarctus du myocarde ou un trouble de la circulation cérébrale et ne pas fournir une assistance rapide et adéquate. Par conséquent, les patients allergiques aux insectes doivent être munis d’un passeport avec indication du diagnostic.

Le choc anaphylactique (CEND) est une réaction allergique généralisée, accompagnée d'une forte diminution de la pression artérielle et d'une altération de l'apport sanguin aux organes vitaux. Le SA est la manifestation la plus grave d'allergie menaçant la vie du patient et nécessitant un traitement d'urgence.

Le plus souvent, les cendres provoquent des drogues, des hyménoptères et des aliments.

Dans la période des précurseurs, quelques minutes après l'exposition à l'allergène, une sensation d'anxiété, de peur, de frissons, de faiblesse, de vertige. acouphènes, engourdissements de la langue, des lèvres, des doigts, douleurs abdominales, essoufflement, urticaire et angiœdème. En cas de SA grave, il n'y a pas de période précurseur.

La période de hauteur est caractérisée par une peau pâle, une cyanose des lèvres. sueurs froides, perte de conscience, forte diminution de la pression artérielle, essoufflement, défécation et miction involontaires.

La période de sortie de l'école dure 3-4 semaines. Faiblesse, maux de tête, troubles de la mémoire persistent, des complications graves peuvent se développer - infarctus du myocarde, myocardite allergique, accident vasculaire cérébral et autres.

Principes de diagnostic, de traitement et de prévention des maladies allergiques

Dans le diagnostic de l’allergie, le rôle principal est joué par une analyse approfondie de l’histoire de la vie et de la maladie du patient.

Afin de confirmer le diagnostic et d’identifier le spectre de sensibilisation, des tests cutanés avec des allergènes sont réalisés. Cette méthode informative et sûre reste la plus acceptable au monde pour le diagnostic et la sélection des allergènes pour le traitement principal de l’immunothérapie spécifique à l’allergie.

Contre-indications pour les tests cutanés:

• exacerbation de la maladie sous-jacente

• Maladies infectieuses aiguës

• Maladies chroniques graves (maladies compensées du foie, des reins, du système cardiovasculaire, du cancer, des maladies auto-immunes, mentales)

• grossesse et allaitement

• enfants plus jeunes

• Le besoin d'antihistaminiques

• La présence de maladies de la peau en cas de contre-indications à la formulation des tests cutanés, le patient doit effectuer des tests de laboratoire afin de déterminer les immunoglobulines générales et spécifiques de la classe Ig E. Il est nécessaire de comparer les données obtenues à partir de l'examen avec les manifestations cliniques de la maladie.

Traitement des maladies allergiques dans le MTSIK eux. R.N. Khodanova dépensé:
Candidat en sciences médicales, médecin, allergologue, immunologue Udalova, Valentina Aleksandrovna;
L'allergologue-immunologiste, le médecin Yakubov Dmitry Maratovich;
Allergologue-docteur en immunologie Kozhelupenko Maria Vladimirovna
Prendre rendez-vous

Demande d'admission

Remplissez tous les champs obligatoires, s'il vous plaît

Recherche sur les allergies, les causes et la prévention (Présentation)

But.1. Familiarisez-vous avec les caractéristiques des maladies allergiques. 2. Types de réactions allergiques. 3. Découvrez les causes des allergies. 4. Informer les élèves de notre école des causes et de la prévention des allergies

. La pertinence. L'allergie est devenue un problème médical et social mondial. Une augmentation de l'incidence est enregistrée partout (jusqu'à 40% des patients), chaque habitant de la planète sur trois souffre de rhinite allergique et chaque dixième d'asthme bronchique.

Télécharger:

Aperçu:

Légendes des diapositives:

MBOU "School №190" Société scientifique des étudiants "Allergie. Causes et prévention. ”Travail effectué: AD Pykhtenkova. 8A Superviseur de classe: professeur de biologie, v / c Guseva, V.B.

But: 1. Familiarisez-vous avec les caractéristiques des maladies allergiques. 2. Types de réactions allergiques. 3. Découvrez les causes des allergies. 4. Transmettre aux élèves de notre école des informations sur les causes et la prévention des allergies.

Pertinence L'allergie est devenue un problème médical et social mondial. Une augmentation de l'incidence est enregistrée partout (jusqu'à 40% des patients), chaque habitant de la planète sur trois souffre de rhinite allergique et chaque dixième d'asthme bronchique.

Qu'est-ce qu'une allergie? L’allergie est une réaction aiguë du système immunitaire de l’organisme à des substances habituellement inoffensives.

Allergènes majeurs Plantes de pollens Moule Poils d’animaux Tétranyques

Symptômes d'allergies alimentaires: 1. Manifestations cutanées; 2. la défaite du tractus gastro-intestinal; 3. crises d'asthme bronchique; 4. choc anaphylactique; Produits: noix, poisson, œufs, agrumes.

Maladies: Urticaire Symptômes: 1. Eruption cutanée; 2. L'élément principal est une éruption vésiculeuse rouge (zone clairement définie d'œdème cutané), qui peut se confondre.

Maladies: Dermatite atopique Manifestations: 1. Asthme 2. Rhinite 3. Conjonctivite 4. Eruption cutanée causant des cloques 5. La peau peut être sèche, peler. 6. Changements sur le front, les joues, puis sur le cuir chevelu et le menton.

Maladies: Eczéma Symptômes: 1. Eruption cutanée; 2. brûlant; 3. démangeaisons; 4. Rechutes possibles.

Maladies: asthme bronchique Symptômes: 1. Toux aggravée par l'air froid ou après un effort physique; 2. Essoufflement grave, de nombreux asthmatiques ont une respiration sifflante; 3. Distension pulmonaire, crises d'asthme.

Travaux pratiques Objet: 1. Déterminer le pourcentage d’élèves de l’école secondaire MBOU n ° 190 souffrant de manifestations allergiques. 2. Réalisez une enquête auprès des élèves des classes 7 à 9 "Avez-vous une allergie?" 3. Réalisez une analyse des résultats. 4. Tirer des conclusions et élaborer des recommandations.

Questionnaire “Avez-vous des allergies?” 1. Avez-vous des maladies allergiques? 2. Quel type d'allergie avez-vous: ménage, nourriture, pollen et épiderme 3. Sous quelle forme se manifeste-t-il? Rhinite, asthme bronchique, démangeaisons, éruption cutanée 4. Avez-vous déjà consulté un médecin? 5. À quel âge les premiers signes de la maladie sont-ils apparus? Dès la naissance, à l'âge scolaire 6. Avez-vous des allergies dans la famille? 7. Quel est votre traitement? prendre des médicaments, essayer de suivre un régime, rester propre à la maison 8. Si vous n’avez pas cette maladie, quelles méthodes de prévention utilisez-vous pour ne pas devenir allergique? Essayez de maintenir la propreté à la maison, ne faites rien Ensuite, j’ai préparé un tableau avec lequel vous pouvez déterminer combien d'élèves souffrent d'allergies, et combien n'en ont pas, lorsqu'il y avait une allergie, etc.

Partie pratique Résultats de l’enquête auprès des étudiants Classe Qté 1 2 3 oui non Nourriture Ménage Épiderme pollen Rhinite Bronchite Asthme Démangeaisons éruption cutanée 7b 21 5 16 1 5 - - 1 - 1 3 8a 19 7 12 2 3 1 2 1 1 4 2 8 28 6 22 - 4 1 1 2 - - 4 9a 19 9 10 - 4 3 3 3 - 8 5 9b 24 5 19 1 1 1 2 - - 4 2 total 111 32 79 4 17 3 8 7 1 17 16% 29 71 4 15 3 7 6 1 15 14 4 5 6 7 8 oui non Depuis la naissance. Âge oui non Médicaments Régime alimentaire La propreté dans l'appartement n'est rien La propreté dans l'appartement 3 2 2 3 1 4 3 - 2 8 13 2 5 - 7 3 3 1 3 3 9 10 5 1 2 4 4 24 2 1 3 24 4 4 5 6 3 7 12 5 3 1 8 11 3 2 1 4 1 23 1 3 1 11 13 17 15 11 21 17 66 12 11 10 60 51 15 14 9 19 15 59 10 9 9 54 46

Avez-vous des allergies?

Quelle est votre allergie?

Sous quelle forme apparaît-il?

Es-tu allé chez un médecin?

Analyse des résultats 29% des étudiants interrogés présentent des affections allergiques. 15% souffrent d'allergies alimentaires et 7% de pollen de plantes. Les manifestations les plus fréquentes sont les éruptions cutanées et les démangeaisons et l'asthme est déjà diagnostiqué chez 1 élève. Parmi les enfants souffrant de manifestations allergiques, le même nombre d'enfants (15 à 14%) s'adressaient aux spécialistes et ne s'appliquaient pas à eux. Des manifestations allergiques ont été observées chez 9% dès la première année de vie. À l'âge scolaire, ce pourcentage est passé à 19. 15% des enfants ont des parents allergiques, ce qui signifie qu'ils peuvent en hériter (probabilité de 40%). Il est également possible de transmettre des allergies héréditaires de génération en génération, par exemple de grand-mère à petit-fils ou de tante à neveux. Il est prouvé que si l'un des parents est allergique, la probabilité que l'enfant ait une allergie est de 30%, si les deux parents sont allergiques, la probabilité est alors de 60%. Interrogés sur le traitement, 10% prennent déjà des médicaments, 9% sont au régime et 95 gardent la maison propre. 54% des étudiants ne prennent aucune mesure pour la prévention des maladies allergiques, et sont donc également à risque, la raison peut être que l'étudiant ne sait tout simplement rien de cette maladie, car il ne l'a pas encore touché.

Prévention 1. Aération régulière, la température de l'air dans l'appartement n'est pas supérieure à 18 ° C; 2. En donnant tous les tapis, portieres lourdes, peintures; 3. Et l'utilisation de meubles rembourrés avec revêtement synthétique (ou housses lavables); 4. Ouvrez les étagères pour les livres; rangez tout dans des armoires fermées, ne rangez pas d'objets et de boîtes sous les lits et dans les placards; 5. Et en utilisant des matelas et des oreillers en matières synthétiques, couvrant le matelas avec une pellicule de plastique, et des oreillers à l'aide de deux taies d'oreiller; lavage régulier des couvertures et des oreillers dans une machine à laver; 6. Je change le linge de lit chaque semaine; je repasse après le lavage; aérer le linge de lit au soleil ou au froid (une température de + 40 degrés tue les tiques en deux jours, le froid est encore plus rapide) et ils ont également peur de la lumière directe du soleil;

7 Nettoyage humide régulier; lors du fonctionnement d'un aspirateur classique, la concentration de poussière dans l'air augmente plusieurs fois, utilisez uniquement des aspirateurs modernes à circuit fermé; lors du nettoyage des allergies, utilisez un appareil respiratoire ou un bandage de gaze humide; 8 Une fois par mois, il est nécessaire de laver le sol avec une solution de sel de table (1:20) - les acariens ne craignent pas le nettoyage humide habituel; 9 Une fois par mois, portez des chaussons avec des paires d'essence de formaline ou de vinaigre (attachez-les dans un sac en plastique pendant la nuit avec quelques gouttes de produit sur le fond). 10. Jouets pour enfants - lavables; facilite le placement régulier de jouets souples dans le congélateur (moins 18-20 ° C) ou le lavage dans la machine à laver. Prévention

Conclusion En conclusion de mon travail, je voudrais noter que prendre soin de sa propre santé est un besoin sérieux de chaque personne, qui grandit de plus en plus avec l'âge. Des études statistiques réalisées ces dernières années ont montré que le nombre de maladies allergiques augmentait dans tous les pays économiquement développés. Cela est dû en grande partie au fait que nous vivons à une époque de pollution de l’environnement, de chimie, d’arômes artificiels, de coloration des produits fabriqués, etc.

L'urgence du problème d'allergie

En Russie, selon les statistiques officielles, 10 à 15% de la population est touchée par cette maladie (selon les régions), tandis qu'à Moscou, le nombre de patients atteint 16-17%. Les résultats de l’étude de l’incidence et de la prévalence des maladies allergiques dans différents pays montrent qu’à l’heure actuelle, ces maladies touchent 20 à 40% de la population.

Les conclusions les plus fondamentales des études épidémiologiques approfondies et approfondies sur les maladies allergiques, y compris celles menées en Russie, peuvent être résumées comme suit.

- La prévalence et l’incidence élevées des maladies allergiques s’appliquent à toutes les maladies allergiques typiques qui doivent être comptabilisées par les autorités sanitaires (notamment rhinite allergique, conjonctivite, asthme allergique des bronches, dermatite atopique).

- L'incidence des maladies allergiques de ces maladies non seulement n'a pas atteint un niveau constant, mais elle s'est caractérisée par un accroissement de la croissance au cours des deux dernières décennies: l'incidence de la rhinite allergique, de l'asthme bronchique et de la dermatite atopique n'a doublé que ces dix dernières années.

- La prévalence des maladies allergiques a des valeurs plus élevées dans les régions (zones) où l'environnement est hostile à l'environnement, causée par des impacts anthropiques sur l'environnement, et dépend à la fois de la nature de l'environnement allergène et des caractéristiques climatiques et géographiques; d’où la nécessité de poursuivre la surveillance et le contrôle régionaux de la morbidité allergique. La connaissance de la présence d'une allergie à l'une ou l'autre des fleurs de proches est nécessaire pour que chacun sache et s'en souvienne lors de l'achat de fleurs, et en tenir compte lors de la commande de livraison de fleurs.

- Les statistiques officielles sur les possibilités d'appel auprès des institutions de traitement et de prophylaxie ne correspondent pas à la véritable morbidité et prévalence des maladies allergiques parmi la population russe: la rhinite allergique, selon les données sur la circulation, serait malade de 0,1 à 0,4% de la population, alors que selon des études approfondies - de 7 à 12% (selon les statistiques internationales - jusqu'à 20% de la population); L'asthme bronchique, selon la possibilité de négociation, touche moins de 1% de la population et, selon des études, couvre de 7 à 11% de la population. Dans la structure de l'asthme bronchique, enregistré par la possibilité d'appel, les formes de la maladie de l'évolution moyenne à sévère prédominent; Selon des études de population, l'asthme bronchique des poumons représente 70 à 75% de tous les cas. Cela témoigne, d’une part, de l’hypodiagnostic des maladies allergiques et, deuxièmement, du fait que les patients atteints de formes bénignes de la maladie échappent à tout contrôle médical, ne reçoivent pas un traitement adéquat et, par conséquent, deviennent des candidats potentiels et formes compliquées de maladies allergiques.

Sur la base des données présentées, deux conclusions peuvent être tirées. Premièrement, le problème des maladies allergiques est le problème médico-social le plus important de notre époque, dont la valeur augmentera certainement dans les années à venir. Deuxièmement, la solution des problèmes médicaux pratiques de ce problème dépend en grande partie du niveau de formation professionnelle en allergologie et immunologie, non seulement des allergologues, mais également des médecins généralistes, dont la tâche principale est de sélectionner en temps voulu les patients présentant le diagnostic voulu de maladies allergiques ( et leurs formes les plus douces) et la direction des patients dans des unités de traitement et de prévention spécialisées.

X Colloque scientifique étudiant de la Xème Conférence scientifique internationale des étudiants - 2018

Nous exprimons notre profonde gratitude à vous!

Article vraiment scientifique, beaucoup d'informations utiles et importantes. Merci à l'auteur.

Article chaud, matériel intéressant. Merci à l'auteur d'avoir soulevé un sujet aussi important.

Sujet d'actualité. Merci à l'auteur pour un matériel intéressant.

Sans aucun doute, le sujet est d'actualité et d'actualité, merci de l'avoir touché et de l'avoir mis en évidence de manière aussi large et compétente, car toutes les maladies commencent par un excès de poids. Je pense que ces filles ont un bel avenir, peut-être qu’elles seront capables de faire une percée dans le domaine de la médecine. Nouvelles recherches et découvertes.

Article très informatif. Merci à l'auteur pour le travail!

Merci beaucoup pour votre commentaire, j'aime beaucoup toutes les œuvres de Grechishkin, mais comme je vis moi-même dans le Caucase du Nord, cette série de peintures m'interpelle beaucoup, en particulier les paysages de montagne, en les regardant comme si vous sentiez cet air frais et froid! Merci pour la question intéressante!

Merci pour vos commentaires.

Merci d'avoir lu cet article.

Ne peut certainement pas répondre à cette question. L'équipement de chaque sphère a un effet différent.

LES RÉACTIONS ALLERGIQUES, UN DES PRINCIPAUX PROBLÈMES DE LA MÉDECINE MODERNE

Chaque année, les maladies allergiques attirent de plus en plus l'attention des médecins de différentes spécialités. Ces maladies sont connues de l'homme depuis plus de deux mille cinq cents ans. Cependant, dans le monde moderne, les problèmes liés à l'étiologie, au diagnostic, au traitement et à la prévention de l'allergopathologie restent hautement pertinents [2]. Au cours des dix dernières années, le problème des allergies a pris une ampleur mondiale de problèmes médicaux et sociaux. Aujourd'hui, la fréquence des maladies allergiques augmente à un rythme effréné, de 30 à 40% de la population mondiale souffre d'un ou de plusieurs types de réactions allergiques [3].

À l'heure actuelle, on pense que le développement de l'allergie repose principalement sur la violation de la réactivité immunobiologique spécifique et non spécifique de l'organisme. Aujourd'hui, la classification mondiale généralement admise des types de réactions allergiques est celle proposée en 1975 par P. Gell et R. Coombs. Conformément à cela, les réactions sont subdivisées selon 4 mécanismes principaux selon les mécanismes immunologiques. Pour une réaction allergique du premier type (anaphylactique), les immunoglobulines de la classe IgE ou IgG sont caractéristiques.4 et il se développe rapidement, dans un type immédiat (anaphylactique). Les anticorps impliqués dans ce type de réaction allergique sont appelés réactifs et la réaction elle-même est appelée atopique. Des exemples cliniques de ce type de réaction sont l’anaphylaxie, l’asthme bronchique atopique, certaines formes d’urticaire et de conjonctivite, ainsi que l’œdème de Quincke, l’eczéma infantile et d’autres. Pour les réactions allergiques de type 2e - cytotoxique et 3e - immunocomplexe, se caractérise par la participation d 'anticorps des classes IgG et IgM. Le quatrième type de réaction est une hypersensibilité de type retardée associée à la participation de lymphocytes sensibilisés aux allergènes. Les exemples cliniques de réactions de type 2 sont les cytopénies immunitaires, une maladie hémolytique du nouveau-né. Le mécanisme cytotoxique peut endommager non seulement les cellules sanguines, mais également d'autres cellules somatiques du corps. Selon ce mécanisme, une glomérulonéphrite, une colite ulcéreuse, etc. se développent.Les réactions cytotoxiques jouent un rôle majeur dans la pathogenèse de lésions spécifiques d'organes, telles que le diabète sucré insulino-dépendant, l'anémie aplasique auto-immune et le pemphigus vulgaire, etc. Les réactions cytotoxiques sont des éléments de l’autoallergie, comme par exemple la maladie sérique. Les médiateurs de l'allergie jouent un rôle important dans la manifestation clinique de l'allergie (histamine, bradykinine, anaphylaxie, substance à réaction lente, héparine, sérotonine, etc.). Les médiateurs d'allergie sont des substances biologiquement actives formées par diverses cellules somatiques du corps (mastocytes, macrophages, éosinophiles, basophiles) sous l'action de complexes antigènes-anticorps pathogènes, par lesquels se produisent des réactions allergiques de type immédiat. Les médiateurs d'allergie au site de formation provoquent une altération secondaire des cellules, perturbent la microcirculation, provoquent des processus dystrophiques dans les tissus, provoquent une fièvre, altèrent le tonus du muscle lisse, etc., ce qui détermine le tableau clinique d'une maladie allergique. Un exemple clinique de réaction allergique de type 4 est la dermatite de contact allergique et un test tuberculinique pour la tuberculose. Les principaux médiateurs des réactions allergiques de type retardé sont les lymphokines - substances biologiquement actives formées par les lymphocytes T immunoagressifs (tueurs). Les lymphokines sont principalement impliquées dans la formation du processus inflammatoire, provoquant des réactions altératives-dystrophiques, vasculaires et prolifératives du corps à l'endroit de la formation, c'est-à-dire former le tableau clinique de la maladie Pour le développement d’une réaction allergique nécessite la présence de réactivité modifiée - sensibilisation à un allergène spécifique. Un organisme dont les tissus et les cellules sont capables de réagir à une réaction d'hypersensibilité est appelé sensibilisé. La formation, la durée de conservation de la sensibilisation dépendent de la voie de pénétration de l’allergène (généralement par voie parentérale ou par inhalation), de la dose (habituellement en petite ou très grande quantité - dose sensibilisante), de la nature de l’allergène (sensibilité absolue de certains allergènes), de la durée de l’exposition mais surtout de la présence altération de la réactivité immunitaire. Actuellement, il est généralement accepté que ce concept repose sur la participation de sous-populations de lymphocytes T CD 4+ à la pathogenèse de maladies allergiques. La base en est une idée du rôle de premier plan dans la mise en œuvre des lymphocytes Allergy Th2 (lymphocytes T auxiliaires de classe 2) [4].

À l'heure actuelle, en raison de la fréquence des diverses réactions allergiques chez les jeunes, les recherches visant à identifier divers types d'allergies, leur manifestation, leur prévention et leur traitement sont pertinentes.

Le but de ce travail était de déterminer la fréquence d'apparition de réactions allergiques chez les étudiants âgés de 19 à 21 ans.

Matériaux et méthodes de recherche. Les travaux ont été réalisés sur la base de l’Université de médecine de l’État de Voronej. Nous avons mené une enquête auprès de 2 à 3 cours de diverses facultés auprès d’étudiants, portant sur la présence d’une réaction allergique, le type d’allergènes à l’origine des allergies, ses manifestations, son soulagement, son traitement en continu et ses prédispositions génétiques. 160 personnes ont participé à l'enquête, dont la moyenne d'âge était de 20 ± 2 ans.

Les résultats de l'étude. Au cours de l'enquête, il a été constaté que 62% des répondants souffrent d'allergies. Il convient de noter que 4,8% des répondants sont atteints de maladies auto-immunes (principalement des lésions auto-immunes de la glande thyroïde). Tous les étudiants atteints de maladies auto-immunes sont examinés deux fois par an et sont observés par un endocrinologue, un allergologue et un immunologiste.

Il a été constaté que la nature de l'allergène était différente. Par exemple, des réactions allergiques aux aliments ont été observées chez 19,2% des répondants, les produits chimiques - 10,3%, les poussières - 12,8%, le tabac et les produits du tabac - 5,1%, les piqûres d’insecte - 7,7%, sur l'effet de la température de l'air - 11,5%, sur la floraison des plantes - 11,5%, sur les poils des animaux - 6,4%, sur les médicaments - chez 10,3% des répondants (Figure 1). Il a été démontré que les réactions les plus allergiques sont observées sur des produits d'origine protéique, d'agrumes et de chocolat. Très souvent, une allergie aux aliments est une «sensibilisation débutante», dans le cadre de laquelle la fréquence des sensibilisations et par conséquent le développement d'une allergie aux allergènes inhalés augmentent progressivement.

Parmi tous les représentants ayant des allergies, un type mixte a été observé chez 21,8% des sujets (pour plusieurs types d'allergènes). Les résultats de l'enquête ont montré que les symptômes des réactions allergiques sont différents: éternuements, larmoiements, démangeaisons au nez, éruptions cutanées, toux, hyperémie de la peau, fièvre, insuffisance respiratoire. En dépit du fait que chaque répondant sur deux souffre d'allergies, beaucoup ignorent les visites et les traitements des spécialistes, ce qui entraîne une auto-médication qui aggrave la situation. Il a été établi que seulement 11,3% des étudiants sont observés en permanence par l’allergologue, tous les autres arrêtant les attaques de réactions allergiques avec des médicaments antihistaminiques. Les plus couramment utilisés pour le traitement sont: Suprastin - 36%, Citrine - 25,8%, Diazolin - 16%, Zodak - 18% et autres - 4,2%. Le traitement des allergies alimentaires est principalement effectué à l'aide d'un régime alimentaire excluant les produits qui provoquent des allergies. Les résultats de l'enquête ont montré que les étudiants qui sont constamment traités par un spécialiste ont les indicateurs suivants: dans le test sanguin, une augmentation constante du niveau d'éosinophiles, ainsi que des niveaux élevés d'IgE, IgG - 3%, EgE - 7%, EgG - 5,3%. Il est connu de la littérature que les maladies allergiques s’accompagnent souvent d’une modification du profil des fractions sanguines et protéiniques périphériques. Il peut souvent y avoir une lymphocytose, une augmentation de la teneur en fractions de protéines, une augmentation de la RSE et une diminution du niveau des plaquettes [4]. L'analyse des données a montré que diverses méthodes de désensibilisation spécifiques et non spécifiques sont utilisées dans le traitement. La collection d'anamnèse allergologique a montré que parmi toutes les prédispositions génétiques étudiées, le développement de réactions allergiques chez des proches parents a été détecté dans 13% des cas.

À la suite de nos recherches, il a été établi que les réactions allergiques sont assez répandues parmi les étudiants. Un élève sur deux a déjà eu des allergies. Il a été démontré que les réactions à la réactine sont prédominantes, c’est-à-dire les allergies de type immédiat. Je voudrais noter que le développement de réactions allergiques doit être traité avec prudence et non pas l'automédication. Les allergies endommagent principalement la peau, le système respiratoire et le tractus gastro-intestinal, mais chaque tissu et chaque organe peuvent participer à la formation d'un processus allergique. Un processus allergique peut se former dans le foie, les reins, le myocarde, les muscles squelettiques, conduisant au développement de maladies telles que l'hépatite, la glomérulonéphrite, la myocardite et autres. Il est connu de la littérature scientifique que des études épidémiologiques menées dans différentes régions de Russie ont également montré une forte augmentation du nombre de maladies allergiques, en particulier chez les enfants (de 30 à 40% de la population). Il a été démontré que l'incidence de la même dermatite atopique au cours des 5 dernières années chez les enfants avait été multipliée par 1,9. Ces mêmes tendances sont caractéristiques de l'incidence de la rhinite allergique et de l'asthme bronchique. En outre, une augmentation des formes combinées d'allergie, une augmentation de la gravité de la plupart des maladies allergiques, est observée partout [4].

Conclusions. Le nombre de personnes allergiques augmente chaque année. À ce jour, de nombreuses recherches sont consacrées à l’étude de divers aspects de l’allergie. Ceci et la prédisposition génétique, les facteurs sociaux et environnementaux. La plupart des gens vivent dans des conditions de stress chronique, ce qui nuit au système immunitaire et contribue à la formation de réactions allergiques. Donc, avec la névrose, l’allergie se produit plus souvent et est plus grave. Une augmentation significative du nombre de maladies allergiques contribue à accroître l'utilisation de divers additifs alimentaires, ainsi que l'utilisation immodérée et incontrôlée de médicaments. Tous ces facteurs augmentent le risque de réactions allergiques et montrent une nouvelle fois l’importance de ce problème en médecine moderne [5].

Skvortsov V.V., Tumarenko A.V. Allergologie clinique: un cours court / V.V. Skvortsov, A.V. Tumarenko. - Saint-Pétersbourg: SpecLit, 2015. - 111 p.

Bulka A.A., Bogomazov A.D. Etude des causes des maladies allergiques chez les enfants dans les régions de Koursk / A.A. Bulka, A.D. Bogomazov // Revue scientifique internationale d'étudiants. - 2017, № 2.

Kurina E.A., Makeeva A.V. Prédisposition aux maladies allergiques et immunodéficience des étudiants universitaires en médecine / Ye.A. Poulet, A.V. Makeeva // Revue scientifique étudiante internationale. - 2016. № 4-2. Pp. 153-154.

Mitin Yu.A. Diagnostic en laboratoire des maladies allergiques. Recommandations méthodiques de Yu.A. Mitin. - Saint-Pétersbourg. - 2017, 109 p.

Shubik V.M. Allergie hier et aujourd'hui. (Série: Bon conseil médical) / V.M. Shubik. - SPb.: Foliant. - 2000, 192 s.

Pertinence et enjeux de l'augmentation des cas d'allergies

Les manifestations de réactions allergiques sont aujourd'hui bien connues de presque toutes les personnes. Le traitement de diverses allergies dans la société moderne devient un problème de plus en plus grave.

L'une des tâches les plus importantes au niveau moderne consiste à définir, dans la mesure du possible, les causes des allergies et leur capacité à les influencer. Les processus d'étude de l'étiologie, du développement de la pathologie et du traitement efficace sont directement liés aux résultats de nombreuses années de recherche menées par des immunologistes.

La médecine officielle de plusieurs pays et régions, même les plus prospères jusqu'à présent, enregistre la croissance du niveau des différentes réactions individuelles du corps. Le traitement des allergies est donc vrai partout. Néanmoins, diverses maladies ou pathologies allergiques apparaissant dans le contexte de la destruction des processus physiologiques auto-immuns ont une référence géographique assez sérieuse. Très souvent, les maladies auto-immunes sont à la tête du nombre total de pathologies. Et s'appelle le prédécesseur de la pandémie.

La pertinence et les problèmes de l'augmentation du nombre d'allergies

Le problème du traitement qualitatif et adéquat de l’allergie en tant que déséquilibre de l’activité du système immunitaire est très important et appelle des solutions urgentes.

La science moderne dispose d'un potentiel technologique énorme dans l'étude des processus auto-immuns pathologiques, avec de très bons indicateurs et agents pharmacologiques pour la prévention de l'exacerbation des réactions allergiques. Les méthodes traditionnelles de traitement des allergies sont impuissantes ici. Les cliniciens modernes déterminent les causes d'allergies suivantes:

  • Tout d'abord, avec la croissance de la pollution de l'environnement due aux émissions et à l'excès de fond de rayonnement;
  • Utilisation accrue de produits chimiques ménagers - savons, lessives, assainisseurs d’air et cosmétiques;
  • Utilisation non autorisée et non contrôlée de médicaments, désir d'être traité indépendamment avec l'utilisation d'antibiotiques, de stéroïdes, d'hormones et de médicaments. Prise de décision indépendante sur la façon de traiter les allergies à toutes sortes de remèdes populaires chez les enfants et les adultes - auto-traitement.
  • L'utilisation croissante du développement de l'industrie chimique dans le processus de production et de stockage de produits agricoles - élevage d'animaux et de volailles, de céréales et de légumes, de fruits et de fruits. Littéralement, vous pouvez boire du jus et obtenir de l'urticaire.

Les désordres génétiques qui se produisent dans la plupart des cas dans le contexte d'un ou plusieurs des problèmes décrits ci-dessus.

Les allergies et le rôle de la société dans le traitement

Les statistiques médicales confirment l’importance des dommages causés par les allergies au stade actuel et à l’avenir.

  1. L’aggravation de la gravité et de la fréquence des maladies saisonnières - au printemps et à l’automne et une atopie non liée aux conditions climatiques conduit à ce que les patients soient séparés de la production ou de l’école et dans des situations difficiles à l’hôpital. Le paiement des congés de maladie et une réduction importante des effectifs entraînent non seulement des pertes pour les entreprises et les entreprises, mais aussi des dépenses économiques à l'échelle de l'État.
  2. Les coûts croissants de la thérapie et des mesures préventives sont également des injections coûteuses, ainsi que le traitement des processus inflammatoires viraux après des réactions allergiques.
  3. Au stade actuel, il existe une forte activité de processus auto-immuns parmi les groupes d'âge les plus aptes - les jeunes. Ici, la véritable question est de savoir comment traiter les allergies avec succès, rapidement et activement.
  4. La médecine ne peut pas non plus être isolée de tels processus mondiaux. Rejeter fermement les recommandations des guérisseurs, comment traiter diverses formes de remèdes populaires contre l’allergie. De plus en plus de maladies symptomatiques apparaissent sur le fond de troubles de l’immunité, médecins et paramédicaux devraient donc avoir des connaissances dans le domaine de la reconnaissance des signes en cas d’allergie.
  5. Une mise à jour constante de la base théorique des médecins de toutes spécialités est nécessaire pour pouvoir reconnaître toutes les nuances du vaste spectre de la clinique pour les maladies allergiques et les caractéristiques d'un traitement efficace et réussi. Il est important de savoir que les méthodes de traitement des allergies populaires les plus populaires n’aident en rien.

Malgré le développement constant de méthodes scientifiques pour étudier de tels phénomènes, l'utilisation des technologies de diagnostic les plus avancées et les programmes publics importants pour financer de tels projets, la maladie reste aujourd'hui invincible.

Société et complexité de la situation

Les données obtenues par les spécialistes de l'Institut russe des problèmes d'immunologie n'incitent pas à l'optimisme. Le taux d'incidence dans le contexte de réactions corporelles atypiques dans diverses régions et régions de la Fédération de Russie représente 15 à 35% de la population, quel que soit le groupe d'âge, certaines régions affichant un niveau de 40 à 47%.

À son tour, le ministère de la Santé au niveau international confirme qu'en 2016, les manifestations des troubles de l'immunité et des allergies elles-mêmes ont été diagnostiquées chez près de 85% de la population mondiale! Pourquoi est-ce que cela se passe?

  • Comme vous le savez, le traitement efficace des allergies avec des facteurs externes dépend des étapes qui doivent précéder la nomination et la conduite du traitement. Toute allergie est dangereuse, comment elle est traitée - tout d’abord, c’est de la prévention sur une base individuelle et communautaire. Le processus d'allergisation des personnes presque universel est le résultat de la recherche de progrès et du développement des délices de la civilisation.
  • La solution du problème dépend en grande partie du système de comportement des personnes allergiques elles-mêmes. Dans cet aspect, ceux qui ont déjà été diagnostiqués, il est un peu plus facile de mettre en œuvre un traitement et une prévention en période de rémission de la maladie. Traitement des allergies remèdes populaires chez les adultes est sans importance, il y a quelques points très simples. Réduire avec succès l'influence des facteurs auto-immuns permet une observation saisonnière constante, le contrôle de spécialistes sur l'évolution de la maladie, l'élimination de tous les stimuli potentiels, le mode de vie et le régime appropriés.
  • En soi, un résultat élevé du traitement ne peut pas être atteint par un régime hypoallergénique. Les traitements populaires populaires et efficaces contre les allergies sont absents. Un changement de la zone climatique de résidence, un changement de logement, de lieu de travail et de profession associé à divers allergènes ne conduit pas toujours au résultat souhaité.

Si la médecine moderne aux niveaux les plus divers étudie les réactions allergiques, ce qui permet de résoudre les problèmes cliniques, le rôle de l’État dans cette situation est de résoudre le problème à l’échelle mondiale. Les recettes sont simples: combattre les dépôts d’ordures ménagères, les déchets chimiques, la pollution des anciennes stations d’épuration, la séparation des zones résidentielles de la zone industrielle renforcera considérablement l’efficacité du traitement des maladies allergiques.

Caractéristiques des allergies

En plus des problèmes graves et à grande échelle mentionnés ci-dessus, l'apparition de l'atopie peut être facilitée par des choses apparemment anodines à première vue qui nous entourent presque partout:

  1. La présence dans la maison de poussière domestique;
  2. Les champignons domestiques et la moisissure banale qui se produit sur les murs et les plafonds;
  3. Pollen de fleurs et d'herbes;
  4. Nombreux aliments, agrumes, café ou cacao;
  5. Laine, éléments de plumes et duvet d'animaux de compagnie;
  6. Piqûres d'insectes et venin de reptiles.
  7. Cela peut également inclure des réactions auto-immunes de nature non spécifique dans l'arthrite, les rhumatismes ou l'hypothyroïdie.
  8. Lavage et détergents. Avec quelle efficacité et avec quels remèdes populaires pouvez-vous éliminer le développement de l’allergie après le savon - uniquement avec des médicaments médicaux anti-allergiques.

Si seulement récemment, des processus similaires étaient assez rares et se manifestaient par des éternuements et de la toux, le rhume des foins et des éruptions cutanées - une dermatite limitée, facile à éliminer. Le contact avec des objets absolument simples de la vie et de l'utilisation d'aujourd'hui peut entraîner des complications beaucoup plus graves et dangereuses. Une hypersensibilité peut survenir immédiatement après le contact avec le facteur provoquant et après un certain temps.

En pédiatrie, le nombre d'heures correspondant aux soi-disant modifications du corps liées à l'âge est suffisant; le traitement des allergies de l'enfant d'un mois à un an n'est pas toujours nécessaire. Un bébé peut perdre sa dermatite alimentaire et même ses crises d'asthme, mais avec l'âge, il peut se manifester sous d'autres formes. Les allergies chez les enfants doivent être traitées comme une pathologie en développement et en évolution.

Complexe de symptômes d'allergie

Afin de mener une thérapie d'allergie systémique à part entière, il est nécessaire de contacter rapidement un hôpital pour savoir comment traiter ce type de maladies. Ici, le médecin examinera les symptômes et déterminera le type de réaction allergique. Cependant, toutes les caractéristiques de la pathologie dépendent uniquement de la physiologie du système immunitaire et de son état individuel. Les plus communes sont les espèces suivantes avec leurs caractéristiques caractéristiques:

  • Les réactions allergiques des organes respiratoires se développent lorsque l'agent provoquant pénètre dans les voies respiratoires. Les allergènes de l'air les plus actifs sont considérés comme poussière domestique, pollen, émissions de gaz, excrétions de tiques, infections. La symptomatologie respiratoire est causée par l'apparition de démangeaisons dans le nez, d'éternuements, d'écoulement muqueux et de congestion nasale, d'écoulement nasal, de toux paroxystique, d'enrouement et de suffocation pouvant apparaître moins souvent. L'asthme et la rhinite se développent rapidement. Des questions sur la façon de traiter ces allergies sont généralement posées dans ce cas.
  • Les réactions des organes de la vue apparaissent sous la forme d'une conjonctivite allergique, j'ai des raisons similaires. Les principaux symptômes des allergies oculaires sont une augmentation des larmoiements, une rougeur des yeux muqueux et une forte sensation de brûlure, un gonflement important des paupières.
  • Des réactions cutanées s'ensuivent avec une intolérance individuelle aux aliments, aux produits chimiques ménagers, aux cosmétiques, aux médicaments, aux aéroallergènes, à l'exposition au soleil et au froid, au port de fibres synthétiques et de vêtements, au contact avec des chats et parfois à des remèdes traditionnels aux herbes. La manifestation de la peau sèche, de la desquamation, des démangeaisons, de l'hyperémie de la peau ainsi que des éruptions cutanées, de l'urticaire, des vésicules à contenu séreux et du gonflement nécessite un traitement urgent pour des soins médicaux qualifiés. Le développement de dermatoses, dermatites aiguës, psoriasis, eczémas, ulcères pleureurs est caractéristique.
  • Lorsque les gens mangent du miel, du lait, des œufs, des fruits de mer, des noix et des arachides, des agrumes et des fraises, les personnes souffrant d'intolérance individuelle présentent des symptômes d'allergie alimentaire. Dans le contexte de l’entéropathie - nausées, vomissements, diarrhée ou constipation, douleurs et crampes à l’estomac, gonflement de la langue et des lèvres, prurit et sensation de brûlure en l’absence d’aide adéquate et de traitement ultérieur entraînant suffocation et anaphylaxie, entraînant une mort rapide.
  • Ainsi, le type le plus grave de tous les autres est le choc de type anaphylactique qui survient après la prise de divers médicaments ou après les morsures de guêpes ou d’abeilles. Les symptômes sont assez vifs, ont tendance à se développer rapidement. Selon la clinique, les éruptions cutanées renversées, l’essoufflement soudain et les convulsions paroxystiques, la transpiration due à la miction involontaire, la défécation, les vomissements, le gonflement du larynx augmentent, la pression artérielle diminue considérablement et une perte de conscience se produit.

Diagnostic, méthodes et techniques

Afin de réaliser un traitement complexe efficace et adéquat, il est nécessaire de consulter un spécialiste - allergologue ou thérapeute traitant pour établir un diagnostic précis. Le but de la visite est de détecter l'allergène, ce qui lui permet d'éliminer ou de cesser tout contact avec lui, d'augmenter les chances d'obtenir un pronostic positif pendant le traitement et de résoudre de nombreux problèmes posés au cours de la maladie, notamment le traitement des allergies par des remèdes populaires. En premier lieu, le patient a la possibilité de découvrir de manière indépendante ce qui peut provoquer de telles réactions et, à titre expérimental, de minimiser l’influence de ce facteur ou d’éliminer tout contact avec lui. Le diagnostic dans un établissement médical consiste en un ensemble assez vaste de mesures:

  1. Effectuer des tests cutanés consiste à analyser la réponse du corps à un ensemble standard d'allergènes, qui sont introduits en quantités minimales;
  2. Le prélèvement sanguin et son étude des anticorps IgE peuvent révéler la qualité et la quantité d’anticorps de ce type, ainsi que leur réaction à la présence d’autres éléments du système immunitaire;
  3. En effectuant des tests cutanés ou d’application, il permet d’identifier l’allergène provoquant. Le test de patch est simple. Une composition à base de pommade et de complexe allergène qui n’est pas éliminée avant 48 heures est appliquée sur la surface de la peau, puis l’allergène développé est examiné;
  4. Les échantillons de type provocateur ne sont effectués que dans un établissement médical. Sous le contrôle le plus strict du personnel médical professionnel, des doses minimales de l’allergène sont injectées, ce qui entraîne vraisemblablement une réaction.

L'analyse systémique des résultats obtenus permet non seulement de déterminer la cause, mais également de prescrire un traitement thérapeutique complet.

Caractéristiques de l'aide thérapeutique pour les allergies

Lors de l'établissement du diagnostic ne doit pas être pris comme une phrase finale. Cependant, il convient de garder à l’esprit que, même aujourd’hui, les médicaments ne permettent pas l’effet thérapeutique en tant que tel, mais réduisent la possibilité d’obtenir une réponse active au contact avec une substance particulière. En fait, vous devriez vous habituer à l'idée que l'atopie, si elle est déjà apparue, devient alors un compagnon pour la vie, mais les médecins n'apprécient pas l'utilisation de remèdes populaires pour les allergies. Le traitement en tant qu'approche pour combattre cette pathologie comprend les aspects suivants:

  • Installer l'agent pathogène;
  • Minimiser le contact avec le facteur d'atonie à n'importe quel niveau;
  • Prenez des médicaments qui permettent d’arrêter les symptômes et d’aggraver encore les allergies lors du passage à des formes plus graves.

L’utilisation de moyens modernes, dans un large assortiment des sociétés pharmacologiques proposées, a un effet assez stable d’arrêt du développement et des complications de cette pathologie. En aucun cas, ne pas utiliser les recettes phyto et les remèdes populaires pour les allergies, ce qui peut avoir des conséquences irréparables.

Médicament complexe

Traditionnellement, obtenir un certain résultat durable permet un apport systémique de représentants de plusieurs groupes de médicaments. Quoi et comment les manifestations d'allergies ont traité et arrêté avec succès:

  1. Groupe antihistaminique. Application sous la supervision d'un médecin Loratadina, Claritin, Suprastin, Tavegila, Zirtek est considéré comme l'élément le plus important du traitement. Ils sont le principal responsable de l’identification des troubles du système immunitaire, lorsque la production d’une substance spéciale, l’histamine, augmente. Le mécanisme pharmacologique principal de ce groupe de médicaments est la liaison, la désactivation de cette substance, qui permet l’arrêt des symptômes de la maladie.
  2. Le groupe des décongestionnants comprend la xylométazoline, l’oxymétazoline et la pseudoéphédrine. Utilisé pour traiter la réaction du système respiratoire, qui s'accompagne de difficultés respiratoires nasales, de sinusites, de rhinites, de rhumes, de SRAS. Grâce à ces médicaments, le flux sanguin vers les parois internes de la cavité nasale et l'œdème sont normalisés. Les médicaments sont contre-indiqués pour les mères allaitantes, les enfants de moins de 12 ans, les patients hypertendus, des signes de faiblesse, des maux de tête, une bouche sèche, des hallucinations et un choc anaphylactique peuvent apparaître.
  3. Les sprays de caractère stéroïdien sont nombreux et variés, la Beclométhasone, la Mométasone, le Flukatizon et leurs analogues étant considérés comme les plus populaires. Ils sont produits sur une base hormonale, réduisent l'inflammation dans la cavité nasale, il n'y a pratiquement aucun effet secondaire.
  4. Les inhibiteurs de leucotriène de deux types de montélukast et de singulyar ont un effet thérapeutique en bloquant la leucotriène, qui provoque une inflammation, un gonflement des organes respiratoires, ce qui conduit à des spasmes bronchiques contre l'asthme. La réception peut être accompagnée de maux de tête, de maux d’oreille ou de gorge.

Quel est le remède contre les allergies courantes? Une méthode spéciale de traitement est la désensibilisation dans les formes sévères d'allergie, lorsque les autres méthodes n'ont pas eu l'effet souhaité. La méthode consiste en l'administration systémique au patient d'allergènes - de poudres pour allergies, appelées provocateurs en grande quantité. L'introduction répétée du facteur d'allergie conduit au fait que la réaction à celui-ci diminue et disparaît ensuite complètement. La principale différence de cette technique est que le corps est littéralement forcé de développer une résistance à l'un ou l'autre des allergènes, ce qui ne peut être fait qu'en clinique. Au cours du traitement de 12 à 24 mois, le contrôle le plus strict du médecin est requis.

Traitement non spécifique

De nos jours, les recettes populaires des profondeurs des âges ont acquis une popularité particulière. Comment guérir les allergies remèdes populaires? Dans ce cas, les herbes et les fleurs sont presque impuissantes, puisqu’il ya quelques décennies, une réaction allergique était presque une maladie inconnue et nos ancêtres ne la connaissaient pas. Si vous pouvez appliquer des décoctions et des infusions aux herbes pour soulager les démangeaisons et les éruptions cutanées, l'étiologie ne sera pas éliminée. Dans le même temps, il existe un risque de facteurs supplémentaires pour la réaction.

  • Un bon effet vous permet d’obtenir l’utilisation de médicaments homéopathiques comme alternative aux méthodes traditionnelles. On pense parfois que les homéopathes appliquent un traitement contre les allergies avec des remèdes populaires chez l’adulte et l’enfant. La technique est aussi courante que la désensibilisation, basée sur des principes thérapeutiques similaires. Les remèdes homéopathiques sont utilisés en période de rémission, ils sont sélectionnés par un spécialiste après un diagnostic particulier, uniquement sur une base individuelle.
  • La portée du traitement dans les conditions de vie à la maison inclut l'élimination - l'exclusion du contact avec des provocateurs, ainsi que les mesures d'hygiène à la maison sans l'utilisation de produits chimiques ménagers, une alimentation rationnelle et une vie saine.
  • De nos jours, presque personne ne sera surpris par les nouvelles méthodes de traitement. Pour les personnes ayant une tendance aux réactions atopiques, de nos jours, les spécialistes proposent une immunothérapie spécifique à un allergène, une autolymphocytothérapie, un traitement par nébuliseur et une plasmaphérèse très efficace, une irradiation laser du sang, une stimulation par le TES de la production d'endorphine par l'organisme.
  • Le principe du traitement en sanatorium dans un climat doux et humide, avec des sources de minéraux, des grottes de sel naturelles et de nombreuses autres procédures reste tout aussi pertinent. Dans le sanatorium de la direction allergologique, le patient subit un traitement complexe comprenant désoxydation et retrait des toxines, physiothérapie, séries d'inhalations, balnéothérapie, cours de gymnastique améliorant la santé, correction psychologique, méthodes de décharge nerveuse et émotionnelle. C’est là que les préparations phyto sont appropriées, comment traiter les allergies avec des recettes populaires, ou plutôt, certains de ses symptômes, que le médecin recommandera.

Grâce aux découvertes des allergologues en exercice à travers le monde, la tendance principale dans le domaine de l'auto-traitement, tant aimé de nos concitoyens, a été déterminée. Ce qu’il faut faire pendant l’exacerbation, ce que vous pouvez frotter sur la peau ou boire avec des allergies va certainement recommander un médecin. Le traitement des allergies avec des remèdes populaires chez les adultes et les enfants en bas âge à la maison est presque impossible en raison de méthodes inappropriées, du caractère aléatoire du choix du dosage et des moyens eux-mêmes. Tout cela a l'effet inverse: la réussite d'un traitement ultérieur sous la surveillance d'un médecin est considérablement réduite et le processus de destruction des forces immunitaires de l'organisme est retardé pour une durée indéterminée.